Northrop XFT

Northrop XFT

Northrop XFT

Le Northrop XFT a été le premier avion conçu par Northrop à être construit pour l'US Navy. Jack Northrop a effectué le travail de conception initial, réduisant l'envergure et la longueur de l'avion d'environ un tiers, avant qu'Ed Heinemann et son équipe ne terminent les conceptions détaillées.

Le XFT a été produit pour satisfaire à la spécification navale SD-204 du 24 janvier 1933. Après avoir vu le Delta, la Marine a délivré à Northrop un contrat pour produire le prototype XFT-1 le 8 mai. Le prototype fut achevé début janvier 1943 et effectua son vol inaugural le 16 janvier, avant d'être transféré à la base aéronavale d'Anacostia.

Le résultat était un avion à l'allure trapue d'apparence similaire au Boeing P-26 « Peashooter », qui est entré en service dans l'armée en 1934. Le P-26 était un avion légèrement plus petit, mais avec des performances assez similaires. Les deux avions utilisaient des moteurs radiaux et avaient un train d'atterrissage fixe protégé par un capot profilé, mais le P-26 était une conception un peu plus réussie.

La version initiale de l'avion, le XFT-1, était propulsée par un moteur Wright R-1510-26 de 625 ch, qui propulsait une hélice métallique à deux pales. Le pas de l'hélice ne pouvait être ajusté qu'au sol, vraisemblablement pour permettre plus d'efficacité pendant les vols de convoyage et plus de vitesse pendant le combat. Il pouvait transporter deux mitrailleuses de 0,30 pouces ou une de 0,30 pouces et une de 0,50 pouces, montées sur la partie supérieure du fuselage devant le cockpit, et pouvait transporter deux bombes de 116 livres.

Les pilotes d'essai de la Navy détestaient le XFT-1. Bien qu'il s'agisse de l'avion le plus rapide jamais testé par la marine, avec une vitesse de pointe de 235 mph, il était beaucoup moins agile que les biplans alors en service. La mauvaise visibilité vers l'avant et la manipulation difficile à basse vitesse signifiaient qu'il était mal adapté pour une utilisation à partir de porteurs. L'avion était également difficile à sortir d'une vrille, tandis que les cockpits fermés étaient impopulaires auprès de presque tous les pilotes d'essai du début des années 30, dont la plupart préféraient le cockpit ouvert, des vitesses plus faibles et une plus grande agilité des biplans.

Après la première série de tests, l'avion a reçu un moteur Wright de 650 ch. À l'été 1945, il fut à nouveau modifié. Cette fois, il a reçu un radial Pratt & Whitney R-1535-75 de 650 ch, la queue a été modifiée et l'avion a été redésigné comme le XFT-2. L'avion est retourné à Anacostia en avril 1936 pour d'autres tests. Les performances ont été améliorées, mais pas la maniabilité, et en juillet, l'avion a été renvoyé à Northrop. Le 21 juillet 1936, alors qu'il traversait les monts Allegheny, les caractéristiques dangereuses de l'avion en vrille l'ont finalement rattrapé, et il s'est écrasé et a été détruit.

XFT-1
Moteur : moteur Wright R-1510-26
Puissance : 625cv
Équipage : 1
Envergure : 32 pieds
Longueur : 21 pieds 11 pouces
Hauteur : 9 pieds 5 pouces
Poids à vide : 2 460 lb
Poids chargé : 3 756 lb
Poids maximum : 4 003 lb
Vitesse maximale : 235 mph à 6 000 pieds
Plafond de service : 26 500 pi
Portée : 976 milles
Armement : Deux canons de .30in ou un de .30in et un de .50in
Charge de bombes : deux bombes de 116 lb


Northrop XFT - Historique

(Photo de John Shupek copyright & copie 200x Skytamer Images)

Northrop XP-948
monoplan de poursuite monomoteur monoplace à aile basse

Archives des photos

Northrop Gamma 3A, (c/n 44, XP-948) (Photo Northrop via les archives Skytamer [1])

Aperçu &mdash Northrop Gamma Séries [2]

Le Northrop Gamma était un avion cargo monoplan tout en métal monomoteur utilisé dans les années 1930. Vers la fin de sa durée de vie, il a été développé en bombardier léger.

Design et développement &mdash Le Northrop Gamma était un développement ultérieur du succès de Northrop Alpha et a partagé les innovations aérodynamiques de son prédécesseur avec des filets d'aile et une construction d'aile multicellulaire à peau stressée. Comme feu Northrop Alphas, le train d'atterrissage fixe était recouvert de guêtres aérodynamiques distinctives et l'avion présentait un cockpit entièrement fermé.

Historique des opérations &mdash Le Northrop Gamma a vu un service civil assez limité en tant qu'avions postaux avec Trans World Airlines, mais a eu une illustre carrière en tant que laboratoire volant et avion de record. L'armée américaine a trouvé le design suffisamment intéressant pour encourager Northrop à le développer en ce qui est finalement devenu le Northrop A-17 Nomade avion d'attaque léger. Versions militaires du Northrop Gamma a vu le combat avec les forces aériennes républicaines chinoises et espagnoles. Vingt-cinq Northrop Gamma 2E ont été assemblés en Chine à partir de composants fournis par Northrop.

Le 2 juin 1933, Frank Hawks a piloté son Northrop Gamma 2A Chef du ciel de Texaco de Los Angeles à New York en un temps record de 13 heures, 26 minutes et 15 secondes. En 1935, Howard Hughes a amélioré cette fois dans son Northrop modifié Gamma 2G faire le trajet transcontinental ouest-est en 9 heures, 26 minutes et 10 secondes.

Le Northrop le plus célèbre Gamma était le Northrop Gamma 2B Étoile polaire. L'avion a été transporté par bateau et déchargé sur la banquise dans la mer de Ross lors de l'expédition de 1934 de Lincoln Ellsworth en Antarctique. Le Northrop Gamma 2B était presque perdu lorsque la glace en dessous s'est brisée et il a dû être retourné aux États-Unis pour réparation. Le Northrop Gamma 2B L'étoile polaire le deuxième retour en Antarctique en septembre 1934 a également été futile et une bielle s'est cassée et l'avion a dû être renvoyé une fois de plus pour des réparations. Le 3 janvier 1935, Ellsworth et le pilote Bernt Balchen ont finalement survolé l'Antarctique.

