Ce jour dans l'histoire : 26/10/1881 - Fusillade à OK Corral

Ce jour dans l'histoire : 26/10/1881 - Fusillade à OK Corral

Dans ce clip vidéo "This Day in History", découvrez différents événements qui se sont produits le 26 octobre. Certains des événements incluent le dernier cas de variole et le premier babouin à la transplantation cardiaque humaine. De plus, le Patriot Act a été adopté et les Earps ont eu leur épreuve de force à OK Corral.


La vérité foirée de la fusillade à l'O.K. Corral

C'est une fusillade qui en est venue à représenter le glamour et le gore qui ont défini le Far West, ou, du moins, notre compréhension moderne de celui-ci. Opposant une équipe hétéroclite d'hommes de loi non conventionnels – les frères Earp et Doc Holliday – contre les soi-disant Cowboys du comté de Cochise, la fusillade à l'O.K. Corral à Tombstone, en Arizona, s'est terminé en moins de 30 secondes. Lorsque la poussière s'est dissipée dans l'après-midi du 26 octobre 1881, trois hommes étaient morts. Les défunts étaient tous des Cowboys : Billy Clanton et les frères Tom et Frank McLaury. Deux de leurs compatriotes ont pris la fuite. Les Earps et Holliday ont survécu, bien que Morgan et Virgil Earp et Holliday aient été blessés.

La bataille était le résultat d'une querelle de longue date entre les Cowboys et les Earps avec de mauvais sentiments et des rivalités de tous les côtés. Ceci étant le vieil ouest, la consommation d'alcool était impliquée. Il en va de même pour les cartes, les femmes et les ego démesurés, sans parler des désaccords intenses sur qui exerçait l'autorité sur un territoire largement anarchique.

D'innombrables films, émissions de télévision et livres – à la fois de fiction et de non-fiction – se sont penchés sur le drame entourant la fusillade à l'O.K. Corral, assurant qu'il, comme l'Alamo, ne sera jamais oublié. Vous pourriez être surpris, cependant, de ce que vous ne savez pas sur ce célèbre échange de tirs. Lisez la suite pour savoir ce qui s'est réellement passé ce jour fatidique dans l'histoire de midi.


La fusillade à l'O.K. Corral

Wikimedia Commons City Marshal Virgil Earp, vers 1880.

Vers 15h00, les frères Earp et Doc Holliday ont repéré cinq Cowboys en train de charger des armes: Ike Clanton et Frank McLaury faisaient partie du groupe, avec Billy Claiborne, Tom McLaury et le frère de 19 ans de Clanton, Gamelle.

Les Cowboys sont ensuite partis préparer leur revanche derrière l'O.K. Corral. Ensuite, dans un terrain étroit et vide à côté de la Fly’s Photography Gallery au-dessus du Corral, les Earps avec Holliday sont tombés sur les Cowboys.

Virgil Earp a crié vers les Cowboys, « Levez vos mains, je suis venu vous désarmer ! »

Ce qui s'est passé ensuite reste un mystère.

Les deux parties affirment que le groupe adverse a tiré en premier. Peu importe, le ventre de Frank McLaury a été touché et l'homme s'est effondré. Virgil a ensuite tiré sur le jeune Billy, qui, alors même qu'il était allongé sur le sol, saignant à mort, a continué à tirer. Le fusil de chasse de Doc Holliday n'a fait qu'une bouchée de Tom McLaury et lui a explosé la poitrine.

Ike Clanton, Billy Claiborne et Wes Fuller étaient les seuls Cowboys qui sont sortis vivants du combat – et c'est parce qu'ils ont couru pour sauver leur vie. 30 coups ont été tirés en 30 secondes derrière l'O.K. Corral. Les Earps sont sortis avec quelques égratignures, mais trois Cowboys étaient morts.


Des commis trouvent des papiers de la fusillade de 1881 à OK Corral

La bibliothécaire de l'État de l'Arizona, GladysAnn Wells, révèle un témoignage original de la fusillade à OK Corral. Les documents de 1881 ont été récemment découverts dans un placard de rangement du palais de justice du comté de Cochise. Peter O'Dowd masquer la légende

La bibliothécaire de l'État de l'Arizona, GladysAnn Wells, révèle un témoignage original de la fusillade à OK Corral. Les documents de 1881 ont été récemment découverts dans un placard de rangement du palais de justice du comté de Cochise.

Vous avez peut-être regardé la version hollywoodienne de la fusillade à OK Corral, mais vous n'avez probablement pas vu le témoignage original de témoins oculaires qui se trouvaient à Tombstone, en Arizona, ce jour tristement célèbre en 1881.

Les historiens disent que les documents de l'enquête du coroner sur la fusillade ont été perdus jusqu'à présent.

Les documents sont manuscrits. Le temps a viré les papiers d'un jaune pâle, et pendant des décennies, ils ramassaient la poussière dans le palais de justice du comté de Cochise. Puis, le 31 mars, les commis Bonnie Cook et Michelle Garcia ont trouvé une enveloppe dans un placard de rangement.

"Il a été enterré dans un coin", a déclaré Cook. "Nous l'avons déterré. C'était sale."

À l'intérieur se trouvaient 36 pages : des récits de première main de la légendaire fusillade du 26 octobre 1881, entre les frères Earp et une bande de voleurs de bétail. À la manière d'un scénario de film, un témoin se souvient des moments juste avant que les coups de feu n'éclatent.

Récits d'une célèbre fusillade

"M. Holliday se tenait à côté des bâtiments", a déclaré le témoin. "À l'intérieur, il avait un pistolet sous son manteau. Il avait un long manteau. La façon dont j'ai remarqué le pistolet est que son manteau s'ouvrait au souffle, et il a essayé de le garder couvert."

La bibliothécaire d'État GladysAnn Wells dit que c'est une énorme découverte.

"Je parierais que votre prochain déjeuner, si vous deviez les manipuler et les toucher, avec vos gants blancs, que vous ressentiriez la magie de l'histoire", a-t-elle déclaré.

La greffière de la Cour supérieure du comté de Cochise, Denise Lundin, a déclaré qu'elle avait une vieille photocopie de ces documents datant des années 1960, mais que les répliques étaient difficiles à lire. Elle dit qu'ils n'ont pas réussi à saisir l'intimité de la main du sténographe judiciaire. La vraie chose est maintenue de manière précaire par une ancienne version de scotch - des bandes épaisses de couleur bière.

"Ils n'ont certainement pas été assemblés d'une manière que quiconque voudrait les préserver correctement", a déclaré Lundin.

Wells a déclaré que le papier fragile sera stabilisé et numérisé. D'ici une semaine, les premières pages devraient être publiées sur Internet pour les passionnés d'histoire du monde entier.


La fusillade à OK Corral

La fusillade à OK Corral est peut-être la fusillade la plus célèbre de l'histoire. Il a été immortalisé dans de nombreux films, émissions de télévision et livres. Mais la réalité est que nous ne savons toujours pas exactement ce qui s'est passé.

En 1881, la petite ville de Tombstone AZ était l'un des endroits les plus riches du monde. De vastes filons d'argent avaient été découverts dans les montagnes voisines en 1877. Les mines étaient apparemment sans fin en quelques années seulement pendant le boom de l'argent, un total de 37 millions de dollars (plus de 8 milliards de dollars en dollars d'aujourd'hui) sont sortis du sol. La manne économique a attiré un flot de colons, d'aventuriers et de chercheurs de fortune venus de l'Est, qui ont gonflé la population de la petite ville.

L'afflux a également rapidement conduit à des tensions sociales et politiques. La guerre civile s'était terminée il y a à peine 20 ans, et elle attisait encore les passions et les ressentiments. La plupart des entreprises de Tombstone appartenaient à de fervents partisans de l'Union des villes du nord-est, dont certains étaient des vétérans de l'armée fédérale. Un riche homme d'affaires à New York, Philadelphie ou Chicago a créé de grandes sociétés minières qui ont rapidement chassé tous les chercheurs d'argent individuels, ont embauché des pauvres désespérés comme travailleurs salariés, puis ont renvoyé tous les bénéfices vers l'Est.

