Tempêtes DD-780 - Histoire

Tempêtes DD-780 - Histoire

Tempêtes
(DD-780 : dp. 2 200, 1. 376'6" ; n. 40'10" ; dr. 14'5", s. 34 k. ; cpl. 345 ; a. 6 5", 12 40mm., 11 20mm., 2 dct.6 dc p., 10 21"tt.; cl. Allen M. Sumner)

Stormes (DD-780) a été posé le 25 juillet 1943 par Todd-Pacific Shipyards Inc., Seattle, Wash.

lancé le 4 novembre 1944; parrainé par Mme M. C. Stormes ; et commandé le 27 janvier 1945, Comdr. William N. Wylie aux commandes.

Stormes a été équipé à Seattle et y est parti le 14 février pour la région de la baie de San Diego où il a tenu son entraînement au shakedown. À la fin de son shakedown, elle a navigué le 1er avril pour Bremerton pour une révision post-shakedown. Des essais à quai ont eu lieu le matin du 22 ; et, cet après-midi, le destroyer a pris la mer, en route vers Hawaï.

Les tempêtes sont arrivées à Pearl Harbor le 30 avril et ont navigué le lendemain comme escorte pour Louisville (CW-28) en route vers Okinawa, via Guam. Les deux navires arrivèrent au mouillage de Hagushi le 23 mai et rejoignirent la 5e flotte. Le destroyer a été immédiatement affecté à l'écran antiaérien. Elle a passé la nuit au mouillage et a pris position dans l'écran le lendemain. Le navire a subi son premier raid aérien ce soir-là. Le temps était mauvais le matin du 25 mai avec une mauvaise visibilité et des rafales de pluie intermittentes. À 9 h 05, un avion japonais a été aperçu alors qu'il passait entre deux avions de la Marine et se dirigeait vers Ammen (DD-527) juste devant Stormes. Au dernier moment, l'avion a tourné et s'est écrasé sur le support de torpille arrière de Stormes. Sa bombe a explosé dans le chargeur sous sa monture numéro trois de 5 pouces. Le navire était en feu et de l'eau de mer s'écoulait par des trous dans la coque. À midi, les équipes de réparation avaient éteint les incendies et bouché les trous. Vingt et un membres d'équipage ont été tués et 15 blessés.

Le destroyer battu retourna lentement vers Kerama Retto. Elle est restée là jusqu'au 5 juillet quand elle s'est déplacée à la Baie Buckner pour entrer dans une cale sèche flottante. Le navire a quitté la cale sèche le 13 août et était suffisamment en état de navigabilité pour le long voyage de retour aux États-Unis, même si seul son puits bâbord était en service. Les tempêtes se sont levées de Buckner Bay le 17 août et ont fumé, via Saipan, Eniwetok et Pearl Harbor, à San Francisco. Elle est arrivée à Hunters Point le 17 septembre et a commencé une révision de trois mois.

Le destroyer a suivi une formation de recyclage dans la région de San Diego et, en janvier 1946, a navigué vers la côte est. Elle est arrivée à la Baie Guantanamo, Cuba, le 14 janvier et, avant de continuer à Norfolk, a agi comme garde d'avion pour les porte-avions tenant des opérations de shakedown dans la région.

Les tempêtes sont arrivées à Norfolk le 1er février et ont passé le reste du mois à préparer l'opération "Frostbite" qui devait avoir lieu en mars. Midway (CVB-41), un pétrolier, Stormes, et deux autres destroyers, se sont rendus dans une zone située entre le Groenland, le Labrador et le détroit d'Hudson en mars pour tester les opérations du porte-avions à des températures inférieures à zéro. À la fin de l'opération, Stormes se rendit au Brooklyn Navy Yard pour l'entretien. Le 11 avril, elle a navigué à Casco Bay, Maine, pour la formation et est revenue pour une révision majeure. Le 22 juillet, elle a navigué à la Baie Guantanamo pour la formation de recyclage et est revenue à Norfolk le 9 septembre. En octobre 1946, le destroyer escorta le Philippine Sea (CV-47) jusqu'à Guantanamo Bay pour le shakedown du porte-avions.

En janvier 1947, le Stormes participa à un exercice à Guantanamo Bay et retourna dans les Caraïbes le mois suivant pour un exercice de flotte. Le destroyer a effectué des tâches de routine depuis sa base de Norfolk jusqu'en 1950. En août, il a navigué vers Charleston, Caroline du Sud, pour être inactivé.

Cependant, elle a été réactivée en septembre en raison de la guerre de Corée. En décembre 1950, elle a commencé une révision de triage de trois mois à Charleston qui a été suivie d'une croisière shakedown de six semaines. En mai 1951, le destroyer a navigué vers la côte ouest et était en route pour rejoindre la 7e flotte au large de la Corée.

Les tempêtes ont fonctionné avec la Force opérationnelle 77, bombardant les lignes ennemies, filtrant les grandes unités de la flotte, sauvant les pilotes abattus et effectuant des tâches anti-sous-marines jusqu'en janvier 1952, date à laquelle elle retourna à Norfolk.

Stormes a effectué une croisière d'aspirant de marine en Angleterre et en France cet été-là, puis a opéré le long de la côte atlantique jusqu'en juin 1953, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard pour une période de quatre mois et son shakedown ultérieur. En février 1954, le destroyer embarque pour une croisière mondiale qui l'emmène à Naples, Suez, Port-Saïd, Aden, Colombo, Singapour, Yokosuka, Sasebo, Midway et Pearl Harbor. Elle a atteint San Francisco en juillet et est revenue à Norfolk en août.

Stormes a navigué, le 4 janvier 1955, pour les Caraïbes pour participer à l'opération "Springboard 55". Il a opéré avec Valley Forge (CVS-45) dans le groupe anti-sous-marin 3 du 4 janvier au mois d'août. Le destroyer a participé à un exercice de l'OTAN début septembre, puis a poursuivi ses opérations locales jusqu'en février 1956, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard. Stormes a quitté le chantier naval en mai et a navigué vers la baie de Guantanamo pour une formation de recyclage qui a duré jusqu'en juillet. De là à novembre, le navire a participé à des exercices locaux pour maintenir son état de préparation en prévision d'une tournée à l'étranger.

Le 7 novembre, le Stormes a navigué avec la division de destroyers 261 et est arrivé à Naples, en Italie, un mois plus tard, où il a été attaché à la 6e flotte. Elle a servi avec les porte-avions rapides en Méditerranée jusqu'à son retour à Norfolk le 20 février 1957. Le navire a opéré le long de la côte est jusqu'au 3 septembre, date à laquelle elle a navigué dans le cadre d'une force de frappe de porte-avions d'attaque pour l'opération "Seaspray". Après avoir traversé l'Atlantique Nord, les navires sont arrivés à la rivière Clyde, en Écosse,

où un certain nombre de navires de l'OTAN attendaient de participer à l'opération "Strikeback". L'opération s'est terminée fin septembre et le destroyer a navigué vers Gibraltar pour rejoindre la 6e flotte pour sa deuxième tournée qui s'est terminée à Norfolk le 22 décembre 1957.

Les tempêtes sont restées au port jusqu'au 27 janvier 1958 quand elle s'est embarquée sur un exercice de deux semaines avec d'autres navires de DesDiv 261. Le reste de l'année et une partie de 1959 ont vu le. destroyer participant aux opérations locales et de la flotte de New York aux Caraïbes. Le 7 août 1959, il a navigué pour son troisième tour avec la 6e flotte qui s'est terminé à son retour à Norfolk le 26 février 1960. Le navire est entré dans le Navy Yard le 3 juin pour une conversion FRAM II qui a duré jusqu'au 5 janvier 1961. Sur le Le 24, il a navigué pour la baie de Guantanamo où il a suivi une formation de recyclage, un entraînement au tir et a participé à des exercices de groupe.

