Kanyakumari

Kanyakumari


Faits fascinants sur Kanyakumari qui décrivent sa beauté envoûtante

La partie la plus méridionale de l'Inde péninsulaire, Kanyakumari est une destination touristique d'une grande importance naturelle, historique et religieuse. En raison de la présence de collines et de vallées, il est populaire parmi les amoureux de la nature et les photographes animaliers et en raison de la présence de sites antiques et de lieux religieux, il est populaire parmi les passionnés hindous et les amateurs d'histoire. Par conséquent, il ne serait pas faux de dire que Kanyakumari répond aux besoins de chaque type de voyageur et de touriste. Eh bien, savez-vous quelque chose sur l'histoire de cette belle ville? Situé dans l'État du Tamil Nadu, Kanyakumari a une histoire qui remonte à la période Sangam avant l'avènement de l'ère commune.

Au fil du temps, il a été gouverné par plusieurs dynasties allant des Cholas aux Pandyas. Aujourd'hui, Kanyakumari est un centre touristique en plein développement et est visité par des millions de touristes chaque année. Voici certains faits sur cette belle ville séculaire qui justifient sa grandeur.


Kanyakumari

Kanyakumari était autrefois appelée l'Alexandrie de l'Est. Kanyakumari est un grand centre d'art, de culture, de civilisation et de pèlerinage depuis des années. C'était aussi un centre célèbre pour le commerce et le commerce. Au début du VIIIe siècle de notre ère, l'Islam est entré dans la partie sud de l'Inde par la route maritime avec des commerçants et des missionnaires. Grâce à saint Thomas, l'un des douze apôtres du Christ, le christianisme est arrivé dans cette région en 52 après JC. L'islam, le christianisme et le jaïnisme ont grandement contribué à la richesse architecturale et au patrimoine littéraire de ce lieu. Kanyakumari était également sous le contrôle des Cholas, des Cheras, des Pandyas et des Nayaks qui étaient de grands souverains du sud de l'Inde. La beauté architecturale des temples est l'œuvre de ces souverains.


Pendant le Raj britannique, Kanyakumari a reçu le titre sec de Cap Comorin, peut-être rendu nécessaire par l'incapacité des Anglais à prononcer les noms locaux.


La légende raconte que Kanya Devi, un avatar de la déesse Parvati, devait épouser Lord Shiva, le destructeur de la trinité hindoue. Mais il ne s'est pas présenté au moment propice et le mariage n'a jamais eu lieu. Le riz et les céréales destinés au mariage restaient crus. Aujourd'hui encore, on peut y acheter des pierres qui ressemblent exactement à du riz et des céréales. Les habitants croient qu'ils sont les restes du mariage légendaire qui n'ont pas pu être célébrés. Quant à la princesse Kanya Devi, elle est devenue une déesse vierge bénissant pèlerins et touristes

Décrit comme l'extrémité sud du Tamil Nadu, l'extrémité terrestre de l'Inde ou le point de rencontre des trois mers, l'enchanteur Kanniyakumari ou Cap Comorin est l'un des sites touristiques les plus populaires de l'État et même du pays. n.m.

L'hôtel Singaar International, Kanyakumari est situé très près de la gare sur la route principale de la route nationale et à 90 kilomètres de l'aéroport international de Thiruvananthapuram (TamilNadu-INDE).


Meilleur prix: Rs. par jour

L'hôtel Seaview est un hôtel de catégorie 3 étoiles situé face à la mer de Kanyakumari (Tamilnadu, Inde) surplombant le célèbre mémorial Vivekananda.


Meilleur prix: Rs. par jour

L'Indien Hermitage Resort est situé dans un petit village appelé Marungoor s'étendant sur 12 hectares à 12 kms de Kanyakumari (Tamilnadu, Inde).


??

. 'குமரிப் பகவதி' சிவனை இந்நிலப் பகுதியின் பாறையில் .

. இப்பகுதியில் பொதுவாக அழைக்கப்படும் 'நாஞ்சில் நாடு', 'இடை நாடு' ஆகிய பகுதிகளை இம்மாவட்டம் உள்ளடக்குகிறது. , (வயலை) (கலப்பை) வந்தது துணிபு. , இருந்து மாற்றமடைந்ததாகத் தெரிகிறது.

