Princeton V CV-37 - Histoire

Princeton V CV-37 - Histoire

Princeton V

(CV-37 : dp. 33 000 (f.); 1. 888'; né. 93'; ew. 147'6", dr. 28'7"; s. 33 k.; cpl. 3 448, a. 12 5", 44 40mm., 59 20mm., e. 80+; cl. Elez)

Le CV-37 fut déposé sous le nom de Valley Forge au Philadelphia Navy Yard le 14 septembre 1943, rebaptisé Princeton le 21 novembre 1944 ; lancé le 8 juillet 1945, parrainé par Mme Harold Dodds ; et commandé le 18 novembre 1945, capitaine John M. Hoskins dans la commande.

Après le shakedown au large de Cuba, Princeton, avec l'Air Group 81 embarqué, est resté dans l'Atlantique et a opéré avec la 8th Fleet jusqu'en juin 1946. Puis transféré dans le Pacifique

La flotte, elle est arrivée à San Diego le 31 et est repartie le 3 juillet pour récupérer le corps du président philippin Manuel Queson à Luzon pour l'enterrement. De Manille, Princeton a rejoint la 7e flotte dans les Mariannes, devenant le navire amiral de la TF 77. En septembre et octobre, elle a opéré dans les eaux japonaises et chinoises, puis est retournée aux Mariannes où elle est restée jusqu'en février 1947. Des manœuvres dans les eaux hawaïennes ont précédé son retour à San Diego jusqu'au 15 mars. Elle a croisé l'ecast ouest, les eaux hawaïennes et le Pacifique occidental (1er octobre-23 décembre) pendant 1948. Elle s'est préparée alors pour l'inactivation et le 20 juin a désarmée et a rejoint d'autres navires capitaux dans la Flotte de Réserve Pacifique.

Réactivé avec le déclenchement des hostilités en Corée quinze mois plus tard, Princeton est remis en service le 28 août 1950. Un entraînement intensif rafraîchit son équipage de réservistes et le 5 décembre, il rejoint la TF 77 au large des côtes coréennes, ses avions et ses pilotes (Air Group 19) rendant possible la réinstitution des patrouilles aériennes de combat à réaction sur la zone de combat. Il a lancé 248 sorties contre des cibles dans la région de Hagaru pour annoncer son arrivée, et pendant les six jours suivants, a continué le rythme pour soutenir les marines qui se frayaient un chemin sur la longue et ancienne route du réservoir de Chosin à Hungnam. Le 11, toutes les unités avaient atteint la zone de rassemblement sur la côte. Les avions de Princeton'~ avec d'autres escadrons de la Marine, de la Marine et de l'Air Force ont ensuite couvert l'évacuation de Hungnam jusqu'à son achèvement le 24.

Des missions d'interdiition ont suivi et le 4 avril, les avions de Princeton avaient rendu inutilisables 54 ponts ferroviaires et 37 ponts routiers et endommagé 44 autres. En mai, ils volèrent contre les ponts ferroviaires reliant Pyongyang à Sunehon, Sinanju, Kachon et la ligne transpéninsulaire. Ensuite, ils ont combiné un soutien aérien rapproché avec des raids sur des sources d'énergie dans la région du réservoir Hwachon et avec la stabilisation du front, ils ont repris l'interdiction. Pendant une grande partie de l'été, ils ont pilonné les artères d'approvisionnement, entrant sur les autoroutes, et en août, Princeton s'est mis en route pour les États-Unis, arrivant à San Diego le 21.

Huit mois plus tard, le 30 avril 1952, Princeton rejoint la TF 77 dans la zone de combat. Pendant 138 jours, ses avions ont volé contre l'ennemi. Ils ont coulé de petites embarcations pour empêcher la reconquête d'îles au large; a fait exploser des concentrations de fournitures, d'installations et d'équipements derrière les lignes ennemies, participé à des frappes au canon à air comprimé sur les villes côtières, pilonné le complexe hydroélectrique de l'ennemi à Suiho sur le Yalu pour couper le courant des deux côtés de cette rivière, détruit des positions de canon et des zones de ravitaillement à Pyongyan ; et des usines de traitement des minerais et des usines de munutlons fermées à Sindok, Musan, Aoji et riaJin.

Reclassifié CVA-37 (1er octobre 1952), Princeton est revenu en Californie le 3 novembre pour un répit de deux mois du Pacifique occidental. En février 1953, il était de retour au large des côtes coréennes et jusqu'à la fin du conflit, il lança des avions d'appui aérien rapproché, des frappes "Cherokee" contre les entrées de ravitaillement, d'artillerie et de troupes en territoire ennemi, et contre la circulation routière. Elle est restée dans la région après la trêve, le 27 juillet et le 7 septembre est devenue en route pour San Diego.

En janvier 1954, Princeton a été reclassifié CVS-37 et, après conversion à Bremerton, a entrepris des opérations d'entraînement anti-sous-marin/Hunter-Killer (HUK) dans le Pacifique oriental. Pendant les cinq années suivantes, il alterna les exercices HUK au large de la côte ouest avec des opérations similaires dans le Pacifique occidental et, à la fin de 1957-début 1958' dans la région du golfe Persique indien. Reclassé agam, le 2 mars 1959, il sort de sa reconversion en tant que porte-avions d'assaut amphibie, le LPH-5. Capable de transporter une équipe de débarquement de bataillon et de transporter des hélicoptères à la place des avions, la mission de Princeton est devenue celle de l'enveloppement vertical - le débarquement des Marines derrière les forteresses de plage ennemies et la fourniture d'un soutien logistique et médical lorsqu'ils attaquent par l'arrière pour s'emparer des points critiques, couper le ravitaillement de l'ennemi, rompre les communications et se joindre aux forces d'assaut débarquées sur les plages.

De mai à janvier 1960, Princeton s'est entraîné avec des unités de Marines du Camp Pendleton, puis a été déployé à WestPae pour s'entraîner dans les eaux d'Okinawa. Pendant les trois années suivantes, elle a suivi un calendrier similaire, acquérant de l'expérience dans sa mission principale. Des interruptions surviennent en octobre 1961 lorsqu'elle sauve les survivants des navires marchands Pioneer, Mu~e et Sheik échoués à Daito Shima et en avril 1962 lorsqu'elle livre des conseillers et des hélicoptères du Corps des Marines à Soe Trang dans la région du delta du Mékong en République du Sud Viet Nam.

En octobre 1964, Princeton a échangé la formation WestPac contre la vraie chose alors qu'elle retournait au Viet Nam et rejoignait le groupe de préparation de la flotte du Pacifique dans les opérations contre les forces nord-vietnamiennes et vietcong. Les opérations de combat, interrompues en novembre pour les secours des inondations, se sont poursuivies jusqu'au nouvel an 1965 et ont culminé en mai au large de Chu Lai alors qu'elle effectuait sa mission principale, l'enveloppement vertical, pour la première fois au combat.

De retour à son port d'attache, Long Beach, après cette opération, il a transporté le Marine Air Group 36 au Viet Nam en août, et en février 1966 s'est mis en route pour une autre tournée dans la zone de combat. Soulageant Okinawa en tant que navire amiral du groupe amphibie Readv, elle engagea l'ennemi dans les opérations "Jackstay7", du 26 mars au 6 avril, pour nettoyer la zone spéciale Rung Sat des guérilleros Viet Cong, et "Osage", du 27 avril au 4 mai, pour protéger le Viet -Namese dans la région de Phu Loe du "harcèlement" Viet Cong.

Des missions de Seareh et de destruction contre des unités de l'armée vietnamienne et vietnamienne du Nord ont suivi tandis que Princeton a assuré le transport, l'évacuation médicale, la logistique et le soutien de la communication pour l'opération amphibie "Deckhouse I", du 18 au 27 juin, dans le district de Song Cau et le Song Cai. River Valley, puis a soutenu la 1st Air Cavalry et les unités de la 101st Airborne engagées dans "Nathan Hale" au sud de la zone "Deckhouse I". "Deckhouse II" et le soutien de "Hastings" ont suivi alors que les unités de la Marine, de la Marine et de l'Armée se sont à nouveau combinées, cette fois pour empêcher l'infiltration ennemie depuis la DMZ.

Après "Hastings", Princeton a navigué pour la maison, en arrivant le 2 septembre. Elle a été déployée de nouveau au Viet Nam du 30 janvier au 19 juin 1967 et s'est de nouveau étendue le long de cette longue côte crénelée et fortement découpée. En mars, il aide à contrer une menace ennemie contre la base d'artillerie de la Marine à ()io Ling et évacue les blessés de la montagne Con Thien. En avril, elle a participé à "Beacon Star", dans la région de Khe Sanh, et a soutenu des opérations de recherche et de destruction en collaboration avec "Shawnee". En mai, ses hélicoptères ont transporté des Marines vers la DMZ pour bloquer les forces ennemies qui se retiraient de l'autre côté de la rivière Ben Hai.

Une révision bien nécessaire a suivi le retour du Princeton sur la côte ouest et en mai 1968, il a de nouveau navigué vers l'ouest jusqu'au Viet Nam. Là, en tant que navire amiral du groupe de préparation amphibie Alpha, elle a fourni des services de porte-avions d'assaut amphibie pour les opérations "Fortress Attack" III et IV, "Proud Hunter", "Swift Pursuit" et "Eager Hunter". En décembre, il est retourné aux États-Unis et en avril 1969, il a été désigné premier navire de récupération pour Apollo 10, la mission lunaire qui a ouvert la voie à Apollo 11 et au premier atterrissage sur la lune. Achevant cette mission avec succès, Princeton reprit les exercices au large de la côte ouest.

Princeton a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant le conflit coréen.


USS Princeton (CV 37)

L'USS PRINCETON était un porte-avions de classe ESSEX et le cinquième navire de la Marine à porter ce nom. Redésigné comme porte-avions d'attaque CVA 37 le 1er octobre 1952, et porte-avions de guerre anti-sous-marine CVS 37 le 1er janvier 1954, le PRINCETON devait initialement être mis hors service après sa croisière de 1957-58, mais à la place a été redésigné LPH 5 en mars 1959 et converti dans un navire d'assaut amphibie. En tant que LPH, il transportait des Marines américains et leurs hélicoptères dans la nouvelle mission d'enveloppement vertical d'objectifs de guerre amphibie. L'USS PRINCETON a été désarmé et rayé du Naval Vessel Register en janvier 1970. Il a été vendu pour démolition en mai 1971.

Caractéristiques générales: Attribué : 1942
Pose de la quille : 14 septembre 1943
Lancé : 8 juillet 1945
Mise en service : 18 novembre 1945
Déclassé : 20 juin 1949
Mise en service : 28 août 1950
Désarmé : 30 janvier 1970 (comme LPH 5)
Constructeur : chantier naval de Philadelphie, Philadelphie, Pennsylvanie.
Système de propulsion : 8 chaudières
Hélices : quatre
Ascenseurs d'avion : trois
Câbles d'équipement d'arrêt : quatre
Catapultes : deux
Longueur : 888,5 pieds (270,8 mètres)
Largeur du pont d'envol : 129,9 pieds (39,6 mètres)
Faisceau : 93,2 pieds (28,4 mètres)
Tirant d'eau : 30,8 pieds (9,4 mètres)
Déplacement : env. 40 600 tonnes à pleine charge
Vitesse : 33 nœuds
Avions : 80-100 avions en LPH : env. 40 hélicoptères
Équipage : env. 3448 en LPH : env. 1000
Armement : voir ci-dessous

Cette section contient les noms des marins qui ont servi à bord de l'USS PRINCETON. Ce n'est pas une liste officielle mais contient les noms des marins qui ont soumis leurs informations.

Livres de croisière USS PRINCETON :

A propos des différents armements :

  • 1946 : 12 canons de 5 pouces (12,7 cm) de calibre 38, 60 canons de 40 mm et 35 canons de 20 mm
  • 1955 : 12 canons de 5 pouces (12,7 cm) de calibre 38, missiles Regulus I
  • 1969 : 6 canons de 5 pouces (12,7 cm) de calibre 38

L'USS PRINCETON a été déposé sous le nom de VALLEY FORGE au Philadelphia Navy Yard le 14 septembre 1943 rebaptisé PRINCETON le 21 novembre 1944 lancé le 8 juillet 1945 parrainé par Mme Harold Dodds et commandé le 18 novembre 1945, sous le commandement du capitaine John M. Hoskins.

Après le shakedown au large de Cuba, le PRINCETON, avec le groupe aérien 81 embarqué, est resté dans l'Atlantique et a opéré avec la 8e flotte jusqu'en juin 1946. Puis transféré à la flotte du Pacifique, il est arrivé à San Diego et est reparti le 3 juillet pour transporter le corps de Philippine. Le président Manuel Queson retourne à Luçon pour l'enterrement. De Manille, PRINCETON a rejoint la 7e flotte dans les Mariannes, devenant le navire amiral de la TF 77. En septembre et octobre, elle a opéré dans les eaux japonaises et chinoises, puis est retournée aux Mariannes où elle est restée jusqu'en février 1947. Des manœuvres dans les eaux hawaïennes ont précédé son retour à San Diego jusqu'au 15 mars. Elle a croisé la côte ouest, les eaux hawaïennes et le Pacifique occidental (1er octobre-23 décembre) en 1948. Elle s'est ensuite préparée pour l'inactivation et le 20 juin a été désarmée et a rejoint d'autres navires de la flotte de réserve du Pacifique.