Les tempêtes ont navigué pour Norfolk, via Key West, et y sont arrivés le 1er avril. Elle a opéré avec des unités de flotte sur la côte est et dans les Caraïbes pour le reste de l'année. Le point culminant des activités de l'année est survenu en novembre lorsque Stormes a été désigné pour récupérer un vaisseau spatial transportant un chimpanzé nommé Enos. Le vaisseau spatial a atterri à environ 30 miles du destroyer. Stormes, aidé par un avion qui avait la capsule en vue, la récupéra ainsi qu'Enos qui était en bonne santé. Elle passa l'année suivante à opérer avec le Task Group Alfa, un groupe de chasseurs-tueurs développant la préparation anti-sous-marine de la Flotte.

Le 9 novembre 1962, Stormes a rejoint le blocus cubain et a continué ce devoir jusqu'à ce que les tensions se soient apaisées. Elle a ensuite repris ses activités régulières. En août de l'année suivante, le « 780 » est devenu le premier navire américain à visiter Santa Marta, en Colombie, depuis 1830. À la fin de 1963, il a subi une révision. Elle a opéré avec le groupe opérationnel Alfa en 1964 jusqu'en octobre lorsqu'elle a participé à l'opération "Steelpike". Son groupe de travail a agi comme le groupe de chasseurs-tueurs qui a précédé le corps principal des navires lorsqu'ils ont traversé l'Atlantique.

Stormes a continué à opérer avec le Task Group Alfa jusqu'en mai 1965, date à laquelle il a reçu l'ordre de patrouiller dans les eaux côtières de la République dominicaine pendant la révolution là-bas. Quand relevé du devoir de patrouille, elle est revenue à Norfolk et s'est préparée pour une période de déploiement. Elle était avec la 6ème Flotte de juin à août et est revenue à son port d'attache début septembre. Le 1er juin 1966, Stormes se démarque de Norfolk avec DesRon 32 pour un déploiement de six mois et demi dans le Pacifique occidental.

Pendant son séjour à WestPac, la tâche principale de Stormes était la garde d'avion pour le Constellation (CVA-64) dans le golfe du Tonkin. À un moment donné, elle a été appelée à fournir un appui-feu aux forces terrestres à terre pendant une période de trois jours. Elle est revenue à Norfolk, via la Méditerranée, le 17 décembre 1966. Après des opérations sur la côte est au printemps et à l'été 1967, Stormes a été déployée dans la 6e flotte du 14 novembre 1967 au 23 avril 1968. Elle a navigué vers l'Amérique du Sud en juillet 1968 pour mener des opérations de guerre anti-sous-marine et visiter les ports de Porto Rico, du Brésil et de l'île de Sainte-Lucie. Après avoir repris ses opérations normales depuis Norfolk en septembre, Stormes s'est déployé en Méditerranée avec DesRon 32 le 6 janvier 1969. La tournée de six mois s'est terminée à son retour à Norfolk le 31 mai. Le reste de l'année et jusqu'en juin 1970, il a opéré depuis son port d'attache.

Quand Stormes est revenu à Norfolk de sa dernière escale de port de côte est le 18 juin, elle a commencé à se préparer pour l'inactivation.

Stormes a été mis hors service, en réserve, le 5 décembre 1970. Il a été rayé de la liste de la Marine le 16 février 1972. Stormes a été vendu à l'Iran le 16 février 1972 et sert le gouvernement de ce pays sous le nom de Palang (DDG-9).

Stormes a reçu une étoile de bataille pour la Seconde Guerre mondiale, trois pour le service en Corée et une pour le service au Vietnam.


Tempêtes DD-780 - Histoire

(DD-780 : dp. 2 200 l. 376'6" b. 40'10" dr. 14'5", s. 34 k. cpl. 345 a. 6 5", 12 40mm., 11 20mm., 2 dct., 6 dcp., 10 21 tt. cl. Allen M. Sumner)

Stormes (DD-780) a été posé le 25 juillet 1943 par Todd-Pacific Shipyards Inc., Seattle, Wash. lancé le 4 novembre 1944, parrainé par Mme M. C. Stormes et commandé le 27 janvier 1945, Comdr. William N. Wylie aux commandes

Stormes a été équipé à Seattle et y est parti le 14 février pour la région de la baie de San Diego où il a tenu son entraînement au shakedown. À la fin de son shakedown, elle a navigué le 1er avril pour Bremerton pour une révision post-shakedown. Des essais à quai ont eu lieu le matin du 22 et, cet après-midi, le destroyer a pris la mer, en route vers Hawaï.

Les tempêtes sont arrivées à Pearl Harbor le 30 avril et ont navigué le lendemain comme escorte pour Louisville (CA-28) en route vers Okinawa, via Guam. Les deux navires arrivèrent au mouillage de Hagushi le 23 mai et rejoignirent la 5e flotte. Le destroyer a été immédiatement affecté à l'écran antiaérien. Elle a passé la nuit au mouillage et a pris position dans l'écran le lendemain. Le navire a subi son premier raid aérien ce soir-là. Le temps était mauvais le matin du 25 mai avec une mauvaise visibilité et des rafales de pluie intermittentes. À 9 h 05, un avion japonais a été aperçu alors qu'il passait entre deux avions de la Marine et se dirigeait vers Ammen (DD-527) directement devant Stormes. Au dernier moment, l'avion a tourné et s'est écrasé sur le support de torpilles arrière du Storm. Sa bombe a explosé dans le chargeur sous sa monture numéro trois de 5 pouces. Le navire était en feu et de l'eau de mer s'écoulait par des trous dans la coque. À midi, les équipes de réparation avaient éteint les incendies et bouché les trous. Vingt et un membres de l'équipage ont été tués et 15 blessés.

Le destroyer battu retourna lentement vers Kerama Retto. Elle est restée là jusqu'au 5 juillet quand elle s'est déplacée à la Baie Buckner pour entrer dans une cale sèche flottante. Le navire a quitté la cale sèche le 13 août et était suffisamment en état de navigabilité pour le long voyage de retour aux États-Unis, même si seul son puits bâbord était en service. Les tempêtes se sont levées de Buckner Bay le 17 août et ont fumé, via Saipan, Eniwetok et Pearl Harbor, jusqu'à San Francisco. Elle est arrivée à Hunters Point le 17 septembre et a commencé une révision de trois mois.

Le destroyer a suivi une formation de recyclage dans la région de San Diego et, en janvier 1946, a navigué vers la côte est. Elle est arrivée à la Baie Guantanamo, Cuba, le 14 janvier et, avant de continuer à Norfolk, a agi comme garde d'avion pour les porte-avions tenant des opérations de shakedown dans la région.

Les tempêtes sont arrivées à Norfolk le 1er février et ont passé le reste du mois à préparer l'opération "Frostbite" qui devait avoir lieu en mars. Midway (CVB-41), un pétrolier, le Stormes et deux autres destroyers, se sont rendus dans une zone située entre le Groenland, le Labrador et le détroit d'Hudson en mars pour tester les opérations du porte-avions à des températures inférieures à zéro. À la fin de l'opération, Stormes se rendit au Brooklyn Navy Yard pour l'entretien. Le 11 avril, elle a navigué à Casco Bay, Maine, pour la formation et est revenue pour une révision majeure. Le 22 juillet, elle a navigué à la Baie Guantanamo pour l'entraînement de recyclage et est revenue à Norfolk le 9 septembre. En octobre 1946, le destroyer escorta le Philippine Sea (CV-47) jusqu'à Guantanamo Bay pour le shakedown du porte-avions.

En janvier 1947, le Stormes participe à un exercice à Guantanamo Bay et retourne dans les Caraïbes le mois suivant pour un exercice de flotte. Le destroyer a effectué des tâches de routine depuis sa base de Norfolk jusqu'en 1950. En août, il a navigué jusqu'à Charleston, Caroline du Sud, pour inactivation.

Cependant, elle a été réactivée en septembre en raison de la guerre de Corée. En décembre 1950, elle a commencé une révision de triage de trois mois à Charleston qui a été suivie d'une croisière shakedown de six semaines. En mai 1951, le destroyer a navigué vers la côte ouest et a été mis en déroute pour rejoindre la 7e flotte au large de la Corée.