Les habitants locaux, en revanche, avaient tendance à être ruraux, travaillant dans l'élevage et l'élevage (souvent complété par le vol de bétail du Mexique voisin), et étaient pour la plupart d'anciens sympathisants confédérés. Connue sous le nom de « Cowboys », cette faction considérait les Yankees avec méfiance et en voulait à la domination des orientaux sur la vie économique de la ville ainsi qu'à leur quasi-monopole sur les fonctions politiques.

En 1879, Virgil Earp, un ancien maréchal fédéral à Dodge City KS, a été nommé nouveau maréchal pour le sud du territoire de l'Arizona, et a amené ses frères Wyatt et Morgan avec lui en tant que maréchaux adjoints. Les frères Earp eux-mêmes avaient un passé plutôt louche, mais maintenant, en tant qu'agents de la paix, ils restaient (pour la plupart) du côté honnête de la loi et ont immédiatement pris des mesures pour réduire les activités illégales comme le vol de bétail, ce qui a provoqué des tensions avec les populations rurales. éleveurs ainsi qu'avec le shérif John Behan, qui était sympathique aux Cowboys locaux.

Les tensions montent en 1881, lorsque Wyatt Earp décide de se présenter contre Behan pour le poste de shérif. Lorsque l'une des diligences de Wells Fargo a été volée par des hors-la-loi locaux, Earp a passé un accord avec Ike Clanton, qui, avec son frère Billy et les deux frères locaux Frank et Tom McLaury, a dirigé une opération de vol de bétail avec les Cowboys si Ike voulait doigter les voleurs de diligences pour Earp, Clanton pourrait garder l'argent de la récompense Wells Fargo et Earp pourrait procéder à une arrestation qui l'aiderait dans sa campagne pour le shérif. Malheureusement pour les deux, les voleurs ont chacun été tués dans des combats sans rapport avant de pouvoir être arrêtés.

Puis, en octobre, un joueur et parfois un escroc nommé John Henry « Doc » Holliday, un ami des Earp, est arrivé en ville. Ike est devenu convaincu que Wyatt Earp avait parlé à Holliday de leur accord secret. C'était un danger mortel pour Clanton, il savait que si les Cowboys découvraient qu'il était prêt à les trahir, il serait la cible d'un tireur local en très peu de temps.

Les événements qui ont conduit à la fusillade ont commencé le matin du 25 octobre, lorsque Ike Clanton et Tom McLaury sont arrivés en ville pour acheter des fournitures. Cet après-midi-là, Clanton a rencontré Doc Holliday dans un saloon et l'a confronté, une bagarre a éclaté, et les trois frères Earp sont intervenus pour les séparer. Plus tard dans la nuit, un Clanton maintenant complètement ivre s'est assis pour une partie de poker avec McLaury, le shérif Behan et le maréchal Virgil Earp, au cours de laquelle Clanton a dit à Earp d'avertir Holliday que s'ils se rencontraient à nouveau, il devrait tirer un pistolet et combat. Earp a répondu qu'il était un officier de justice et qu'il ne voulait pas entendre parler comme ça, après quoi Clanton, convaincu que Virgil Earp était également au courant de son accord secret avec Wyatt, l'a également menacé, déclarant: "Vous devrez peut-être vous battre avant tu le sais."

Le lendemain, 26 octobre, Virgil et Morgan Earp ont trouvé Clanton dans la rue avec un revolver sur la hanche et un fusil dans son étui de selle. Alors qu'il était courant pour tout le monde d'emballer des armes lors d'un voyage (les indigènes Apache tendaient régulièrement une embuscade à ce qu'ils considéraient comme des intrus dans leurs terres), il était contraire aux ordonnances de la ville de Tombstone de porter des armes en ville. Les hommes de loi ont affronté Clanton et une bagarre a éclaté qui s'est terminée par le maréchal qui a frappé le Cowboy sur la tête avec le long canon de son pistolet et l'a arrêté. Clanton a été conduit au tribunal de comté, où il a payé son amende de 25 $ et a été libéré. Pendant ce temps, alors qu'Earp quittait le palais de justice, il a rencontré Tom McLaury, une autre bagarre a éclaté et Earp l'a fouetté au pistolet pour qu'il se soumette.

À ce jour, trois autres membres du gang Clanton – Billy Clanton, Frank McLaury et Billy Claiborne – étaient arrivés en ville. Vers 15 heures, ils s'étaient tous rassemblés sur un terrain vague derrière OK Corral, à côté du Fly's Boarding House où Doc Holliday louait une chambre, portant ouvertement des armes. Selon certains rapports, ils avaient bu tout l'après-midi. Les voisins les ont entendus parler avec colère de tuer Holliday et de se venger de Virgil Earp pour les coups de pistolet.

Lorsque la nouvelle est revenue à Virgil Earp, il a demandé au shérif Behan de l'accompagner et de l'aider à confisquer leurs armes. Au lieu de cela, Behan a proposé d'aller leur parler lui-même. Vingt minutes plus tard, Earp a appris que les Clanton étaient toujours là et toujours armés. Earp a réuni ses frères Wyatt et Morgan, a remplacé son ami Doc Holliday (et lui a donné un fusil de chasse) et est parti pour OK Corral. (Dans l'une des ironies de l'histoire, la "Gunfight at the OK Corral" n'a pas eu lieu dans l'OK Corral : la fusillade a eu lieu dans la ruelle derrière elle, qui est aujourd'hui, dans une autre ironie, un bureau pour le US Marshal Service. )

Alors que le groupe marchait dans la rue, le shérif Behan a couru vers eux. Selon le récit ultérieur de Behan, il a dit à Virgil qu'il avait essayé de désarmer les Cowboys selon la version d'Earp, le shérif lui a dit qu'il avais les a désarmés. Pensant que la situation était désamorcée, Virgil rangea son pistolet dans sa ceinture et Wyatt mit son arme dans la poche de son pardessus. Ils ne s'attendaient qu'à voir les Clanton et les McLaury sortir de la ville. Au lieu de cela, quand ils sont arrivés sur Fremont Street, ils ont vu qu'au moins deux membres du gang avaient encore des pistolets sur leurs hanches et des fusils sur leurs selles.

Ce qui s'est passé ensuite restera à jamais obscur, de nombreux témoignages sont entachés de sympathies partisanes des deux côtés, et de nombreux détails sont contradictoires. Tous les témoins, cependant, semblent convenir que Virgile a dit aux Clantons : « Levez les mains, les garçons : j'ai l'intention de vous désarmer. » Selon certains témoins, Morgan Earp a alors crié: "Vous, fils de pute, cherchez un combat, maintenant vous pouvez en avoir un." Ensuite, les témoins ont entendu deux « clics » d'armes à feu en train d'être armés : il s'agissait peut-être de l'un des Clanton ou du fusil de chasse à double canon de Doc Holliday. Virgil Earp l'a apparemment entendu aussi : il a levé sa canne et a dit : « Attendez, nous ne voulons pas de ça.