Le 23 novembre 1935, Ellsworth et le pilote canadien Herbert Hollick-Kenyon ont tenté le premier vol transantarctique au monde de l'île Dundee dans la mer de Weddell à Little America. L'équipage a fait quatre arrêts au cours de son voyage, devenant ainsi la première personne à visiter l'Antarctique occidental. Au cours d'un arrêt, un blizzard a complètement rempli le fuselage de neige qui a mis une journée à se dégager. Le 5 décembre, après avoir parcouru plus de 2 400 milles (3 865 km), l'avion a manqué de carburant à seulement 25 milles (40 km) de l'objectif. L'équipage intrépide a mis six jours pour parcourir le reste du voyage et est resté dans le camp abandonné de Richard E. Byrd jusqu'à ce qu'il soit retrouvé par le Découverte II navire de recherche le 15 janvier 1936. Le Northrop Gamma 2B Étoile polaire a ensuite été récupéré et donné au Smithsonian National Air and Space Museum où il réside à ce jour.

Aperçu &mdash Northrop XP-948 (Gamma 3A) [3]

Au début de 1935, la US Matériel Division a annoncé un concours de conception de chasseurs monoplaces pour remplacer le Boeing P-26 Pistolet, puis l'avion le plus avancé équipant les groupes de poursuite de l'armée de l'air. Les fabricants ont été invités à soumettre des prototypes d'entreprise privée pour évaluation à Wright Field à partir du 27 mai 1935. Initialement, trois entreprises ont décidé d'inscrire des prototypes dans le prochain concours : la Curtiss Wright Corporation, qui a conçu son modèle 75, le prototype du P-36 et la série H75 la Seversky Aircraft Corporation qui prévoyait de développer une variante monoplace mais avait initialement livré un prototype biplace, le SEV-2XP, ancêtre de la série P-35 et la Northrop Corporation, qui proposait son modèle 3A.

Pour obtenir les performances nécessaires, tout en accélérant le développement du nouvel avion, une équipe d'ingénieurs dirigée par Ed Heinemann a décidé de concevoir une variante de train d'atterrissage rétractable du prototype de chasseur naval XFT-1/XFT-2. Malgré ce gain de temps, le Northrop 3A était trop tard pour être livré à Wight Field et la Division Matériel décida d'ajourner la compétition jusqu'en août 1935 plutôt que d'attribuer un contrat de production à Curtiss dont le modèle 75 avait été la seule entrée disponible. à la date indiquée. Cependant, le coup de chance qui a semblé donner un nouveau souffle au Northrop 3A a été de courte durée.

Le Northrop 3A (XP-948, c/n 44), propulsé par un moteur radial à quatorze cylindres Pratt & Whitney Twin Wasp R-1535-A56 de 750 ch entraînant une hélice tripale, a été achevé en juillet 1935. l'avion a été fini dans les couleurs contemporaines de l'Air Corps, fuselage bleu avec ailes et empennage jaunes. L'avion n'était pas armé, mais était prévu pour deux mitrailleuses de 0,3 pouce 0,50 pouces montées sur le fuselage. Après avoir terminé les essais préliminaires du constructeur à Mines Field (maintenant LAX), le 3A a été transporté à Wight Field en juillet 1935. Cependant, une évaluation limitée par le personnel de l'Air Corps a confirmé le rapport du pilote d'essai de Northrop selon lequel l'avion était plutôt instable et sujet à des vrilles. En conséquence, ces 3A ont été renvoyés à Mines Field où Northrop espérait trouver une solution rapide au problème de stabilité avant d'entrer dans l'avion lors des essais de compétition d'août 1935. Désireux de tester les modifications apportées à l'avion avant son retour prévu à Wight Field, le premier lieutenant Frank Scare a décollé le 30 juillet 1935, pour un vol d'essai au-dessus du Pacifique et n'a pas réussi à revenir. Aucune trace du Northrop 3A ou de son pilote n'a jamais été retrouvée.

La perte du prototype a effectivement retiré Northrop de la considération en tant que fournisseur de la prochaine génération d'avions de combat pour l'Army Air Corps. Par conséquent, pour récupérer une partie de son investissement dans le projet, la société a vendu sa conception à Chance Vought Aircraft qui l'a développée en V-141 et V-143, également infructueuses.

Northrop Gamma Variantes [2]

Variantes civiles

  • Northrop Gamma 1E &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney frelon) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Suède A.B Aerotransport, c/n 29.
  • Northrop Gamma 2A &mdash Monomoteur (Wright Tourbillon) monoplan terrestre monoplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Chef du ciel de Texaco, c/n 1.
  • Northrop Gamma 2B &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Ellsworth Étoile polaire, c/n 2.
  • Northrop Gamma 2C &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 avion d'attaque léger USAAC construit YA-13, c/n 5.
  • Northrop Gamma 2D &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre monoplace à cabine fermée à aile basse, 3 construits, avion cargo TWA, c/n 8-10.
  • Northrop Gamma 2E &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée, bombardier d'attaque léger, armée chinoise, c/n 14, c/n 46, c/n 48-72.
  • Northrop Gamma 2EC &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée, bombardier d'attaque léger, armée chinoise, c/n 17-22, c/n 45.
  • Northrop Gamma 2ED &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée, bombardier d'attaque léger, armée chinoise, c/n 15-16, c/n 23-27, c/n 30-37.
  • Northrop Gamma 2ED-C &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, expédié en URSS, c/n 47.
  • Northrop Gamma 2F &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1870-7) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 avion d'attaque léger USAAC construit XA-16, c/n 5.
  • Northrop Gamma 2G &mdash Monomoteur (Curtiss Conquérant) monoplan terrestre de course biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Jacqueline Cochran, c/n 11.
  • Northrop Gamma 2H &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre de course biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit pour Marron Price Guggengeim, piloté par Russell W. Thaw, c/n 12.
  • Northrop Gamma 2J &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) entraîneur avancé monoplan terrestre à aile basse et cabine fermée à trois places, 1 prototype construit, compétition d'entraîneur avancé USAAC, version de l'Armée A-17 Nomade, c/n 186
  • Northrop Gamma 2L &mdash Monoplan terrestre monomoteur (livré sans moteur) biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, vendu à Bristol Airplane Company pour les essais du moteur Hercules, c/n 347.
  • Northrop Gamma 3A &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) chasseur monoplan terrestre monoplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, USAAC XP-948, c/n 44.
  • Northrop Gamma 5A &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, exporté vers la marine japonaise en 1935, c/n 187.
  • Northrop Gamma 5B &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe jumelle, Jr.) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Armée de l'air républicaine espagnole, c/n 188.
  • Northrop Gamma 5D &mdash Monoplan monomoteur (Pratt & Whitney S3H-1) monoplan terrestre à deux places à cabine fermée et aile basse, 1 construit, exporté vers la marine japonaise, c/n 291.