Les tempêtes ont fonctionné avec la Force opérationnelle 77, bombardant les lignes ennemies, filtrant les grandes unités de la flotte, sauvant les pilotes abattus et effectuant des tâches anti-sous-marines jusqu'en janvier 1952, date à laquelle elle retourna à Norfolk.

Stormes a effectué une croisière d'aspirant de marine en Angleterre et en France cet été-là, puis a opéré le long de la côte atlantique jusqu'en juin 1953, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard pour une période de quatre mois et son shakedown ultérieur. Le 1er février 1954, le destroyer embarque pour une croisière mondiale qui l'emmène à Naples, Suez, Port-Saïd, Aden, Colombo, Singapour, Yokosuka, Sasebo, Midway et Pearl Harbor. Elle a atteint San Francisco en juillet et est revenue à Norfolk en août.

Stormes a navigué, le 4 janvier 1955, pour les Caraïbes pour participer à l'opération "Springboard 55". Elle a opéré avec Valley Forge (CVS-45) dans le groupe anti-sous-marin 3 du 4 janvier à août. Le destroyer a participé à un exercice de l'OTAN début septembre, puis a poursuivi ses opérations locales jusqu'en février 1956, date à laquelle il est entré dans le Norfolk Navy Yard. Stormes a quitté le chantier naval en mai et a navigué vers la baie de Guantanamo pour une formation de recyclage qui a duré jusqu'en juillet. De là à novembre, le navire a participé à des exercices locaux pour maintenir son état de préparation en prévision d'une tournée à l'étranger.

Le 7 novembre, le Stormes a navigué avec la division Destroyer 261 et est arrivé à Naples, en Italie, un mois plus tard, où il a été attaché à la 6e flotte. Elle a servi avec les porte-avions rapides en Méditerranée jusqu'à son retour à Norfolk le 20 février 1957. Le navire a opéré le long de la côte est jusqu'au 3 septembre, date à laquelle elle a navigué dans le cadre d'une force de frappe de porte-avions d'attaque pour l'opération "Seaspray". Après avoir traversé l'Atlantique Nord, les navires sont arrivés à la rivière Clyde, en Écosse, où un certain nombre de navires de l'OTAN attendaient de participer à l'opération « Strikeback ». L'opération s'est terminée fin septembre et le destroyer a navigué vers Gibraltar pour rejoindre la 6e flotte pour sa deuxième tournée qui s'est terminée à Norfolk le 22 décembre 1957.

Stormes est resté au port jusqu'au 27 janvier 1958, date à laquelle il s'est lancé dans un exercice de deux semaines avec d'autres navires du DesDiv 261. Le reste de l'année et une partie de 1959 ont vu le destroyer participer à des opérations locales et de flotte de New York aux Caraïbes. Le 7 août 1959, il a navigué pour sa troisième tournée avec la 6e flotte qui s'est terminée à son retour à Norfolk le 26 février 1960. Le navire est entré dans le Navy Yard le 3 juin pour une conversion FRAM II qui a duré jusqu'au 5 janvier 1961. Sur le Le 24, il a navigué pour la baie de Guantanamo où il a suivi une formation de recyclage, un entraînement au tir et a participé à des exercices de groupe.

Les tempêtes ont navigué pour Norfolk, via Key West, et y sont arrivés le 1er avril. Elle a opéré avec des unités de flotte sur la côte est et dans les Caraïbes pour le reste de l'année. Le point culminant des activités de l'année est survenu en novembre lorsque Stormes a été désigné pour récupérer un vaisseau spatial transportant un chimpanzé nommé Enos. Le vaisseau spatial a atterri à environ 30 miles du destroyer. Stormes, aidé par un avion qui avait la capsule en vue, la récupéra ainsi qu'Enos qui était en bonne santé. Elle passa l'année suivante à opérer avec le Task Group Alfa, un groupe de chasseurs-tueurs développant la préparation anti-sous-marine de la Flotte.

Le 9 novembre 1962, Stormes a rejoint le blocus cubain et a continué ce devoir jusqu'à ce que les tensions se soient apaisées. Elle a ensuite repris ses activités régulières. En août de l'année suivante, le « 780 » est devenu le premier navire américain à visiter Santa Marta, en Colombie, depuis 1830. À la fin de 1963, il a subi une révision. Elle a opéré avec le groupe opérationnel Alfa en 1964 jusqu'en octobre lorsqu'elle a participé à l'opération "Steelpike". Son groupe de travail a agi comme le groupe de chasseurs-tueurs qui a précédé le corps principal des navires lorsqu'ils ont traversé l'Atlantique.

Stormes a continué à opérer avec le Task Group Alfa jusqu'en mai 1965, date à laquelle il a reçu l'ordre de patrouiller dans les eaux côtières de la République dominicaine pendant la révolution là-bas. Quand relevé du devoir de patrouille, elle est revenue à Norfolk et s'est préparée pour une période de déploiement. Elle était avec la 6ème Flotte de juin à août et est revenue à son port d'attache début septembre. Le 1er juin 1966, Stormes se démarque de Norfolk avec DesRon 32 pour un déploiement de six mois et demi dans le Pacifique occidental.

Pendant son séjour à WestPac, la tâche principale de Stormes était la garde d'avion pour le Constellation (CVA-64) dans le golfe du Tonkin. À un moment donné, elle a été appelée à fournir un appui-feu aux forces terrestres à terre pendant une période de trois jours. Elle est revenue à Norfolk, via la Méditerranée, le 17 décembre 1966. Après des opérations sur la côte est au printemps et à l'été 1967, Stormes a été déployée dans la 6e flotte du 14 novembre 1967 au 23 avril 1968. Elle a navigué vers l'Amérique du Sud en juillet 1968 pour mener des opérations de guerre anti-sous-marine et visiter les ports de Porto Rico, du Brésil et de l'île de Sainte-Lucie. Après avoir repris ses opérations normales depuis Norfolk en septembre, Stormes s'est déployé en Méditerranée avec DesRon 32 le 6 janvier 1969. La tournée de six mois s'est terminée à son retour à Norfolk le 31 mai. Le reste de l'année et jusqu'en juin 1970, il a opéré depuis son port d'attache.

Quand Stormes est revenu à Norfolk de sa dernière escale de port de côte est le 18 juin, elle a commencé à se préparer pour l'inactivation. Stormes a été mis hors service, en réserve, le 5 décembre 1970. Il a été rayé de la liste de la Marine le 16 février 1972. Stormes a été vendu à l'Iran le 16 février 1972 et sert le gouvernement de ce pays sous le nom de Palang (DDG-9).

Stormes a reçu une étoile de bataille pour la Seconde Guerre mondiale, trois pour le service en Corée et une pour le service au Vietnam


Contenu

Tempêtes a été aménagé à Seattle et y est parti le 14 février pour la région de la baie de San Diego où il a tenu son entraînement au shakedown. À la fin de son shakedown, elle a navigué le 1er avril pour Bremerton pour une révision post-shakedown. Des essais à quai ont eu lieu le matin du 22 et, cet après-midi, le destroyer a pris la mer, en route vers Hawaï.

Tempêtes arrivé à Pearl Harbor le 30 avril et a navigué le lendemain comme escorte pour Louisville (CL-28) en route vers Okinawa, via Guam. Les deux navires arrivèrent au mouillage de Hagushi le 23 mai et rejoignirent la 5e flotte. Le destroyer a été immédiatement affecté à l'écran antiaérien. Elle a passé la nuit au mouillage et a pris position dans l'écran le lendemain. Le navire a subi son premier raid aérien ce soir-là. Le temps était mauvais le matin du 25 mai avec une mauvaise visibilité et des rafales de pluie intermittentes. À 9 h 5, un avion japonais a été aperçu alors qu'il passait entre deux avions de la Marine et se dirigeait vers Ammen (DD-527) juste devant Tempêtes. Au dernier moment, l'avion a fait demi-tour et s'est écrasé des tempêtes support de torpille arrière. Sa bombe a explosé dans le chargeur sous sa monture numéro trois de 5 pouces. Le navire était en feu et de l'eau de mer s'écoulait par des trous dans la coque. À midi, les équipes de réparation avaient éteint les incendies et bouché les trous. Vingt et un membres d'équipage ont été tués et 15 blessés.