Il y a encore un débat sur qui a tiré en premier, chaque côté accusant l'autre. Mais les enquêtes officielles de l'époque ont conclu que Billy Clanton et Frank McLaury avaient dégainé leurs pistolets, et Tom McLaury a pris le fusil sur la selle de son cheval. Clanton a pointé son pistolet sur Wyatt Earp, mais Earp a déclaré plus tard qu'il visait plutôt Frank McLaury parce qu'il savait que McLaury était un bon tireur. Ainsi, les deux premiers tirs ont eu lieu presque au même instant : Clanton a tiré sur Earp et l'a raté, et Earp a tiré sur McLaury, le frappant au ventre. Billy Claiborne s'est enfui dans la rue sans tirer. Ike Clanton a couru vers Wyatt Earp et lui a crié qu'il n'avait pas d'arme. Earp lui a dit de "se battre ou de s'enfuir". Ike aussi s'est enfui dans Fremont Street. Dans la fusillade de balles qui a suivi, Billy Clanton a reçu une balle dans la main, a basculé son arme dans sa main gauche et a tiré plusieurs coups de feu avant d'être à nouveau touché à la poitrine Tom McLaury a été touché au côté de la poitrine avec un coup de fusil de chasse Frank McLaury, blessé par Wyatt Earp, a reculé dans la ruelle et a tiré quelques coups de feu avant d'être mortellement touché au côté de la tête. Virgil Earp a reçu une balle dans le mollet, Morgan Earp a reçu une balle qui lui a traversé le dos et a touché les deux omoplates, et Doc Holliday a été écorché à la hanche. Frank McLaury gisait mort dans la ruelle. Tom McLaury et Billy Clanton ont été emmenés dans des maisons voisines où ils sont tous deux décédés. L'ensemble du combat avait duré environ 30 secondes.

En quelques minutes, le shérif Behan a dit aux Earps qu'il devrait les arrêter pour la fusillade. Virgil a répondu que « nous ne serons pas arrêtés », mais qu'ils seraient tous jugés de bon gré. Les audiences ont commencé à peine quatre jours plus tard, et le 7 novembre, le juge a statué que les Earps avaient agi légalement en leur qualité d'officiers chargés de l'application des lois.

L'un des journaux locaux, le Épitaphe de pierre tombale, était membre du nouveau service de presse "Associated Press", et ses reportages sur la fusillade étaient diffusés par d'autres journaux des deux côtes. Mais l'incident a été en grande partie oublié. Le dernier participant, Wyatt Earp, est décédé en 1929. Au cours de la dernière année de sa vie, cependant, Earp avait travaillé avec un auteur nommé Stuart Lake, présentant un récit du Far West et du combat de la faction Tombstone dans lequel, sans surprise, Earp était l'honnête homme de loi héroïque qui luttait contre les forces de la corruption et de l'anarchie. Le livre de Lake, intitulé Wyatt Earp : Frontier Marshal, est devenu massivement populaire et a été adapté au cinéma en 1939. Mais c'est la sortie de "Gunfight at the OK Corral" en 1957, avec Burt Lancaster et Kirk Douglas, qui a fait de Wyatt Earp une légende et de la fusillade l'événement le plus célèbre. dans l'histoire de l'Ouest américain.

Aujourd'hui, OK Corral est inscrit au registre national des lieux historiques.


26 octobre 1881 -- Fusillade à OK Corral

En ce jour de 1881, les frères Earp affrontent le gang Clanton-McLaury dans une fusillade légendaire à OK Corral à Tombstone, en Arizona.

Après la découverte d'argent à proximité en 1877, Tombstone est rapidement devenue l'une des villes minières les plus riches du sud-ouest. Wyatt Earp, un ancien officier de police du Kansas travaillant comme agent de sécurité bancaire, et ses frères, Morgan et Virgil, le maréchal de la ville, représentaient « la loi et l'ordre » à Tombstone, bien qu'ils aient également la réputation d'être avides de pouvoir et impitoyables. Les Clanton et les McLaury étaient des cow-boys qui vivaient dans un ranch à l'extérieur de la ville et qui étaient restés sur la touche comme voleurs de bétail, voleurs et meurtriers. En octobre 1881, la lutte entre ces deux groupes pour le contrôle de Tombstone et du comté de Cochise s'est terminée par une explosion de coups de feu à OK Corral.

Le matin du 25 octobre, Ike Clanton et Tom McLaury sont entrés à Tombstone pour s'approvisionner. Au cours des 24 heures suivantes, les deux hommes ont eu plusieurs démêlés violents avec les Earp et leur ami Doc Holliday. Vers 13h30. le 26 octobre, le frère d'Ike, Billy, est allé en ville pour les rejoindre, avec Frank McLaury et Billy Claiborne. La première personne qu'ils ont rencontrée dans le saloon local était Holliday, qui était ravi de les informer que leurs frères avaient tous deux été fouettés par les Earp. Frank et Billy ont immédiatement quitté le saloon, jurant de se venger.

Vers 15 heures, les Earps et Holliday ont repéré les cinq membres du gang Clanton-McLaury dans un terrain vague derrière OK Corral, au bout de Fremont Street. La célèbre fusillade qui a suivi a duré 30 secondes et environ 30 coups de feu ont été tirés. Bien qu'il soit encore débattu de savoir qui a tiré le premier coup de feu, la plupart des rapports indiquent que la fusillade a commencé lorsque Virgil Earp a sorti son revolver et a tiré à bout portant sur Billy Clanton dans la poitrine, tandis que Doc Holliday a tiré un coup de fusil de chasse sur la poitrine de Tom McLaury. Bien que Wyatt Earp ait blessé Frank McLaury d'une balle dans le ventre, Frank a réussi à tirer quelques balles avant de s'effondrer, tout comme Billy Clanton. Lorsque la poussière s'est dissipée, Billy Clanton et les frères McLaury étaient morts, et Virgil, Morgan Earp et Doc Holliday ont été blessés. Ike Clanton et Claiborne avaient couru vers les collines.

Le shérif John Behan du comté de Cochise, qui a été témoin de la fusillade, a accusé les Earps et Holliday de meurtre. Un mois plus tard, cependant, un juge de Tombstone a déclaré les hommes non coupables, jugeant qu'ils étaient "pleinement justifiés de commettre ces homicides". La célèbre fusillade a été immortalisée dans de nombreux films, dont Maréchal des Frontières (1939), Fusillade à OK Corral (1957), Pierre tombale(1993) et Wyatt Earp (1994).


Une brève histoire de la célèbre fusillade à l'O.K. Corral

Par l'après-midi froid du 26 octobre 1881, quatre hommes vêtus de longs manteaux noirs marchaient délibérément dans la poussiéreuse Fremont Street. Au coin de la rue, dans un étroit terrain vague derrière l'O.K. Corral, attendaient six cow-boys. En trente secondes fatidiques, près de trente coups de feu ont été tirés à bout portant. La fusillade entre les Earp – dirigée par le maréchal Virgil Earp, ses frères Wyatt et Morgan et leur ami, Doc Holliday – et le gang Clanton-McLaury a laissé Billy Clanton et les frères McLaury morts et Virgil, Morgan et Doc blessés.

Aujourd'hui, nous présentons cet événement comme un exemple légendaire de justice d'autodéfense occidentale, où des hommes de loi préservant la paix ont affronté des voleurs de bétail soupçonnés d'avoir volé une diligence de Wells Fargo. Mais la toile de fond historique de cette tension mortelle est bien plus complexe. Après la guerre de Sécession, la croissance rapide de l'économie industrielle américaine a suscité un intérêt pour l'expansion vers l'ouest. Des villes en plein essor comme Tombstone ont fourni un terrain fertile pour la poursuite des conflits de guerre dans les territoires occidentaux. De riches propriétaires de mines du Nord et des hommes d'affaires se sont joints aux cow-boys du Sud du Texas pour le contrôle et le pouvoir. Chaque faction a apporté ses conflits économiques, politiques et sociaux au territoire de l'Arizona - et à la fusillade à l'O.K. Corral.