Variantes militaires

  • Northrop YA-13 &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, avion d'attaque léger USAAC, Gamma 2C (A.C. 34-027, c/n 5).
  • Northrop XA-16 &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1870-7) monoplan terrestre à deux places à cabine fermée, avion d'attaque léger USAAC, redessiné et remotorisé YA-13 (AC 34-027, c/n 5) .
  • Northrop XP-948 &mdash Monoplan monomoteur (Pratt & Whitney R-1870-7) monoplan terrestre à cabine fermée à aile basse, 1 construit, alias Northrop 3A, adaptation de poursuite USAAC de Navy XBT-1 (c/n 44).
  • Northrop XFT-1 &mdash Monoplan monomoteur (Wright XR-1510-8) monoplace terrestre à aile basse et cabine fermée, 1 chasseur expérimental USN construit (BuNo 9400, c/n 6).
  • Northrop XFT-2 &mdash Monomoteur (monoplan terrestre monoplace à cabine fermée Wright R-1535-72, redessiné et remotorisé XFT-1, 1 converti, chasseur expérimental USN (BuNo 9400, c/n 6).
  • Northrop A-17 &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1535-11 Twin Guêpe, Jr.) monoplan terrestre biplace à cabine fermée avec train d'atterrissage fixe, construit 109, bombardier d'attaque léger USAAC (A.C. 35-051 à 35-160, c/n 75-184).
  • Northrop A-17A &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe jumelle, Jr.) monoplan terrestre biplace à cabine fermée avec train rétractable, 129 avions d'attaque légers USAAC (A.C 36-162 à 36-261, 38-327 à 38-377).
  • Northrop A-17AS &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-130-41 Guêpe) monoplan terrestre triplace à cabine fermée et aile basse avec train rétractable, 2 construits, transport de personnel USAAC (A.C 36-349 et A.C. 36-360, c/n 289-290).
  • Northrop XBT-1 &mdash Monoplane terrestre monomoteur (Pratt & Whitney R-1535-66) biplace à cabine fermée et aile basse, 1 bombardier en piqué expérimental USN construit (BuNo 9745, c/n 43).
  • Northrop BT-1 &mdash Monoplan monomoteur (Pratt & Whitney R-1534-94) biplace à cabine fermée, monoplan terrestre à aile basse, 54 exemplaires, bombardier en piqué USN (BuNo 0590 à 0626, 0628 à 0643, c/n 293 à 329, 331 à 346).

Opérateurs gamma Northrop [2]

  • Chine
  • Japon en tant que BXN
  • Espagne : Armée de l'air républicaine espagnole - Northrop 2D et 5B Gamma
  • États-Unis : United States Army Air Corps

Spécifications &mdash Northrop XP-948 (Gamma 3A) [3,4,5]


Northrop XFT - Historique

(Photo de John Shupek copyright & copie 200x Skytamer Images)

Northrop XFT-1
Chasseur expérimental monomoteur monoplace tout en métal à aile basse de l'USN

Archives des photos

Northrop Gamma 3A, (c/n 44, XP-948) (Photo Northrop via les archives Skytamer [1])

Aperçu &mdash Northrop Gamma Séries [2]

Le Northrop Gamma était un avion cargo monoplan tout en métal monomoteur utilisé dans les années 1930. Vers la fin de sa durée de vie, il a été développé en bombardier léger.

Design et développement &mdash Le Northrop Gamma était un développement ultérieur du succès de Northrop Alpha et a partagé les innovations aérodynamiques de son prédécesseur avec des filets d'aile et une construction d'aile multicellulaire à peau stressée. Comme feu Northrop Alphas, le train d'atterrissage fixe était recouvert de guêtres aérodynamiques distinctives et l'avion présentait un cockpit entièrement fermé.

Historique des opérations &mdash Le Northrop Gamma a vu un service civil assez limité en tant qu'avions postaux avec Trans World Airlines, mais a eu une illustre carrière en tant que laboratoire volant et avion de record. L'armée américaine a trouvé le design suffisamment intéressant pour encourager Northrop à le développer en ce qui est finalement devenu le Northrop A-17 Nomade avion d'attaque léger. Versions militaires du Northrop Gamma a vu le combat avec les forces aériennes républicaines chinoises et espagnoles. Vingt-cinq Northrop Gamma 2E ont été assemblés en Chine à partir de composants fournis par Northrop.

Le 2 juin 1933, Frank Hawks a piloté son Northrop Gamma 2A Chef du ciel de Texaco de Los Angeles à New York en un temps record de 13 heures, 26 minutes et 15 secondes. En 1935, Howard Hughes a amélioré cette fois dans son Northrop modifié Gamma 2G faire le trajet transcontinental ouest-est en 9 heures, 26 minutes et 10 secondes.

Le Northrop le plus célèbre Gamma était le Northrop Gamma 2B Étoile polaire. L'avion a été transporté par bateau et déchargé sur la banquise dans la mer de Ross lors de l'expédition de 1934 de Lincoln Ellsworth en Antarctique. Le Northrop Gamma 2B était presque perdu lorsque la glace en dessous s'est brisée et il a dû être retourné aux États-Unis pour réparation. Le Northrop Gamma 2B L'étoile polaire le deuxième retour en Antarctique en septembre 1934 a également été futile et une bielle s'est cassée et l'avion a dû être renvoyé une fois de plus pour des réparations. Le 3 janvier 1935, Ellsworth et le pilote Bernt Balchen ont finalement survolé l'Antarctique.

Le 23 novembre 1935, Ellsworth et le pilote canadien Herbert Hollick-Kenyon ont tenté le premier vol transantarctique au monde de l'île Dundee dans la mer de Weddell à Little America. L'équipage a fait quatre arrêts au cours de son voyage, devenant ainsi la première personne à visiter l'Antarctique occidental. Au cours d'un arrêt, un blizzard a complètement rempli le fuselage de neige qui a mis une journée à se dégager. Le 5 décembre, après avoir parcouru plus de 2 400 milles (3 865 km), l'avion a manqué de carburant à seulement 25 milles (40 km) de l'objectif. L'équipage intrépide a mis six jours pour parcourir le reste du voyage et est resté dans le camp abandonné de Richard E. Byrd jusqu'à ce qu'il soit retrouvé par le Découverte II navire de recherche le 15 janvier 1936. Le Northrop Gamma 2B Étoile polaire a ensuite été récupéré et donné au Smithsonian National Air and Space Museum où il réside à ce jour.