Le destroyer battu retourna lentement vers Kerama Retto. Elle est restée là jusqu'au 5 juillet quand elle s'est déplacée à la Baie Buckner pour entrer dans une cale sèche flottante. Le navire a quitté la cale sèche le 13 août et était suffisamment en état de navigabilité pour le long voyage de retour aux États-Unis, même si seul son puits bâbord était en service. Tempêtes s'est détaché de Buckner Bay le 17 août et a fumé, via Saipan, Eniwetok et Pearl Harbor, à San Francisco. Elle est arrivée à Hunters Point le 17 septembre et a commencé une révision de trois mois.

Le destroyer a suivi une formation de recyclage dans la région de San Diego et, en janvier 1946, a navigué vers la côte est. Elle est arrivée à la Baie Guantanamo, Cuba, le 14 janvier et, avant de continuer à Norfolk, a agi comme garde d'avion pour les porte-avions tenant des opérations de shakedown dans la région.

Tempêtes est arrivé à Norfolk le 1er février et a passé le reste du mois à préparer l'opération "Frostbite" qui devait avoir lieu en mars. À mi-chemin (CVB-41), un pétrolier, Tempêtes, et deux autres destroyers, se sont déplacés dans une zone située entre le Groenland, le Labrador et le détroit d'Hudson en mars pour tester les opérations du porte-avions à des températures inférieures à zéro. A la fin de l'opération, Tempêtes à la vapeur au Brooklyn Navy Yard pour l'entretien. Le 11 avril, elle a navigué à Casco Bay, Maine, pour la formation et est revenue pour une révision majeure. Le 22 juillet, elle a navigué à la Baie Guantanamo pour l'entraînement de recyclage et est revenue à Norfolk le 9 septembre. En octobre 1946, le destroyer escorta le Mer des Philippines (CV-47) à Guantanamo Bay pour le shakedown du porte-avions.

En janvier 1947, Tempêtes a participé à un exercice à Guantanamo Bay et est retourné dans les Caraïbes le mois suivant pour un exercice de flotte. Le destroyer a effectué des devoirs de flotte de routine de sa base Norfolk jusqu'en 1950. En août, elle a navigué à Charleston, Caroline du Sud, pour l'inactivation.


USS Stormes DD-780

CLASSE - ALLEN M. SUMNER tel que construit.
Déplacement 3218 tonnes (plein), Dimensions, 376' 6"(oa) x 40' 10" x 14' 2" (Max)
Armement 6 x 5"/38AA (3x2), 12 x 40mm AA, 11 x 20mm AA, 10 x 21" tt.(2x5).
Machines, 60 000 SHP General Electric Turbines à engrenages, 2 vis
Vitesse, 36,5 nœuds, portée 3300 NM @ 20 nœuds, équipage 336.
Données opérationnelles et de construction
Mis en place par Todd Shipyards, Seattle. 15 février 1944.
Lancé le 4 novembre 1944 et mis en service le 27 janvier 1945.
Désarmé le 5 décembre 1970.
Frappé le 16 février 1972.
Vers l'Iran le 16 février 1972, rebaptisé Palang.
Destin Toujours actif dans la marine iranienne (non opérationnel depuis 1994 pour être mis au rebut).

Après une croisière d'essai, le Stormes quitta Pearl Harbor en route vers Okinawa le 1er mai 1945. Il fut heurté dans le support de torpille arrière par un kamikaze le 25 mai 1945, tuant 21 membres et en blessant 15 membres d'équipage. En août 1950, elle a été envoyée à Charleston pour inactivation. Il est réactivé en décembre 1950 pour la guerre de Corée. Il s'embarqua pour la Corée en mai 1951, où il servit avec la Task Force 77 bombardant les lignes ennemies, sauvant des pilotes abattus, protégeant de grandes unités de la flotte et effectuant des missions anti-sous-marines jusqu'en janvier 1952. Stormes participa au blocus de Cuba en novembre 1962. La dernière moitié de 1966 a été passé dans le Pacifique occidental, travaillant principalement comme garde d'avion pour l'USS Constellation (CVA-64) dans le golfe du Tonkin.

Stormes a reçu une étoile de bataille pour la Seconde Guerre mondiale, trois pour le service en Corée et une pour le service au Vietnam.

Plus d'informations sur le USS Tempêtes de la marine des États-Unis.

Le navire a été rayé de la liste de la Marine le 16 février 1972. Stormes a été vendu à l'Iran (vous sentez-vous votre short se resserrer ?) le 16 février 1972 et sert le gouvernement de ce pays en tant que Palang (DDG-9).


USS Storms (DD 780)

Désarmé le 5 décembre 1970.
Frappé le 16 février 1972.
Transféré à l'Iran le 16 février 1972 et rebaptisé Palang.

Commandes répertoriées pour l'USS Stormes (DD 780)

Veuillez noter que nous travaillons toujours sur cette section.

Le commandantDeÀ
1T/Cdr. Guillaume Naylor Wylie, USN27 janvier 19454 mai 1947

Vous pouvez aider à améliorer notre section de commandes
Cliquez ici pour soumettre des événements/commentaires/mises à jour pour ce navire.
Veuillez l'utiliser si vous repérez des erreurs ou si vous souhaitez améliorer cette page de navires.

Les événements notables impliquant des tempêtes incluent :

14 février 1945
L'USS Stormes est parti de Seattle à destination de San Diego.

1er avril 1945
Avec son shakedown à San Diego terminé, l'USS Stormes navigue vers le Bremerton Navy Yard.

22 avril 1945
L'USS Stormes est parti du Bremerton Navy Yard à destination de Pearl Harbor.

30 avril 1945
L'USS Stormes est arrivé à Pearl Harbor.

23 mai 1945
L'USS Stormes est arrivé dans la région d'Okinawa.

25 mai 1945
L'USS Stormes est touché par un avion kamikaze japonais en position 27°06'N, 127°38'E. 21 de son équipage ont été tués et 15 ont été blessés. Le destroyer endommagé est entré en boitant dans Kerama Retto.

5 juillet 1945
Après avoir été réparé, l'USS Stormes se rend à Buckner Bay où il entre dans une cale sèche flottante.

13 août 1945
USS Stormes quitte la cale sèche flottante à Buckner Bay.

17 août 1945
L'USS Stormes est parti de Buckner Bay à destination du Hunters Point Navy Yard pour des réparations et une révision complètes.

17 septembre 1945
L'USS Stormes est arrivé au chantier naval de Hunters Point.

Liens médias


Biographie[modifier | modifier la source]

Né à Big Flats, New York, Stormes est nommé aspirant de marine le 15 juin 1920 et obtient son diplôme le 15 mai 1924. Il est affecté à l'USS Nevada (BB-36) et a ensuite servi dans l'USS Chewink (AM-39) et USS S-33 (SS-138).

Stormes a servi avec la division sous-marine 20 en 1929 et 1930, puis a suivi un cours de troisième cycle à l'Académie navale des États-Unis en 1931 et 1932. Son prochain tour de service en mer était en tant que commandant de l'USS Talbot (DD-114) suivi d'une tournée en USS Chicago (CA-29) comme agent de contrôle des dommages.

Stormes devient commandant de l'USS Preston (DD-379) le 31 octobre 1941 et est promu commandant le 20 août 1942.

Comd. Stormes a été tué au combat dans la nuit du 14 au 15 novembre 1942, lorsque Preston a été coulé lors de la bataille navale de Guadalcanal. Comd. Stormes a reçu à titre posthume la Navy Cross car « son sang-froid et son courage face à un grave danger ont inspiré ses hommes à des efforts suprêmes de détermination et d'endurance pour poursuivre l'attaque ».


Tempêtes DD-780 - Histoire

USS FORREST ROYAL DD-872
Histoire

Forrest Royal (DD-872) a été lancé le 17 janvier 1946 par Bethlehem Steel Co., Staten Island, N.Y. parrainé par Mlle Katharine K. Royal, fille de l'amiral Royal et commandé le 29 juin 1946, commandant J. M. Clute aux commandes.