, (வேணாடு), ஆட்சிப்பகுதியாக இருந்தது. . , ஈடுபட்டு வந்ததால், இவர்களுக்கு எதிராகப் . , , 1609-ஆம் , . 1634 . , , சந்தித்தது. . , சாகிபுவைச் சமாளிக்க , விட்டுப் பின்வாங்க வேண்டியிருந்தது. .பி. 1758ல் -நாயர் . -நாயர் . , மீது வந்து, முழுக் கட்டுப்பாட்டுக்கு 1947 அவர்களே ஆண்டு வந்தனர்.

1947 முதல் 1956 இருந்தது. . , . . 1956 .

1, 1956 .


En 2001, la répartition de la population basée sur la religion était de 51,27 % hindoue, 44,47 % chrétienne, 4,20 % musulmane et 0,057 % professant d'autres croyances. Ε]

Festivals[modifier | modifier la source]

Le festival Mandaikadu est célébré par les habitants du district et par ceux du Kerala. Traditionnellement, les participants chantaient en marchant et d'autres personnes leur fournissaient du beurre, du lait, de l'eau, du jaggery et du café. Le festival, qui est célébré pendant dix jours, est devenu plus tard une fonction sociale, surtout le dimanche. En 1982, il y a eu des fusillades policières pour réprimer une perturbation par des radicaux religieux antisociaux. Aujourd'hui, Mandaikadu est plus une fête départementale.

Le festival Ayyavazhi, Ayya vaikunda Avataram, est largement célébré dans tout le district. Le Kodiyettru Thirunal est célébré dans le siège religieux de Swamithope pathi et attire de grandes foules du Tamil Nadu et de toute l'Inde. ⎗] ⎘] ⎙]

Le nouvel an est célébré avec Vana Vediakkai (feu d'artifice) et des jeux locaux tels que Valukku Panai (palmier glissant), un jeu dans lequel une personne doit escalader un bâton de bambou inondé d'huile.

Nourriture[modifier | modifier la source]

Munthiri Kothu, bonbon unique du district de Kanyakumari et du Kerala voisin

Le riz est l'aliment de base de la population, bien que pour certaines personnes dans les régions vallonnées, le tapioca soit l'aliment principal. Bien qu'il y ait des végétariens parmi la population, la majorité de la population utilise des produits agricoles, à base de viande et de poisson. Les poissons pêchés dans les mers autour du district pendant la nuit ou tôt le matin arrivent tôt le matin sur les marchés des villes et villages de l'intérieur. La nourriture (par exemple, Chakkoli) est épicée, et les habitants du district ont tendance à utiliser plus de noix de coco râpée dans leurs currys et leurs préparations culinaires, comme le Kerala voisin.

Transports et autoroutes[modifier | modifier la source]

Il existe deux principales routes nationales (NH) qui partent de la ville de Kanyakumari. L'un est le NH 7 qui part de la ville et traverse Madurai et l'autre est le NH 47 qui va de Salem à travers le Kerala, touchant des villes importantes comme Trivandrum, Kochi et Coimbatore.

La société d'État Tamil Nadu State Transport Corporation est le principal opérateur de services de bus dans le district, bien que des licences soient délivrées pour des itinéraires spécifiques à des opérateurs privés.

Aujourd'hui, le district compte 3495,80 km de routes revêtues.

L'Autorité aéroportuaire de l'Inde a proposé un aéroport à Nagercoil pour exploiter le potentiel touristique des districts du sud du Tamil Nadu. ⎚] Les aéroports les plus proches sont l'aéroport international de Trivandrum et l'aéroport domestique de Tuticorin, qui sont respectivement à 70 kilomètres (43 mi) et 110 km (68 mi) de Nagercoil.