Réactivé avec le déclenchement des hostilités en Corée quinze mois plus tard, le PRINCETON est remis en service le 28 août 1950. Un entraînement intensif rafraîchit son équipage de réservistes et le 5 décembre il rejoint la TF 77 au large des côtes coréennes, ses avions et ses pilotes (Air Group 19) rendant possible la réinstitution des patrouilles aériennes de combat à réaction sur la zone de combat. Il a lancé 248 sorties contre des cibles dans la région de Hagaru pour annoncer son arrivée, et pendant les six jours suivants, a continué le rythme pour soutenir les marines qui se frayaient un chemin sur la longue et froide route du réservoir de Chosin à Hungnam. Le 11, toutes les unités avaient atteint la zone de rassemblement sur la côte. Les avions de PRINCETON avec d'autres escadrons de la Marine, de la Marine et de l'Air Force ont ensuite couvert l'évacuation de Hungnam jusqu'à son achèvement le 24.

Des missions d'interdiction ont suivi et le 4 avril, les avions de PRINCETON avaient rendu inutilisables 54 ponts ferroviaires et 37 ponts routiers et endommagé 44 autres. En mai, ils ont volé contre les ponts ferroviaires reliant Pyongyang à Sunchon, Sinanju, Kachon et la ligne transpéninsulaire. Ensuite, ils ont combiné un soutien aérien rapproché avec des raids sur des sources d'énergie dans la région du réservoir Hwachon et avec la stabilisation du front, ils ont repris l'interdiction. Pendant une grande partie de l'été, ils ont pilonné les artères d'approvisionnement, se concentrant sur les autoroutes, et en août, PRINCETON est parti pour les États-Unis, arrivant à San Diego le 21.

Huit mois plus tard, le 30 avril 1952, PRINCETON rejoint la TF 77 dans la zone de combat. Pendant 138 jours, ses avions ont volé contre l'ennemi. Ils ont coulé de petites embarcations pour empêcher la reprise d'îles au large ont fait sauter des concentrations de fournitures, d'installations et d'équipements derrière les lignes ennemies ont participé à des frappes au canon à air sur les villes côtières ont pilonné le complexe hydroélectrique de l'ennemi à Suiho sur le Yalu pour couper le courant sur les deux les rives de cette rivière ont détruit des positions de tir et des zones d'approvisionnement à Pyongyan et fermé des usines de traitement des minéraux et des usines de munitions à Sindok, Musan, Aoji et Najin.

Reclassé CVA 37 (1er octobre 1952), le PRINCETON retourne en Californie le 3 novembre pour un répit de deux mois depuis le Pacifique occidental. En février 1953, il était de retour au large des côtes coréennes et jusqu'à la fin du conflit, il lança des avions d'appui aérien rapproché, des frappes « Cherokee » contre le ravitaillement, l'artillerie et les concentrations de troupes en territoire ennemi et contre le trafic routier. Elle est restée dans la région après la trêve, le 27 juillet et le 7 septembre est devenue en route pour San Diego.

En janvier 1954, le PRINCETON a été reclassé CVS 37 et, après sa conversion à Bremerton, a entrepris des opérations d'entraînement anti-sous-marins/Hunter-Killer (HUK) dans le Pacifique oriental. Pendant les cinq années suivantes, il alterna les exercices HUK au large de la côte ouest avec des opérations similaires dans le Pacifique occidental et, fin 1957-début 1958, dans la région de l'océan Indien et du golfe Persique. Reclassé à nouveau, le 2 mars 1959, il sort de sa reconversion en porte-avions d'assaut amphibie, LPH 5. Capable de transporter une équipe de débarquement de bataillon et d'emporter des hélicoptères à la place des avions, la mission du PRINCETON devient celle de l'enveloppement vertical - le débarquement des Marines derrière fortifications de plage ennemies et fournissant un soutien logistique et médical alors qu'ils attaquent par l'arrière pour s'emparer de points critiques, couper le ravitaillement ennemi, couper les communications et se relier aux forces d'assaut débarquées sur les plages.

De mai à janvier 1960, PRINCETON s'est entraîné avec des unités de Marines de Camp Pendleton, puis a été déployé à WestPac pour s'entraîner dans les eaux d'Okinawa. Pendant les trois années suivantes, elle a suivi un calendrier similaire, acquérant de l'expérience dans sa mission principale. Des interruptions sont survenues en octobre 1961 lorsqu'elle a sauvé les survivants des navires marchands PIONEER, MUSE et SHEIK échoués sur Daito Shims, et en avril 1962 lorsqu'elle a livré des conseillers et des hélicoptères du Corps des Marines à Soc Trang dans la région du delta du Mékong de la République du Sud-Vietnam.

En octobre 1964, PRINCETON a échangé la formation WestPac contre la vraie chose alors qu'elle retournait au Vietnam et rejoignait le groupe de préparation de la flotte du Pacifique dans les opérations contre les forces nord-vietnamiennes et vietcong. Les opérations de combat, interrompues en novembre pour des travaux de secours contre les inondations, se sont poursuivies jusqu'au nouvel an 1965 et ont culminé en mai au large de Chu Lai alors qu'elle effectuait sa mission principale, l'enveloppement vertical, pour la première fois au combat.

De retour à son port d'attache, Long Beach, après cette opération, il a transporté le Marine Air Group 36 au Vietnam en août et, en février 1966, s'est mis en route pour une autre tournée dans la zone de combat. Soulageant l'OKINAWA (LPH 3) comme navire amiral du Groupe de préparation amphibie, il engagea l'ennemi dans les opérations "Jackstay", le 26 mars, le 6 avril, pour nettoyer la zone spéciale de Rung Sat des guérilleros Viet Cong, et "Osage", le 27 avril- 4 mai, pour protéger les Vietnamiens de la région de Phu Loc du « harcèlement » du Viet Cong.

Des missions de recherche et de destruction contre les unités du Viet Cong et de l'armée nord-vietnamienne ont suivi tandis que PRINCETON a fourni un soutien en matière de transport, d'évacuation médicale, de logistique et de communication pour l'opération amphibie « Deckhouse I », du 18 au 27 juin, dans le district de Song Cau et la vallée de la rivière Song Cai. , puis a soutenu la 1st Air Cavalry et les unités de la 101st Airborne engagées au sud de la zone du « Deckhouse I ». « Deckhouse II » et le soutien à « Hastings » ont suivi alors que les unités de la Marine, de la Marine et de l'Armée se sont à nouveau combinées, cette fois pour empêcher l'infiltration de l'ennemi depuis la DMZ.

Après "Hastings", PRINCETON a navigué pour la maison, arrivant le 2 septembre. Elle a été déployée à nouveau au Vietnam le 30 janvier-19 juin 1967 et s'est à nouveau étendue le long de cette longue côte très découpée et très découpée. En mars, il a aidé à contrer une menace ennemie contre la base d'artillerie de la Marine à Gio Ling et a évacué les blessés de la montagne Con Thien. En avril, elle a participé à « Beacon Star », dans la région de Khe Sanh, et a soutenu des opérations de recherche et de destruction en collaboration avec « Shawnee ». En mai, ses hélicoptères ont transporté des Marines dans la DMZ pour bloquer les forces ennemies qui se retiraient de l'autre côté de la rivière Ben Hai.

Une refonte bien nécessaire a suivi le retour du PRINCETON sur la côte ouest et en mai 1968, il a de nouveau navigué vers l'ouest jusqu'au Vietnam. Là, en tant que navire amiral du groupe de préparation amphibie Alpha, elle a fourni des services de porte-avions d'assaut amphibie pour les opérations « Fortress Attack » III et IV, « Proud Hunter », « Swift Pursuit » et « Eager Hunter ». En décembre, elle est retournée aux États-Unis. et en avril 1969, il a été désigné navire de récupération principal pour Apollo 10, la mission lunaire qui a ouvert la voie à Apollo II et au premier atterrissage sur la lune. Achevant cette mission avec succès, PRINCETON a repris les exercices au large de la côte ouest et, à la fin de l'année, a commencé les préparatifs du déclassement. PRINCETON a été à la fois désarmé et rayé de la liste de la Navy le 30 janvier 1970.

PRINCETON a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant le conflit coréen.

Cliquez ici pour avoir une vue des déploiements de l'USS PRINCETON (déploiements LPH non inclus)


Contenu

Le navire a été posé comme Forge de la Vallée — l'un des "long-coque" Essex-class — le 14 septembre 1943 au Philadelphia Navy Yard. elle a été renommée Princeton le 21 novembre 1944 pour commémorer le porte-avions léger USS&# 160Princeton&# 160(CVL-23), qui a été perdu à la bataille du golfe de Leyte le 24 octobre 1944. Le nouveau Princeton a été lancé le 8 juillet 1945, parrainé par Mme Harold Dodds, et commandé le 18 novembre 1945, sous le commandement du capitaine John M. Hoskins.


Princeton v. Dartmouth : le football universitaire d'hier et d'aujourd'hui

Septembre marque le début d'une autre année scolaire, et pour la plupart des grandes universités américaines, cela signifie une autre saison de football universitaire. Depuis le premier match intercollégial en 1869, le sport est une source de revenus toujours croissante pour les écoles américaines et, malgré le scandale et la controverse, reste l'une des traditions sportives les plus passionnées et les plus populaires du pays.En commémoration du coup d'envoi de cette année, examinons l'un des plus anciens artefacts liés au football dans les collections du musée.


Match de football de Princeton contre Dartmouth, 1912

Ce ballon de football a été décerné au capitaine de Princeton Talbot Taylor « T. T. " Pendleton après avoir mené les Tigers à une victoire de 22-7 sur Dartmouth le 26 octobre 1912. Selon le New York Times, le match a été mal joué, le résultat étant davantage attribuable au « mauvais jeu » de Dartmouth, « plutôt qu'à la supériorité décidée des Tigres ». Malgré l'effort terne, les fans présents, y compris l'ancien chef de Princeton et candidat à la présidentielle Woodrow Wilson, sont restés de bonne humeur alors que leur équipe a conservé son record parfait avec la victoire. Le mauvais jeu des Tigers aurait un résultat moins gai la semaine suivante, car dans une bataille d'invaincus, Harvard intercepterait deux des passes de l'équipe lors de sa défaite 16-6.

La saison 1912 a été une saison d'ajustement pour Princeton, ainsi que pour toute personne associée au sport. Un certain nombre de changements de règles ont été promulgués pour augmenter la notation. Le terrain de jeu a été raccourci de 110 verges aux 100 désormais familiers. Six points ont été attribués pour un touché, contre cinq, et les équipes ont désormais droit à quatre essais pour atteindre la barre des dix verges.


Équipe de football de Princeton, 1912

Les changements de règles ont été apportés par la National Collegiate Athletic Association, un organisme créé pour la première fois en 1906. Les collèges se sont unis pour élaborer des règles qui rendraient le sport plus sûr et plus attrayant. Les adaptations de 1912 ont connu un tel succès qu'elles fournissent toujours les règles de base du jeu, et la saison est considérée comme la première de l'ère moderne du football.

Contrairement à notre âge actuel de spécialisation, en 1912, presque tous les joueurs jouaient à plusieurs postes et devaient participer à la fois à l'attaque et à la défense. Pendleton a passé du temps au poste de quart-arrière, de demi-arrière, de fin et même de botteur, parfois au cours d'un match. Connu pour sa vitesse incroyable, l'athlète a été nommé All-American en 1910. L'année suivante, lui et ses coéquipiers ont couru la table en route vers un championnat national. Alors que 1912 s'est avéré être une campagne moins réussie pour les Tigres, ils ont quand même terminé à un 7-1-1 plus que respectable.


Talbot Taylor "T. T. " Pendleton

Bien qu'il n'ait pas remporté le deuxième titre national, Pendleton a certainement connu une année couronnée de succès, élu à la fois capitaine des « Princeton Eleven » et président de sa classe. Il était également l'un des principaux joueurs du club de baseball de l'Université.

Le musée est reconnaissant pour le don en 1979 d'articles de la carrière universitaire de T. T. Pendleton, donnés par des membres de sa famille.

Eric W. Jentsch est vice-président de la Division de la culture et des arts du Smithsonian Museum of American History. Il a également blogué sur les athlètes qui ont remporté la médaille de la liberté.


Princeton V CV-37 - Histoire

Le cinquième Princeton fut construit sous le nom de Valley Forge au Philadelphia Navy Yard le 14 septembre 1943, rebaptisé Princeton le 21 novembre 1944, lancé le 8 juillet 1945, parrainé par Mme Harold Dodds et mis en service le 18 novembre 1945, sous le commandement du capitaine John M. Hoskins.