Les opérations de Forrest Royal dans la période précédant la guerre de Corée ont illustré les capacités variées du destroyer moderne et le large éventail de missions assignées à ces navires. Elle a effectué des tests spéciaux pour le Bureau des navires dans les Caraïbes, a servi de garde d'avion et d'escorte pour les porte-avions, a participé au développement de la guerre anti-sous-marine et a tiré dans des exercices de bombardement côtier. Habituellement basé à Pensacola, il a visité de nombreux ports des Caraïbes et du golfe du Mexique.

Le 26 septembre 1950, le Forrest Royal quitte la baie de Guantanamo pour participer à la guerre de Corée et arrive à Sasebo le 27 octobre. Sa première affectation était comme navire amiral pour le déminage à Chinnampo, un port essentiel pour les opérations de ravitaillement de la 8e armée. Les autres activités du destroyer comprenaient le bombardement côtier, le blocus et l'escorte tout autour de la côte coréenne, ainsi que de vastes opérations avec des forces opérationnelles de porte-avions menant des frappes aériennes.

Sa première affectation était avec la force de déminage qui nettoyait les eaux autour de Chinnampo, un port essentiel pour les opérations de ravitaillement de la 8e armée. Elle était de nouveau de Chinnampo le 5 décembre avec plusieurs destroyers australiens, canadiens et britanniques pour couvrir l'évacuation des soldats et des civils américains et coréens. Pour les atteindre à temps, les navires ont dû entrer dans le port de nuit sans lumière et dans une tempête de neige aveuglante, en évitant les vasières et les îles dangereuses et en restant dans le chenal balayé par des bouées qui ne pouvaient pas être détectées par radar. Avec quelques incidents mineurs, ils sont arrivés dans le port vers 22 h 50 et ont été ancrés au large de la ville à 02 h 40. Le FORREST ROYAL a pris position le plus en amont de la rivière et une fois que l'armée a signalé tout le personnel de la plage, elle et les autres destroyers ont commencé à bombarder installations portuaires. Quand ils sont partis à 1842, le port était en feu.

Entre le 20 et le 24 décembre, le DD-872 participe au bombardement de Hungnam lors de l'évacuation du X-Corps. Elle a lancé l'appel, l'interdiction, l'illumination et le tir de harcèlement. Le St. PAUL (CA-73), ROCHESTER (CA-124), NORRIS (DDE-859), ENGLISH (DD-696), BORIE (DD-704), WALLACE L. LIND (DD -703), HANK (DD-702), ZELLARS (DD-777), MASSEY (DD-778) et CHARLES S. SPERRY (DD-697). À la fin de la mission, elle a rejoint le blocus au large de la côte nord-est de la Corée et a tourné ses armes vers des positions côtières près de Kisamon Tan. Elle a continué dans ses rôles d'appui-feu et de bombardement à proximité de Kingnang et Sachonjin Ni jusqu'au 1er février 1951. Le 4 février, elle a servi comme garde d'avion pour le BATAAN (CV-29) lors de frappes aériennes au large de la côte ouest de la Corée. En mars, il est de retour sur la ligne de tir au large de Chumunjin et, au milieu du mois, il effectue un bombardement à terre à Wonsan avec des missions de bombardement supplémentaires contre Kansong, Yangyang et Haku. Le destroyer a également participé à des bombardements côtiers, à des blocus et à des missions d'escorte le long de la côte coréenne, ainsi qu'à de vastes opérations avec des forces opérationnelles de porte-avions jusqu'à la fin du mois de mai. Elle a navigué pour la maison le 6 juin 1951, en revenant à Norfolk le 2 juillet.

Le prochain déploiement de Forrest Royal, entre le 26 août 1952 et le 29 janvier 1953, consistait en une combinaison d'exercices de l'OTAN au large des côtes norvégiennes, de visites dans les principaux ports d'Europe du Nord, de 2 mois avec la 6e flotte en Méditerranée et d'exercices anti-sous-marins avec les Britanniques navires au large de l'Irlande du Nord. Au cours de l'année et demie suivante, le destroyer a quitté Newport, R.I., pour des exercices le long de la côte atlantique et dans les Caraïbes, servant souvent avec des porte-avions au départ de Pensacola, en Floride.

Au cours d'une croisière autour du monde entre le 2 août 1954 et le 14 mars 1955, Forrest Royal a navigué vers l'ouest pour servir avec la 7e flotte dans les eaux japonaises et philippines, puis vers l'océan Indien et le canal de Suez pour rejoindre la 6e flotte en Méditerranée, retour à travers l'Atlantique à Newport. Il effectua sa visite suivante en Méditerranée entre le 14 septembre 1956 et le 3 avril 1957, et pendant la crise de Suez, patrouilla le long des côtes égyptiennes et du Levant. Affecté au service dans le golfe Persique, la mer Rouge et le golfe de Suez, le Forrest Royal a fait le long voyage autour du continent africain pour ce devoir, puisque le canal de Suez était toujours bloqué.

Forrest Royal a participé à une croisière d'aspirants de marine en Amérique du Sud à l'été 1957 ainsi qu'à l'International Naval Review à Hampton Roads le 12 juin. Les opérations de l'OTAN l'ont emmenée une fois de plus dans les eaux européennes cet automne-là, et le 11 juillet 1958, elle a quitté Newport pour Morehead City, Caroline du Nord, où des navires amphibies de sa force ont embarqué des marines pour des exercices de débarquement à Porto Rico. Ce groupe de travail a autorisé San Juan le 1er août à débarquer les marines à Beyrouth, au Liban, du 20 au 28 août, renforçant les troupes débarquées plus tôt dans la réponse immédiate de la marine au déclenchement des troubles au Moyen-Orient. Forrest Royal sailed on through the Suez Canal to bring her additional strength to the 7th Fleet as it intensified its activities in the Taiwan Straits in response to renewed Communist shelling of Quemoy and Matsu through September. Her homeward bound passage was by way of Capetown, South Africa, and she returned to Newport 18 November.

A highlight of Forrest Royal's operating schedule in 1959 was her participation in Operation "Inland Sea," the movement of a major naval task force into the Great Lakes in connection with the ceremonial opening of the St. Lawrence Seaway. She joined in the naval review on Lake St. Louis 26 June taken by President Dwight D. Eisenhower and Queen Elizabeth II of Great Britain, and called at United States and Canadian ports to greet thousands of visitors. In March 1960, she sailed once more to the Mediterranean to serve with the 6th Fleet and added a brief tour with the Middle East force prior to her return to the States in October. She operated out of Newport for the remainder of the year. The following spring she entered the Boston Naval Shipyard for her FRAM I conversion during which she received the Antisubmarine Rocket (ASROC) and Drone antisubmarine helicopter (DASH) systems.

She was operating out of Mayport and Key West, Florida, in October 1961 when President Kennedy ordered the quarantine of Cuba and was one of the first destroyers to arrive in the area. When the crisis ended, she returned to testing her new weapons systems until August 1963 when she deployed to the Mediterranean. Early in 1964, she participated in Polaris test firings at Cape Kennedy, Florida, followed by a midshipman cruise to Northern Europe. January 1965 found the ROYAL midway between Florida and Africa as part of the recovery team for the unmanned test flight of Gemini II. A year later, she was in the Mediterranean and when her deployment with the Sixth Fleet ended, she conducted a midshipman cruise to the Caribbean and Gulf of Mexico. In September 1966 she was part of the recovery force for the two-man Gemini XI space flight and took part in LANTFLEX-66, one of the largest fleet exercises in ten years.