Aperçu &mdash Northrop XFT-1 [3,4]

Northrop XFT-1 : En janvier 1933, l'US Navy publia la spécification n° SD-204, appelant à un nouveau chasseur USN. L'USN avait été impressionné par les résultats obtenus par Northrop avec son Gamma et Delta série, et a ensuite commandé un prototype XFT-1 le 8 mai 1933, en tant que deuxième type de chasseur monoplan expérimental à aile basse. Le XFT-1, était un petit avion de chasse monoplan expérimental monoplace, développé par le Northrop société, sur la base de leur Gamma expérience de conception. L'avion lui-même a échoué, mais il a marqué le début d'une relation très fructueuse entre la Northrop Corporation et la marine américaine.

La conception initiale du XFT-1 a été conçue par John K. Northrop comme une version réduite du Delta transport monomoteur. La conception détaillée du XFT-1 a été réalisée par une équipe dirigée par Ed Heinemann agissant en tant qu'ingénieur de projet. L'avion comprenait une construction entièrement métallique avec une aile à trois longerons. Le train d'atterrissage fixe était enfermé dans de grands carénages d'où dépassait la partie inférieure des roues. Le cockpit était enfermé dans une verrière coulissante. Le moteur radial Wright R-1510-26 de 625 ch, enfermé dans un grand capotage de type NACA, propulsait une hélice métallique bipale à pas réglable au sol uniquement. Des radeaux de sauvetage d'urgence rangés derrière l'appui-tête du pilote ont également été intégrés à la conception. L'armement consistait en deux mitrailleuses de 0,30 pouces ou une mitrailleuse de 0,30 pouces et une mitrailleuse de 0,50 pouces montées dans le capot devant le cockpit. Une charge de deux bombes de 116 lb (52,6 kg) pouvait être transportée sous les ailes. Pour réduire la vitesse d'atterrissage, le XFT-1 utilisait des volets divisés qui s'étendaient sur les ailes et la section centrale à partir des extrémités intérieures des ailerons. Des surfaces de queue de contrôle équilibrées de l'extérieur ont également été adoptées.

Le XFT-1 (s/n 6, BuNo 9400) a été achevé début janvier 1934 et a volé pour la première fois le 16/02/1934 avec le pilote d'essai de Northrop Vance Breese aux commandes. Après l'achèvement des essais du fabricant, le XFT-1 a été livré en mars 1934 à NAS Anacostia pour évaluation de service. Au cours des essais de service à Anacostia et Langley Field, le XFT-1 a atteint une vitesse maximale de 235 mph à 6 000 pieds (378 km/h à 1 830 m). À l'époque, le XFT-1 s'est avéré être l'avion le plus rapide jamais testé par la Marine, mais ses caractéristiques de maniement ont été jugées insatisfaisantes par les pilotes d'essai du Service. Même avec les volets, il a été démontré que la vitesse d'atterrissage de l'avion ne dépassait pas 65 mph (105 km/h). Les pilotes du Service ont préféré atterrir à des vitesses beaucoup plus élevées car les vitesses autour de 65 mph étaient très difficiles à contrôler. La mauvaise visibilité vers l'avant était un autre inconvénient majeur du XFT-1 qui était destiné à fonctionner au-dessus des porte-avions. Ces défauts n'ont pas beaucoup plu au XFT-1 de la part des pilotes de la Marine, qui ont préféré la conduite plus agréable des chasseurs biplans. Cependant, le défaut le plus sérieux du XFT-1 était les caractéristiques de rotation de l'avion. Pendant les vrilles prolongées, de graves tremblements de la queue se sont produits dans des forces de bâton de plus en plus lourdes.

En août 1934, lors d'essais de plongée à NAS Norfolk, en Virginie, le réservoir de carburant du XFT-1 a été considérablement endommagé. L'avion a été renvoyé à Northrop à El Segundo, en Californie pour des réparations, des modifications et des essais supplémentaires du fabricant. L'avion a été remotorisé avec un Wright XR-1510-8 de 650 chevaux et des tests supplémentaires par Northrop et Wright ont été effectués. En avril 1935, le XFT-1 est retourné au NAS Anacostia pour quatre mois supplémentaires d'évaluation navale. Les performances de l'avion se sont toujours révélées insatisfaisantes et le XFT-1 a de nouveau été renvoyé à Northrop pour des travaux de modification qui ont progressé à un rythme très lent.

XFT-2 : De retour à l'usine Northrop Aircraft à El Segundo, un moteur radial à double rangée Pratt & Whitney R-1535-72 de 650 chevaux a été installé dans un capot modifié. La capacité de carburant a été réduite de 120 gallons américains (454 litres) à 80 gallons (303 litres) pour compenser le poids plus lourd du moteur. Des modifications ont également été apportées à la forme des surfaces de queue verticales pour augmenter la surface de l'aileron et du gouvernail afin d'améliorer la maniabilité de l'avion. Sous cette forme, l'avion a été désigné XFT-2 et a été livré à NAS Anacostia en avril 1936.

Lors des tests de service, le XFT-2 s'est avéré n'avoir que légèrement amélioré ses performances, mais les problèmes de rotation gênants ont continué à le tourmenter. En juillet 1936, le XFT-2 n'ayant pas réussi à satisfaire la Marine, fut ordonné de retourner à l'usine d'El Segundo, en Californie. Des plans ont été faits pour renvoyer l'avion à El Segundo, en Californie, mais le pilote d'essai Mosher a ignoré ses instructions et a décollé pour la Californie. Le 21 juillet 1936, lors du vol de convoyage vers la Californie, des turbulences ont été rencontrées au-dessus des montagnes Allegheny et l'avion est parti en vrille et s'est écrasé près d'Altoona, en Pennsylvanie. Le contrat a ensuite été résilié.