Après le shakedown au large de Cuba, Princeton, avec le groupe aérien 81 embarqué, est resté dans l'Atlantique et a opéré avec la 8e flotte jusqu'en juin 1946. Puis transféré à la flotte du Pacifique, il est arrivé à San Diego le 30 juin et est reparti le 3 juillet pour transporter le corps du président philippin Manuel Queson à Luzon pour l'enterrement. De Manille, Princeton a rejoint la 7e flotte dans les Mariannes, devenant le vaisseau amiral de la TF 77.

En septembre et octobre 1946, il a opéré dans les eaux japonaises et chinoises, puis est revenu aux Mariannes où il est resté jusqu'en février 1947. Des manœuvres dans les eaux hawaïennes ont précédé son retour à San Diego le 15 mars. Elle a croisé la côte ouest, les eaux hawaïennes et le Pacifique occidental (1er octobre-23 décembre) pendant 1948. Elle s'est préparée alors pour l'inactivation et le 20 juin 1948 a désarmé et a rejoint d'autres navires capitaux dans la Flotte de Réserve Pacifique.

Réactivé avec le déclenchement des hostilités en Corée quinze mois plus tard, Princeton est remis en service le 28 août 1950. Un entraînement intensif rafraîchit son équipage de la Réserve navale et le 5 décembre, il rejoint la TF 77 au large des côtes coréennes, ses avions et ses pilotes (Air Group 19) rendant possible la rétablissement des patrouilles aériennes de combat à réaction sur la zone de combat. Il a lancé 248 sorties contre des cibles dans la région de Hagaru pour annoncer son arrivée, et pendant les six jours suivants, a continué le rythme pour soutenir les Marines se frayer un chemin sur la longue et froide route du réservoir de Chosin à Hungnam. Le 11, toutes les unités avaient atteint la zone de rassemblement sur la côte. Les avions de Princeton, avec d'autres escadrons de la Marine, de la Marine et de l'Air Force, ont ensuite couvert l'évacuation de Hungnam jusqu'à son achèvement le 24 décembre 1950.

Des missions d'interdiction ont suivi et le 4 avril 1951, les avions de Princeton avaient rendu inutilisables 54 ponts ferroviaires et 37 ponts routiers et endommagé 44 autres. En mai, ils ont volé contre les ponts ferroviaires reliant Pyongyang à Sunchon, Sinanju, Kachon et la ligne transpéninsulaire. Ensuite, ils ont combiné un soutien aérien rapproché avec des raids sur des sources d'énergie dans la région du réservoir Hwachon et, avec la stabilisation du front là-bas, ont repris l'interdiction. Pendant une grande partie de l'été, ils ont pilonné les artères d'approvisionnement, en se concentrant sur les autoroutes, et en août, Princeton est parti pour les États-Unis, arrivant à San Diego le 21 août 1951.

Huit mois plus tard, le 30 avril 1952, Princeton rejoint la TF 77 dans la zone de combat. Pendant 138 jours, ses avions ont volé contre l'ennemi. Ils ont coulé de petites embarcations pour empêcher la reconquête d'îles au large, ont fait exploser des concentrations de fournitures, d'installations et d'équipements derrière les lignes ennemies, ont participé à des frappes au canon à air sur les villes côtières, ont pilonné le complexe hydroélectrique de l'ennemi à Suiho sur le Yalu pour couper le courant sur les deux rives de cette rivière, des positions d'armes détruites et des zones d'approvisionnement à Pyongyan et des usines de traitement des minéraux et des usines de munitions fermées à Sindok, Musan, Aoji et Najin.

Reclassifié CVA-37 le 1er octobre 1952, Princeton est revenu en Californie le 3 novembre pour un répit de deux mois du Pacifique occidental. En février 1953, il est de retour au large des côtes coréennes et jusqu'à la fin du conflit lance des avions d'appui aérien rapproché, des frappes « Cherokee » contre le ravitaillement, l'artillerie et les concentrations de troupes en territoire ennemi, et contre le trafic routier. Elle est restée dans la région après la trêve, le 27 juillet 1953 et le 7 septembre est devenue en route pour San Diego.

En janvier 1954, Princeton a été reclassifié CVS-37 et, après conversion à Bremerton, a entrepris des opérations d'entraînement anti-sous-marins/Hunter-Killer (HUK) dans le Pacifique oriental. Pendant les cinq années suivantes, elle a alterné les exercices HUK au large de la côte ouest avec des opérations similaires dans le Pacifique occidental et, de la fin de 1957 au début de 1958, dans la région de l'océan Indien et du golfe Persique.

Reclassé à nouveau, le 2 mars 1959, il sort de sa reconversion en tant que porte-avions d'assaut amphibie, le LPH-5. Capable de transporter une équipe de débarquement de bataillon et d'emporter des hélicoptères à la place des avions, la mission de Princeton est devenue celle d'un enveloppement vertical : le débarquement des Marines derrière les fortifications de la plage ennemie et la fourniture d'un soutien logistique et médical lorsqu'ils attaquent par l'arrière pour s'emparer des points critiques, couper l'ennemi ravitaillement, rompre les communications et faire la liaison avec les forces d'assaut débarquées sur les plages.

De mai à janvier 1960, Princeton s'est entraîné avec des unités des Marines du Camp Pendleton, puis a été déployé à WestPac pour s'entraîner dans les eaux d'Okinawa. Pendant les trois années suivantes, elle a suivi un calendrier similaire, acquérant de l'expérience dans sa mission principale. Des interruptions ont eu lieu en octobre 1961 lorsqu'elle a sauvé les survivants des navires marchands Pioneer, Muse et Sheik échoués à Daito Shima et en avril 1962 lorsqu'elle a livré des conseillers et des hélicoptères du Corps des Marines à Soc Trang dans la région du delta du Mékong de la République du Sud Viet Nam.

En octobre 1964, Princeton a échangé la formation WestPac contre la vraie chose alors qu'elle retournait au Viet Nam et rejoignait le groupe de préparation de la flotte du Pacifique dans les opérations contre les forces nord-vietnamiennes et vietnamiennes. Les opérations de combat, interrompues en novembre pour des travaux de secours contre les inondations, se sont poursuivies jusqu'au nouvel an 1965 et ont culminé en mai au large de Chu Lai alors qu'elle effectuait sa mission principale, l'enveloppement vertical, pour la première fois au combat.

De retour à son port d'attache de Long Beach après cette opération, il a transporté le Marine Air Group 36 au Viet Nam en août et, en février 1966, s'est mis en route pour une autre tournée dans la zone de combat. Soulageant l'USS Okinawa (LPH-3) en tant que navire amiral du groupe de préparation amphibie, elle engagea l'ennemi dans les opérations Jackstay, du 26 mars au 6 avril, pour nettoyer la zone spéciale Rung Sat des guérilleros Viet Cong et Osage, du 27 avril au 4 mai. , pour protéger les Vietnamiens de la région de Phu Loc du « harcèlement » du Viet Cong.

Des missions de recherche et de destruction contre les unités Viet Cong et de l'armée nord-vietnamienne ont suivi alors que Princeton fournissait un soutien en matière de transport, d'évacuation médicale, de logistique et de communication pour l'opération amphibie Deckhouse I, du 18 au 27 juin 1966, dans le district de Song Cau et la vallée de la rivière Song Cai. puis a soutenu la 1st Air Cavalry et la 101st Airborne unités engagées dans l'opération Nathan Hale au sud de la zone Deckhouse I. Deckhouse II et le soutien à l'opération Hastings ont suivi en tant qu'unités de la Marine, de la Marine et de l'Armée combinées, cette fois pour empêcher l'infiltration ennemie depuis la DMZ.

Après Hastings, Princeton a navigué pour la maison, en arrivant le 2 septembre 1966. Il a été déployé de nouveau au Viet Nam, du 30 janvier au 19 juin 1967, et s'est de nouveau éloigné le long de cette longue côte très découpée et très découpée. En mars 1967, elle a aidé à contrer une menace ennemie contre la base d'artillerie de la Marine à Gio Ling et a évacué les blessés de la montagne Con Thien. En avril, elle a participé à l'opération Beacon Star, dans la région de Khe Sanh, et a soutenu les opérations de recherche et de destruction en collaboration avec l'opération Shawnee. En mai, ses hélicoptères ont transporté des Marines vers la DMZ pour bloquer les forces ennemies qui se retiraient de l'autre côté de la rivière Ben Hai.

Une révision bien nécessaire a suivi le retour du Princeton sur la côte ouest et en mai 1968, il a de nouveau navigué vers l'ouest jusqu'au Viet Nam. Là, en tant que navire amiral du groupe de préparation amphibie Alpha, elle a fourni des services de porte-avions d'assaut amphibie pour les opérations Fortress Attack III et IV, Proud Hunter, Swift Pursuit et Eager Hunter.

En décembre 1968, il est retourné aux États-Unis et en avril 1969, il a été désigné premier navire de récupération pour Apollo 10, la mission lunaire qui a ouvert la voie à Apollo 11 et au premier alunissage. Le 26 mai, les astronautes d'Apollo 10 Thomas P. Stafford, l'USAF John W. Young, USN et Eugene A. Cernan, USN, ont été récupérés par un hélicoptère de HS-4 au large de Princeton après leur orbite de huit jours autour de la Terre. Achevant cette mission avec succès, Princeton a repris les exercices au large de la côte ouest.

Après deux décennies et demie de service, le Princeton a été désarmé et rayé du Naval Vessel Register le 30 janvier 1970. Il a été vendu pour démolition en mai 1971.

Princeton a reçu 8 étoiles de bataille pour son service pendant le conflit coréen.


Princeton V CV-37 - Histoire

L'USS Princeton, un porte-avions de classe Ticonderoga de 27 100 tonnes construit au Philadelphia Navy Yard, en Pennsylvanie, a été mis en service en novembre 1945, quelques mois après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle a opéré dans l'Atlantique jusqu'en juin 1946, puis est allée dans le Pacifique, où elle a passé le reste de sa longue carrière. Princeton s'est déployé dans le Pacifique occidental à deux reprises à la fin des années 1940, d'abord en 1946 et à nouveau en 1948. Les réductions de la défense de l'administration Truman ont amené son déclassement en juin 1949, mais elle a été rappelée au service actif lors du déclenchement de la guerre en Corée un an plus tard.

Princeton a été remis en service en août 1950 avec un équipage en grande partie de la Réserve navale et a commencé la première des trois missions de combat de la guerre de Corée à la fin de l'année. Elle a opéré avec la Force opérationnelle 77 à l'appui des forces des Nations Unies en Corée de décembre 1950 à août 1951, d'avril à octobre 1952 et de mars 1953 à la fin du conflit cet été-là. Le porte-avions a été rebaptisé CVA-37 en octobre 1952.

En janvier 1954, le Princeton est à nouveau reclassé de porte-avions d'attaque en porte-avions de soutien à la lutte anti-sous-marine, avec le nouveau numéro de coque CVS-37. Dans ce rôle, elle a opéré dans le Pacifique oriental et dans les eaux asiatiques, se déployant dans la région de l'océan Indien et du golfe Persique en 1957-58. Bien que prévu pour être mis hors service après cela, Princeton a été rebaptisé LPH-5 en mars 1959 et converti en navire d'assaut amphibie.

En tant que LPH, elle transportait des Marines américains et leurs hélicoptères dans la nouvelle mission d'enveloppement vertical d'objectifs de guerre amphibie. Le Princeton a continué son modèle d'opérations alternées dans le Pacifique oriental et occidental et a été fortement impliqué dans la guerre en Asie du Sud-Est. Elle a débarqué des Marines à Chu Lai, en République du Vietnam, en mai 1965 et a transporté des avions des Marines des États-Unis vers la zone de combat au cours de l'été de cette année-là. Déployé à nouveau dans la région du Vietnam en février-août 1966, il a soutenu les unités de la Marine et de l'armée américaine dans plusieurs opérations de combat. Pendant le reste de la décennie, Princeton a continué sa participation active à la guerre du Vietnam lors de tournées annuelles dans le Pacifique occidental. En avril 1969, il a également servi de navire de récupération spatiale pour la mission lunaire Apollo 10. Après deux décennies et demie de service, l'USS Princeton a été désarmé et rayé du Naval Vessel Register en janvier 1970. Il a été vendu pour démolition en mai 1971.

Cette page présente des vues sélectionnées de l'USS Princeton (CV/CVA/CVS-37 et LPH-5).

Si vous souhaitez des reproductions à plus haute résolution que les images numériques présentées ici, consultez : "Comment obtenir des reproductions photographiques."

Cliquez sur la petite photo pour afficher une vue plus grande de la même image.

Prend du ravitaillement et des munitions à Sasebo, au Japon, le 4 décembre 1950, la veille du début des opérations de combat au large de la Corée.
Remarque LSU-1082 et grande grue flottante à côté du transporteur.

Photographie officielle de la marine américaine, maintenant dans les collections des Archives nationales.

Image en ligne : 116 Ko 740 x 615 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales.