L'histoire a commencé en 1877, lorsque la découverte par Ed Schieffelin d'importantes veines de minerai d'argent dans le comté de Cochise, dans le sud-est de l'Arizona, offrait de séduisantes promesses de richesse et d'opportunités aux personnes entreprenantes de tous les horizons. Entre 1879 et 1880, la population de Tombstone est passée d'une poignée de prospecteurs à près de 6 000 habitants. Avec cet afflux rapide de nouveaux arrivants, l'infrastructure sociale et politique naissante de Tombstone a commencé à prendre forme. Les bénéfices des mines ont créé un centre-ville propice aux affaires avec un besoin prononcé d'agents chargés de l'application des lois pour maintenir la justice et l'ordre. Pour fournir une protection et réduire la criminalité et la violence, les dirigeants de la ville de Tombstone ont recherché des hommes comme Wyatt Earp, qui avait bâti sa réputation de tireur et d'homme de loi à Dodge City.

Tombstone est rapidement devenu le centre d'une querelle qui a opposé un groupe d'éminents éleveurs dirigés par les familles Clanton et McLaury à une coalition d'hommes d'affaires de Tombstone représentée par les Earps. Les éleveurs, qui vendaient de la viande à la ville et à Fort Huachuca à proximité, « complétaient » souvent leurs revenus en volant du bétail. Ces « Cowboys » étaient des démocrates ayant des liens étroits avec le Texas et étaient soutenus par le shérif du comté de Cochise, Johnny Behan. La faction Earp – Wyatt, ses frères Virgil, Morgan et Warren, et leur ami Doc Holliday – avait le soutien de l'élite des affaires républicaine de Tombstone, dont le maire John Clum (éditeur de L'épitaphe de la pierre tombale journal), le magnat des mines E.B. Gage, et le ministre épiscopalien Rev. Endicott Peabody.

Les tensions entre les deux camps dégénèrent en violence le 26 octobre 1881, dans un étroit terrain vague derrière l'O.K. Corral. Après une longue nuit de poker qui s'est terminée par un échange de mots durs et une série de petites échauffourées, une confrontation semblait inévitable. Selon l'historienne Paula Marks, le shérif du comté Behan a insisté : « Il doit y avoir des problèmes entre les Clanton et les Earp aujourd'hui. »

Tout au long de la matinée, divers membres du Citizens Safety Committee des hommes d'affaires d'autodéfense se sont portés volontaires pour intervenir dans le conflit, mais le maréchal Virgil Earp, cherchant à éviter l'implication de citoyens armés, a respectueusement décliné leurs offres. Au lieu de cela, il a demandé l'aide du shérif Behan pour désarmer les Cowboys, qui avaient maintenant déménagé sur le terrain vacant derrière l'O.K. Corral à côté de la pension du photographe C.S. Fly (où vivait Doc Holliday). Behan, cependant, n'a pas réussi à convaincre les Cowboys d'abandonner leurs armes – et n'a pas pu empêcher les Earps et Doc Holliday de se diriger vers l'O.K. Corral pour désarmer les Cowboys.

Un bref aperçu de la fusillade

Le décor était planté. Alors que les Earp tournaient au coin de la rue et pénétraient dans le passage étroit entre la Harwood House et la Fly's Boarding House, ils rencontrèrent leurs rivaux face à face. Chaque homme de loi portait un six-coups. De plus, "Doc" Holliday portait un fusil de chasse caché sous son long manteau. À moins de six pieds des Cowboys, Virgil a crié : « Les garçons, levez les mains, je suis venu vous désarmer. » Billy Clanton aurait répondu : « Ne tirez pas ! Je ne veux pas me battre ! Ce à quoi Wyatt Earp aurait dit: "Vous, fils de pute, avez cherché un combat et maintenant vous l'avez." Et les balles ont volé. En moins de trente secondes, près de trente coups de feu ont été tirés.

Au cours de la fusillade, Billy Clanton a tiré sur Morgan Earp dans la jambe et Virgil Earp dans les épaules. Une balle vient d'effleurer la hanche de Doc Holliday. Les cow-boys Ike Clanton et Billy Claibourne n'étaient pas armés et tous deux se sont enfuis lorsque les combats ont commencé. Les trois cow-boys restants (Frank et Tom McLaury et Billy Clanton) ont tous été tués. Tom McClaury, qui n'était peut-être pas non plus armé, a été abattu par l'explosion du fusil de chasse de Doc. Son frère, Frank McLaury, a été touché au ventre par Doc, puis tué d'une balle dans la tête par Doc ou Morgan Earp. Billy Clanton, 19 ans, a reçu une balle dans la poitrine et le bras droit, ce qui l'a obligé à continuer à tirer en gaucher. Il est mort de ses blessures 30 minutes après le combat. Virgil Earp, Morgan Earp et Doc Holliday ont été ramenés à la maison, soignés par le Dr Goodfellow. Seul Wyatt est resté indemne. Comme indiqué dans le Pépite de pierre tombale journal du 27 octobre 1881, la fusillade reflétait "l'un des jours pourpres dans les annales de Tombstone, un jour où le sang coulait comme de l'eau. , ou probablement dans le Territoire."

Pour un compte rendu détaillé de la fusillade et de l'enquête sur le meurtre d'Earp-Holliday qui a suivi, venez regarder notre reconstitution de fusillade ou achetez une réimpression de l'épitaphe de la pierre tombale de 1881 à l'O.K. Bureaux du journal Corral ou Tombstone Epitaph.

Les conséquences

Le coroner a ouvert une enquête officielle le 27 octobre, qui a mené à une audience préliminaire d'un mois devant le juge de paix Wells Spicer. Le témoignage d'Ike Clanton différait évidemment sur des points clés des souvenirs des Earps et de Doc Holliday. Les habitants de la ville étaient divisés dans leurs allégeances, certains estimant que les Earps avaient utilisé la force nécessaire pour annuler une menace pour l'ordre civil de Tombstone, d'autres estimant que les hommes de loi étaient des oppresseurs des droits individuels. À la fin du procès, le juge Spicer a censuré Virgil Earp mais a trouvé une cause insuffisante pour que les accusés soient jugés pour meurtre : « Je ne peux résister à la conclusion que les accusés étaient pleinement justifiés de commettre ces homicides. » La vague de représailles a laissé Morgan Earp mort, Virgil Earp définitivement désactivé et les Cowboys considérablement affaiblis. Mis en accusation pour meurtre dans les fusillades de vengeance des assassins de ses frères, Wyatt Earp a quitté Tombstone avec Doc Holliday en avril 1882.

Il y a ceux qui disent que Wyatt Earp était le Lion de Tombstone, l'homme qui a vu son devoir désagréable et a apporté la paix dans une ville troublée. Il y en a d'autres qui proclament tout aussi fermement que les Earp n'étaient pas meilleurs que les hommes avec lesquels ils se sont battus, et que les meurtres étaient le résultat d'activités hors-la-loi dans lesquelles tous étaient impliqués. D'autres encore disent que Wyatt Earp n'était en réalité qu'un mercenaire, faisant ce qu'on lui disait de faire, un homme ni meilleur ni pire qu'une horde de contemporains semblables à travers l'Occident instable. Aujourd'hui, l'évaluation est difficile, car nous jugeons selon les normes actuelles les hommes qui ont vécu dans un monde différent, à une époque difficile à imaginer, et selon un ensemble de règles flexibles.

Depuis plus de 125 ans, les événements dramatiques du 26 octobre 1881 ont captivé l'imagination des historiens et des conteurs. Les Earps et les Cowboys sont devenus des symboles emblématiques de la frontière occidentale sauvage. Mais de toutes les fusillades du Far West, pourquoi ces trente secondes restent-elles dans l'histoire ? Dans les villes en plein essor comme Tombstone, les préoccupations économiques et politiques dominaient la culture de la communauté, renforcées par les allégeances sociales. Des événements turbulents comme la fusillade restent importants aujourd'hui non pas parce que le « bon » a vaincu le « mauvais », mais plutôt parce qu'ils reflètent les réalités complexes de la frontière occidentale.

