Char lourd T30

Char lourd T30

Char lourd T30

Le char lourd T30 a été développé en réponse à l'apparition de chars allemands plus lourds en 1943-44, et était armé d'un canon de 155 mm.

Le Tigre I avait été rencontré pour la première fois par les forces américaines combattant en Tunisie au début de 1943 et surclassait clairement tous les chars américains existants. Même le prochain M26 Pershing serait tout juste capable de faire face. En 1944, l'Ordnance Department a commencé à travailler sur de nouveaux modèles de chars lourds (le premier depuis l'échec du Heavy Tank M6/T1). Le 14 septembre 1944, quatre chars lourds pilotes ont été approuvés, répartis entre deux chars lourds T29 (canon de 105 mm) et deux chars lourds T30 (canon de 155 mm T7). Les deux modèles seraient presque identiques en dehors de leurs canons et composants associés.

T30 a utilisé un certain nombre de composants du M26 Pershing. Il avait des versions plus larges des chenilles T80E1 de 23 pouces utilisées sur le M26. Il a huit roues de chaque côté (le Pershing plus léger en avait six). La coque a été réalisée à partir d'un mélange de sections coulées et laminées, soudées ensemble, comme sur le M26. L'armure frontale était de 4 pouces d'épaisseur.

Au début, le plan était d'utiliser le même moteur Force GAC V-2 refroidi par liquide dans les T29 et T30, mais en 1945, il a été décidé d'utiliser un moteur Continental V-12 refroidi par air dans le T30. Le moteur Continental est devenu le moteur de char américain standard dans la décennie qui a suivi la guerre. La chance du moteur signifiait que le compartiment moteur devait être modifié, mais sinon le T30 avait la même coque que le T29. Il s'agissait d'une conception assez simple, avec une façade inclinée et un toit plat, presque au niveau du haut des rails.

Le T30 utilisait une tourelle similaire au T29. Il y avait une énorme agitation, avec le commandant du char assis à l'arrière, sous une coupole centrale. Il y avait aussi un tireur et deux chargeurs. Le reste de l'équipage était à l'avant de la coque.

Le T30 était équipé d'un canon de 155 mm T7 et d'une mitrailleuse coaxiale de 0,50 pouce dans un support de canon combiné T124. Il s'agissait d'un canon à vitesse inférieure à celle du canon de 105 mm du T29, mais il pouvait tirer un obus hautement explosif plus puissant. Le pistolet utilisait des munitions séparées, avec une charge propulsive de 50 lb. Un pilon à ressort a été inclus dans la tourelle pour aider à pousser les munitions lourdes dans le canon.

Les munitions lourdes et le gros canon ont causé un certain nombre de problèmes, l'un des plus importants étant qu'il ne pouvait être chargé que dans une plage d'élévation limitée, ce qui signifiait que le canon ne pouvait pas toujours être maintenu sur sa cible. En juillet 1947, un T30 a été choisi pour des essais avec un pilon automatique, un système d'éjection automatique des cartouches et un système automatique pour enregistrer et remettre le canon en position de tir avant et après le chargement. C'est devenu le T30E1 et la nouvelle monture le T124E1.

En avril 1945, le T30 a été classé comme achat limité. Au moins un châssis T30 a ensuite servi de base au Heavy Tank T34, qui était armé d'un canon de 120 mm et est devenu le prototype du Heavy Tank M103 d'après-guerre.

Au moins trois T30 survivent encore, un à Fort Jackson, un à Fort Knox et un à Aberdeen. Cela suggère clairement que plus que les deux originaux ont finalement été commandés, et comme au moins un a été utilisé comme base de l'un des T30, au moins quatre pilotes ont dû être commandés à un moment donné.

