La construction d'un nouveau stade à Saint-Loius enterrera un site sacré des Indiens indigènes

La construction d'un nouveau stade à Saint-Loius enterrera un site sacré des Indiens indigènes

L'emplacement choisi pour installer un nouveau stade d'un milliard de dollars à Saint-Louis sera situé à proximité d'une zone où les Indiens d'Amérique peuplaient une ville prospère avec une grande place il y a 900 ans.

Les Osage se considèrent comme les descendants des dieux qui ont construit la colline. Toute perturbation dans ces collines entraîne une profanation des ancêtres. Everett Waller, le chef de l'Osage Minerals Council a déclaré: 'C'était notre terre, au milieu de deux grands fleuves. Il est antérieur à l'ère Cahokia, il a été la marque préhistorique de l'Osage. Nous ne sommes pas les seuls, mais nous y sommes installés depuis 400 ans. Une grande partie de l'histoire de ma famille est dans ces domaines«. Waller affirme également qu'il y a encore beaucoup à apprendre des personnes qui vivaient de ce côté du Mississippi dans la ville préhistorique de Mound City. De nombreux villages ont été détruits au milieu du XIXe siècle.

Le long du fleuve Mississippi dans l'Illinois, des recherches approfondies ont été menées dans la région, mais pas dans le Missouri. Personne ne sait ce que l'on peut trouver sous les restes de ce qui était une civilisation prospère. «C'est comme parler de nos grands-parents, ils ont vécu et sont morts ici et je pense que ça doit être reconnu"Dit Waller, qui est descendant direct du chef d'Osage Watiankah. «Je sais que beaucoup de gens veulent construire le stade mais il ne peut être construit nulle part. Si cela se produisait au Moyen-Orient, il y aurait une guerre sainte. Si cela se passait au Japon, ils protégeraient un lieu saint. Parfois, ce n'est pas seulement une question de football ou d'argent, cet endroit doit être reconnu comme le sanctuaire sacré qu'il est.«Conclut Waller.

Il y a beaucoup d'intérêt à faire avancer ce projet, même de la NFL, où le commissaire de la Ligue nationale de football. Roger Goodell a déclaré que les terrains au bord du Mississippi sont parfaits et le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a clairement indiqué qu'il voulait il y a un stade NFL à cet endroit car ce serait très positif pour l'investissement et la création d'emplois.

Joe Harl avec le Centre de recherche archéologique de Saint-Louis, est contre le stade en construction et appelle à au moins certains des restes qui pourraient rester de l'ère Cahokia sont sauvés avant que les travaux de construction ne terminent tout.


Vidéo: Archéologie et controverse: Les indiens de Dickson Mounds