Deux chasseurs Grumman F9F-2 "Panther" larguent du carburant en survolant le porte-avions, pendant les opérations de la guerre de Corée vers mai 1951.
Photographié à partir d'un avion VC-61 piloté par le lieutenant (Junior Grade) George Elmies.
Cette photographie a été publiée par le commandant des forces navales d'Extrême-Orient en date du 23 mai 1951.
L'avion sur la gauche est le Bureau # 123583.

Photographie officielle de la marine américaine, de la collection "All Hands" au Naval Historical Center.

Image en ligne : 76 Ko 740 x 620 pixels

Remarque : cette photo est légèrement défigurée par des fissures horizontales entre les avions et le navire.

En mer au large des côtes de la Corée avec des avions F4U garés à l'arrière et des chasseurs à réaction F9F à l'avant.
La photographie originale est datée du 8 juin 1951.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 81 Ko 740 x 605 pixels

Photographié vers le milieu des années 1950, avec douze avions anti-sous-marins S2F garés à l'avant.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 147 Ko 600 x 765 pixels

Photographié après sa modernisation de 1961 "FRAM", avec des hélicoptères UH-34 sur son pont d'envol.

Photographie du centre historique de la marine américaine.

Image en ligne : 131 Ko 740 x 620 pixels

Ravitaillement de l'USS Chipola (AO-63) lors d'opérations dans le Pacifique, 25 juin 1968.
Photographié par PH3 Carty.

Photographie officielle de la marine américaine.

Image en ligne : 88 Ko 740 x 590 pixels

Des reproductions de cette image peuvent également être disponibles via le système de reproduction photographique des Archives nationales sous le numéro de photo 428-N-1142529.

Tableau de bord sur l'aile de pont du porte-avions, montrant le travail effectué par les avions du groupe aérien 19 alors qu'ils étaient embarqués sur Princeton du 5 décembre 1950 au 29 mai 1951.
La photographie a été publiée par le commandant des forces navales d'Extrême-Orient en date du 7 juin 1951.

Photographie officielle de la marine américaine, de la collection "All Hands" au Naval Historical Center.

Image en ligne : 125 Ko 740 x 620 pixels

Le commandant Carrier Division 15, le capitaine Raymond N. Sharp, montre au Premier ministre de Ceylan, Solomon W.R. Bandaranaike, des fournitures d'urgence qui doivent être livrées aux victimes des inondations dans son pays, le 11 janvier 1958.
Photographié sur le pont du hangar du transporteur, avec des hélicoptères HSS-1 en cours de maintenance en arrière-plan.
Les fournitures de secours comprennent des boîtes d'ananas tranchés et épépinés, produites en Australie et données par les États-Unis.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 127 Ko 740 x 605 pixels

Des hélicoptères HUS-1 du Corps des Marines des États-Unis sont remorqués jusqu'à leurs positions de lancement sur le pont d'envol du navire, le 20 mars 1960.
Notez des groupes de Marines marchant à l'arrière pour monter à bord de leurs hélicoptères.

Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center.

Image en ligne : 121 Ko 740 x 610 pixels

Le général William Westmoreland, commandant du Groupe consultatif militaire au Vietnam, monte le pont d'envol du navire avec son commandant, le capitaine Paul J. Knapp, à la fin de 1964, à l'occasion de sa livraison de fournitures de secours contre les inondations dans le nord du Vietnam du Sud.


Princeton V CV-37 - Histoire

Le Princeton (CG 59) est le 13e croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga et le sixième navire de la marine américaine à porter le nom de Princeton. Sa quille était posée sur 15 octobre 1986, au chantier naval Litton - Ingalls Shipbuilding à Pascagoula, Mississippi, et il a été lancé le 2 octobre 1987.

11 février 1989 USS Princeton a été commandé au cours d'une cérémonie à Pascagoula, Mlle. Le capitaine Edward B. Hontz est le premier commandant.

18 février 1991 Au cours de l'opération Desert Storm, l'USS Princeton a touché deux mines d'influence alors qu'il menait des opérations dans le golfe Persique, au large de l'île de Fylaka. Il en est résulté une superstructure fissurée, un gouvernail bâbord coincé et un joint d'arbre bâbord qui fuit.

de juin 1999 à mars 2000, le croiseur lance-missiles a subi une révision complète et une modernisation au chantier naval Southwest Marine de San Diego.

27 juillet 2001 L'USS Princeton a quitté San Diego pour un déploiement au Moyen-Orient, dans le cadre du groupement tactique Carl Vinson (CVN 70). Sa mission était de fournir un soutien maritime à l'opération Southern Watch. À la suite du 11 septembre, le croiseur s'est vu confier des fonctions de commandant de la défense aérienne pour la Force opérationnelle 50, qui englobe toutes les forces de la marine et de la coalition opérant dans le golfe Persique et le nord de la mer d'Oman.Le groupe de combat USS Enterprise, ainsi que le Carrier Air Wing 8, se sont détournés de leur transit de retour et sont retournés vers le nord de la mer d'Arabie alors que le Princeton traversait l'océan Indien pour les rejoindre. Quelques jours plus tard, l'USS Kitty Hawk (CV 63) était en route depuis le Japon. En moins de deux semaines, le croiseur a été affecté à l'opération Enduring Freedom.

19 janvier 2002 L'USS Princeton est rentré chez lui après 111 jours consécutifs en station dans le nord de la mer d'Arabie.

3 mars 2003 L'USS Princeton a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement prévu, avec le groupe aéronaval de l'USS Nimitz, à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

28 juillet, le croiseur lance-missiles opère actuellement dans le nord du golfe Persique à l'appui de l'opération Iraqi Freedom en tant que commandant des opérations d'interception maritime de la Force opérationnelle 55.

Le 12 septembre, le Princeton s'est arrêté à Singapour pour une escale d'une semaine au port.

30 septembre, le capitaine James Lee T. Smith a relevé le capitaine Ralph E. Janikowsky en tant que commandant de l'USS Princeton lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire dans la mer d'Andaman, au large des côtes thaïlandaises.

5 novembre, le CG 59 est retourné à San Diego après une période de huit mois en cours à l'appui de l'opération Iraqi Freedom et Maritime Security Operations (MSO) dans le golfe Persique. Le croiseur a supervisé de nombreux navires de la coalition, des garde-côtes américains et des patrouilleurs pour plus de 170 arraisonnements.

23 octobre 2004 Soixante ans après avoir survécu au naufrage de leur navire, plus de 50 marins de la Seconde Guerre mondiale se sont réunis pour un service commémoratif à bord du Princeton à la base navale de San Diego. Les anciens combattants et survivants du transporteur léger de classe Indépendance USS Princeton (CVL 23) se sont réunis à bord du croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga pour se souvenir de leur navire et de leurs camarades perdus lors de la bataille du golfe de Leyte le 24 octobre 1944. Dix officiers et 98 les membres d'équipage enrôlés ont été tués, mais 1 361 ont survécu.

7 mai 2005 L'USS Princeton a quitté son port d'attache pour un déploiement prévu, dans le cadre du Nimitz CSG, à l'appui de la guerre mondiale contre le terrorisme.

20 mai, le capitaine William R. Ault a relevé le capitaine James Lee T. Smith en tant que 11e commandant du CG 59.

Le 21 juillet, des marins du Princeton ont fourni une aide humanitaire à un boutre de pêche iranien Hamid lors d'un appel de détresse.

Le 2 août, l'OS1 Thomas C. Hull est décédé peu de temps après son évacuation médicale vers le Nimitz en raison d'un "incident non lié au combat".

Le 17 septembre, les forces aériennes et de surface du Nimitz Carrier Strike Group ont mis fin à des opérations de recherche et de sauvetage (SAR) de cinq jours dans le golfe Persique pour le SA Robert D. Macrum, qui a été découvert disparu du Princeton le 13 septembre.

8 novembre, l'USS Princeton est retourné à San Diego après un déploiement de six mois dans les 5e et 7e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

10 avril 2006 Le Princeton est rentré chez lui après une période de deux semaines en cours pour effectuer des qualifications à bord des navires en mer et également renforcer l'efficacité de la mission de guerre anti-sous-marine (ASW) entre les forces navales américaines et canadiennes. Le navire a participé à des exercices ASW avec le destroyer canadien NCSM Algonquin (DDG 283) au large des côtes de l'État de Washington, du 30 mars au 5 avril.

Le 1er octobre, le CG 59 a défilé dans la baie de San Diego pour lancer la célébration de la Fleet Week de San Diego. Le Princeton a récemment terminé la période de disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de trois mois.

Le 7 octobre, le croiseur lance-missiles est entré dans la baie de San Francisco lors de la Parade of Ships, un événement clé de la San Francisco Fleet Week 2006.

20 octobre, le capitaine David W. Melin a relevé le capitaine William R. Ault en tant que commandant du Princeton.

2 avril 2007 L'USS Princeton a quitté San Diego à l'appui des opérations du Commandement central américain AoR avec l'USS Nimitz (CVN 68) CSG.

Le 23 mai, le Princeton, avec neuf autres navires de trois groupes d'attaque, est entré dans le golfe Persique.

Le 14 août, l'USS Princeton a conclu sa participation à l'exercice Valiant Shield 2007 au large de Guam, lors de l'exercice photo conjoint. Le PHOTOEX présentait 15 navires de trois groupes aéronavals et 17 avions de l'Air Force, de la Navy et du Marine Corps, dont un bombardier B-52.

30 septembre, l'USS Princeton est retourné au port d'attache après un déploiement de six mois.

24 janvier 2008 L'USS Princeton a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement intensif du Pacifique occidental, dans le cadre du groupe aéronaval du Nimitz.

Le 17 février, le CG 59 a récemment quitté Fukuoka, au Japon, après une escale prévue au port.

28 février, le croiseur lance-missiles s'est rendu à Busan, en République de Corée, pour participer aux exercices Key Resolve/Foal Eagle 2008.

3 juin, l'USS Princeton est retourné à San Diego après une période de quatre mois en cours.

15 août, le capitaine Roy I. Kitchener a relevé le capitaine David W. Melin en tant que 13e commandant de Princeton.

13 novembre 2009 Le Princeton a quitté la base navale de San Diego pour participer à un exercice de maintien en puissance (SUSTAINEX), avec l'USS John C. Stennis (CVN 74) CSG, au large de la côte sud de la Californie.

23 avril 2010 Le capitaine Richard E. Haidvogel a relevé le capitaine Roy I. Kitchener en tant que commandant du CG 59.

10 juin, l'USS Princeton a quitté son port d'attache pour un déploiement indépendant au Moyen-Orient.

22 décembre, l'USS Princeton est retourné à la base navale de San Diego après une période de six mois en cours à l'appui de missions de lutte contre la piraterie et d'opérations de sécurité maritime. Pendant le déploiement, le croiseur a également visité Singapour, Bahreïn, les Seychelles, le Kenya, la Thaïlande, les Philippines et Guam.

9 mars 2011 Le CG 59 est entré dans l'installation de réparation navale de BAE Systems à San Diego pour une période de disponibilité de modernisation dans le cadre du programme de modernisation des croiseurs de la Marine.

Le 28 juillet, le Princeton s'est rendu au port de Los Angeles, à San Pedro, en Californie, pour une visite de trois jours afin de participer à la Semaine de la marine de Los Angeles.

Le 17 septembre, l'USS Princeton est arrivé à Broadway Pier dans le centre-ville de San Diego pour une célébration de la Fleet Week.

7 novembre, le capitaine John M. Clausen a relevé le capitaine Richard E. Haidvogel en tant que commandant du Princeton lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire à la base navale de San Diego.

Le 16 juin 2012, l'USS Princeton a aidé l'USS Nimitz et la marine mexicaine à récupérer 186 balles de marijuana, d'un poids estimé à 19 000 livres, qui avaient été déversées dans l'océan Pacifique par trois bateaux au large de la côte californienne. Les balles ont ensuite été transférées à l'USCGC Edisto (WPB 1313) pour être transportées à terre. Le croiseur lance-missiles participe actuellement aux opérations Group Sail dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone avant de participer à l'exercice Rim of the Pacific (RIMPAC) 2012, au large d'Hawaï, du 29 juin au 3 août.

Le 2 juillet, le Princeton s'est arrêté à Pearl Harbor pour participer à un exercice multinational Rim of the Pacific (RIMPAC) 2012.

Le 17 septembre, l'USS Princeton a organisé un "Open Hose" à la base navale de San Diego du 15 au 16 septembre dans le cadre des festivités de la Fleet Week.

Le 14 octobre, le Princeton est actuellement en cours pour un exercice d'entraînement composite de trois semaines (COMPTUEX), dans le cadre du Nimitz Carrier Strike Group, au large des côtes du sud de la Californie.

25 février 2013 Le croiseur lance-missiles a quitté San Diego pour des opérations locales.

3 avril, l'USS Princeton a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement prévu.

Le 11 mai, le CG 59 a amarré à la base navale de Busan pour une escale de deux jours au port de la République de Corée.

28 mai, le Princeton a jeté l'ancre à Makham Bay pour une escale de quatre jours à Phuket, en Thaïlande.