Statistiques
Longueur de la coque : 25 pieds
Largeur de coque : 12,5 pieds
Hauteur : 10 pieds 7 pouces
Équipage : 6
Poids de combat : 144 500 lb
Moteur : Moteur Continental 810hp
Vitesse maximale : 22 mph
Portée maximale : 100 miles d'autonomie sur route
Armement : un canon T7 de 155 mm et une mitrailleuse coaxiale de 0,50 pouces dans la tourelle, un canon AA de 0,50 pouces sur la tourelle, une mitrailleuse de 0,30 pouces à l'avant

Armure

Armure

Devant

Côté

Arrière

Haut/Bas

Tourelle

178 mm

127 mm

102mm

38mm

coque

70-102mm

51-76mm

19-51mm

38mm

Bouclier d'arme à feu

202-279mm


Char super lourd T28

Les Char super lourd T28 était un char américain lourdement blindé/canon automoteur conçu pour l'armée des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été conçu à l'origine pour percer les défenses allemandes de la ligne Siegfried, et a ensuite été considéré comme un participant possible à l'invasion prévue du continent japonais.

Le véhicule de près de 100 tonnes était initialement désigné comme un char lourd. Il a été rebaptisé Chariot de moteur de canon de 105 mm T95 en 1945, puis rebaptisé en 1946 Char super lourd T28.

Seuls deux prototypes ont été construits avant la fin du projet. [3]


Le Jagdtiger de construction allemande (traduction : Hunting Tiger) était un monstre, mesurant près de onze mètres de long et pesant 83 tonnes lorsqu'il était rempli de munitions et d'équipage. La philosophie derrière la conception du char était que plus gros devait être meilleur, mais malheureusement, la faible fiabilité a laissé les quelques-uns qui ont été construits abandonnés sur le champ de bataille.

Le T30 était un char lourd de fabrication américaine qui a connu une action limitée en raison de son développement se terminant à l'approche de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Pesant 145 000 livres, le T30 était équipé d'un énorme canon principal de 155 mm, avec deux mitrailleuses offrant un soutien. Essentiellement une conception mort-née, le T30 aurait été une brute dans les exercices de guerre.


Modules

Tourelles

Moteurs

Suspensions

Radios

Équipement compatible

Consommables compatibles

Avis du joueur

Avantages et inconvénients

- Excellente armure de mantelet de canon et dépression du canon. Preuve contre la plupart des munitions standard lorsque la coque est baissée

- 155 mm AT Gun T7 avec un alpha massif et une bonne pénétration, monté dans une tourelle à pleine rotation

- De grandes pistes couvrant l'armure latérale, peuvent gratter en un clin d'œil

- Puissance moteur élevée et accélération modeste pour son poids massif

- Facteur de peur hilarant mais parfois frustrant avec le canon de 155 mm, la plupart des adversaires hésitent à supporter son tir

- Camo acceptable pour sa taille

- Nécessite une grande patience en raison du temps de rechargement très long du canon de 155 mm et de la manipulation horrible du canon

- Toutes les options d'armes à feu ne sont pas considérées comme près d'être précises, en particulier lorsque vous essayez des instantanés

- Le blindage de la coque et le toit de la tourelle faibles, le fait de ne pas baisser la coque ou de le faire au même endroit pendant trop longtemps sont tous deux dangereux

- Faible agilité en raison d'une faible vitesse de déplacement et d'une mauvaise résistance du terrain, sujettes au flanquement

- Cible prioritaire en raison de ses vulnérabilités et de son facteur de peur, attire beaucoup de tirs d'artillerie

Performance

Le T30 est un vilain char à combattre car il est équipé du puissant canon AT de 155 mm T7, identique au T95. Le T30 peut être assez effrayant à combattre seul, surtout s'il parvient à vous tendre une embuscade. Sa vitesse de rotation lente de la tourelle peut permettre aux chars agiles de prendre le flanc et d'éviter d'être à l'extrémité de réception du canon massif. Les conducteurs de T30 peuvent tenter de contrer cela en tournant tout le char vers la cible pour amener la tourelle plus rapidement. La meilleure façon de le vaincre est de simplement s'allier dessus et de frapper le blindage de la coque. Combattre le T30 quand il est en coque baissée est encore plus difficile. Dans cette situation, vous devrez peut-être essaimer dans plusieurs directions simultanément ou essayer de tirer dans le toit de sa tourelle, sans avoir recours à des obus premium à haute pénétration.