Northrop Gamma Variantes [2]

Variantes civiles

  • Northrop Gamma 1E &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney frelon) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Suède A.B Aerotransport, c/n 29.
  • Northrop Gamma 2A &mdash Monomoteur (Wright Tourbillon) monoplan terrestre monoplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Chef du ciel de Texaco, c/n 1.
  • Northrop Gamma 2B &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Ellsworth Étoile polaire, c/n 2.
  • Northrop Gamma 2C &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 avion d'attaque léger USAAC construit YA-13, c/n 5.
  • Northrop Gamma 2D &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre monoplace à cabine fermée à aile basse, 3 construits, avion cargo TWA, c/n 8-10.
  • Northrop Gamma 2E &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée, bombardier d'attaque léger, armée chinoise, c/n 14, c/n 46, c/n 48-72.
  • Northrop Gamma 2EC &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée, bombardier d'attaque léger, armée chinoise, c/n 17-22, c/n 45.
  • Northrop Gamma 2ED &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée, bombardier d'attaque léger, armée chinoise, c/n 15-16, c/n 23-27, c/n 30-37.
  • Northrop Gamma 2ED-C &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, expédié en URSS, c/n 47.
  • Northrop Gamma 2F &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1870-7) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 avion d'attaque léger USAAC construit XA-16, c/n 5.
  • Northrop Gamma 2G &mdash Monomoteur (Curtiss Conquérant) monoplan terrestre de course biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Jacqueline Cochran, c/n 11.
  • Northrop Gamma 2H &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre de course biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit pour Marron Price Guggengeim, piloté par Russell W. Thaw, c/n 12.
  • Northrop Gamma 2J &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) entraîneur avancé monoplan terrestre à aile basse et cabine fermée à trois places, 1 prototype construit, compétition d'entraîneur avancé USAAC, version de l'Armée A-17 Nomade, c/n 186
  • Northrop Gamma 2L &mdash Monoplan terrestre monomoteur (livré sans moteur) biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, vendu à Bristol Airplane Company pour les essais du moteur Hercules, c/n 347.
  • Northrop Gamma 3A &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) chasseur monoplan terrestre monoplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, USAAC XP-948, c/n 44.
  • Northrop Gamma 5A &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, exporté vers la marine japonaise en 1935, c/n 187.
  • Northrop Gamma 5B &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe jumelle, Jr.) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, Armée de l'air républicaine espagnole, c/n 188.
  • Northrop Gamma 5D &mdash Monoplan monomoteur (Pratt & Whitney S3H-1) monoplan terrestre à deux places à cabine fermée et aile basse, 1 construit, exporté vers la marine japonaise, c/n 291.

Variantes militaires

  • Northrop YA-13 &mdash Monomoteur (Wright Cyclone) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 construit, avion d'attaque léger USAAC, Gamma 2C (A.C. 34-027, c/n 5).
  • Northrop XA-16 &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1870-7) monoplan terrestre à deux places à cabine fermée, avion d'attaque léger USAAC, redessiné et remotorisé YA-13 (AC 34-027, c/n 5) .
  • Northrop XP-948 &mdash Monoplan monomoteur (Pratt & Whitney R-1870-7) monoplan terrestre à cabine fermée à aile basse, 1 construit, alias Northrop 3A, adaptation de poursuite USAAC de Navy XBT-1 (c/n 44).
  • Northrop XFT-1 &mdash Monoplan monomoteur (Wright XR-1510-8) monoplace terrestre à aile basse et cabine fermée, 1 chasseur expérimental USN construit (BuNo 9400, c/n 6).
  • Northrop XFT-2 &mdash Monomoteur (monoplan terrestre monoplace Wright R-1535-72 à cabine fermée, redessiné et remotorisé XFT-1, 1 converti, chasseur expérimental USN (BuNo 9400, c/n 6).
  • Northrop A-17 &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1535-11 Twin Guêpe, Jr.) monoplan terrestre biplace à cabine fermée avec train d'atterrissage fixe, construit 109, bombardier d'attaque léger USAAC (A.C. 35-051 à 35-160, c/n 75-184).
  • Northrop A-17A &mdash Monomoteur (Pratt & Whitney Guêpe jumelle, Jr.) monoplan terrestre biplace à cabine fermée avec train rétractable, 129 avions d'attaque légers USAAC (A.C 36-162 à 36-261, 38-327 à 38-377).
  • Northrop A-17AS &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-130-41 Guêpe) monoplan terrestre triplace à cabine fermée à aile basse avec train rétractable, 2 construits, transport de personnel USAAC (A.C 36-349 et A.C. 36-360, c/n 289-290).
  • Northrop XBT-1 &mdash monomoteur (Pratt & Whitney R-1535-66) monoplan terrestre biplace à cabine fermée à aile basse, 1 bombardier en piqué expérimental USN construit (BuNo 9745, c/n 43).
  • Northrop BT-1 &mdash Monoplan monomoteur (Pratt & Whitney R-1534-94) biplace à cabine fermée, monoplan terrestre à aile basse, 54 exemplaires, bombardier en piqué USN (BuNo 0590 à 0626, 0628 à 0643, c/n 293 à 329, 331 à 346).

Opérateurs gamma Northrop [2]

  • Chine
  • Japon en tant que BXN
  • Espagne : Armée de l'air républicaine espagnole - Northrop 2D et 5B Gamma
  • États-Unis : United States Army Air Corps

Spécifications &mdash Northrop XFT-1 [3]

Centrale électrique:

  • Envergure : 32 pieds 0 pouces (9,75 m)
  • Longueur : 21 pieds 11 pouces (6,68 m)
  • Hauteur : 9 pieds 5 pouces (2,87 m)
  • Superficie de l'aile : 177 pi² (16,444 m²)

Poids et chargements :

  • Poids à vide : 2 469 lb (1 120 kg)
  • Poids, chargé : 3 756 lb (1 704 kg)
  • Poids, maximum : 4 003 lb (1 816 kg)
  • Charge alaire : 21,2 lb/pi² (103,6 kg/m²)
  • Charge de puissance : 6 lb/hp (2,7 kg/hp)

Performance:

  • Vitesse maximale à 6 000 pieds (1830 m) : 235 mph (378 km/h)
  • Montée à 6 000 pieds (1830 m) : 2,6 min


Société Northrop Grumman

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s'il faut réviser l'article.

Société Northrop Grumman, grand fabricant américain spécialisé dans les produits et services de défense et d'aérospatiale commerciale, d'électronique et de technologies de l'information. La société actuelle a été créée en 1939 sous le nom de Northrop Aircraft, Inc. et a été renommée Northrop Corporation en 1958. Son nom actuel a été adopté en 1994 à la suite de l'acquisition de Grumman Corporation. Le siège est à Los Angeles.