Le 6 juillet, l'USS Princeton a amarré au port de Khalifa Bin Salman (KBSP) à Hidd, Bahreïn, pour une visite de liberté de six jours à Manama.

16 août, le capitaine Charles P. Good a relevé le capitaine John M. Clausen en tant que commandant du Princeton lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire en mer d'Oman.

Le 2 septembre, l'USS Princeton a transité par le détroit de Bab el-Mandeb en direction du nord avec l'USS Nimitz CSG. A quitté la mer Rouge fin septembre.

29 octobre, l'USS Princeton est retourné à son port d'attache après un déploiement prolongé de sept mois dans les 5e et 7e AoR de la flotte américaine. Le navire a également fait des escales vers les Emirats Arabes Unis Apra Harbour, Guam et Pearl Harbor, Hawaï.

Le 11 décembre, le Princeton a commencé une mise en cale sèche prolongée de 11 mois à disponibilité restreinte (E-DSRA) avec les systèmes BAE.

Le 9 février 2015, le CG 59 a quitté la base navale de San Diego pour des essais en mer au large de la côte sud de la Californie après une disponibilité de 14 mois. Brève escale à Bravo Pier, NAS North Island pour le chargement de munitions le 11 février en cours pour les essais de qualification du navire des systèmes de combat ( CSSQT) fin février En cours pour l'entraînement de routine le 8 avril.

Le 5 juin, l'USS Princeton est retourné au port d'attache après une semaine en cours pour un entraînement de routine. En cours du 8 au 1 juin ?.

Le 22 juin, le Princeton a amarré au quai 6, Pier 10 sur la base navale de San Diego après une semaine en cours pour l'entraînement de routine et les fonctions d'escorte de porte-avions.

25 juin, le capitaine Christopher N. Alexander a relevé le capitaine Charles P. Good en tant que 17e commandant de Princeton lors d'une cérémonie de passation de commandement au Quai 10.

27 juillet, le croiseur lance-missiles a quitté San Diego pour quatre jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone En cours à nouveau le 18 août Amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt avant de rentrer à la maison le 19 août En cours pour l'entraînement de routine le 17 septembre Amarré au quai 6, Quai 2 le octobre ? Recommence du 5 au 9 octobre.

Le 19 octobre, l'USS Princeton a quitté son port d'attache pour 11 jours en cours à l'appui de l'USS Boxer (LHD 4) ARG's COMPTUEX, dans le cadre des forces de l'opposition En cours pour des opérations locales du 5 au 6 novembre, du 9 au 13 novembre et du 9 novembre. 1?-18.

Le 16 décembre, le Princeton a amarré au quai 2, quai 3 sur la base navale de San Diego après 15 jours en cours. Déplacé au quai 1, quai 2 fin janvier.

5 février 2016 CG 59 amarré au quai 2, Quai 2 après une brève en cours au large de San Diego En cours pour l'entraînement de routine du 4 au 8 avril, du 12 au 14 avril et du 20 au 2 avril ?.

Le 2 mai, l'USS Princeton a quitté son port d'attache pour une formation de quatre jours en cours au large des côtes du sud de la Californie En cours pour les préparatifs de l'INSURV les 9 et 16-17 mai En cours pour l'évaluation de l'INSURV le 24 mai En cours pour l'entraînement de routine le 6 juin Amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt pour charger des munitions le 8 juin. Rentré chez lui le 10 juin.

21 juin, Le Princeton, avec un escadron d'attaque maritime d'hélicoptères (HSM) 75 Det. 2, a quitté la base navale de San Diego pour participer à un exercice multinational biennal Rim of the Pacific (RIMPAC) 2016.

Le 29 juin, l'USS Princeton a amarré à l'extérieur de l'USS Mobile Bay (CG 53) au quai B25 sur Joint Base Harbor-Hickam, à Hawaï, pour la phase portuaire de l'EXERCICE RIMPAC en cours pour la phase en mer le 12 juillet.

Le 14 juillet, le Princeton a participé à un exercice de naufrage (SINKEX) de l'ex-USS Thach (FFG 43), à 55 milles marins au nord-ouest de Kauai, à Hawaï, dans le cadre de l'exercice RIMPAC, à nouveau amarré au quai B25 du 2 au 8 août. .

Le 15 août, l'USS Princeton amarré au quai 2, Pier 2 sur la base navale de San Diego en cours pour les essais de qualification du navire des systèmes de combat (CSSQT) et le contrôle de tir intégré de la marine (NIFC-CA) tests du 2 août ?- 23 septembre.

26 septembre, le croiseur lance-missiles a quitté son port d'attache pour participer à une répétition d'exercices de défense antimissile à la guerre de surface avancée (SWATT), au large des côtes du sud de la Californie, avec d'autres navires de l'USS Nimitz CSG amarrés à Bravo Pier pour un bref arrêt pour charger des munitions le 7 octobre Amarré au quai 6, quai 8 le 11 octobre Début d'une disponibilité de maintenance continue (CMAV) le 1er octobre ?.

9 janvier 2017 USS Princeton amarré au quai 1, Pier 3 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours pour l'entraînement de routine Amarré à la jetée de Deperming sur la base navale de Point Loma pour le traitement magnétique (DEPERM) le 30 janvier en cours pour la démagnétisation avant d'être amarré au quai 2, au quai 3 le 3 février En cours à nouveau du 6 au 10 février En cours pour une croisière d'une journée entre amis et en famille le 16 février.

Le 3 mars, le Princeton a quitté le quai 1, Quai 3 pour effectuer un entraînement de routine dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours pour un exercice d'unité d'entraînement composite (COMPTUEX) et un exercice de force opérationnelle interarmées (JTFEX) le 17 mars.

Le 27 mars, le CG 59 a fait une brève escale à Bravo Pier, NAS North Island pour charger des munitions avant de s'amarrer à nouveau à Juliet Pier Underway le 28 mars Amarré au quai 6, Pier 3 le 24 avril.

5 juin, l'USS Princeton a quitté la base navale de San Diego pour un déploiement prévu au Moyen-Orient.

Le 3 juillet, le Princeton a traversé le détroit de Surigao en direction du sud A traversé le détroit de Singapour en direction de l'ouest le 6 juillet.

9 juillet, USS Princeton amarré au Centre Berth, Dr. Ambedkar Dock dans le port de Chennai, Inde, pour une visite de cinq jours avant de participer à la phase en mer d'un exercice trilatéral Malabar 2017.

Le 26 août, l'USS Princeton a amarré au quai 13 du terminal de fret général du port de Mina Zayed, aux Émirats arabes unis, pour une visite de liberté à Abu Dhabi.

26 août, le capitaine Justin A. Kubu a relevé le capitaine Christopher N. Alexander en tant que commandant du Princeton lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 28 octobre, l'USS Princeton a amarré à Quay Wall, au terminal à conteneurs est du port de Colombo, au Sri Lanka, pour une visite de trois jours. A traversé le détroit de Singapour en direction est le 4 novembre.

Le 12 novembre, le Princeton a participé à un exercice photo (PHOTOEXs) dans la mer du Japon, avec l'USS Ronald Reagan (CVN 76) CSG, USS Theodore Roosevelt (CVN 71) CSG, Japan Maritime Self-Defense Force (JMSDF) et Navires de la marine de la République de Corée (ROK).

Le 25 novembre, CG 59 amarré au quai M3 sur Joint Base Pearl Harbor-Hickam, Hawaï, pour une escale de quatre jours Déménagé au quai B11 pour des réparations urgentes le 30 novembre A quitté Pearl Harbor le 1er décembre.

6 décembre, USS Princeton amarré au quai 1, Pier 3 sur la base navale de San Diego après un déploiement de six mois.

Le 8 janvier 2018, BAE Systems San Diego Ship Repair a remporté un bon de livraison de 18,9 millions de dollars, dans le cadre d'un contrat précédemment attribué (N00024-16-D-4416), pour la disponibilité restreinte sélectionnée (SRA) de l'USS Princeton. Les travaux devraient être terminés d'ici septembre.

Le 19 janvier, le Princeton a quitté le port d'attache tard vendredi soir pour des opérations locales.

Le 3 février, l'USS Princeton amarré au quai 6, quai 10 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours au large des côtes du sud de la Californie Amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt pour décharger des munitions le 5 février Déplacé "dead-stick" à BAE Chantier naval de Systems le 5 mars.

Le 20 septembre, le Princeton a déménagé "dead-stick" du chantier naval BAE Systems à quai 6, Pier 8 sur la base navale de San Diego amarré à la Navy Fuel Farm (NFF) sur la base navale de Point Loma pour un bref arrêt pour faire le plein avant l'autoroute pour les essais en mer le septembre 24 Amarré au quai 2, quai 8 le 27 septembre En cours de nouveau du 31 octobre au 2 novembre.

18 janvier 2019 USS Princeton amarré au quai 2, quai 8 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours pour l'entraînement de routine En cours le 28 janvier Amarré au quai 1, quai 8 le 1er février.

Le 11 février, le Princeton a quitté son port d'attache pour un entraînement de routine au large des côtes du sud de la Californie. Bref arrêt pour faire le plein à NFF avant de s'amarrer au quai 1, quai 8 le 15 février.

Le 1er mars, l'USS Princeton a amarré au quai 1, Pier 7 sur la base navale de San Diego après quatre jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours à nouveau le 18 mars.

Le 19 mars, le Princeton s'est amarré au quai 311 sur la base navale de Seal Beach pour une escale de six jours pour charger des munitions avant d'être amarré au quai 1, quai 7 le 5 avril.

Le 19 avril, l'USS Princeton s'est amarré au quai 5, Pier 8 sur la base navale de San Diego après huit jours en cours au large des côtes du sud de la Californie.

3 mai, le capitaine Peter S. Kim a relevé le capitaine Justin A. Kubu en tant que commandant du Princeton lors d'une cérémonie de passation de commandement à bord du navire.

Le 4 mai, l'USS Princeton a quitté la base navale de San Diego pour se rendre à Hawaï .

10 juillet, le Princeton a amarré au quai 4 à Port Hueneme, en Californie, pour une escale de neuf jours afin de conduire des systèmes de combat avec le Naval Surface Warfare Center (NSWC). 5 août.

5 août Le croiseur lance-missiles a ancré à l'Anchorage A-158 de Coronado, lundi soir, pour une escale d'une nuit Amarré au quai 5, quai 8 le 9 août Amarré au quai 5, quai 3 après une journée en cours pour INSURV évaluation le 29 août En cours de nouveau le 4 octobre.

Le 7 octobre, l'USS Princeton a amarré au Pier 35 South à San Francisco, en Californie, pour une visite portuaire de quatre jours afin de participer à la 39e célébration annuelle de la Fleet Week. A participé à un défilé de navires le 11 octobre.

Le 14 octobre, le Princeton amarré au quai 2, quai 10 sur la base navale de San Diego Amarré au quai Bravo pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de partir le 4 novembre Amarré au quai 1, quai 12 le 8 novembre.

Le 21 novembre, le Princeton a amarré au quai 1, Pier 3 sur la base navale de San Diego après trois jours en cours dans le cadre de l'opération SOCAL. Zone en cours pour une croisière d'une journée entre amis et en famille le 26 novembre Amarré à Bravo Pier pour un bref arrêt pour charger des munitions avant de démarrer le 2 décembre Amarré au quai 2, quai 3 le 6 décembre.

27 janvier 2020 USS Princeton amarré au quai 6, quai 10 sur la base navale de San Diego après deux semaines en cours pour Group Sail , dans le cadre de l'USS Nimitz (CVN 68) CSG en cours à nouveau du 29 janvier au 7 février et 11 avril.

13 avril, le Princeton a amarré au quai 311 sur la station d'armes navales de Seal Beach pour un chargement de munitions de quatre jours.

Le 7 mai, le Princeton a amarré au quai M/N, Naval Air Station North Island pour un bref arrêt Amarré au quai 1, Pier 10 à la base navale de San Diego le 28 mai.

6 juin, l'USS Princeton a quitté San Diego pour un déploiement programmé, dans le cadre de l'USS Nimitz CSG amarré au quai 311 sur NWS Seal Beach pour le chargement de munitions du 6 au 8 juin.

Le 13 juin, le Princeton a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Yukon (T-AO 202), alors qu'il faisait route au nord d'Oahu, à Hawaï. A participé à un exercice photo (PHOTOEX), au nord-est de Guam, le 23 juin Amarré au quai 2 , Romeo Wharf dans le port d'Apra du 24 au 28 juin.

Le 6 juillet, l'USS Princeton a participé à un PHOTOEX avec l'USS Nimitz, l'USS Ralph Johnson (DDG 114) et l'USS Ronald Reagan (CVN 76) CSG, alors qu'il faisait route dans la mer de Chine méridionale A traversé le détroit de Luzon en direction est en juillet ? A traversé le détroit de Surigao en direction sud le 14 juillet A traversé le détroit de Balabac en direction ouest le 15 juillet A traversé le détroit de Singapour le 18 juillet A traversé le détroit de Malacca en direction du nord du 18 au 19 juillet.