Chemins de fer[modifier | modifier la source]

Nagercoil est un nœud ferroviaire majeur, reliant les lignes ferroviaires de l'est et de l'ouest et toutes les grandes villes de l'Inde. La ligne de côte ouest la plus fréquentée traverse le Kerala et l'est se jette dans le district de Tirunelveli du Tamil Nadu, en direction de Chennai. La liaison ferroviaire vers Kanyakumari a été établie en 1978 et était techniquement un exploit difficile en raison de la nature du terrain. C'était particulièrement le cas pour la route ouest, qui passe par d'importants remblais et aussi par des tunnels collinaires. Les chemins de fer sont sous la juridiction de la division Thiruvananthapuram de la zone ferroviaire sud. ⎛]

La gare de Nagercoil, qui est l'une des rares gares de catégorie A+ du sud de l'Inde, est en cours de modernisation pour devenir une zone dont le siège se trouve à Nagercoil. Cela sera créé en découpant le district de Tirunelveli et le district de Thoothukudi dans cette région et le district de Kanyakumari à partir de la division ferroviaire de Thiruvananthapuram. ⎜]

Le district de Kanyakumari est relié par des services de train directs à toutes les villes métropolitaines de l'Inde, comme New Delhi, Mumbai, Chennai, Bangalore et Kolkata. Ces trains Express proviennent soit de Kanyakumari, soit de Nagercoil.

Des services de trains de voyageurs (locaux) et d'autres trains express circulent entre Trivandrum Central et Nagercoil ou Kanyakumari. Le trajet en train de Trivandrum Central à Nagercoil dure généralement deux heures.

Le Vivek Express, qui est le train le plus ancien d'Inde, à la fois en temps et en distance, relie la ville de Kanyakumari et Dibrugarh dans l'Assam. Le train parcourt 4 286 kilomètres (2 663 & 160 mi) en 82 heures et 30 minutes.

Production d'électricité [ modifier | modifier la source]

Le district de Kanyakumari est un important centre de production d'électricité éolienne.

Il y a deux centrales hydroélectriques à Kodayar, générant une puissance combinée de 100 MW. ⎝]

Aralvaimozhi est un centre majeur de production d'énergie éolienne et le plus grand au monde, dirigé par de grandes sociétés comme Suzlon Energy et Micon.

Colachel Port[modifier | modifier la source]

Colachel Port est un petit port naturel dans la partie ouest du district près de la ville de Colachel. ⎠]


Vivekananda Rock Memorial à Kanyakumari : là où l'histoire et la spiritualité se rencontrent

Kanyakumari dans Tamil Nadu est la pointe sud de l'Inde et l'endroit où le océan Indien converge avec le golfe du Bengale et le Mer d'Oman. À environ un demi-kilomètre au large de Vavathurai dans Kanyakumari, deux énormes rochers ressemblant à des îles surgissent de la mer. Le célèbre Mémorial du rocher de Vivekananda est situé sur un rocher qui couvre une superficie de plus de 16 200 kilomètres carrés! Il a été construit en 1970 en l'honneur de Swami Vivekananda, le grand réformateur spirituel hindou et l'un des principaux architectes de la Renaissance du Bengale. Le mémorial est un chef-d'œuvre architectural présentant des styles et des motifs éclectiques qui peuvent être attribués aux différents coins du sous-continent indien. Le mémorial est une étape importante dans la l'histoire de spiritualité en moderne Inde.

La signification historique et religieuse du Mémorial du Rocher de Vivekananda

En 1893, Swami Vivekananda a visité Chicago représenter Inde et hindouisme au premier Parlement des religions du monde et a prononcé un discours crépitant qui a fait des vagues à travers le monde. Le 24 décembre 1892, avant son voyage, il visita Kanyakumari. La légende raconte que le grand homme a médité sur ce même rocher pendant deux jours et a atteint l'illumination. En 1963, à l'occasion du centenaire de la naissance de Swami Vivekananda, le rocher a été officiellement nommé le Rocher de Vivekananda. Le rocher a également une signification religieuse. Les hindous croient que la déesse Kanya Kumari, une adolescente, incarnation vierge de la déesse Parvati, a béni le rocher en le touchant avec ses pieds alors qu'elle pratiquait l'austérité. C'est la raison pour laquelle l'endroit s'appelle Kanyakumari.