Le T30 est similaire à un char lourd de rang IX avec moins de points de structure mais un énorme canon. Avec la coque super faible et la tourelle super solide en atout, la tactique de coque basse convient parfaitement, vous devriez donc toujours la chercher. Un TD de rang X est à peu près la seule chose qui peut pénétrer dans votre tourelle par défaut. L'artillerie peut tirer à partir d'une trajectoire élevée et infliger également de gros dégâts à votre toit faible. D'autres adversaires armés plus légers viseront probablement la coupole de votre tourelle pour vous parer, mais un bon moyen de contrer cette tentative consiste à lever le canon de votre arme, à faire bouger la tourelle d'avant en arrière entre les tirs, puis à viser après que l'ennemi a tiré. Utilisez le T30 avec précaution, car il peut contribuer à la victoire de plusieurs manières. Dans des circonstances idéales, le T30 est capable d'ancrer un flanc par lui-même, même dans les jeux de niveau X.

Notez qu'en tant que char avec une rotation de tourelle à 360 degrés, vous bénéficiez de quelques traits peu communs : le T30 peut bénéficier des bonus traditionnels de camouflage TD sans les casser en s'engageant à ne pas déplacer la coque lorsqu'il est dans une bonne position. De plus, lorsque la situation devient désespérée, il n'est peut-être pas irrationnel de se joindre à la bagarre d'échange de tirs, car la plupart des HT du niveau infligent environ 440 dégâts par tir tandis que vous en faites 750 de la même manière. Deux tirs pénétrants coûteront généralement à vos adversaires plus de la moitié de leur char, ce qui peut être crucial et économiser beaucoup d'efforts pour les coéquipiers. N'oubliez pas qu'en tant que TD avec peu d'agilité, des coéquipiers en bonne santé peuvent souvent vous aider plus que le pool de points de vie soigneusement conservé au milieu ou en fin de partie.

Recherche précoce

  • Le canon de 120 mm reprend du prototype T28. Installez-le immédiatement, car le stock 105 est insuffisant. La radio supérieure est également disponible sur le prototype T28.
  • Ensuite, la suspension d'origine ne peut pas contenir le 155 mm, et vous ne pouvez pas non plus monter beaucoup d'équipement avec. Obtenez la suspension supérieure.
  • Procurez-vous ensuite le canon de 155 mm pour apporter le 750 alpha que craignent les adversaires.
  • Enfin, procurez-vous le moteur supérieur pour une mobilité un peu meilleure.

Certains joueurs choisissent d'utiliser une suspension améliorée s'ils souhaitent donner la priorité à la recherche du 155 mm ou l'ont déjà disponible.


Char lourd T30

Les T30 Heavy Tank était un projet de char américain de la Seconde Guerre mondiale développé pour contrer les nouveaux chars allemands, tels que Tiger I, Tiger II, Maus, et le Jagdtiger ou les chars lourds soviétiques, comme l'IS-1 ou l'IS-2. Le T30 a été conçu en même temps que le char lourd T29. Les modèles pilotes ont été lancés en avril 1945 et ont été livrés en 1947. [ 1 ] Le canon de 155 & 160 mm (6,1 & 160 pouces) tirait des munitions en deux parties (obus et charge). La chargeuse était assistée d'une pilonneuse motorisée. [ 2 ] Le T30 était équipé de l'un des plus gros canons jamais utilisés sur un char américain. La tourelle particulièrement haute et arrondie était nécessaire pour accueillir le chargeur debout et le grand support de canon. Il pouvait transporter un assortiment mixte de 34 cartouches AP (Armored Piercing) ou HE (High-Explosive). [ 3 ]