The ROYAL joined the WARE (DD-865), BARNEY (DDG-6), and DAHLGREN (DLG-12) in February 1967 for the transit to the Western Pacific and operations off the coast of Vietnam. In mid-April she was on Yankee Station plane guarding the BON HOMME RICHARD (CVA-31) when her guns were needed by U.S. forces ashore at Da Nang in South Vietnam. She covered the 150 miles to her destination in less than eight hours. She became flagship for DesRon 16, commanding all naval gun fire support ships in the area. From 23 April to 6 May the ROYAL expended some 2,600 rounds of 5-inch projectiles in missions in the I and II Corps area and night harassment and interdiction fire in Da Nang Harbor. Following operations on Yankee Station and plane guarding the BON HOMME RICHARD and HANCOCK (CVA-19), the ROYAL joined Operation Sea Dragon on 20 May and twice in five days received intense counterbattery fire and heavy shrapnel but no direct hits. On 29 May the destroyer moved south to the Demilitarized Zone, again serving as flagship for DesRon 16 during a nine-day operation along the entire length of the Vietnam coastline from the DMZ 570 miles south through all four corps areas to the Gulf of Siam. While plane guarding the CONSTELLATION (CVA-64) on 2 August, the ROYAL recovered a downed pilot who had been forced to eject from his A-4C Skyhawk in the Tonkin Gulf. She began her trip home the following day and arrived in Mayport on 19 September 1967.

Operations out of Mayport and in the Caribbean, ASW exercises off Puerto Rico with the AULT (DD-698) and McCAFFERY (DD-860) in 1968, duty as Sonar School Ship at Key West, midshipman cruises, and plane guarding filled her schedule until her decommissioning on 27 March 1971. She was transferred to the Turkish government, renamed the ADATEPE, and struck from the navy’s list on 1 February 1973. She served there for an additional twenty years.

From The Tin Can Sailor, October 2002

Stricken February 1 1973 and sent to Turkey March 27 1971, where she was renamed Adatepe. Stricken and scraped in 1993.


After the War

On January 4, 1955, the ship steamed to the Caribbean to take part in Operation “Springboard 55.” She operated with Valley Forge (CVS-45) in Antisubmarine Group 3 from January into August. On September 3, 1957, the Stormes took part in an attack carrier strike force for Operation Seaspray. The convoy then crossed the North Atlantic to the River Clyde in Scotland and joined a NATO fleet and participated in Operation Strikeback.

In 1962, the Stormes was chosen to recover a spacecraft carrying a chimpanzee named Enos. The spacecraft touched down about 30 miles from the ship, and aided by an aircraft, the destroyer recovered the capsule with Enos intact and healthy. Later, she joined with Task Group Alfa in 1964 and took part in Operation Steel-pike in October of that year. Her task group acted as the hunter-killer force that led the fleet across the Atlantic. The USS Stormes was decommissioned on December 5, 1970, and struck from the naval register two years later. She was subsequently sold to Iran, where she served as the Palang DDG-9 until 1994. While in U.S. service, the Stormes received one battle star for World War II, three for service in Korea, and one for service in Vietnam.


Mục lục

Stormes được đặt lườn tại xưởng tàu của hãng Todd Pacific Shipyards, Inc. ở Seattle, Washington vào ngày 15 tháng 2 năm 1944. Nó được hạ thủy vào ngày 4 tháng 11 năm 1944 được đỡ đầu bởi bà Max C. Stormes, vợ góa Trung tá Stormes, và nhập biên chế vào ngày 27 tháng 1 năm 1945 dưới quyền chỉ huy của Trung tá Hải quân William N. Wylie.

1945 Sửa đổi

Stormes tiếp tục được trang bị tại Seattle, cho đến khi nó lên đường đi San Diego, California vào ngày 14 tháng 2 năm 1945, nơi con tàu tiến hành chạy thử máy huấn luyện. Nó lên đường quay trở lại Bremerton, Washington vào ngày 1 tháng 4 để đại tu sau thử máy, hoàn tất vào ngày 22 tháng 4, khi nó lên đường hướng sang khu vực quần đảo Hawaii. Đi đến Trân Châu Cảng vào ngày 30 tháng 4, nó lên đường ngay ngày hôm sau hộ tống cho tàu tuần dương hạng nặng Louisville (CA-28) trong chặng đường đi sang Okinawa ngang qua Guam.

Hai chiếc tàu chiến đi đến khu vực thả neo Hagushi vào ngày 23 tháng 5, nơi Stormes gia nhập Đệ ngũ Hạm đội và nhanh chóng được phân công vai trò hộ tống phòng không. Thời tiết xấu vào sáng ngày 25 tháng 5, tầm nhìn kém cộng với những cơn mưa rào rải rác, và đến 09 giờ 05 phút một máy bay Nhật Bản bị phát hiện khi băng qua giữa hai máy bay hải quân và hướng đến tàu khu trục Ammen (DD-527) đang ở ngay phía trước Stormes. Vào những giây cuối cùng, kẻ tấn công lại đổi hướng đâm trúng bệ ống phóng ngư lôi phía sau của Stormes. Quả bom chiếc Kamikaze mang theo kích nổ trong hầm đạn bên dưới tháp pháo 5-inch số 3 của nó phần sau con tàu bốc cháy và nước tràn vào con tàu qua những lổ thủng. Đến giữa trưa, đội kiểm soát hư hỏng đã dập tắt được đám cháy và bịt các lổ thủng, nhưng 21 thành viên thủy thủ đoàn đã thiệt mạng và 15 người khác bị thương.

Stormes cố lết rút lui về Kerama Retto, nơi nó ở lại cho đến ngày 5 tháng 7, khi nó đi đến vịnh Buckner và được sửa chữa trong một ụ nổi. Sau khi lấy lại khả năng đi biển, nó rời ụ nổi vào ngày 13 tháng 8, và bắt đầu hành trình quay trở về Hoa Kỳ vào ngày 17 tháng 8, nhưng chỉ với động lực của một trục chân vịt bên mạn trái. Sau hành trình đi ngang qua Saipan, Eniwetok và Trân Châu Cảng, về đến Xưởng hải quân Hunters Point tại San Francisco, California vào ngày 17 tháng 9, bắt đầu đợt sửa chữa và đại tu kéo dài ba tháng.

1946 - 1950 Sửa đổi

Sau khi rời xưởng tàu, Stormes huấn luyện ôn tập tại vùng biển ngoài khơi San Diego cho đến tháng 1, 1946, khi nó lên đường đi sang vùng bờ Đông Hoa Kỳ. Nó đi đến vịnh Guantánamo, Cuba vào ngày 14 tháng 1, hoạt động trong vai trò canh phòng máy bay cho tàu sân bay trước khi đi đến Norfolk, Virginia vào ngày 1 tháng 2. Sang tháng 3, nó cùng với tàu sân bay À mi-chemin (CV-41), một tàu chở dầu và hai tàu khu trục khác đã đi đến khu vực giữa Greenland, Labrador và eo biển Hudson để tham gia Chiến dịch Frostbite, một cuộc thử nghiệm hoạt động của tàu sân bay trong hoàn cảnh giá lạnh.

Sau khi hoàn tất cuộc tập trận, Stormes quay trở về Xưởng hải quân Brooklyn để bảo trì, rồi lại lên đường đi Casco Bay, Maine vào ngày 11 tháng 4 cho một lượt huấn luyện. Sau một đợt đại tu, nó lại thực hiện một chuyến đi huấn luyện ôn tập đến vịnh Guantánamo, Cuba từ ngày 22 tháng 7, quay trở về Norfolk vào ngày 9 tháng 9. Sang tháng 10, nó lại hộ tống cho tàu sân bay Philippine Sea (CV-47) trong chuyến đi chạy thử máy đến vịnh Guantánamo.

Sang tháng 1, 1947, Stormes tham gia một cuộc tập trận tại khu vực vịnh Guantánamo, rồi quay trở lại vùng biển Caribe một tháng sau đó cho một đợt cơ động hạm đội. Nó tiếp tục những hoạt động thường lệ của hạm đội từ căn cứ Norfolk cho đến năm 1950. Vào tháng 8, nó lên đường đi Charleston, South Carolina và được cho ngừng hoạt động.