L'architecture du Mémorial du Rocher de Vivekananda

La construction du mémorial a commencé en 1964, et la force motrice derrière elle a été Eknath Ramkrishna Ranade, un activiste social et réformateur spirituel, qui a fait campagne pour que 3 millions de personnes fassent un don à la cause. Il a fallu six ans à 650 travailleurs pour achever le majestueux mémorial qui comprend deux structures principales - le Vivekananda Mandapam et le Shripada Mandapam. Les Shripada Mandapam est une salle carrée qui se compose en outre de la Garbha Graham, le sanctum sanctorum, l'intérieur Prakaram et l'extérieur Prakaram (Prakaram est une caractéristique architecturale indienne, une partie fermée entourant le sanctuaire du temple). Près de Shripada Mandapam, les Rocher de Vivekananda a un projet de couleur brune qui peut ressembler à une empreinte humaine. Au fil des ans, les gens en sont venus à croire que c'est l'empreinte de nul autre que la déesse Kanya Kumari et appelez-le comme Sri Padam (Padam- pieds).

Les Vivekananda Mandapam ressemble au Temple de Ramakrishna à Belur Math au Bengale occidental et se compose de plusieurs sections. Il y a le Dhyana Mandapam (Dhyana- méditation), la salle de méditation, avec six salles adjacentes décorées de pierres et de boiseries ornées typiques de l'architecture des temples indiens. Vous pouvez vous détendre et méditer dans le Dhyana Mandapam aussi longtemps que vous le souhaitez et il n'y a pratiquement aucune expérience touristique aussi apaisante que celle-ci. Une autre section appelée le Moukha Mandapam arbore des motifs de feuillage qui prévalaient pendant le règne de la Dynastie Pallava (275 CE - 897 CE) et des piliers inspirés de ceux des grottes bouddhistes d'Ajanta à Aurangabad. Ici, le granit rouge et bleu domine le plafond minutieusement conçu. Il y a deux autres sections - la Namashtubhyam au fils de Jagadamba et au Sabha Mandapam, la salle de réunion. Les Sabha Mandapam abrite le Pralima Mandapam, une section de statues et une cour où une grande statue de Swamiji dans son fameux "Parivrajak’ (ce qui signifie explorateur) la posture est haute.

Une fois que vous avez terminé d'explorer les différentes parties du mémorial, détendez-vous dans l'immense cour extérieure tout en profitant de la vue spectaculaire sur la mer. D'un coin de la cour, vous pouvez voir la ligne réelle le long de laquelle les eaux sarcelles de la océan Indien ne faites plus qu'un avec les eaux turquoises de la golfe du Bengale et les eaux azur de la Mer d'Oman. C'est vraiment un spectacle à voir.

Comment et quand visiter le Mémorial du Rocher de Vivekananda

Les Mémorial du rocher de Vivekananda reste ouvert de 8h à 16h tous les jours de la semaine. La seule façon d'atteindre le mémorial est de profiter du service de ferry depuis le continent, ce qui rend la visite encore plus intéressante. L'aéroport le plus proche de Kanyakumari est à 67 kilomètres - le Aéroport international de Trivandrum dans Thiruvananthapuram, la capitale de l'État voisin de Kerala. La jonction ferroviaire la plus proche est la Jonction Nagercoil qui n'est qu'à 15 kilomètres. Kanyakumari est également bien relié aux grandes villes du sud de l'Inde telles que Chennai, Cochin, Bangalore et Mysore, à travers des bus Volvo de luxe. Essayez de visiter l'endroit entre octobre et mars. Même si le temps reste un peu humide, il est loin du temps atrocement chaud et humide qui prévaut pendant le reste de l'année.

Les Mémorial du rocher de Vivekananda est important à la fois en tant que chef-d'œuvre architectural et sanctuaire religieux. Et sa situation à la pointe sud de Inde, au point de rencontre des trois grands plans d'eau qui entourent Inde, en fait un point de repère géographique également. Inde a un riche l'histoire de l'art et de l'architecture enflammé par spiritualité. Ce monument n'est pas différent. Les Mémorial du rocher de Vivekananda est une visite incontournable lors de votre voyage en Inde.