Les hommes de loi

Attirés à Tombstone par la perspective séduisante de devenir riche dans le boom de l'argent de la ville, James, Virgil et Wyatt Earp sont arrivés avec leurs épouses de fait en 1879, et ont rapidement été rejoints par leur ami proche Doc Holliday, suivi en 1880 par Morgan et Garenne. Ils exploitaient des concessions de jeux, dirigeaient des saloons et investissaient dans des concessions immobilières et minières. Cependant, ce sont les compétences solides et inébranlables des Earps en tant qu'hommes de loi capables de mettre de l'ordre dans les communautés frontalières tapageuses qui les ont amenés à l'attention des hommes d'affaires républicains de Tombstone. et font des frères des figures centrales de la lutte politique et économique de l'Occident pour le contrôle et le pouvoir.

Oreillette Wyatt Berry Stapp

Née: 19 mars 1848 (Monmouth, Illinois) Décédés: 13 janvier 1929 (Los Angeles, Californie)

Célébré par beaucoup comme un homme qui a fait régner la loi et l'ordre dans les villes en plein essor de l'Amérique – tandis que d'autres ont été dénoncés comme un chercheur de vengeance et un meurtrier qui a fait justice lui-même – Wyatt Earp reste l'une des figures les plus énigmatiques du Far West. Sujet de dizaines de films, de séries télévisées et de romans, Earp s'impose comme une légende emblématique. Pourtant, l'histoire de sa vie réelle reflète la mince ligne entre respectabilité et notoriété qui imprégnait les communautés frontalières de l'Amérique.

Le frère moyen de cinq enfants, Wyatt est né en 1848 à Nicholas et Virginia Earp. Grand solitaire tranquille, il déménagea fréquemment avec sa famille, s'installant dans l'Illinois, l'Iowa et la Californie avant de retourner dans l'est en 1869 pour devenir agent de police à Lamar, dans le Missouri. Mariée en 1870, sa jeune épouse enceinte meurt subitement de la typhoïde. Dévasté, Wyatt a dérivé, passant sa vingtaine avec une longueur d'avance sur la loi. Cherchant toujours sa fortune dans la prochaine ville en plein essor, il a déménagé au Kansas pour travailler dans le bordel de son frère James. À la fin des collectes de bétail d'été, il s'est tourné vers le travail de la police à Wichita et à Dodge City, en veillant à éviter les ennuis aux cow-boys du Texas – les entreprises ont souffert lorsque des cow-boys avec de l'argent dans leurs poches ont été emprisonnés. À 31 ans, Wyatt s'est tourné vers Tombstone. Joueur, marchand de faro et messager de fusil de chasse pour Wells Fargo, il a été délégué par son frère, le chef de la police Virgil Earp, pour maintenir la paix dans l'Oriental Saloon. Les frères Earp, en tant que représentants des hommes d'affaires de Tombstone, se sont rapidement disputés avec les Clanton et les McLaury, des éleveurs qui vivaient en dehors de la ville.

En avril 1881, avec l'adoption de l'ordonnance de Tombstone empêchant les citoyens de porter des armes à feu en ville, les tensions entre les Earps et les Cowboys montent. Les vols de diligences, le vol de bétail et la perte par Wyatt du poste lucratif de shérif du comté au profit de Johnny Behan, un ami des Clanton et des McLaury, ont aggravé le conflit. Des querelles politiques et personnelles éclatent le 21 octobre 1881.

Armement: Wyatt portait probablement le Peacemaker à simple action Colt .45, avec un canon en acier bleui de 7½" et une poignée en bois, qui lui a été présenté par Épitaphe rédacteur en chef John Clum. Le pistolet était rentré dans la ceinture de Wyatt et atteint par une ouverture de poche dans le long manteau d'Earp.

Pendant la fusillade : Wyatt aurait crié : « Vous, fils de pute, cherchez une bagarre, et maintenant vous pouvez l'avoir. Dans les premiers moments chaotiques, Wyatt a brièvement lutté avec Ike Clanton alors que le cow-boy non armé fuyait la scène. Wyatt a été l'un des premiers à tirer, tirant Frank McLaury dans le ventre. Lorsque la fumée s'est dissipée, seul Wyatt est sorti indemne.

Après la fusillade : Arrêtés et jugés pour le meurtre des Cowboys, les Earps et Doc Holliday sont acquittés en novembre 1881 par le juge Spicer. Avec des tensions élevées, Virgil a été abattu et estropié en décembre et cinq mois plus tard, en mai 1882, Morgan a été assassiné. Wyatt, maintenant vice-maréchal des États-Unis, a cherché à se venger. Sa course de vendetta (20 mars-15 avril 1882) a entraîné la mort des cowboys Frank Stillwill et Curly Bill Brocious. Inculpés pour meurtre, Wyatt et Doc Holliday ont quitté Tombstone pour le Colorado, jurant de se venger d'Ike Clanton et d'autres Cowboys ciblant la famille Earp. Il a renoué avec son amante de Tombstone, Josephine Marcus, et le couple a déménagé à San Francisco, où Wyatt a joué sur des chevaux, investi dans l'immobilier et arbitré des matchs de boxe. En 1897, ils ont suivi le prochain boom en Alaska, ouvrant un salon à Nome au plus fort de la ruée vers l'or. De retour à Los Angeles en 1901, près de 80 000 $ de plus, ils ont jalonné des concessions d'or dans le désert de Mohave, et Wyatt a servi de conseiller pour les nouveaux films occidentaux muets d'Hollywood. Mais Tombstone a continué à hanter leur vie. Aidés par John Flood, Wyatt et Josie ont commencé à rédiger ses mémoires. He died of cancer on January 13, 1929, and was buried in Josie's family plot in Colma, California. Five years later, Stuart Lake's film biography, Maréchal des Frontières, was released – and the legend of Wyatt Earp and the Gunfight at the O.K. Corral took hold as a symbolic icon of the untamed frontier.

Virgil Walter Earp

Née: July 18, 1843 (Hartford, Kentucky) Décédés: October 19, 1905 (Goldfield, Nevada)

Born in 1843 to Nicholas and Virginia Earp, Virgil Earp was the true lawman of the Earp family. The second of five Earp sons, he joined the Union Army in 1862, mustering out in 1865. Working primarily as a lawman and a gambler, he traveled with his parents to California then back east to Missouri and Iowa before joining his brother Wyatt on the Wichita police force in the mid-1870s. Moving to Prescott, AZ, he was appointed US Deputy Marshal in 1879 - and one month later moved with his family to Tombsone. In October 1880, following the shooting death of Tombstone's Marshal Fred White, Virgil was appointed as White's successor. He served for a month before losing the 1880 election for US Marshal. Months later, he was again appointed Tombstone Chief of Police on June 28, 1881. 38-year-old Virgil represented the law in Tombstone. In fact, much of what Wyatt has been credited with was actually Virgil's doing. Numerous accounts show that Virgil tried to diffuse the gunflight participants on that fateful October 26th - all the way up to the streetfight.

Armement: Virgil held Doc Holliday's cane in his right hand. A .45 Colt Peacemaker with a 4¾" barrel and wood handle was hidden in his belt.

During the Gunfight: As Chief of Police enforcing Tombstone's gun ordinance, Virgil shouted for the Cowboys to "Throw up your hands. I want your guns!" He was shot by Billy Clanton or Frank McLaury through the calf of his right leg. Raising Doc's cane, Virgil fired back at Billy Clanton.

After the Gunfight: Exactly eight weeks after the gunfight, on December 28, 1881, Virgil was ambushed as he walked across Fifth Street near Allen Street. Shot in the back by three rounds, his left arm was shattered. The doctor removed 4" of arm bone, leaving Virgil permanently disabled. Speculation has it that Frank and Tom McLaury's older brother Will was involved in the assassination attempt, either directly or monetarily. However, there were no convictions due to insufficient evidence. On March 20, 1882, following his brother Morgan's assassination, Virgil and his wife left Tombstone under heavy guard, accompanying Morgan's body to the Earp family home in California for burial. After two years of rehabilitation, Virgil joined Southern Pacific Railroad as a special agent. For the next two decades, he wandered around mining camps in Nevada and California, prospecting and serving as a frontier lawman. At age 62, Virgil died of pneumonia on October 19, 1905, in Goldfield, Nevada. He was buried in Portland, Oregon, at the request of his daughter Nellie Jane Bohn.