Northrop Grumman a été le maître d'œuvre et entretient actuellement la flotte de bombardiers furtifs B-2 pour l'US Air Force. Il est également le maître d'œuvre du Joint Surveillance Target Attack Radar System (Joint STARS), un système avancé de surveillance aéroportée et d'acquisition d'objectifs fourni à l'U.S. Air Force et à l'U.S. Army. La société fabrique des systèmes de radars militaires, y compris des systèmes de contrôle de tir aéroportés et des radars d'alerte précoce, des systèmes de contre-mesures électroniques, l'avion d'alerte précoce E-2C Hawkeye et des drones sans pilote et des avions leurres. C'est un fournisseur clé des programmes d'avions militaires de Boeing Company. Northrop Grumman est également l'un des principaux fournisseurs de systèmes de gestion de l'espace aérien, ayant produit des systèmes civils de contrôle du trafic aérien pour les aéroports de pays du monde entier. Sa filiale en propriété exclusive Logicon, Inc., fournit des services de technologie de l'information aux agences gouvernementales américaines et aux clients commerciaux, ainsi qu'un soutien à la gestion des systèmes d'armes militaires américains. Son secteur Litton (anciennement Litton Industries) est le plus grand constructeur de navires non nucléaires pour la marine américaine et conçoit, construit et révise des navires de surface pour des clients gouvernementaux et commerciaux dans le monde entier. C'est également un important fournisseur de technologies, de composants et de matériaux électroniques de défense et commerciaux. En 2001, Northrop Grumman employait environ 80 000 personnes, principalement aux États-Unis.

Les débuts de Northrop Grumman sont étroitement liés à la carrière du pionnier américain du design aéronautique John Knudsen Northrop. Après avoir travaillé comme ingénieur pour divers constructeurs d'avions américains, Northrop a fondé sa première entreprise, Avion Corporation, en 1928. Un an plus tard, faute de capitaux suffisants, il a accepté de rejoindre Avion avec United Aircraft and Transport Corporation (voir Boeing Company), où il exploitée en tant que division sous le nom de Northrop Aircraft Corporation. En 1932, une situation commerciale défavorable a incité John Northrop à rompre avec United Aircraft and Transport et à former Northrop Corporation, Douglas Aircraft Company détenant 51 pour cent des actions. En tant que membre de Douglas, Northrop et sa société ont construit les séries d'avions monomoteurs entièrement métalliques Gamma et Delta.

En 1937, à la suite de conflits de travail, John Northrop se sépare de Douglas Aircraft. Douglas a acquis les actions restantes de Northrop Corporation, a dissous la société et exploité ses installations en tant que division El Segundo de Douglas (Californie). Deux ans plus tard, Northrop a rétabli sa société sous le nom de Northrop Aircraft, Inc., qu'il a dirigé jusqu'à sa retraite en 1952. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, il a développé le P-61 Black Widow bimoteur équipé d'un radar, le premier avion américain spécialement conçu comme un intercepteur de nuit, et également sous-traité avec d'autres avionneurs afin de financer ses bombardiers expérimentaux à voilure volante. After the war these were rejected in favour of more conventional designs, but Northrop’s wartime experiments with jet-powered flying bombs were continued throughout the 1950s, leading to the development of the Snark cruise missile.

In the 1950s Northrop Aircraft—which became Northrop Corporation in 1958—successfully applied the concept of low life-cycle cost to the development and marketing of the N-156 (first flown in 1959), a lightweight, supersonic jet fighter built for simple maintenance and economy of operation. As the T-38 Talon, it became a standard trainer for the U.S. Air Force, and in its F-5 Freedom Fighter and F-5E Tiger II versions it was sold around the world. While continuing to build accessories and subassemblies for other aerospace companies, Northrop also became the principal American manufacturer of pilotless target drones and a major supplier of guidance systems for tactical and strategic missiles. In 1981 it received a U.S. government contract to build the B-2 Spirit stealth bomber, based on John Northrop’s flying-wing concept. The B-2 was first flown in 1989 and entered operational service in 1993.

Northrop Grumman’s other line of heritage dates to 1929 when the American aeronautical engineer Leroy R. Grumman and two partners founded Grumman Aircraft Engineering Corporation. The company, which began by designing floats that allowed U.S. Navy land planes to function as seaplanes, grew to become a key supplier of aircraft for the Navy for the next half century. From the mid 1930s through World War II, Grumman’s increasingly capable radial piston-engine fighters, such as the F6F Hellcat, and torpedo bombers were the standard planes for U.S. aircraft carriers until supplemented by jets during the Korean War. No other aircraft manufacturer received more praise from the U.S. military during World War II.

In 1969 Grumman received a contract to build the carrier-based air-superiority fighter F-14 Tomcat. The twin-engine, variable-wing aircraft, which entered service in 1973, became the West’s most advanced and costliest fighter of the time. Other notable Grumman naval aircraft included the small, long-range, twin-engine A-6 Intruder jet attack aircraft (operational in 1963) and the twin-turboprop E-2 Hawkeye (1964), the first aircraft to be designed specifically for airborne early-warning surveillance. In the civil aviation sector, in response to the demand for turbine-powered executive transports, Grumman introduced the twin-turboprop G-159 Gulfstream I in 1958 and later developed it into a family of popular business jets. In 1978 the company sold its Gulfstream operation to American Jet Industries (now Gulfstream Aerospace, a subsidiary of General Dynamics Corporation). Grumman’s space activities derived from its design and construction of the Apollo Lunar Modules, the craft that carried American astronauts to the surface of the Moon.

Following a decline in aircraft projects beginning in the late 1980s, Grumman became the subject of takeover attempts by both Martin Marietta Corporation (see Lockheed Martin Corporation) and Northrop, the latter succeeding in 1994 with the formation of Northrop Grumman. Two years earlier Northrop had acquired 49 percent of the Vought Aircraft division of LTV (Ling-Temco-Vought) Corporation in 1994 it bought the remaining portion. In 1996 Northrop Grumman added the defense and electronics systems businesses of Westinghouse Electric Corporation to its assets, and a year later it acquired Logicon, Inc., a defense information-technology firm. In 2000 the company sold its commercial aerostructures business to the Carlyle Group in order to focus on its defense electronics and information-technology segments. It acquired Litton Industries (founded 1953) in 2001.


James D. Griffin Photograph Collection

The James D. Griffin Photograph Collection documents Douglas Aircraft Company (DAC) aircraft manufactured during the 1910s-1970s. The collection contains five hundred and ninety-six (596) photographs, likely collected and notated by Griffin, featuring primarily DAC aircraft models but also, to a lesser extent, other manufacturer aircraft models: Aero Spacelines, Boeing, Consolidated, and Northrop.