9 août, le Princeton a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Wally Schirra (T-AKE 8), alors qu'il faisait route dans le nord de la mer d'Arabie. A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Yukon le 20 août. en mer avec l'USNS Matthew Perry (T-AKE 9) le 31 août A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Yukon le 8 septembre.

Le 9 septembre, l'USS Princeton a amarré au terminal de fret général du port de Duqm, à Oman, pour une visite de quatre jours en liberté limitée. A traversé le détroit d'Ormuz en direction nord le 18 septembre. AO 195) le 4 octobre.

7 octobre, USS Princeton amarré au quai 10, Deep Water Jetty, port de Mina Salman à Manama, Bahreïn, pour une visite de liberté limitée de quatre jours A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Matthew Perry le 13 octobre A effectué un ravitaillement- en mer avec l'USNS Leroy Grumman les 18 et 31 octobre Amarré au quai 10, jetée en eau profonde dans le port de Mina Salman du 4 au 8 novembre A traversé le détroit d'Ormuz en direction sud le 9 novembre.

Du 17 au 20 novembre, le Princeton a participé à une phase II de l'exercice annuel Malabar 2020, alors qu'il était en cours dans le nord de la mer d'Arabie.

Le 14 décembre, l'USS Princeton a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Carl Brashear (T-AKE 7), alors qu'il était en cours dans le nord de la mer d'Arabie, a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Yukon le 17 décembre.

13 janvier 2021 Le Princeton a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Carl Brashear, alors qu'il faisait route dans le nord de la mer d'Arabie. A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Matthew Perry le 14 janvier. l'USS Nimitz le 22 janvier A effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Leroy Grumman le 26 janvier A traversé le détroit de Malacca en direction sud du 4 au 5 février A traversé le détroit de Singapour en direction est vendredi en fin d'après-midi.

Le 8 février, le Princeton a effectué un ravitaillement en mer avec l'USNS Cesar Chavez (T-AKE 14), alors qu'il faisait route dans la mer de Chine méridionale. 9 A traversé le passage de l'île Verde en direction est mardi en fin d'après-midi. A traversé le détroit de San Bernardino en direction nord le 10 février Amarré au quai B25 à Pearl Harbor, Hawaï, pour une brève escale le 19 février Arrivé au large de la côte de San Diego le 25 février .

26 février, USS Princeton amarré au quai 1, Pier 7 sur la base navale de San Diego à la suite d'un déploiement de près de neuf mois dans les 5e et 7e zones de responsabilité de la flotte américaine (AoR).

Le 1er avril, le Princeton a quitté la base navale de San Diego pour des opérations de routine au large des côtes du sud de la Californie Ancré à l'A-173 pour une brève escale le 4 avril Amarré au quai 311 sur NWS Seal Beach pour le déchargement de munitions du 5 au 9 avril Rentré chez lui le Vendredi après-midi En cours à l'appui de l'exercice Systèmes sans pilote (UxS) Integrated Battle Problem (IBP) 21 du 20 au 27 avril.

Le 11 mai, l'USS Princeton a déménagé "dead-stick" de la base navale de San Diego au chantier naval NASSCO, mardi tard dans la soirée.


Princeton V CV-37 - Histoire


A-7E Corsair II's, 4xx (VA-195) embarqué sur USS America (CV 66) en vol au dessus de la mer Méditerranée avec d'autres avions de CVW-11 - 1979


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) ont été chargés sur USS Kitty Hawk (CV 63) - NAS North Island, Californie - 1977


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) ont été chargés sur USS Kitty Hawk (CV 63) - NAS North Island, Californie - 1977


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) ont été chargés sur USS Kitty Hawk (CV 63) - NAS North Island, Californie - 1977


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) ont été chargés sur USS Kitty Hawk (CV 63) - NAS North Island, Californie - 1977


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) ont été chargés sur USS Kitty Hawk (CV 63) - NAS North Island, Californie - 1977


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) ont été chargés sur USS Kitty Hawk (CV 63) - NAS North Island, Californie - 1977


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) embarqué sur USS Kitty Hawk (CVA 63) - 1972


Un A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) embarqué sur l'USS Kitty Hawk (CVA 63) bombarde le pont ferroviaire et autoroutier de Hai Duong au Nord Vietnam - 10 mai 1972


A-7E Corsair II (VA-195/CVW-11) embarqué sur USS Kitty Hawk (CVA 63) - 1971


A-4E Skyhawk (VA-195/CVW-19) embarqué sur l'USS Oriskany (CVA 34) - 1969


A-4E Skyhawk (VA-195/CVW-19) embarqué sur USS Oriskany (CVA 34) - 1969


A-4C Skyhawk (VA-195/CVW-19) embarqué sur l'USS Ticonderoga (CVA 14) - 1968


A-4C Skyhawk (VA-195 / CVW-19) embarqué sur l'USS Ticonderoga (CVA 14) - 1967


A-4C Skyhawk (VA-195/CVW-19) après un atterrissage de barrière à bord de l'USS Bon Homme Richard (CVA 31) - vers 1965


A4D-2N Skyhawk (VA-195/CVG-19) embarqué sur l'USS Bon Homme Richard (CVA 31) - vers 1962


AD-6 Skyraider (VA-195/CVG-19) embarqué sur l'USS Bon Homme Richard (CVA 31) - 1959


AD-4 Skyraider (VA-195/CVG-19) embarqué sur l'USS Princeton (CV 37) attaque une scierie nord-coréenne - Août 1952


AD-4 Skyraider (VA-195 / CVG-19) embarqué sur l'USS Princeton (CV 37) - vers 1951


AD-4 Skyraider (VA-195 / CVG-19) embarqué sur l'USS Princeton (CV 37) - Mai 1951


Attaque à la torpille sur le barrage du réservoir Hwachon par AD-4 Skyraiders (VA-195 / CVG-19) de l'USS Princeton (CV 37) - 1er mai 1951

L'escadron d'attaque ONE NINE FIVE a été initialement mis en service sous le nom de « Tigers » de l'escadron de torpilles NINETEEN (VT-19) à Los Alamitos, en Californie, en août 1943. L'escadron a ensuite été rebaptisé Attack Squadron TWENTY (VA-20A) en novembre 1946, Attack Squadron ONE NINE FIVE (VA-195) en août 1948 et Strike Fighter Squadron ONE NINE FIVE (VFA-195) le 1er avril 1985.

Le VT-19 pilotait à l'origine le Eastern TBM Avenger de l'USS LEXINGTON dans le cadre du Carrier Group 19, la force navale de l'amiral Bull Halsey pendant la Seconde Guerre mondiale. Au cours de cette période, l'escadron a participé à la bataille du golfe de Leyte et à l'appui des débarquements à Guam, Palau, Morotai et Leyte. Le VT-19 a également mené des frappes contre les Philippines, l'île de Bonin, Okinawa, Mindanao et Formose jusqu'à la fin de la guerre en 1954. Le VT-19 a été rebaptisé VA-20A après la Seconde Guerre mondiale, le 15 novembre 1946.

En mai 1947, le VA-20A est passé au Douglas AD-1 Skyraider, avant d'être rebaptisé VA-195 le 24 août 1948. L'escadron a été déployé à bord de l'USS PRINCETON et a été fortement engagé pendant la guerre de Corée, menant des actions qui comprenaient un soutien aérien rapproché. missions pour les Marines américains piégés près du réservoir de Chosin de 1950 à 1951. Au cours de cette période, ils ont gagné leur nouveau surnom, "Dambusters", lorsque leurs Douglas AD-4 Skyraiders ont livré des torpilles aériennes précises à basse altitude contre le barrage du réservoir Hwachon fortement défendu et stratégiquement positionné en Corée du Nord le 1er mai 1951. Largement considéré comme l'un des les frappes les plus extraordinaires de la guerre, la destruction du barrage ont inondé la vallée en contrebas, protégeant les flancs alliés tout en refusant aux Nord-Coréens le contrôle des eaux du réservoir pour le reste de la guerre.

Le VA-195 est ensuite passé au Douglas A-4 Skyhawk à réaction en juillet 1959 et a déménagé à la base aéronavale de Lemoore, en Californie, en 1962. La guerre du Vietnam a de nouveau engagé les Dambusters dans des déploiements répétés dans le Pacifique occidental, en commençant par des opérations spéciales en 1964. et continuant par une grève contre une centrale thermique en 1967. Au printemps 1970, VA-195 est passé au Vought A-7E Corsair II dans le cadre du Carrier Air Wing ELEVEN à bord de l'USS KITTY HAWK, et a continué sa participation au Vietnam La guerre jusqu'à l'invasion communiste du Sud-Vietnam en 1972.

Les Dambusters ont été rebaptisés Strike Fighter Squadron ONE NINE FIVE le 1er avril 1985 et ont commencé la transition vers le F/A-18 Hornet.

une autre histoire :

L'escadron, à l'origine connu sous le nom de Tigres, a eu son premier insigne approuvé par le chef des opérations navales (CNO) le 4 mars 1944, composé d'un lionceau chevauchant une torpille. Bob Burns a donné à l'escadron un lionceau. Sur l'écusson, le petit tient le "bazooka" musical que Burns a utilisé dans son numéro, alors qu'il chevauchait une torpille. Le lion est allé au zoo de Los Angeles. Un nouveau design a remplacé le petit par un tigre et un perroquet sur la torpille, et a été approuvé le 18 avril 1949.

Dans les années 1950, l'escadron a adopté un insigne de bouclier comportant une tête d'aigle et une torpille. Le 1er mai 1951, des avions de l'escadron ont désactivé le barrage Hwacheon fortement défendu en Corée du Nord, ce qui leur a valu le surnom de Dambusters, faisant écho aux Dam Busters originaux du 617e Escadron RAF. La destruction du barrage avait déjà été tentée par d'autres unités à plusieurs reprises.

En août 1985, l'escadron a adopté l'aigle stylisé sur fond vert insigne en usage aujourd'hui.

Le Torpedo Squadron 19 (VT-19) a été créé au NAAS Los Alamitos, en Californie, le 15 août 1943, aux commandes du TBM-1 Avenger.

En tant qu'unité du Carrier Air Group 19 pendant la Seconde Guerre mondiale, il faisait partie de la Force opérationnelle navale de l'amiral Bull Halsey. Le 18 juillet 1944, l'escadron a effectué sa première mission de combat lorsqu'il a mené des frappes de pré-invasion contre Guam.
L'escadron a participé à la bataille du golfe de Leyte contre la Force du Nord japonaise composée principalement de porte-avions, ce qui lui a valu 25 médailles de la Navy Cross. L'escadron a soutenu les débarquements à Palau, Morotai et Leyte. Les pilotes de l'escadron ont également effectué des frappes contre les Carolines, les Philippines, les îles Bonin, Okinawa, Mindanao, Luzon et Formosa alors qu'ils étaient embarqués sur l'USS Lexington.

En octobre 1944, des avions de l'escadron ont participé à des frappes contre la Force opérationnelle japonaise centrale dans la mer de Sibuyan, qui comprenait le super cuirassé Musashi. Trois membres du personnel de l'escadron ont reçu la Silver Star pour leurs actions au cours de cette grève. Le 5 novembre 1944, des avions de l'escadron participent au naufrage du Nachi, un croiseur lourd japonais, qui effectuait une sortie de la baie de Manille.

L'escadron a changé de port d'attache à plusieurs reprises pendant la Seconde Guerre mondiale, d'abord à NAS San Diego, puis à NAS Alameda, NAAS Santa Rosa, Californie et NAS Barbers Point avant de finalement revenir à NAS Alameda en août 1946. VT-19 a également été mis à niveau leurs Avengers tout au long de la guerre, au TBM-3 en février 1945, au TBM-3E en avril 1945 et enfin au TBM-3Q.

Le 15 novembre 1946, l'escadron est rebaptisé Attack Squadron 20A (VA-20A). En mai 1947, l'escadron est passé à l'AD-1 Skyraider. En août 1948, le VA-20A est devenu l'AD-2 et a été rebaptisé Attack Squadron 195 (VA-195). En janvier 1949, l'escadron passe à nouveau à l'AD-3.

Le VA-195 est devenu l'AD-4 en juillet 1950 et a servi pendant la guerre de Corée alors qu'il était embarqué sur l'USS Princeton. Le 5 décembre 1950, l'escadron a effectué sa première mission de combat depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, effectuant des missions de soutien aérien rapproché pour les Marines américains près du réservoir de Chosin en Corée du Nord.

Le 1er mai 1951, les Skyraiders de l'escadron, effectuant des courses précises à basse altitude, ont lancé des torpilles aériennes sur le barrage de Hwacheon, fortement défendu et stratégiquement positionné en Corée du Nord. La destruction du barrage avait été tentée par les bombardiers de l'Air Force et de la Navy, mais a finalement été accomplie par le VA-195, ce qui leur a valu le surnom de Dambusters.