Morgan Seth Earp

Née: April 24, 1851 (Pella, Iowa) Décédés: March 18, 1882 (Tombstone, Arizona)

Morgan Earp worked primarily as a stagecoach guard. The younger brother of the "Fighting Earps". Morgan has been characterized as quick to laugh and quick to anger. One account (Mrs. M.J. King) during the trial revealed Morgan, saying "Let them have it" to which Doc Holliday replied, "All right." Thirty year old Morgan Earp, had been deputized by Virgil as a special policeman about a month before the gunfight.

Armement: He heald a one handed Peacemaker, 4 3/4" barrel, wood handle, metal sixshooter and kept it in his belt so he could crossdraw.

During the Gunfight: One of the first to fire, he shot Billy Clanton in the chest, and was himself shot in the right shoulder probably by the wounded Billy Clanton. The bullet went sideways though his body just missing the backbone, and exited out the left shoulder.

After the Gunfight: On March 18, 1882, five months after the gunfight, Morgan Earp was shot in the back by assassins while playing billiards at Campbell and Hatch's Saloon. Another bullet barely missed Wyatt. Although Will McLaury had long since left Tombstone for his home in Fort Worth, he was still suspected of being involved. Morgan died at the age of 30 within the hour.

John Henry "Doc" Holliday

Née: August 14, 1851 (Griffin, Georgia) Décédés: November 8, 1887 (Glenwood Springs, Colorado)

Dr. John "Doc" Holliday was a private citizen -- dentist, gambler, drunkard, and gunfighter. With tuberculosis and a deathwish, Holliday came to Tombstone with a trunk full of reputations. He had made dozens of enemies by the time he got there and one friend Wyatt Earp, whose life he had once saved. He was asked by Virgil to help disarm the Clantons. But as the Cowboy side of the streetfight story has it that Holliday and Morgan were first to draw. If Tom really had been unarmed at the fight, it can be said that Doc Holliday was the only murderer of the day.

Armement: He was hiding a shotgun under his coat and carried a Colt .45 nickel-plated pistol in his hand.

During the Gunfight: Probably the first to fire, Doc shot Frank McLaury in stomach with his pistol, then he hit Tom McClaury with a load of buckshot from his shotgun. A bullet grazed his hip.

After the Gunfight: At age 36, Doc Holliday died bedridden and delirous of miliary tuberculosis on November 8, 1887 in Glenwood Springs, Colorado.

Les cow-boys

Through the early months of 1881, the Clantons continued to rustle cattle from Mexico, a crime that the Earp lawmen could do nothing about. Their hands were tied since cattle rustling was officially a county matter and John Behan was the county. The gap between the law and the outlaw faction grew wider and the town divided into two camps. While most of Tombstone's citizens supported the Earps, the politically strong outlaw element, with Behan in control, supported the Clantons.

Joseph Isaac "Ike" Clanton

Née: Ca. 1847 (Callaway County, Missouri) Décédés: June 1, 1887 (Springerville, Arizona)

Craven coward or rough-and-tumble roustabout? 34 year old rancher Ike Clanton has been portrayed as both over the decades. Certainly, he was the final catalyst in the events that led to the shootout. The Clanton family moved to the Tombstone area in 1868. Ike's ranch was on the San Pedro River about 14 miles SW from Tombstone.

Armement: Unarmed. His Winchester carbine and Colt. 45 had been taken away earlier that day by Virgil.

During the Gunfight: The unarmed Ike Clanton briefly grappled with Wyatt as he ran away from the fight into the front door of Fly's Boardinghouse, he continued running through Fly's back door all the way to a dance hall on Allen Street. He lived on a ranch built by his father "Old Man" Clanton who had arrived in the area in 1868 or 69 on the San Pedro River about 5 miles shouth of Charleston, and about 14 miles SW from Tombstone.

After the Gunfight: Ike managed to dodge Earp bullets during the gunfight and Wyatt's ride of revenge afterwards. But he wasn't able to dodge a bullet given to him by deputy marshall Jonas V. Brighton on June 1, 1887, six years later. Ike Clanton died at the age of 39.

Terry "Ike" Clanton, a Clanton descendent and leader of the Clanton Gang website, believes he has found the grave of Ike Clanton. He is currently on a drive to have the body exhumed and placed next to his father and brother in Tombstone's Boothill Cemetery.

William Harrison "Billy" Clanton

Née: Ca. 1862 (Hamilton County, Texas) Décédés: October 26, 1881 (Tombstone, Arizona)

The youngest of the Clanton boys. It's noted that, as a rancher, Billy first met and befriended Frank and Tom at the Jones ranch - formerly owned by Old Man Clanton - along the Gila River near Camp Thomas. Billy has been known as a hard worker and a big, loutish figure . He wasn't innocent young man by any stretch of the word he was caught by Wyatt Earp in posession of of Wyatt's stolen horse. By most accounts, Billy was trying to get his brother out of Tombstone the day of the shootout.

Armement: Colt 1873 44-40 single-action army revolver with 7½” blue barrel, Winchester rifle on scabbard on his horse.

During the Gunfight: When the shooting started, Billy did not back down from the renoun gunfighters and lawmen. Billy shouted, "Don't shoot me. I don't want to fight!". But after being shot in the chest by Morgan Earp, Billy was the only cowboy to inflict any real damage on the Earps. He shot Virgil in the leg and Morgan in the shoulder, despite being badly wounded in the chest and having his right arm broken with by a shot to his wrist forcing him to continue shooting left handed. Even after the fight had ended, he continued to plead for more bullets from C.S. Fly for more bullets even after the fight finished. In great pain, he was carried, as was Tom McLaury, to a building on the corner of Fremont and Third streets. Despite receiving two full syringes of Morphine, he continued to writhe in pain, and died in agony about 1/2 hour after the gunbattle. Billy lies in Boothill with Frank and Tom one side and his father on the other.

After the Gunfight: Billy Clanton died at age 19 in the gunfight and was buried in Tombstone's Boothill Cemetery.

Robert Findley "Frank" McLaury

Née: March 3, 1849 (Kortright / Merideth, New York) Décédés: October 26, 1881 (Tombstone, Arizona)

Frank McLaury (or "Rob", as the family called him) was the number eight child and number five son. Robert was only 11 days older than Wyatt Earp. Like Wyatt, he was of the generation of boys that just missed the "glory" of the Civil War. Unlike Wyatt, Rob remained at his father's home well into his twenties. In the mid 1870's, sixty-something Robert Houston took a second wife who was two years younger than Rob. With Robert Houston's new family on the farm, Robert Findley and Tom decdided it was time to leave and head west for Fort Worth, TX, where their brother, Will was moving to. Apparently, about this time and for possibly said reasons, Robert stopped using his given name and began using a more modern variation of his middle name, "Frank".

When the McLaurys arrived in the Tombstone in 1878 they lived on a ranch near Soldier's Hole in the Sulphur Springs Valley near the Mexican border along what was called "rustler's trail". This trail started near the Clanton Ranch, and was used to move stolen cattle to and from Mexico. In a short time, Frank got a reputation for being fast with a gun in the Arizona Territory (AT). Wyatt mentioned this in testimony as the reason for shooting at Frank first. Another account speaks of piles of cartridges used in target practice found on the McLaury ranch. Although gutshot, Frank was able to regroup enough to hit Morgan and clip Holliday. Some attribute him to hitting Virgil as well. Frank was killed almost instantly from the head-shot by Morgan Earp or Doc Holliday.