Kanyakumari - Histoire moderne

Kanyakumari est un grand centre d'art et de religion depuis des siècles. C'était aussi une zone d'échanges et de commerce importants. Elle était dirigée par les Cholas, les Cheras, les Pandyas et les Nayaks. La beauté architecturale des temples de la région est l'œuvre de ces souverains. Plus tard, Kanyakumari est devenu une partie du royaume de Venad avec sa capitale à Padmanabhapuram. Le roi de Venad, Anizham Thirunal Marthanda Varma, a établi Travancore en étendant son domaine plus au nord jusqu'à Azhva, pendant son règne de 1729 à 1758. Ainsi, le district actuel de Kanyakumari est devenu connu sous le nom de Southern Travancore. En 1741, le maharaja Marthanda Varma a vaincu la Compagnie néerlandaise des Indes orientales lors de la célèbre bataille de Colachel.

Kanyakumari était sous la domination des rois pandyens jusqu'à la chute des Pandyas, et plus tard par les rois de Travancore sous la suzeraineté globale des Britanniques jusqu'en 1947, lorsque l'Inde devint indépendante. Travancore a rejoint l'Union indienne indépendante en 1947. Le règne de la famille royale de Travancore a pris fin.

Sous le règne de Travancore, la ville et le district administratif moderne qui porte son nom, le district de Kanyakumari, ont progressé à la fois socialement et économiquement. Encore une partie importante de la population étudie et parle le malayalam comme langue maternelle. La culture suivie par les Kanyakumari est mixte et a plus d'influence de Travancore.

En 1949, Kanyakumari fait partie de l'État de Travancore-Cochin reconstitué. À cette époque, une agitation populaire des habitants de langue tamoule du district pour la fusion du district de Kanyakumari avec le Tamil Nadu s'est intensifiée sous la direction du maréchal Nesamony.

Le maréchal Kumari Thanthai Nesamony a joué un rôle déterminant dans la fusion du district de Kanyakumari avec le Tamil Nadu (alors connu sous le nom d'État de Madras) en 1956 lors de la réorganisation linguistique des États.

Le christianisme est arrivé en Inde du Sud vers l'an 52 par l'intermédiaire de saint Thomas, l'un des douze apôtres du Christ. Cependant, des missionnaires européens, arrivés au XVIe siècle, ont propagé le christianisme dans la région. Saint François Xavier (7 avril 1506 - 2 décembre 1552) a été le pionnier de la prédication du christianisme dans ce qui est aujourd'hui le district de Kanyakumari.

On pense que l'Islam est entré dans la partie sud de l'Inde par Kanyakumari au début du VIIIe siècle après JC par l'intermédiaire de commerçants et de missionnaires qui sont venus par les routes maritimes. L'islam, le christianisme et le jaïnisme ont également contribué à la richesse architecturale et au patrimoine littéraire de la région.

En savoir plus sur ce sujet : Kanyakumari

Autres articles liés à " histoire moderne, histoire ":

Citations célèbres contenant les mots histoire et/ou moderne :

&ldquo Le Histoire du monde n'est pas le théâtre du bonheur. Les périodes de bonheur y sont des pages blanches, car ce sont des périodes d'harmonie et des périodes où l'antithèse est en suspens. &rdquo
&mdashGeorg Wilhelm Friedrich Hegel (1770�)

&ldquo . il doit être évident que dans l'agitation précédant la promulgation des lois [protectrices], le zèle des réformateurs serait inférieur au zèle des travailleurs de nuit bien payés qui tiennent à tenir leur métier contre une invasion de femmes qualifiées. À ce genre d'interférence avec sa vie professionnelle, le moderne la femme ne peut avoir qu'une attitude : je ne suis pas un enfant. &rdquo
&mdashCrystal Eastman (1881�)


Tout ce que vous devez savoir sur Kanyakumari

Kanyakumari pour beaucoup n'est que le point final du pays à la pointe sud. Eh bien, l'endroit n'est pas seulement connu pour être la pointe sud, mais il est également célèbre pour le mémorial du rocher de Vivekananda, le temple de Devi Kumari et la mer.

Kanyakumari était également connu sous le nom de Cap Comorin, et il tire son nom de Devi Kanya Kumari qui a sa demeure au bord de la mer ici et est également considérée comme la divinité patronne de la terre. C'est l'épicentre de l'art et de la religion, qui existe depuis des siècles.