Chiến tranh Triều Tiên Sửa đổi

Tuy nhiên thời gian “nghỉ ngơi" của chiếc tàu khu trục lại ngắn ngũi, vì Stormes lại được huy động trở lại vào tháng 9, do sự kiện Chiến tranh Triều Tiên nổ ra. Từ tháng 12, 1950, con tàu được đại tu tại Charleston, kéo dài trong ba tháng, tiếp nối bởi việc chạy thử máy huấn luyện trong sáu tuần lễ tiếp theo sau. Đến tháng 5, 1951, con tàu lên đường đi sang vùng bờ Tây, rồi tiếp tục hành trình để gia nhập Đệ thất Hạm đội ngoài khơi Triều Tiên. Nó phục vụ cùng Lực lượng Đặc nhiệm 77 trong các hoạt động bắn phá tuyến đường giao thông đối phương, hộ tống cho các tàu chiến chủ lực, tìm kiếm giải cứu những phi công bị bắn rơi và tuần tra chống tàu ngầm, cho đến tháng 1, 1952, khi nó lên đường quay trở về Norfolk.

Trong đợt hoạt động này, đang khi hỗ trợ cho hoạt động của một đội trinh sát Thủy quân Lục chiến trên một hòn đảo nhỏ ngoài khơi cảng Wonsan, Stormes đã tham gia chiến dịch tìm kiếm và giải cứu đội bay một chiếc máy bay ném bom B-29 Superfortress bị bắn rơi khi đang quay trở về sau một phi vụ ném bom. Bảy trong số mười một thành viên đội bay đã sống sót sau khi nhảy dù ra khỏi máy bay và rơi xuống biển, họ được Stormes và các tàu chiến khác cứu vớt trên biển.

Stormes sau đó thực hiện một chuyến đi thực tập vào mùa Hè cho học viên sĩ quan thuộc Học viện Hải quân Hoa Kỳ sang Anh và Pháp, rồi hoạt động dọc theo vùng bờ biển Đại Tây Dương cho đến tháng 6, 1953, khi nó đi vào Xưởng hải quân Norfolk cho một đợt bảo trì kéo dài bốn tháng.

1954 - 1965 Sửa đổi

Vào tháng 2, 1954, Stormes khởi hành cho một chuyến đi vòng quanh thế giới, vốn đã đưa nó viếng thăm Naples, Port Said, kênh đào Suez, Aden, Colombo, Singapore, Yokosuka, Sasebo, Midway và Trân Châu Cảng. Nó đi đến San Francisco vào tháng 7, và về đến Norfolk vào tháng 8.

Stormes lên đường vào ngày 4 tháng 1, 1955, đi đến vùng biển Caribe để tham gia Chiến dịch Springboard, cuộc tập trận quy mô hạm đội hàng năm. Nó hoạt động cùng tàu sân bay Forge de la Vallée (CV-45) trong Đội chống ngầm 3 từ ngày 4 tháng 1 cho đến tháng 8, rồi tham gia cuộc tập trận của Khối NATO vào đầu tháng 9, tiếp nối bằng những hoạt động tại chỗ kéo dài cho đến tháng 2, 1956. Con tàu đi vào Xưởng hải quân Norfolk để đại tu, rời xưởng tàu vào tháng 5, và đi đến khu vực vịnh Guantánamo để huấn luyện ôn tập cho đến tháng 7. Từ đó cho đến tháng 11, nó tham gia những hoạt động huấn luyện tại chỗ.

Vào ngày 7 tháng 11, Stormes cùng Đội khu trục 261 khởi hành đi sang vùng biển Châu Âu, và đi đến Naples, Ý một tháng sau đó, nơi họ phối thuộc hoạt động cùng Đệ lục Hạm đội tại Địa Trung Hải cho đến khi quay trở về Norfolk vào ngày 20 tháng 2, 1957. Con tàu tiếp tục hoạt động dọc theo vùng bờ Đông cho đến ngày 3 tháng 9, khi nó lên đường tham gia cuộc tập trận “Seaspray”. Nó vượt Đại Tây Dương đến River Clyde, Scotland, và đã cùng nhiều tàu chiến thuộc hải quân các nước trong Khối NATO tham gia cuộc tập trận “Strikeback”, kéo dài cho đến cuối tháng 9. Chiếc tàu khu trục sau đó lên đường đi Gibraltar để gia nhập cùng Đệ lục Hạm đội, và phục vụ lượt thứ hai tại Địa Trung Hải cho đến khi quay trở về Norfolk vào ngày 22 tháng 12.

Stormes ở lại cảng nhà cho đến ngày 27 tháng 1, 1958, khi nó lên đường cùng Đội khu trục 261 cho một lượt thực tập kéo dài hai tuần rồi trong thời gian còn lại của năm 1958 và nữa đầu năm 1959 được nó dành cho các hoạt động tại chỗ và huấn luyện trong khu vực trải rộng từ New York cho đến vùng biển Caribe. Con tàu lên đường vào ngày 7 tháng 8, 1959 cho lượt phục vụ thứ ba cùng Đệ lục Hạm đội tại Địa Trung Hải, hoàn tất khi nó quay về Norfolk vào ngày 26 tháng 2, 1960.

Stormes đi vào Xưởng hải quân Norfolk vào ngày 3 tháng 6 để được nâng cấp trong khuôn khổ Chương trình Hồi sinh và Hiện đại hóa Hạm đội (FRAM: Fleet Rehabilitation and Modernization), nhằm kéo dài vòng đời hoạt động thêm tám năm đồng thời đáp ứng được những thử thách của thế hệ tàu ngầm mới nhanh và mạnh hơn. Những vũ khí phòng không 40-mm và 20-mm được tháo dỡ, và sàn sau được cải biến thành một sàn đáp cho phép vận hành máy bay trực thăng không người lái Aerodyne QH-50 DASH, giúp gia tăng tầm hoạt động chống tàu ngầm của con tàu. Công việc nâng cấp hoàn tất vào ngày 5 tháng 1, 1961.

Stormes lên đường đi vịnh Guantánamo vào ngày 24 tháng 1 để huấn luyện ôn tập, thực hành tác xạ và thực tập chiến thuật hải đội, rồi đi Norfolk đến ngang qua Key West, đến nơi vào ngày 1 tháng 4. Nó hoạt động cùng các đơn vị hạm đội dọc theo vùng bờ Đông và vùng biển Caribe cho đến hết năm đó. Vào tháng 11, nó đã tham gia vào Chương trình Mercury trong chuyến bay Mercury-Atlas 5, khi phục vụ thu hồi tàu không gian sau hai vòng quanh quỹ đạo trái đất, mang theo một con khỉ chimpanze tên Enos, nhằm chuẩn bị cho chuyến bay có người lên quỹ đạo.

Trong năm 1962, Stormes hoạt động chủ yếu cùng Đội đặc nhiệm Alpha, một đơn vị thử nghiệm và phát triển thiết bị và chiến thuật chống tàu ngầm. Vào ngày 9 tháng 11, nó tham gia vào hoạt động “cô lập” Cuba cho đến khi vụ Khủng hoảng tên lửa Cuba được giải quyết qua con đường thương lượng. Đến tháng 8, 1963, nó viếng thăm cảng Santa Marta, Colombia, lần đầu tiên bởi một chiến hạm Hoa Kỳ kể từ năm 1880. Sau một lượt đại tu, con tàu lại tiếp tục hoạt động cùng Đội đặc nhiệm Alpha và vào tháng 10, 1964 nó đã tham gia cuộc tập trận "Steel-pike", nơi đội đặc nhiệm của nó đóng vai trò tìm-diệt tàu ngầm dẫn đầu đội hình hạm đội vượt Đại Tây Dương.

Stormes tiếp tục hoạt động cùng Đội đặc nhiệm Alpha cho đến tháng 5, 1965, khi nó được phái đi tuần tra dọc bờ biển nước Cộng hòa Dominica vào lúc xảy ra cuộc cách mạng tại đảo quốc này. Sau khi được thay phiên, nó quay trở về Norfolk nhằm chuẩn bị cho lượt phục vụ tiếp theo rồi nó được cử sang hoạt động cùng Đệ lục Hạm đội tại Địa Trung Hải từ tháng 6 đến tháng 8, quay trở về cảng nhà vào đầu tháng 9.