Armement: Frontier Colt 1873 44-40 single-action army revolver with 7½” blue barrel, Winchester rifle on scabbard on his horse. Frank was reputed to be the best gunman of the cowboy group. His Winchester rifle was in a scabbard on his horse. From H.M. Matthews testimony, it was recorded that Frank's sixshooter had two loads remaining. If Frank's pistol hammer was lying on an empty chamber, as most people carried their sidearms back then, then he only fired three shots.

During the Gunfight: Frank was shot in the stomach by Doc Hollidy early in the fight, he staggered wounded onto Freemont street leading his horse by the reins. He then managed to superficially wound Doc in the hip, but was shot in the head by Morgan or Doc. He died on the sidewalk across Freemont Street.

After the Gunfight: Frank McLaury died at age 33 in the gunfight and was buried in Tombstone's Boothill Cemetery.

Thomas "Tom" McLaury

Née: June 30, 1853 (Kortright / Merideth, New York) Décédés: October 26, 1881 (Tombstone, Arizona)

Thomas Clark McLaury has been more elusive to profile by historians than Frank. He has been portayed as mild mannered, a hard worker, trying to diffuse high tensions on many occasions. He's also been cast as a "cowboy banker", a quick draw and the brains behind the McLaury Ranch enterprises. Tom was noted for being well-liked in Town. It seemed it was his death, above all, that generated the growing animosity towards the Earps during the inquest.

Armement: Although a skilled gunfighter, one of the big debates still on-going is whether Tom was armed during the shootout. He appeared likely to be unarmed having left his Winchester carbine at the West End Corral, and his six-shooter at a saloon as it was against the law to carry guns in Tombstone. He did try to grab the Winchester from Billy Clantons' startled horse.

During the Gunfight: When the fighting commenced, Tom ducked behind Billy Clanton's horse. Tom may have shouted "I'm not armed" but nonetheless when the horse bolted Tom was shot at point-blank range with a load of buckshot from Doc Holiday early int he fight. The fatal shotgun blast left 12 buckshot wounds in a 4" circle in his right side. At the inquest, the defense claimed Tom was going for the rifle in the saddle scabbard. nevertheless Tom staggered out onto Fremont Street stumbling down toward Third, then collapsed. A few minutes after the fight he and Billy Clanton were moved to a building on the corner of Fremont and Third.

After the Gunfight: It was said Tom lived just long enough to be carried indoors, but never said a word. He died without speaking minutes after the gunfight at age 28 and was buried in Tombstone's Boothill Cemetery.

William Floyd "Billy" Claiborne

Née: October 21, 1860 (Yazoo County, Mississippi) Décédés: November 14, 1882 (Tombstone, Arizona)

Billy Claiborne was an American outlaw cowboy, drover, miner, and gunfighter in the American Old West.

Armement: Billy Claibourne was unarmed, having left his guns at Kellogg's Saloon the day before. Remember, it was against the law to carry guns in Tombstone.

During the Gunfight: Fled into C.S. Fly's boarding house.

After the Gunfight: Billy Claibourne died on November 14, 1882 at the age of 22. Claiborne insulted "Buckskin" Frank Leslie (who was tending bar at the Oriental Saloon) and refused to leave. After two men told Leslie that Claiborne was waiting for him outside, Leslie stepped out and saw "a foot of rifle barrel protruding from the end of the fruit stand." He told Claiborne "Don't shoot, I don't want you to kill me, nor do I want to have to shoot you." Claiborne, still drunk, raised his rifle and fired the weapon, missing Leslie. Leslie returned fire and hit Claiborne in the chest. Claiborne was buried in Tombstone's Boothill Cemetery.


Shootout at the OK Corral

On October 26, 1881, the Earp brothers took on the Clanton-McLaury Gang at the OK Corral in Tombstone, Arizona.

Tombstone had become one of the richest mining towns in the Southwest after silver was discovered nearby in 1877. Two years later, Wyatt Earp, a former Kansas police officer, and his brothers Morgan and Virgil moved to Tombstone to join in the silver boom and work as lawmen. Wyatt found a job as a bank security guard while Virgil became the town marshal.

Item #M10245 – Mint sheet pictures Earp and other figures from the Old West.

In July 1880, Virgil, a U.S. Marshal, was tasked with tracking a group of cowboys that had stolen six U.S. Army mules. (At that time, in the Tombstone area, the word cowboy referred to outlaws.) Virgil requested to bring his brothers along on the hunt, and they found the stolen mules on the McLaury ranch, home to known cowboys. The McLaurys said they’d give the mules back but never did, and threatened the Earps that if they ever followed them again, they’d kill them.

Item #4902025 – Earp First Day Proof Card.

Over the following year, the Earps had frequent run-ins with the McLaurys and the Clantons, who Earp believed stole his horse. Each time, the cowboys threatened to kill the Earps. Adding fuel to the fire, the cowboys were cohorts of the Cochise County Sheriff, Johnny Behan, who was a rival of Wyatt Earp’s – politically and in an affair of the heart.

U.S. #2869 – The controversial Legends of the West stamp sheet. (Click the image to read the full story.)

Then, on October 25, 1881, Ike Clanton and Tom McLaury went to Tombstone for supplies. Over the course of 24 hours, they clashed with the Earps and their friend Doc Holliday. About 1:30 p.m. the next day, Billy Clanton, Frank McLaury, and Billy Claiborne rode into town. They found Holliday at the saloon, who was happy to tell them that their brothers had been pistol-whipped by the Earps.

U.S. #2870 –The reissued Legends of the sheet.

The brothers left in rage and claimed they’d get their vengeance. They found their brothers and gathered in an empty lot behind the OK Corral. The Earps and Holliday soon found them there and prepared to face off. The Earps and Holliday slowly advanced to stand within six feet of the cowboys. Moments later the deafening roar of gunfire filled the air. The gunfight lasted just 30 seconds, and only about 30 shots were fired. Many debate exactly how the shootout progressed, but generally believe it began with Virgil Earp shooting Billy Clanton in the chest. Next Doc Holliday shot Tom McLaury and Wyatt shot Frank McLaury in the stomach. Two of the cowboys managed to fire on the lawmen before falling to the ground.

When the smoke cleared, three of the cowboys lay dead or dying, and the fourth was seriously wounded. Of the lawmen only Wyatt Earp emerged unscathed. Ike Clanton and Claiborne ran away. A local cowboy newspaper proclaimed, “The 26th of October, 1881, will always be marked as one of the crimson days in the annals of Tombstone, a day when blood flowed as water, and human life was held as a shuttle cock, a day to be remembered as witnessing the bloodiest and deadliest street fight that has ever occurred in this place, or probably in the Territory.”

U.S. #UX187 – Earp First Day Postal Card.

Meanwhile, Sheriff Behan had witnessed the shootout and charged the Earps and Holliday with murder. The case went to trial, but a month later, the judge ruled that the men were not guilty and that they were “fully justified in committing these homicides.”

The shootout became part of legend of the American West and had been recreated in a number of films.

Click here to see a film adaptation of the gunfight from Wyatt Earp.


This Day in History: 10/26/1881 - Shootout at the OK Corral - HISTORY

The most famous gunfight in the history of the “Old West” is best known as the Gunfight at the O.K. Corral. It took place on Wednesday, October 26, 1881, at 3:00 in the afternoon, and lasted only 30 seconds.

The gunfight was located in Tombstone, Arizona. Tombstone is near the Mexican border. The area was experiencing a mining boom, and the great frontier was known to be teeming with outlaws who didn’t have any regard for the law.

Opposing parties at the famous gunfight were only about six feet apart when the shooting began, and more than thirty shots were fired. Most of the shots appeared to be from Doc Holliday’s gun. Three people were killed, and three survived with injuries (Morgan Earp, Virgil Earp, and Doc Holliday). Wyatt Earp was unhurt.