Une variante désignée T30E1 avait une trappe supplémentaire à l'arrière de la tourelle pour éjecter les douilles. [ 4 ] Une autre variante du char était le T30E2. Le poids de la coque T30 était de 43 kg (95 lb) et la charge de 18 kg (40 lb), soit un total de 61 kg (130 lb) pour l'ensemble de la manche, ce qui la rendait difficile à manipuler. [ 5 ]

Une variante d'après-guerre désignée T58 fait remplacer la tourelle conventionnelle par une version oscillante permettant l'installation d'un chargeur automatisé. Et les exemples survivants se trouvent à Fort Knox, dans la région du Kentucky. Un T30 survivant se trouve à l'Arsenal de Détroit à Warren, MI.


Le T30 a été développé en étroite relation avec le T29 Super Heavy Tank. Il comportait le même châssis et la même tourelle, mais avec un pont moteur légèrement différent pour un moteur plus puissant. Il était initialement destiné à être utilisé contre les chars lourds allemands nouvellement déployés, tels que le Tiger II, ainsi que contre les fortifications en 1945. Le développement a commencé vers avril 1945, cependant, cela s'est avéré être vers la fin de la guerre en Europe, donc le tout le projet de char lourd a été suspendu en faveur des chars de combat principaux (MBT). Le T30 et le reste du projet (les chars lourds T29 et T34) n'ont jamais été utilisés pendant la guerre, cependant, ils se sont avérés utiles pour les développements futurs.

Le canon T7 de 155 mm. À partir de la page 95 de "La puissance de feu, une histoire des chars lourds américains" par R.P Hunnicutt.

Le T30 devait être équipé du canon 155 mm T7 comme arme principale - le plus gros canon installé sur un véhicule par les États-Unis. Le canon avait une vitesse relativement faible de 701,04 mètres/seconde (2300 pieds/seconde), mais le poids élevé des obus offrait des valeurs de pénétration et de force élevées. Les obus lourds HE étaient particulièrement efficaces pour la démolition complète des fortifications. Des problèmes ont été trouvés avec le chargement du canon principal, car l'obus en deux parties pesait environ 61,235 kilogrammes (135 livres). Pour résoudre ce problème, le T30 a utilisé un pilon à ressort pour aider au chargement des obus. Une version ultérieure du T30, le T30E1, devait utiliser un équipement expérimental de pilonnage automatique d'obus pour le chargement et le retour de la brèche en position de chargement. En outre, un dispositif de levage électrique a été utilisé dans les deux versions, encore une fois, pour faciliter la manipulation des munitions lourdes.

Une mitrailleuse coaxiale de 12,7 mm (0,50 cal) était montée à gauche du support du canon ainsi qu'une mitrailleuse de 7,62 mm (0,30 cal) montée à l'avant.

Le véhicule transportait un assortiment de 34 obus explosifs et perforants.


Variantes

Un modèle pilote, désigné T30E1, avait un système automatique ajouté pour charger les munitions. Cela a mis la culasse du canon en position, a chargé la cartouche, puis a ramené le canon à l'angle initial. Une trappe supplémentaire à l'arrière de la tourelle a été ajoutée pour l'éjection automatique des douilles vides. [8]

Le poids de la coque était de 43   kg (95   lb) et la charge de 18   kg (40   lb) , soit un total de 61   kg (134   lb) pour tout le tour, ce qui le rendait difficile à manipuler et lui donnait une cadence de tir de seulement deux coups par minute lorsqu'il était chargé manuellement. [9]


Char lourd Chrysler T110

En parlant de la série des chars lourds T110, ces véhicules ont soulevé avec succès de nombreuses questions parmi les gens, en particulier sur leur existence. Même après avoir déployé le char lourd M103, les Américains n'étaient toujours pas satisfaits de ses performances sur le champ de bataille. Ainsi, il a été décidé de le recréer à nouveau avec 2 méthodes – évolutives et révolutionnaires. Le premier était une tentative d'améliorer ses performances en installant un système de chargement automatique, ce qui a finalement abouti au développement du T57 (120 mm) et du T58 (155 mm, également un dérivé du char lourd T30). Et ce dernier était une tentative de créer le réservoir à partir de zéro.