Aircraft are shown in flight and on the ground, as well as in production at DAC plants. Photographs also feature aircraft interiors (cabins, cockpits, and instrumental panels), a small number of crashes, and DAC production facilities. Employees are also depicted, including women working on the aircraft assembly line. Some photographs show documents or items, including Donald Douglas' appointment to Assistant in Aeronautical Engineering from MIT and DAC airline partner service pins. A few images depict non-Douglas related happenings, such as a 1941 labor strike at North American Aviation, the Graf Zeppelin, and a 1909 Bleriot airplane on display.

Notable people include D.W. Douglas, Donald Douglas Jr., William Douglas, John K. Northrop, as well as managers, test pilots, and engineers for Douglas Aircraft Company (DAC) and Northrop, some of who are identified on the photographs. Notable locations include the Douglas plants in El Segundo, Santa Monica, and Long Beach (California) and Tulsa (Oklahoma).

The majority of photographs have typed captions on front of image, identifying specific aircraft models, dates of production, people, and locations. Some captions provide additional background on the aircraft including who the airplane was made for and how many were made. Many photographs have handwritten notes on front and/or back, DAC official stamps and/or numbers. There are some duplicate images.

The collection also includes a small amount of textual documentation: newspaper clippings related to Douglas Aircraft Company obituaries for both Donald Douglas and John Northrop several issues of Yesteryear , a feature column written by Bob Williams that discusses DAC models booklets relating to DAC organization and aircraft and several photocopied documents that include a letter suggesting a Douglas library and museum, an announcement for the Douglas library and museum, and photographs of unidentified people.


Northrop XFT-1 (oz550)

Northrop XFT-1. 1934 Navy experimental fighter model by Alan Booton. From September 1935 Flying Aces. Golden Age Reproductions.

Quote: "THE Navy has been testing the Northrop XFT-1 fighter for several months. It is a snappy little ship of 30 foot span, and boasts a top speed of nearly 300 mph since a twin-raw Wasp 14 cylinder engine was installed. The armament consists of two Browning machine guns of .30 and .50 calibers.

Several recent changes in the XFT-1 are also in the model, so you are get- ting the latest design. The finished model is a beauty, and flies as a scale model, with only the propeller oversize. It is stable, and glides in for good landings.

The design looks heavy, but the original weighs but two ounces fully rigged, powered and doped. The distribution of weight has been carefully figured and should not be altered in a flying model. Several difficult patterns have been developed for you on the plates, but your model may vary slightly, so you had better make test patterns to check before cutting costly material.

Fuselage. The formers are cut from 1/16 thick balsa plywood that you make. Before starting, place waxed paper between the work and the drawing. The right half of the fuselage is made on the drawing, and taken up to cement the parts of the left side to it. In building the right half, cut the top and bottom longerons from 1/16 sheet balsa, pin them on the proper lines and cement the formers in place. "

Notes de dossier supplémentaires

Article pages, text and pics. This includes the original 6 pages of drawings as originally printed 1935. Thanks to lincoln.

Corrections?

Avons-nous quelque chose de mal avec ces détails sur ce plan (en particulier le fichier de données) ? Cela arrive parfois. Vous pouvez nous aider à le réparer.
Ajouter une correction

  • (oz550)
    Northrop XFT-1
    by Alan Booton
    from Flying Aces
    September 1935
    24in span
    Scale Rubber F/F LowWing Military Fighter
    all formers complete :)
    got article :)
  • Found online 20/04/2011 at:
    http://www.rcgroups.com/forums/showthread.php?t=126587.
    Filesize: 1157KB
    Format: • PDFbitmap
    Credit*: Planeman

ScaleType: This (oz550) is a scale plan. Where possible we link scale plans to Wikipedia, using a text string called ScaleType.

If we got this right, you now have a couple of direct links (above) to 1. see the Wikipedia page, and 2. search Oz for more plans of this type. If we didn't, then see below.


Conception et développement[modifier | modifier la source]

In 1935, Northrop had flown the Northrop 3A, a single-engined, single-seat monoplane with a retractable undercarriage, to meet a United States Army Air Corps (USAAC) requirement for a single-seat fighter. This was a development of Northrop's XFT prototype carrier fighter, and shared the XFT's instability and tendency to enter spins. The sole Northrop 3A prototype disappeared during a test flight over the Pacific on 30 July 1935, and Northrop decided to abandon further development of the 3A. Ώ] ΐ]

The Air Corps' requirement for a new fighter was still outstanding however, with final evaluation being delayed several times. Α] Despite the warnings of his engineers, Eugene Wright, President of Vought, decided to buy the 3A project from Northrop with the hope of winning orders from the Air Corps, the purchase being agreed early in 1936. ΐ] Β]

Vought's design team had little time to work on the new fighter if it was to compete in the Air Corps competition, and changes made to the design purchased from Northrop were relatively small, with an enlarged rudder being fitted in a bid to solve the handling problems of the XFT and 3A, while the undercarriage and engine cowling were also modified. Γ] In this form, the prototype fighter, designated Vought V-141 by the manufacturer, made its maiden flight on 29 March 1936, piloted by Paul S Baker. ΐ] Like the 3A, the V-141 was a low-wing monoplane with a retractable tailwheel undercarriage and an enclosed cockpit. It was powered by a 750 hp (560 kW) Pratt & Whitney Twin Wasp Junior radial engine, a slightly more powerful version of the engine that powered the 3A. Δ] Ε]

The competing bids were evaluated by the Air Corps in April 1936. Vought offered to sell V-141s at a unit price of $34,148 for a batch of 25 aircraft (excluding engines and Government provided equipment), reducing to $16,041 for a batch of 200 aircraft. Testing showed that the V-141 still had poor handling and was prone to spinning, and also suffered from tail flutter, leading to the Vought design being rejected. The primary winner of the competition was Seversky, with 77 P-35s being ordered. Ζ]

Vought then decided to offer its fighter for export, modifying it with larger tail surfaces and renaming it the Vought V-143. This was offered to Argentina as a replacement for its obsolete Dewoitine D.21s. When it came to be tested in Argentina, Curtiss-Wright representatives, eager to sell the Curtiss 75, pointed out that the Vought was fitted with an anti-spin parachute in the tail. When the Argentines demanded that the spin characteristics be demonstrated without the anti-spin parachute, Vought refused, and the Curtiss 75 was selected by the Argentines instead. ΐ] Ε] Η]

Further rejections from Turkey, Norway and Yugoslavia followed. Γ] This led to Vought, in an attempt to solve the fighter's handling problems once and for all, to rebuild the aircraft again in May 1937, with a lengthened rear fuselage and a new taller tail resembling that of the Vought SB2U. The engine was replaced by a 825 hp (615 kW) R-1535-SB4G. Ε] Thus modified, the V-143 was tested again by the USAAC in June 1937 but was rejected again. The V-143 prototype was finally purchased by Japan in July 1937 for $175,000. ΐ] It was tested by the Japanese Navy as the Navy Experimental Fighter Type V (short designation AXV1), but found to be inferior to existing Japanese fighters. ⎖] ⎗]


Northrop XFT-1 (oz549)

Northrop XFT1. 1:16 scale model of 1930s experimental pursuit from Popular Aviation magazine. This version of the plan includes the article text.