Chiến tranh Việt Nam Sửa đổi

Vào ngày 1 tháng 6, 1966, Stormes cùng Hải đội Khu trục 32 khởi hành từ Norfolk cho một đợt biệt phái sang hoạt động tại khu vực Tây Thái Bình Dương. Tại Viễn Đông, nhiệm vụ chủ yếu của nó là hộ tống và canh phòng máy bay cho tàu sân bay Constellation (CV-64) trong vịnh Bắc Bộ ngoài ra nó còn đườc huy động vào một đợt bắn hải pháo hỗ trợ trận chiến trên bộ kéo dài ba ngày. Lên đường quay trở về qua ngã Địa Trung Hải, nó về đến Norfolk vào ngày 17 tháng 12.

Sau những hoạt động thường lệ tại vùng bờ Đông vào mùa Xuân và mùa Hè năm 1967, Stormes được phái sang hoạt động cùng Đệ lục Hạm đội từ ngày 14 tháng 11, 1967 đến ngày 23 tháng 4, 1968. Nó lên đường đi Nam Mỹ vào tháng 7 để tham gia một đợt thực tập chống tàu ngầm, như một phần của cuộc tập trận UNITAS IX, rồi ghé thăm các cảng tại Puerto Rico, Brazil và Saint Lucia, Tây Ấn. Sau khi quay trở lại hoạt động thường lệ từ Norfolk vào tháng 9, nó lại được phái sang Địa Trung Hải cùng Hải đội Khu trục 32 vào ngày 6 tháng 1, 1969 lượt hoạt động kết thúc khi nó quay về Norfolk vào ngày 31 tháng 5. Trong nữa cuối năm 1969 và nữa đầu năm 1970, nó hoạt động huấn luyện thường lệ từ cảng nhà cùng các cuộc thực hành chống tàu ngầm.

Stormes được chuẩn bị để ngừng hoạt động từ ngày 18 tháng 6, xuất biên chế vào ngày 5 tháng 12, 1970 và đưa về Hạm đội Dự bị Đại Tây Dương.

Palang (DDG-9) Sửa đổi

Stormes được rút tên khỏi danh sách Đăng bạ Hải quân của Hoa Kỳ vào ngày 16 tháng 2, 1972 nó được bán cho Iran cùng ngày hôm đó, và phục vụ cùng Hải quân Iran như là chiếc Palang (con báo) (DDG-9) cho đến năm 1994. Con tàu bị tháo dỡ sau đó.

Stormes được tặng thưởng một Ngôi sao Chiến trận do thành tích phục vụ trong Thế Chiến II, ba Ngôi sao Chiến trận khác trong Chiến tranh Triều Tiên, và thêm một Ngôi sao Chiến trận nữa trong Chiến tranh Việt Nam.


Stormes DD- 780 - History

USS Stormes DD 780

World Cruise

3 Feb 1954 - August 1954 Cruise Book

Donnez vie au livre de croisière avec cette présentation multimédia

Ce CD dépassera vos attentes

Une grande partie de l'histoire navale.

Vous achèteriez une copie exacte du USS Stormes DD 780 réservation de croisière pendant cette période. Chaque page a été placée sur un CD pour des années de visionnage agréable sur ordinateur. Les CD est livré dans une pochette en plastique avec une étiquette personnalisée. Chaque page a été améliorée et est lisible. Les livres de croisière rares comme celui-ci se vendent cent dollars ou plus lors de l'achat de la copie papier réelle si vous pouvez en trouver un à vendre.

Cela ferait un excellent cadeau pour vous-même ou pour quelqu'un que vous connaissez qui a peut-être servi à son bord. Généralement seulement UNE personne dans la famille a le livre original. Le CD permet à d'autres membres de la famille d'en avoir également une copie. Vous ne serez pas déçu, nous le garantissons.

Certains des éléments de ce livre sont les suivants :

  • Ports of Call: Naples, Port Said, Aden, Columbo, Singapore, Yokosuka, Kobe and Sasebo Japan, Midway Island, pearl Harbor, San Francisco, Los Angeles, San Diego and Norfolk.
  • Divisional Group Photos
  • Brief History of the Ship
  • Operations at Sea
  • Traversée de l'équateur
  • Liste d'équipage
  • De nombreuses photos d'activités d'équipage
  • Et bien plus

Over 254 Photos on Approximately 70 Pages.

Une fois que vous aurez lu ce livre, vous saurez à quoi ressemblait la vie sur ce Destructeur pendant cette période.

Bonus supplémentaire :

  • Audio de 20 minutes d'un " 1967 Traversée de l'équateur " (Pas ce navire mais la cérémonie est traditionnelle)
  • Several Additional Images of the USS Stormes DD 780 (Archives nationales)
  • Audio de 6 minutes de " Sons de Boot Camp " à la fin des années 50 début des années 60
  • D'autres éléments intéressants incluent :
    • Le serment d'enrôlement
    • Le credo des marins
    • Valeurs fondamentales de la marine des États-Unis
    • Code de conduite militaire
    • Origines de la terminologie de la marine (8 pages)
    • Exemples : Scuttlebutt, Chewing the Fat, Devil to Pay,
    • Hunky-Dory et bien d'autres.

    Pourquoi un CD au lieu d'un livre papier ?

    • Les images ne se dégraderont pas avec le temps.
    • CD autonome aucun logiciel à charger.
    • Vignettes, table des matières et index pour visualisation facile référence.
    • Visualisez comme un flip book numérique ou regardez un diaporama. (Vous définissez les options de synchronisation)
    • Fond musique patriotique et sons de la marine peut être activé ou désactivé.
    • Les options d'affichage sont décrites dans la section d'aide.
    • Marquez vos pages préférées.
    • La qualité sur votre écran peut être meilleure qu'une copie papier avec la possibilité de agrandir n'importe quelle page.
    • Diaporama de visualisation pleine page que vous contrôlez avec les touches fléchées ou la souris.
    • Conçu pour fonctionner sur une plate-forme Microsoft. (Pas Apple ou Mac) Fonctionne avec Windows 98 ou supérieur.

    Commentaire personnel de "Navyboy63"

    Le CD de livre de croisière est un excellent moyen peu coûteux de préserver le patrimoine familial historique pour vous-même, vos enfants ou vos petits-enfants, surtout si vous ou un être cher avez servi à bord du navire. C'est un moyen de se connecter avec le passé, surtout si vous n'avez plus le lien humain.

    Si votre proche est toujours avec nous, il pourrait considérer cela comme un cadeau inestimable. Les statistiques montrent que seulement 25 à 35 % des marins ont acheté leur propre carnet de croisière. Beaucoup auraient probablement souhaité l'avoir fait. C'est une belle façon de leur montrer que vous vous souciez de leur passé et que vous appréciez le sacrifice qu'eux et beaucoup d'autres ont fait pour vous et le LIBERTÉ de notre pays. Serait également idéal pour les projets de recherche scolaire ou tout simplement l'intérêt personnel pour la documentation de la Seconde Guerre mondiale.

    Nous n'avons jamais su à quoi ressemblait la vie d'un marin pendant la Seconde Guerre mondiale jusqu'à ce que nous commencions à nous intéresser à ces grands livres. Nous avons trouvé des photos dont nous ignorions l'existence d'un parent qui a servi sur l'USS Essex CV 9 pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est décédé très jeune et nous n'avons jamais eu la chance d'entendre beaucoup de ses histoires. D'une manière ou d'une autre, en visionnant son livre de croisière que nous n'avions jamais vu jusqu'à récemment, la famille a renoué avec son héritage et son héritage naval. Même si nous n'avons pas trouvé les photos dans le livre de croisière, c'était un excellent moyen de voir à quoi ressemblait la vie pour lui. Nous les considérons maintenant comme des trésors de famille. Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants peuvent toujours être liés à lui d'une manière dont ils peuvent être fiers. C'est ce qui nous motive et nous pousse à faire la recherche et le développement de ces grands livres de croisière. J'espère que vous pourrez vivre la même chose pour votre famille.


    Voir la vidéo: Les Mystères du Cosmos - Jupiter aux comètes