En regardant son histoire, l'endroit a été gouverné par la dynastie Chola suivie par les Cheras, les Pandyas et les Nayaks. Très vite, il a également atterri entre les mains des dirigeants de Venad, en 1741. Le maharaja, Marthanda Varma, a vaincu la Compagnie des Indes orientales après avoir livré une bataille ici.

L'endroit porte le nom de la déesse Kanyakumari, et il y a une histoire intéressante derrière la façon dont la déesse vierge a fait de ce bord de mer sa demeure. On dit que le pays était gouverné par un roi Asura appelé Bana qui avait obtenu une faveur de Brahma selon laquelle sa mort ne serait possible qu'avec les mains d'une adolescente vierge.

Et à cette fin, la déesse aurait pris la forme de Devi Kumari et aurait vaincu les Asura. Selon une autre légende, un navire britannique aurait été détruit après que le capitaine eut confondu l'éclat de l'anneau de nez en diamant de la déesse avec un phare et il suivit la lumière seulement pour faire naufrage le navire contre l'un des rochers avant d'atteindre le rivage, et depuis lors, l'entrée est du temple est fermée et n'est ouverte que lors d'occasions spéciales.

Le rocher sur lequel se dresse le mémorial de Vivekananda est également connu sous le nom de Sripada Parai. On peut remarquer une petite trace de pied sur l'un des rochers et on pense qu'il s'agit de la déesse Kumari. Il est également dit qu'après avoir visité le Kerala, Swami Vivekananda est venu sur ce rocher et a proclamé que le Kerala est un asile psychiatrique, en raison de sa pratique du système de castes et de l'intouchabilité, qui a ensuite été anéanti par un réformateur social nommé Sree Narayana Guru.

Que voir?

Le temple est dédié à la divinité protectrice du pays Devi Kumari. Le temple aurait été construit il y a environ 3000 ans par Parashurama, et est également l'un des Shakthi Peethas qui sont répartis dans divers endroits du pays.

L'idole de la déesse est debout, avec un chapelet et cette idole arbore également un anneau de nez en diamant qui scintille si fort qu'il a même conduit un navire à se faire naufrage sur les rochers dans la mer, après quoi l'entrée est la porte n'était fermée que pour être ouverte lors d'occasions spéciales.

Le mémorial a été construit en 1970 et est situé sur un gigantesque rocher à environ 500 mètres de la rive principale. On dit que Swami Vivekananda a médité sur ce rocher lorsqu'il est venu visiter le temple Kumari Amman en 1892. Selon certaines légendes, c'est sur ce rocher que même la déesse aurait médité.

CP : Johan Bichel Lindegaard

Le mémorial a été construit en 1956 pour marquer l'endroit où l'urne portant les cendres de Gandhi était conservée pour être vue par le public avant son immersion dans la mer. Le mémorial est construit avec la ressemblance avec celui d'un temple d'Odisha.

Un facteur intéressant est qu'il est construit de telle manière que chaque année le 2 octobre, c'est-à-dire l'anniversaire de Gandhi, les rayons du soleil tombent exactement à l'endroit où l'urne a été placée.

La statue du poète tamoul Thiruvalluvar, qui mesure 133 pieds, a été dédiée à la nation le 1er janvier de l'an 2000. La statue est située à côté du mémorial Vivekananda et a été construite par le chef du Tamil Nadu, K. Karunanidhi. La statue a subi des dommages lors du tsunami, et en revanche, le mémorial Vivekananda et le Sripada Parai n'ont subi aucun dommage.



Le mémorial Vivekananda se dresse sur un rocher à environ 500 m de la côte.

Il peut être atteint en ferry à travers une étendue de mer plutôt agitée. Il a été construit en 1970 en l'honneur de la visite de Swami Vivekananda à Shripada Parai en 1892.

L'histoire raconte qu'il a nagé jusqu'au rocher et y a médité. On dit que c'est ici qu'il a atteint l'illumination et est devenu un grand réformateur philosophique.