L'histoire de la série T110 a commencé en juin 1954, lorsque Detroit Arsenal a organisé une conférence concernant le développement ultérieur des chars lourds. La conférence a présenté plusieurs options de développement, notamment des projets nommés TS-2, TS-5, TS-6 et TS-31. Les TS Tank Concepts étaient censés réaliser la conception la plus optimale d'un char lourd, ce qui était prévu pour les amener au stade de prototype dans les 2 ans. La première base sur cette question était le TS-31, construit à l'origine comme un véhicule de combat armé du canon 120 mm T123E1, et il n'avait pas de tourelle entièrement rotative.

L'idée du TS-31 a été reprise par Chrysler Corporation pour lancer la production du char lourd M103. En conséquence, Chrysler Corporation et Detroit Arsenal ont coopéré pour développer un nouveau char lourd, et il a reçu l'indice “T110 Heavy Tank”. Il convient de noter que la désignation US Heavy Tank était très conditionnelle à l'époque, car le T110 original ressemblait à ceci :

Il est assez reconnaissable avec (Seb : ressemblant) à l'un des chars super-lourds expérimentaux américains connus sous le nom de T28/T95. Les spécifications de conception de base requises par l'armée américaine devaient permettre au véhicule de traverser un tunnel de la taille d'une voie ferrée tel que le tunnel de Berne. Il était prévu d'utiliser un moteur Continental AOI-1490 de 700 CV, combiné à un système de transmission XTG-500. Le moteur serait placé dans la partie arrière du réservoir, tandis que le système de transmission était placé dans la partie avant du réservoir. Le schéma de blindage était plutôt arbitraire, mais la valeur d'épaisseur maximale était aussi élevée que 9″ (228,6 mm) à partir du masque du canon.

Le projet initial a été légèrement mis à jour. Comme la largeur de la coque du char actuel était encore trop grande pour tenir dans un tunnel, notamment en ce qui concerne la position de la coupole, ils ont proposé un autre changement en repositionnant la coupole au centre, obligeant ainsi le commandant à s'asseoir sur le dessus de la cloison moteur et faites l'expérience du moteur de 700 CV en marche, et positionnez également le conducteur pour faire fonctionner le char avec les autres membres de l'équipage dans une seule section intérieure.

Après très peu de temps, ils ont à nouveau changé le design. Cette fois, le poste de conducteur a été ramené à sa place initiale, mais le poste de commandant était très, très peu conventionnel et exigu. La partie arrière du réservoir a été réduite, pour accueillir plus d'espace pour le compartiment moteur.

En tant que tel, le concept n'a pas duré longtemps non plus. En raison de l'espace très restreint de la zone du commandant, il avait été repositionné à l'extrême droite du char. Dans le même temps, le moteur a été tourné de 90 degrés, en le mettant dans le sens de la longueur. En conséquence, sa partie arrière est devenue « plus haute ».

Après le long développement de projets ratés, les ingénieurs de chars étaient fatigués de développer le char tout en conservant la conception originale du T110, ils ont donc décidé d'agir de manière plus radicale. En ignorant la limite de longueur, ils ont allongé la coque, déplaçant le système de transmission arrière directement sous le moteur vers la partie la plus en arrière du réservoir tout en créant un compartiment moteur standard. L'intérieur du char a également été radicalement modifié, tout en ramenant à nouveau toutes les positions de l'équipage dans une seule section.

