La civilisation de la vallée de l'Indus utilisait-elle le coton comme matériau d'écriture ?

La civilisation de la vallée de l'Indus utilisait-elle le coton comme matériau d'écriture ?

Posté de Skeptics SE

Dans son livre, Science et secrets de la médecine précoce, Jürgen Thorwald écrit à propos de l'écriture des civilisations Mohenjo-Daro et Harappa : (traduction approximative)

Sceaux, plaques de bronze et coquillages d'argile montrent que les habitants de l'État de l'Indus avaient leur propre écriture, qui était une écriture picturale, juste les premières écritures du Nil et de la Mésopotamie. (…) Sans doute, il existait beaucoup d'écrits créés à l'aide de ce script. Cependant, alors que les Égyptiens utilisaient le papirus et les Mésopotamiens utilisaient des tablettes d'argile pour écrire, les anciens Indiens utilisaient du coton et peut-être aussi de l'écorce d'arbre. Personne ne le sait avec certitude, car le climat tropical a probablement détruit tout ce que contenaient les anciennes bibliothèques et archives. Puisque tous les documents écrits ont été détruits, notre connaissance de la culture de la civilisation de la vallée de l'Indus repose sur des découvertes archéologiques.

(emphase ajoutée)

J'ai pu confirmer que la civilisation de la vallée de l'Indus avait son propre système d'écriture et qu'il était utilisé sur les sceaux et la poterie. Cependant, aucune des ressources que j'ai trouvées ne disait quoi que ce soit sur l'utilisation du coton ou de l'écorce comme matériau d'écriture, et cet article de History.SE suggère en fait le contraire.

Avons-nous des raisons de croire que la civilisation de la vallée de l'Indus possédait de nombreux documents écrits et qu'ils ont été perdus en raison du climat et du matériel utilisé, comme le suggère l'auteur ?


Cela semble hautement improbable. Tout ce que nous pouvons dire pour Bien sur est qu'il ne semble y avoir aucune preuve qu'une telle chose se soit jamais produite à cette époque.

La grande majorité de nos exemplaires de l'écriture de la vallée de l'Indus ont été réalisés sur de la poterie ou gravés dans la pierre, en particulier des sceaux de timbre. Parmi ceux-ci, la majorité semble avoir été sur la poterie. Cependant, j'ai également pu trouver des références au script trouvé sur des outils, des tablettes et des ornements. Les matériaux hôtes qui auraient été utilisés sont la terre cuite, la céramique, le grès, la faïence émaillée, la coquille, l'os, l'ivoire, le grès, la stéatite, le gypse, les alliages de cuivre, l'argent et l'or. Curieusement, certains des exemplaires sur la poterie semblent être des graffitis post-feu*.

Bien sûr, Thornwald a raison de souligner que c'était il y a si longtemps que tout matériel biologique hôte n'aurait presque certainement pas survécu. Cependant, il aurait dû s'arrêter là. L'absence de preuve n'est peut-être pas une preuve d'absence, mais ce n'est certainement pas une preuve de présence !

La question suivante pourrait être : avaient-ils accès au coton ? Eh bien, oui ils l'ont fait. La culture du coton dans le système de la vallée de l'Indus est en fait antérieure à la civilisation de la vallée de l'Indus et à son scénario.

Là où le problème vient, c'est que notre première preuve réelle d'écriture sur un matériau organique dans cette partie du monde ne vient pas avant plus d'un millier d'années (500 avant JC). Quand il vient, c'est sur feuilles de palmier, pas du papier ou du papier chiffon (coton). Le papier n'a pas été largement utilisé sur le sous-continent comme support d'écriture pendant plus d'un millénaire après cela (entre 700 et 1000 après JC).

Il ne semble donc pas y avoir de preuves solides étayant cette affirmation d'écriture sur papier de coton dans le script de la vallée de l'Indus.


* - Il est tentant de spéculer que cette utilisation inhabituelle de la poterie indique qu'il s'agissait du matériel d'écriture le moins cher disponible dans cette région à l'époque, ce qui constituerait une preuve contre tout type de papier à lettres existant. C'est juste moi qui crache, et il y a probablement d'autres explications possibles à cette bizarrerie auxquelles je n'ai pas pensé.


Voir la vidéo: Introduction to the Indus Valley Harappan Civilization