The feud was basically between the law (the Earps) and the outlaws (a gang called the Cowboys). Cowboys were considered the cattle rustlers and outlaws, not to be confused with legitimate cowHommes who were called ranchers or herders.

So how does a 30-second brawl become such a famous historical event?

Actually, the fight was relatively unknown until 1931, when a biography of Wyatt Earp was published. The Earps were very tough characters, and even though they were supposedly upholding the law, they did not have complete support from other frontiers.

It is suggested that this biography contains a great deal of fiction. In 1957, the movie Gunfight at the O.K. Corral was released, and the shootout became glorified history. The accuracy of the gunfight seems to vary in many of the accounts.

The gunfight did not end on that day. On December 28, 1881, Virgil Earp was maimed in an assassination attempt by outlaw Cowboys and on March 19, 1882, they assassinated Morgan Earp. Doc Holliday died from tuberculosis at the age of 35.

Today, Tombstone, Arizona, is considered one of the most historic towns in the Old West. Much of the town fell into disrepair but was restored and rebuilt as Tombstone became a popular tourist attraction.

Content copyright © 2021 by Carol Taller. Tous les droits sont réservés.
This content was written by Carol Taller. Si vous souhaitez utiliser ce contenu de quelque manière que ce soit, vous avez besoin d'une autorisation écrite. Contactez Lane Graciano pour plus de détails.


Plan Your Visit to the O.K. Corral ®

Thank you for considering the O.K. Corral as your destination. We know you will enjoy experiencing life in the Old West as it was in the 1880s.

The O.K. Corral Historic Complex includes the actual site where the famous Gunfight at the O.K. Corral took place involving Wyatt Earp and Doc Holliday began. The Corral is open every day from 10 am to 5 pm., and we are closed Thanksgiving and Christmas Day.

Free parking is available for O.K. Corral visitors in the nearby O.K. Corral Parking Lot behind the Corral on Fremont Street (Highway 80), between 3rd and 4th Streets.

The O.K. Corral is handicap accessible. No weapons or pets are allowed in the O.K. Corral due to insurance requirements. If you have any questions about the O.K. Corral attraction, please give us a call at (520) 457-3456.

Gunfight at the O.K. Corral ® Reenactment

The O.K. Corral reenactment is reenacted daily inside the O.K. Corral Historic Complex at 11 am, 1 pm, and 3 pm. The show lasts about 30 minutes. Tickets can only be purchased at the O.K. Corral in person on the day of the performance. Buy your tickets at least 2-3 hours before the show since we often sell out.

We recommend you tour the O.K. Corral's historic exhibits before the gunfight since displays become crowded after the show.

After the gunfight, take your picture standing next to the gunfighters. You can photograph the gunfight and the O.K. Corral grounds as long as the photos are for your personal use only.

O.K. Corral ® Historic Complex Exhibits

The O.K. Corral Historic Complex consists of eleven displays:

  1. The actual Site of the Gunfight at the O.K. Corral where eight life-sized figures of the gunfighters are located based on a map drawn by Wyatt Earp himself. Listen to a recorded narration of the 30-second showdown that left three cowboys dead and Virgil and Morgan Earp wounded.
  2. Les Streets of Tombstone Theater where the Gunfight at the O.K. Corral is reenacted every day at 11 am, 1 pm, and 3 pm.
  3. Les O.K. Corral 1880s Stables with a display of buggies, saddles, and fire equipment used in the 1880s. Sit in several of our buggies to see what it was like.
  4. Visit our 1880s blacksmith shop, which houses tools used in the 1880s.
  5. Les O.K. Corral Office Museum which traces the history of the O.K. Corral and its operation. Learn about daily life in the Corral and the two murders that took place here. See how local medicine was practiced by Dr. Goodfellow, Tombstone's famous gunshot wound surgeon.
  6. C.S. Fly's Photographic Gallery and Boarding House where you can visit Doc Holliday's room. On display are Fly’s photographs of 1880s Tombstone, the 1886 surrender of the Apache warrior Geronimo and his camp in Mexico, and the devastating 1887 Bavispe earthquake in Sonora, Mexico.
  7. C.S. Fly's Photographic Studio where you can see Fly's original photographic equipment. Discover how the Earps and the Clantons were photographed in the 1880s.
  8. Les Cowboy Bunkhouse with an exhibit of cowboy paraphernalia and a fancy 1880s Phaeton buggy.
  9. UNE hearse just like the one kept on the O.K. Corral premises in the 1880s, which carried patrons on their final trip to Boothill Cemetery.
  10. UNE running water mining sluice where you can try your hand at gemstone mining just like prospectors did in the 1880s.
  11. Les Prostitute's Crib with the story of Tombstone's "soiled doves" – including the wives and girlfriends of the Earps and Doc Holliday.

Tombstone's Historama

When you arrive, make sure your first stop is Tombstone's Historama to learn about the history of Tombstone in a 26-minute multimedia presentation narrated by the famous actor Vincent Price. The Historama show runs every hour on the hour from 10 am until 4 pm. The Historama is located next door to the O.K. Corral.

The Tombstone Epitaph ® Newspaper Museum

The Tombstone Epitaph is Arizona's oldest newspaper and is still published today. Click here to subscribe!

Visite The Tombstone Epitaph newspaper museum to read the paper's original reports of the Gunfight. Learn how newspapers were printed in the 1880s. The museum is free and is open from 12 pm to 5 pm. Your O.K. Corral ticket includes the 1881 reprint of The Tombstone Epitaph newspaper with original reports of the Gunfight at the O.K. Corral.

The Epitaph Museum is 1½ blocks from the O.K. Corral, behind the Crystal Palace Saloon at 11 South Fifth Street. For more information about this famous Old West newspaper go to www.tombstoneepitaph.com.

Ticket Information

With a $10 ticket, you can see the Gunfight reenactment in the Streets of Tombstone Theater, tour the O.K. Corral Historic Complex, watch the Tombstone's Historama show, and receive a free copy of the 1881 reprint of The Tombstone Epitaph newspaper containing original reports of the Gunfight at the O.K. Corral. Without the reenactment, admission costs $6. Kids 5 years old and younger are free. Your ticket gives you all-day access to the O.K. Corral grounds. There are no discounts. You can pay with cash, Visa, MasterCard, or Discover. An ATM is available onsite for a fee of $2.50.

Additional Information

Tombstone is an exciting Old West small town with no stop lights. All the historic sites except Boothill Cemetery are located within five minutes walking distance of each other in the three-block historic area and are handicap accessible. A wheelchair is available at the O.K. Corral if needed.

If you want to read a little more about Tombstone before you visit, check out our history page – one of the best books about Tombstone, Wyatt Earp, Doc Holliday, and the Gunfight at the O.K. Corral is And Die in the West: The Story of the O.K. Corral Gunfight by Paula Mitchell Marks. Unbiased in its approach, it describes the years from Tombstone's discovery in 1877 until Wyatt Earp's death in 1929.

Informations

O.K. Corral ® Historic Complex Hours:

10 am to 5 pm - Open every day except Thanksgiving and Christmas Day.

Gunfight Reenactment Schedule:

11 am, 1 pm, 3 pm (Subject to change.) - Additional shows are added when tickets sell out.

Tombstone's Historama Schedule:

10 am to 4 pm - Open every day except Thanksgiving and Christmas Day. - Show runs every hour on the hour. - Additional shows are added when tickets sell out.

The Tombstone Epitaph Museum Hours:

12 pm to 5 pm - Open every day except Thanksgiving and Christmas Day.

Ticket Prices: (Ticket good for re-entry all day.)

Admission with live Gunfight reenactment: $10 Admission without live Gunfight reenactment: $6 5 years old and younger: Free


Voir la vidéo: The Amazing Story of The OK Corral Gunfight