L'escadron est passé à l'AD-4L et, le 23 juin 1952, l'escadron a mené des frappes aériennes coordonnées contre la centrale hydroélectrique Suiho sur la rivière Yalu et la centrale hydroélectrique Kyosen Number Three. Des avions de l'escadron ont participé à des attaques contre d'autres centrales hydroélectriques le lendemain.

Le 11 juillet 1952, des avions de l'escadron ont participé à l'une des principales frappes aériennes conjointes de l'US Navy, de l'Air Force et du Marine Corps de la guerre, touchant des cibles industrielles dans la capitale de la Corée du Nord, Pyongyang.

En novembre 1952, l'escadron a déménagé au NAS Moffett Field et est passé aux AD-4B et AD-4NA au début de 1953. Le VA-195 a reçu des AD-6 en mai 1954 et est finalement passé à l'ère des jets avec des A4D-2 Skyhawks. (plus tard désigné A-4B) en juillet 1959.

En décembre 1961, l'escadron a déménagé à NAS Lemoore, en Californie. Alors que la guerre du Vietnam éclatait à l'automne 1964, l'escadron a effectué son quatrième déploiement consécutif sur l'USS Bon Homme Richard. Au cours des cinq années suivantes, tout en exploitant divers modèles de l'A-4 depuis les ponts du Bon Homme Richard et de l'USS Ticonderoga, l'escadron a enregistré plus d'heures de vol de combat et de sorties que tout autre escadron du Carrier Air Wing 19 (CVW-19).

Le 20 avril 1967, l'officier exécutif de l'escadron a reçu la Silver Star pour ses actions dans la planification et l'exécution d'une frappe réussie contre une centrale thermique de Haiphong, accomplissant la mission sans la perte d'un seul avion.

En mars 1968, le VA-195, avec d'autres escadrons du CVW-19, mena des opérations aériennes depuis l'USS Ticonderoga dans la mer du Japon après la capture de l'USS Pueblo par la Corée du Nord. En septembre 1968, l'escadron passe à l'A-4E.

Au début des années 1970, le VA-195 est passé au A-7E Corsair II. En tant qu'unité du Carrier Air Wing 11 sur l'USS Kitty Hawk, l'escadron s'est déployé à la fin des années 1970, marquant sa quatrième décennie consécutive d'implication dans des conflits étrangers. En mai 1972, l'escadron a participé à l'opération Pocket Money, à l'exploitation minière des ports nord-vietnamiens et à l'opération Linebacker, des frappes aériennes concentrées contre des cibles au nord du Vietnam au-dessus du 20e parallèle. Le 19 juillet 1972, l'escadron a livré la première version de liaison de données de la bombe Walleye Glide à guidage télévisé dans une zone de stockage dans une grotte, provoquant sa destruction complète. Plus tard le même jour, ils ont détruit le pont ferroviaire de Ninh Bình, également avec une seule arme.

En novembre 1973, le VA-195 déployé avec le CVW-11 a embarqué sur l'USS Kitty Hawk dans le cadre du premier déploiement d'escadres aériennes de concept CV sur la côte ouest. Ce concept a consolidé tous les aspects de la guerre de l'aviation de transport en une seule escadre aérienne déployée sur un porte-avions. La différence la plus importante était l'intégration des escadrons anti-sous-marins (VS) dans l'ancienne escadre aérienne des porte-avions d'attaque, car les anciens porte-avions anti-sous-marins (CVS) de la classe Essex et leurs groupes aériens anti-sous-marins (CVSG) ont été retirés. . Entre 1970 et 1981, le VA-195 a effectué sept déploiements avec le CVW-11 à bord de l'USS Kitty Hawk. Le déploiement de 1979 a conduit le CVW-11 dans des eaux inconnues, car il a été déployé en mer Méditerranée, suivi de la croisière de 1981 dans la même zone et dans l'océan Indien.

En 1981, l'escadron a effectué des déploiements consécutifs à bord de l'USS America. En 1983/84, le VA-195 effectua son dernier déploiement avec l'A-7 Corsair II, cette fois réaffecté à la Pacific Fleet CVW-9 à bord de l'USS Ranger. De juillet à août 1983, l'USS Ranger a reçu l'ordre d'opérer au large des côtes du Nicaragua en réponse à une situation instable en Amérique centrale. Puis, d'octobre 1983 à janvier 1984, pendant une période de ligne de 122 jours dans l'océan Indien, l'USS Ranger a été prolongé en station dans la mer d'Oman en raison de la menace iranienne de bloquer les exportations de pétrole du golfe Persique.

Le VA-195 a été rebaptisé Strike Fighter Squadron 195 (VFA-195) le 1er avril 1985 et a commencé la transition vers le F/A-18A Hornet. Le premier des 12 nouveaux F/A-18A du lot 8 a été livré à l'escadron en octobre 1985.

Plus d'information:

Créé comme Torpedo Squadron NINETEEN (VT-19) le 15 août 1943
Redésigné Attack Squadron TWENTY A (VA-20A) le 15 novembre 1946
Redésigné Attack Squadron CENT QUATRE-VINGT-CINQ (VA-195) le 24 août 1948
Redésigné Strike Fighter Squadron CENT QUATRE-VINGT-CINQ (VFA-195) le 1er avril 1985
Le premier escadron à recevoir les désignations VA-195 et VFA-195


Chronologie des événements importants :

18 juillet 1944 :
L'escadron a effectué sa première mission de combat lorsqu'il a mené des frappes de pré-invasion contre Guam.

juillet-octobre 1944 :
L'escadron a effectué des frappes de combat contre Guam, Palau, les îles Bonin et Volcano, Mindanao, Visayans, Luzon, Okinawa et Formosa.

24 octobre 1944 :
Les avions de l'escadron ont participé à des frappes contre la Force opérationnelle japonaise centrale dans la mer de Sibuyan, qui comprenait le super cuirassé Musashi. Trois membres du personnel de l'escadron, les lieutenants Joseph C. Black et Max E. Gregg et le lieutenant (jg) Edward H. Schulke, ont reçu la Silver Star pour leurs actions au cours de cette frappe.

25 octobre 1944 :
Les avions de l'escadron ont participé à la bataille du cap Engano, des frappes contre la Force du Nord japonaise composée principalement de porte-avions. Les membres de l'escadron suivants ont reçu la Navy Cross pour leurs actions au cours de cette bataille : Lieutenant-commandant Frank C. Perry Lieutenants Leonard R. Prater, Joseph C. Black, Max E. Gregg, Frederick Doll, Jr., James C. West, Leonard P. Mathias, Donald W. McMillan, Richard D. Greer, Jr., et Gordon B. Whelpley Lieutenant (jg)s Frank A. Fox, Morris R. Goebel, James H.Langrall, Ray J. Stacy, Robert F. Durian, William R. Garrett, John S. McDonald, Edward H. Schulke, Edward C. Myers, Jr., Irvin Kramer, Jr. et James E. Sipprell et les enseignes Mercer L. Jackson, Jr., Wallace F. Leeker, Frederick Schuler et Warner W. Tyler.

5 novembre 1944 :
Les avions de l'escadron ont participé à une attaque contre le Nachi, un croiseur lourd japonais, qui effectuait une sortie de la baie de Manille. Le croiseur a été coulé et le lieutenant (jg) Robert F. Durian, James E. Sipprell et Ray J. Stacy ont reçu une étoile d'or au lieu de leur deuxième Navy Cross pour leurs actions dans cet engagement. Le lieutenant Joseph C. Hebert a reçu une Navy Cross pour ses actions dans cette grève.

5 décembre 1950 :
L'escadron a effectué sa première mission de combat depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, effectuant des missions de soutien aérien rapproché pour les Marines américains près du réservoir Chosen en Corée du Nord.

1er mai 1951 :
Les AD-4 Skyraiders de l'escadron ont lancé une torpille contre les vannes du barrage du réservoir Hwachon. Le but de la mission était de détruire les vannes et d'élever le niveau de la rivière pour former une barrière naturelle contre l'avancée de l'ennemi. C'est de cette mission que l'escadron tire son surnom, Dambusters.

23 juin 1952 :
L'escadron, ainsi que des unités de deux autres groupes aériens de porte-avions et de la cinquième force aérienne, ont mené des frappes aériennes coordonnées contre la centrale hydroélectrique Suiho sur la rivière Yalu et la centrale hydroélectrique Kyosen Number Three. Des avions de l'escadron ont participé à des attaques contre d'autres centrales hydroélectriques le lendemain.

11 juillet 1952 :
Les avions de l'escadron ont participé à l'une des principales frappes aériennes conjointes de la Marine, de l'Air Force et du Marine Corps de la guerre, touchant des cibles industrielles dans la capitale de la Corée du Nord, Pyongyang.

août-octobre 1964 :
L'escadron a participé à des opérations spéciales, des vols d'escorte et des sorties de reconnaissance à l'appui des opérations américaines au Vietnam et au Laos.

20 avril 1967 :
Le commandant S. R. Chessman, l'officier exécutif de l'escadron, a reçu le SilverStar pour ses actions dans la planification et l'exécution d'une frappe réussie contre une centrale thermique de Haiphong, accomplissant la mission sans la perte d'un seul avion.

Mars 1968 :
Le VA-195, ainsi que d'autres escadrons du CVW-19, ont mené des opérations aériennes depuis Ticonderoga (CVA 14) dans la mer du Japon. Ces opérations, qui font partie de l'opération Formation Star, ont été menées dans le cadre d'une démonstration continue des forces américaines dans la région après la capture de l'USS Pueblo (AGER 2) par la Corée du Nord le 23 janvier 1968.

6 mars 1972 :
Au cours des opérations de nuit au large de Kitty Hawk (CVA 63) dans les eaux philippines, le commandant de l'escadron, le commandant D. L. Hall, a été perdu lorsque son avion s'est écrasé dans l'eau à l'arrière du porte-avions.

Avril 1972 :
À la suite de l'invasion par le Nord-Vietnam au Sud-Vietnam, l'escadron a participé à des sorties aériennes tactiques contre des cibles militaires et logistiques au Nord-Vietnam.

9 mai 1972 :
Les avions de l'escadron ont participé à l'exploitation minière des ports nord-vietnamiens.

10 mai 1972 :
Le VA-195 a participé au début des opérations du Linebacker I, concentré les frappes aériennes contre des cibles au nord du Vietnam au-dessus du 20e parallèle.

23 novembre 1973 :
VA-195 déployé avec CVW-11 embarqué sur Kitty Hawk (CV 63) dans le cadre du premier déploiement d'escadre aérienne concept CV sur la côte ouest. Ce concept consolidait tous les aspects de la guerre de l'aviation de transport en une seule escadre aérienne déployée sur un seul pont.

juillet-août 1983 :
Ranger (CV 61), avec le VA-195 embarqué, a reçu l'ordre d'opérer au large des côtes du Nicaragua en réponse à une situation instable en Amérique centrale et à l'éventuelle invasion du Honduras par le Nicaragua.

oct. 1983-janv. 1984 :
Ranger, avec le VA-195 embarqué, a été prolongé en station dans la mer d'Oman en raison de la menace iranienne de bloquer les exportations de pétrole du golfe Persique.


Affectations au port d'attache (emplacement - date d'affectation) :
NAAS Los Alamitos 15 août 1943
NAS Kahului 29 février 1944
NAS San Diego14 décembre 1944
NAS Alameda 20 janvier 1945
NAAS Santa Rosa 05 février 1945
NAS Kahului 09 août 1945
NAS Barbers Point 03 novembre 1945
NAS Alameda 19 août 1946
NAS Moffett Field 03 novembre 1952
NAS Lemoore 13 décembre 1961


Déploiements[modifier | modifier la source]

de à avion transporteur escadre aérienne code de queue Région
juillet 1944 novembre 1944 F6F-5 CV-16 CVG-19 pas de code Guerre du Pacifique
20 avril 1946 9 août 1946 F6F-5 CV-36 CVG-19 A-1xx WestPac
juin 1947 juin 1947 F8F-1 CV-21 CVAG-19 B-1xx non déployé
11 janvier 1950 13 juin 1950 F8F-2 CV-21 CVG-19 B-1xx WestPac
9 novembre 1950 29 mai 1951 F9F-2 CV-37 CVG-19 B-1xx guerre de Corée
21 mars 1952 3 novembre 1952 F9F-2 CV-37 CVG-19 B-1xx guerre de Corée
14 septembre 1953 22 avril 1954 F9F-6 CVA-34 CVG-19 B-1xx WestPac
2 mars 1955 21 septembre 1955 F9F-6 CVA-34 CVG-19 B-1xx WestPac
9 mars 1957 25 août 1957 FJ-3 CVA-10 CVG-19 B-1xx WestPac
1er novembre 1958 19 juin 1959 F11F-1 CVA-31 CVG-19 NM-1xx WestPac
21 novembre 1959 14 mai 1960 F11F-1 CVA-31 CVG-19 NM-1xx WestPac
26 avril 1961 13 décembre 1961 F8U-1 CVA-31 CVG-19 NM-1xx WestPac
12 juillet 1962 11 février 1963 F8U-1 CVA-31 CVG-19 NM-1xx WestPac
28 janvier 1964 21 novembre 1964 F-8E CVA-31 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
21 avril 1965 13 janvier 1966 F-8E CVA-31 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
19 octobre 1966 29 mai 1967 F-8E CVA-14 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
28 décembre 1967 17 août 1968 F-8E CVA-14 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
16 avril 1969 17 novembre 1969 F-8J CVA-34 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
14 mai 1970 10 décembre 1970 F-8J CVA-34 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
14 mai 1971 18 décembre 1971 F-8J CVA-34 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
5 juin 1972 30 mars 1973 F-8J CVA-34 CVW-19 NM-1xx La guerre du Vietnam
18 octobre 1973 5 juin 1974 F-8J CVA-34 CVW-19 NM-1xx Viêt Nam
16 septembre 1975 3 mars 1976 F-8J CVA-34 CVW-19 NM-1xx WestPac
15 février 1977 5 octobre 1977 F-4J CV-43 CVW-15 NL-1xx WestPac