Quote: "Build the Northrop XFT-1, by Alan D Booton and Ralph Pickard.

The latest design in Navy Fighters - the Northrop XFT-1, which is being tested by Uncle Sam's sky sailors. With the plans and directions printed here, you can build a flying scale model of this splendid new fighting ship.

The Navy has been testing the Northrop XFT-1 fighter for several months. It is a snappy little ship of 30 ft span and 20 ft length, and boasts a top speed of nearly 300 mph since a twin-row Wasp 14 cylinder engine was installed. The armament consists of two Browning machine guns of .30 and .50 calibers.

Several recent changes in the XFT-1 are also in the model, so you are getting the latest design. The finished model is a beauty, and flies as a scale model, with only the propeller oversize. It is stable, and glides in for good landings. The design looks heavy, but the original weighs but two ounces fully rigged, powered and doped. The distribution of weight has been carefully figured and should not be altered in a flying model. Several difficult patterns have been developed for you on the plates, but your model may vary slightly, so you had better make test patterns to check before cutting costly material.

Fuselage. The formers are cut from 1/16 thick balsa plywood that you make. Before starting, place waxed paper between the work and the drawing. The right half of the fuselage is made on the drawing, and taken up to cement the parts of the left side on it. "

Notes de dossier supplémentaires

Planfile includes article text.

Corrections?

Avons-nous quelque chose de mal avec ces détails sur ce plan (en particulier le fichier de données) ? Cela arrive parfois. Vous pouvez nous aider à le réparer.
Ajouter une correction


Sweet, Northrop

Cemetery Inscriptions and Records, 1831�, Branch County, Michigan. 4 vols. Coldwater, MI: Branch County Genealogical Society, 1982.

Cemetery Inscriptions and Records, 1831�, 1:15.  

Cemetery Inscriptions and Records, 1831�, Branch County, Michigan. 4 vols. Coldwater, MI: Branch County Genealogical Society, 1982.

1850 U.S. Census, Batvia, Branch Co., MI, 293A.  

Census (U.S.) / U.S. Bureau of the Census. Population Schedules. Microfilm. FHL.

1850 U.S. Census, Batvia, Branch Co., MI, 293A.  

Census (U.S.) / U.S. Bureau of the Census. Population Schedules. Microfilm. FHL.

McCune, Personalities in the Doctrine and Covenants, 135.  

McCune, George Moody, ed. Personalities in the Doctrine and Covenants and Joseph Smith—History. Salt Lake City: Hawkes Publishing, 1991.

1830 U.S. Census, Palmyra, Wayne Co., NY, 51.  

Census (U.S.) / U.S. Bureau of the Census. Population Schedules. Microfilm. FHL.

McCune, Personalities in the Doctrine and Covenants, 135.  

McCune, George Moody, ed. Personalities in the Doctrine and Covenants and Joseph Smith—History. Salt Lake City: Hawkes Publishing, 1991.

McCune, Personalities in the Doctrine and Covenants, 136.  

McCune, George Moody, ed. Personalities in the Doctrine and Covenants and Joseph Smith—History. Salt Lake City: Hawkes Publishing, 1991.

1850 U.S. Census, Batvia, Branch Co., MI, 293A.  

Census (U.S.) / U.S. Bureau of the Census. Population Schedules. Microfilm. FHL.

Jackson Co., MI, Marriages, 1833�, p. 361, microfilm 925,964, U.S. and Canada Record Collection, FHL.  

U.S. and Canada Record Collection. FHL.

Collin, History and Biographical Record of Branch County, Michigan, 302.  

Collin, Henry P. A Twentieth Century History and Biographical Record of Branch County, Michigan. New York: Lewis Publishing Company, 1906.

History of Branch County, Michigan, 274, 275.  

History of Branch County, Michigan, with Illustrations and Biographical Sketches of Some of Its Prominent Men and Pioneers. Philadelphia: Everts & Abbott, 1879.

Jackson Co., MI, Marriage Records, 1833�, vol. D, p. 79, microfilm 941,633, U.S. and Canada Record Collection, FHL.  

U.S. and Canada Record Collection. FHL.

1870 U.S. Census, Bethel, Branch Co., MI, 54B.  

Census (U.S.) / U.S. Bureau of the Census. Population Schedules. Microfilm. FHL.

Cemetery Inscriptions and Records, 1831�, 1:15.  

Cemetery Inscriptions and Records, 1831�, Branch County, Michigan. 4 vols. Coldwater, MI: Branch County Genealogical Society, 1982.


Unleashed From the Underworld

However, other climate-change “gifts” driving the growth of the Batagaika Crater and effecting similar areas might not be so welcome. Although warmer conditions are a boon for Arctic exploration, thawing permafrost is releasing some unpleasant surprises.

Scientists have already seen the ice release long-extinct pathogens still capable of causing disease. What the ice held safely in isolation is now bubbling back up to the surface. Heavy metals within the permafrost are now mobile, and toxic waste dumps can leach into water supplies.

As The Narwhal notes, it’s not only toxins such as mercury or industrial waste that affect the landscape the thaw affects the landscape itself, altering ecosystems and food supplies for the animals and humans that make the Arctic region home. Even the world’s global seed vault buried in permafrost on the Svalbard Archipelago is at risk.

And the thaw itself is also contributing to climate change. Loss of permafrost releases not only carbon dioxide stores but also methane into the atmosphere. Arctic permafrost stores around 1.4 billion metric tons (around 1.54 tons) of carbon, according to The Narwhal, making it one of the largest carbon sinks in the world. Furthermore, warming the land activates microbes that can break down vegetable matter into methane, which then bubbles into the atmosphere through the newly permeable tundra. It’s also raining more, which drives further thawing.

The Batagaika Crater might be a door that is difficult to close.

Check out Northrop Grumman career opportunities to see how you can participate in this fascinating time of discovery in science, technology, and engineering.