On pense que ce char est la quatrième variante de la série des chars lourds T110, désigné sous le nom de T110E4 (qui est appelé à tort T110E3 dans World of Tanks). Même si au vu du numéro de l'illustration, il s'agit au moins de la cinquième variante du T110. Il s'agit de la quatrième variante du T110 car le T110 d'origine n'est pas compté, car presque tous les chars américains, avec leurs variantes initiales respectives, n'ont reçu aucun index numérique, tels que M48, M60 et M103 (tous initiaux variantes, pas la base ou la désignation « un pour tous ») ). Au lieu de cela, dans World of Tanks, le support d'origine du canon 120 mm T123E1 est remplacé par le 155 mm T7E2, un canon totalement non historique, et une « amélioration » par rapport au 155 mm T7E1 qui était monté sur le char lourd T30E1. Étonnamment, au même moment, Detroit Arsenal prévoyait de fabriquer une autre variante du M103 armée d'un support de canon de 155 mm, encore plus avec un système de chargeur automatique (T58 Heavy Tank).

De plus, il y avait une autre variante du T110E4 avec une superstructure séparée de la coque, qui ressemble au T110E4 du jeu, mais sans tourelle rotative à 180 ° :

Le schéma d'implantation du T110E4 ( On a bien vu que la séparation du châssis et de la tourelle en faisait virtuellement une tourelle non rotative) :

Comme vous pouvez le voir, le tireur avait son propre coin salon situé directement derrière le support du canon lors de la traversée :

À un moment donné, l'un des ingénieurs de Chrysler a eu un concept parfait pour un T110 “Heavy Tank”. Il a été désigné comme T110E5 :

Le concept fini était très similaire à celui du char lourd M103, mais plus sophistiqué techniquement, et bien sûr mieux protégé. Les modèles de maquette (qui étaient très différents du T110E5 actuel disponible dans World of Tanks) :

Du coup, il a été décidé de lancer le concept du T110E5, mais il y a eu quelques petits soucis. En février 1956, le T110E5 a été annulé, car le site d'essai était déjà fréquenté par le char lourd T43E2 pour les essais, qui a ensuite été mis en service sous le nom de char lourd M103A1. Bien qu'il ne soit pas aussi parfait que le T110E5, il était déjà classé comme adapté à l'armée américaine et prêt à être produit.


Char lourd T30 avec un canon de 155 mm et un chargeur automatique.

Je vois souvent des déclarations comme celle-ci ici, mais elles n'ont pas beaucoup de sens dans ma tête. Peut-être que quelqu'un pourra m'expliquer cela.

N'est-ce pas la seule "exigence" réelle pour tirer HESH avec un canon rayé ? Est-ce simplement plus une question de savoir si les munitions HESH étaient disponibles pour une certaine arme, plutôt que la capacité de l'arme à tirer un obus HESH ?

Chargement automatique HESH 155 mm ? déchirer tous les chars russes existants

Ne vous laissez pas tromper par la taille de l'arme. Le 155 était plus une arme de soutien d'infanterie qu'un tueur de chars, les T29 et T34 sont bien mieux équipés de canons tueurs de chars que le T30.

Par exemple, l'obus T30's APCBC-HE a 70 mm de pénétration en moins par rapport à l'obus T13 APCBC-HE tiré par le T29. Le seul avantage que je vois avec le T30 par rapport au T29 est l'inclusion d'un obus HESH qui peut pénétrer 203 mm de blindage. Bien que les obus tirés par le canon de 155 mm aient à peu près la même vitesse de sortie que le canon de 75 mm Sherman M4, ce ne sera donc pas un canon très efficace dans les combats à longue distance avec les KT.

Un obus HEAT a été développé plus tard pour le canon, mais il n'a jamais été utilisé avec la version T30 que vous avez illustrée ci-dessus.

Bien qu'il soit un ajout intéressant à la gamme de chars lourds américains à 6,7, le T30 n'a pas vraiment été conçu comme un tueur de chars mais plutôt comme un char de soutien d'infanterie, et le canon montre que, il était davantage destiné à un rôle de soutien, capable de frapper un bunker en un seul coup ou faire sauter une maison en un seul tour.