USS Princeton (CV-37, plus tard CVA-37, CVS-37, LPH-5)


Figure 1 : USS Princeton (CV-37) en mer au large des côtes de la Corée avec des avions F4U stationnés à l'arrière et des chasseurs à réaction F9F à l'avant. La photographie originale est datée du 8 juin 1951. Photographie officielle de l'US Navy, provenant des collections du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 2 : USS Princeton (CV-37) prend des fournitures et des munitions à Sasebo, au Japon, le 4 décembre 1950, la veille du début des opérations de combat au large de la Corée. Noter LSU-1082 et grande grue flottante à côté du transporteur. Photographie officielle de l'US Navy, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 3 : Les navires de l'US Navy s'approvisionnent alors qu'ils sont amarrés dans le port de Sasebo, au Japon, vers décembre 1950. Photographié depuis l'USS Princeton (CV-37), qui est arrivé dans la région lors de son premier déploiement pendant la guerre de Corée début décembre. Parmi les navires en arrière-plan se trouvent l'USS Mont Katmai (AE-16), au centre gauche, et USS Comstock (LSD-19), à droite. Avions sur Princetonle deck de AD Skyraiders. Photographie officielle de l'US Navy, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 4 : Deux chasseurs Grumman F9F-2 Panther de l'USS Princeton (CV-37) larguent du carburant alors qu'ils survolent le porte-avions pendant les opérations de la guerre de Corée, vers mai 1951. Photographié à partir d'un avion VC-61 piloté par le lieutenant (Junior Grade) George Elmies. Cette photographie a été publiée par le commandant des forces navales d'Extrême-Orient, sous la date du 23 mai 1951. L'avion de gauche est le Bureau # 123583. Photographie officielle de l'US Navy, de la collection "All Hands" du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 5 : Attaque à la torpille sur le barrage du réservoir Hwachon par les AD Skyraiders de l'Escadron d'attaque 195 (VA-195) de l'USS Princeton (CV-37), 1er mai 1951. Cette frappe réussie et les attaques à la bombe antérieures des avions de l'US Navy et de l'Air Force visaient à empêcher l'ennemi d'utiliser tactiquement des inondations contrôlées sur les rivières Pukhan et Han. Des torpilles ont été utilisées après que les bombes n'ont pas réussi à obtenir les résultats souhaités. Ils ont détruit une vanne et partiellement détruit une autre. Ce fut la seule utilisation de torpilles pendant la guerre de Corée. Le réservoir Hwachon a ensuite été repris par les forces de l'ONU. Photographie officielle de l'US Navy, maintenant dans les collections des Archives nationales. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 6 : Cérémonie de remise des prix sur le pont d'envol de l'USS Princeton (CV-37), dans lequel 31 aviateurs navals du groupe aérien 19 ont reçu des médailles de l'air, et deux autres ont reçu des étoiles d'or au lieu d'une troisième médaille de l'air, vers mai 1951. Les médailles ont été présentées par le capitaine William O. Gallery, le transporteur's Commandant. Ils ont reçu le prix "Pour les réalisations méritoires lors de vols aériens lors d'attaques contre les forces communistes nord-coréennes et chinoises hostiles, tout en respectant les politiques du Conseil de sécurité des Nations Unies". des photographes de photos et de films au travail et l'hélicoptère HO3S stationné à l'arrière. Notez également la barrière du poste de pilotage gréée, mais rétractée, dans la partie inférieure de l'image. Cette photographie a été publiée par le commandant des forces navales d'Extrême-Orient, le 16 mai 1951. Photographie officielle de l'US Navy, de la collection "All Hands" du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 7 : Le lieutenant (Junior Grade) John Henry ("Buster") Wells, USN, se tient à côté d'un chasseur à réaction F9F-5 Panther (surnommé "Kosy Rosy") du Fighter Squadron 154, à bord de l'USS Princeton (CVA-37), pendant la guerre de Corée, vers le printemps 1953. Au cours de 1952-53, il a effectué deux missions de pilote de combat pendant la guerre de Corée avec le VF-837 ​​et le VF-154. De la collection de John M. Owen, 2000. Photographie officielle de l'US Navy, provenant des collections du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 8 : USS Princeton (CVS-37) photographié vers le milieu des années 1950, avec douze avions anti-sous-marins S2F stationnés à l'avant. Photographie officielle de l'US Navy, provenant des collections du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 9 : Commandant Carrier Division 15, Capitaine Raymond N. Sharp, à bord de l'USS Princeton (CVS-37), montrant le premier ministre de Ceylan, Solomon WR Bandaranaike, des fournitures d'urgence qui doivent être livrées aux victimes des inondations dans son pays le 11 janvier 1958. Cette photo a été prise sur le pont du hangar du transporteur avec des hélicoptères HSS-1 en cours entretien en arrière-plan. Les fournitures de secours comprennent des boîtes d'ananas en tranches et évidées, produites en Australie et données par les États-Unis. Photographie officielle de l'U.S. Navy, provenant des collections du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 10 : USS Princeton (LPH-5) photographié après sa modernisation "FRAM" de 1961, avec des hélicoptères UH-34 sur son pont d'envol. Photographie du centre historique de la marine américaine. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 11 : Les hélicoptères HUS-1 du Corps des Marines des États-Unis sont remorqués jusqu'à leurs positions de lancement à bord de l'USS PrincetonPont d'envol du ’s (LPH-5) le 20 mars 1960. Remarquez les groupes de Marines marchant à l'arrière pour embarquer dans leurs hélicoptères. Photographie officielle de l'US Navy, provenant des collections du Naval Historical Center. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 12 : Le général William Westmoreland, commandant du groupe consultatif militaire, Vietnam, s'approche de l'USS Princeton’s (LPH-5) avec son commandant, le capitaine Paul J. Knapp, fin 1964 à l'occasion de sa livraison de fournitures de secours aux victimes des inondations au Sud-Vietnam. Photographie du centre historique de la marine américaine. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 13 : Des hélicoptères Marine UH-34 décollent de l'USS Princeton (LPH-5) pour atterrir "Leathernecks" en République du Vietnam lors de l'opération "Jackstay", le 26 mars 1966. Photographié par le journaliste de 1re classe E.J. Filtz, USN. UH-34 au premier plan est le bureau # 148075. Photographie officielle de la marine américaine. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.


Figure 14 : USS Princeton (LPH-5) ravitaillement de l'USS Chipola (AO-63) lors d'opérations dans le Pacifique, 25 juin 1968. Photographié par PH3 Carty. Photographie officielle de la marine américaine. Cliquez sur la photo pour agrandir l'image.

USS Princeton (CV-37) était un 27 100 tonnes Ticonderoga porte-avions de classe qui a été construit au Philadelphia Navy Yard à Philadelphie, Pennsylvanie, et a été mis en service peu après la fin de la Seconde Guerre mondiale le 18 novembre 1945. Le Ticonderoga la classe était fondamentalement une modification Essex transporteur de classe. Ils avaient ajouté un grand nombre de canons de 40 et 20 mm, des radars nouveaux et améliorés, un nouveau système de ventilation et des arcs remodelés, pour ne citer que quelques-uns des changements. Princeton mesurait environ 888 pieds de long et 93 pieds de large, avait une vitesse de pointe de 33 nœuds et un équipage de 3 448 officiers et hommes. Elle était initialement armée de 12 canons de 5 pouces, 44 canons de 40 mm et 59 canons de 20 mm et transportait environ 80 avions.

Princeton a été affecté à l'Atlantique jusqu'en juin 1946. Il a ensuite été envoyé dans le Pacifique, où il a passé le reste de sa carrière. Princeton à vapeur vers le Pacifique occidental à deux reprises au cours de la dernière partie des années 1940, d'abord en 1946, puis à nouveau en 1948. Cependant, en raison des réductions de la défense pendant l'administration Truman, le transporteur a été mis hors service en juin 1949. Mais Princeton a été remis en service un an plus tard, le 28 août 1950, après le début de la guerre de Corée.

Après une courte période d'entraînement intensif avec un équipage majoritairement composé de réservistes de la Marine, Princeton rejoint la Task Force 77 au large des côtes de Corée le 5 décembre 1950. Il lance 248 sorties contre des cibles dans la région de Hagaru et pendant six jours, son avion soutient les Marines américains et leur horrible retraite de combat du réservoir Chosin à Hungnam. Le 11 décembre, PrincetonLes avions (ainsi que ceux d'autres transporteurs, le Corps des Marines et l'US Air Force) ont commencé à couvrir l'évacuation de Hungnam et ont continué à le faire jusqu'à la fin de la mission le 24 décembre. Après ça, PrincetonLes combattants des années 80 ont continué à bombarder des cibles communistes et le 4 avril 1951, son groupe aérien a détruit 54 ponts ferroviaires et 37 ponts routiers et en a endommagé 44 autres. En mai, PrincetonDes avions ont attaqué les ponts ferroviaires reliant Pyongyang à Sunchon, Sinanju et Kachon. Ses avions ont également bombardé des cibles au réservoir Hwachon et pour le reste de cet été ont volé des sorties contre des dépôts d'approvisionnement et des autoroutes. Vers la fin de l'été, Princeton partit pour les États-Unis et arriva à San Diego le 21 août.

Après une révision de huit mois, Princeton est revenu à la Force opérationnelle 77 au large des côtes de la Corée le 30 avril 1952 pour son deuxième tour de service. Pour les 138 prochains jours, PrincetonLes avions ont coulé de petits navires nord-coréens, bombardé des dépôts d'approvisionnement derrière les lignes ennemies et attaqué le complexe hydroélectrique de Suiho sur la rivière Yalu. Son avion a également pilonné des positions d'armes à feu à Pyongyang et des usines de munitions à Sindok, Musan, Aoji et Najin. Le 1er octobre 1952, Princeton a été reclassé CVA-37 et est retourné en Californie le 3 novembre pour un repos de deux mois. Mais en février 1953, elle retourna en Corée pour sa troisième et dernière période de service au large des côtes de cette nation troublée. Ses avions ont fourni un soutien aérien rapproché contre le ravitaillement, l'artillerie et les concentrations de troupes ennemies pendant le reste de la guerre et le navire est resté dans la région après la signature de la trêve finale le 27 juillet 1953. Princeton ne rentra aux États-Unis que le 7 septembre.

En janvier 1954, Princeton a été reclassé une fois de plus de porte-avions d'attaque à porte-avions de soutien à la lutte anti-sous-marine et a reçu le nouveau numéro de coque de CVS-37. Elle a patrouillé l'est du Pacifique et a été envoyée dans l'océan Indien et le golfe Persique de 1957 à 1958. Le porte-avions devait ensuite être mis hors service, mais Princeton a reçu un nouveau souffle lorsqu'il a été redésigné une fois de plus en mars 1959 en LPH-5 et converti en navire d'assaut amphibie.

Dans son rôle de LPH, Princeton s'est vu confier la nouvelle mission d'enveloppement vertical d'objectifs de guerre amphibie. Elle transportait des hélicoptères à la place des avions et pouvait transporter un bataillon de Marines, ainsi que fournir un soutien logistique et médical à ces troupes. Princeton a navigué à la fois dans les zones d'opérations du Pacifique oriental et occidental et est finalement devenu fortement impliqué dans la guerre du Vietnam. Princeton a débarqué des Marines américains à Chu Lai, en République du Vietnam, en mai 1965 et a transporté des avions de la Marine des États-Unis au Vietnam au cours de l'été de la même année. Le porte-avions a effectué une autre période de service au large des côtes vietnamiennes de février à août 1966 et a assuré le transport par hélicoptère, l'évacuation médicale, la logistique et le soutien des communications aux unités de la marine et de l'armée américaines lors de plusieurs opérations de combat majeures. Pendant tout le reste des années 1960, Princeton a continué à soutenir les Marines dans de nombreux échanges de tirs le long de la côte du Vietnam. Mais en avril 1969, il a servi de vaisseau de récupération spatiale pour la mission Apollo 10. Puis, après près de 25 ans de service, l'USS Princeton a été désarmé en janvier 1970 et vendu pour démolition en mai 1971.


Voir la vidéo: How to make a Blackface Princeton Reverb sound FANTASTIC!