“Vous devez grandir de l'intérieur. Personne ne peut vous enseigner, personne ne peut vous rendre spirituel. Il n'y a pas d'enseignant à part votre propre âme” Swami Vivekananda

Statue de Thiruvalluvar **


À côté du mémorial de Vivekananda, sur un deuxième rocher, se trouve une immense statue de pierre du poète tamoul Thiruvalluvar, auteur de la Thirukkural, une œuvre en distiques rimés exposant divers enseignements sur la façon de vivre une vie harmonieuse. Il est accessible en ferry depuis le mémorial de Vivekananda.

La statue a été inaugurée le 1er janvier 2000. Haut de vingt-neuf mètres, il repose sur un socle de 12 mètres sur lequel Thirukkural‘s 38 chapitres sur la vertu sont gravés. La hauteur combinée du socle et de la statue est de 133 pieds (40,5 m), représentant les 133 chapitres de la Thirukkural.

Temple Bhagavathy Kumari**

Bhagavathy Devi, également connue sous le nom de Devi Kanya Kumari, est la déesse Durga sous la forme d'une adolescente.

Elle est la déesse de sannyas (renonciation) et pénitence. La Déesse est censée être celle qui enlève la rigidité de notre esprit,

Ce temple très vénéré est aussi l'un des 51 Shakti Peethas on dit que la colonne vertébrale du corps de la déesse Sati est tombée ici.

Mémorial de Gandhi*

Près du temple Kumari Amman se dresse un mémorial dédié au Mahatma Gandhi, qui a visité Kanyakumari en 1925 et 1937.

Certaines des cendres de Gandhi ont été conservées ici avant d'être dispersées en mer.

Le mémorial est construit dans le style architectural d'Odisha et conçu de sorte que chaque année, le 2 octobre, anniversaire du Mahatma, les rayons du soleil tombent exactement à l'endroit où se trouvait l'urne funéraire.

La hauteur du centre du bâtiment est de 79 pieds, ce qui représente l'âge auquel Mahatma est décédé.

Temple Thanumalayan / Suchindrum (13km)***


Le Thanumalayan est dédié aux trois dieux de la Trimurti ou trinité hindoue.

Que toi est une référence à Shiva, Mal à Vishnou et Aya à Brahma. Le temple a été construit au 17ème siècle et ses 40m gopuram est remarquable pour la complexité de ses sculptures de divinités hindoues. Cet endroit est également appelé Suchindrum dans les écritures sacrées.

La légende raconte qu'Indra, roi des Devas, est venu prier au temple pour être libéré d'une malédiction. Suchi vient d'un mot sanskrit pour “purifier”. It is also said that Indra visited the temple at midnight every night to perform an Ardhajama Puja (night ritual).


Vivekananda Rock Memorial

How to Reach: Kanyakumari is connected by bus with major south Indian cities and by rail with several Indian cities while the nearest airport is at Trivandrum (67 Km). One can avail ferry service from Kanyakumari to reach Vivekananda Rock.

The colossal and imposing ‘Vivekananda Rock Memorial’ is located offshore around 500 m east of mainland of Vavathurai, Kanyakumari, in the southernmost tip of India. It is seated on one of the two adjacent rocks projecting out of the Lakshadweep Sea and comprises of two important structures, the ‘Shripada Mandapam’ and the ‘Vivekananda Mandapam’. This awe-inspiring memorial was constructed in honour of the great spiritual leader and Hindu monk of India, Swami Vivekananda who is said to have attained enlightenment here after meditating for two days prior to his famous Chicago trip. This rock is also considered sacred as local legends say Goddess Devi Kumari blessed the rock while performing austerity. The memorial today stands as an architectural chef d'oeuvre illustrating various architectures styles of India and attracts thousands of visitors round the year. A boat cruise to the place, the only way of transport, makes the trip more enjoyable to visitors.

Establishment of ‘Vivekananda Rock Memorial

Swami Vivekananda visited Kanyakumari on December 24, 1892, prior to his Chicago trip to take part in the 1893 ‘World Religious Conference’. It is said that he meditated on the rock for two days and attained enlightenment. He was one of the eminent disciples of Ramakrishna, an Indian mystic and yogi of the 19th century, and later played an instrumental role in introducing Indian philosophies of Yoga and Vedanta to the Western countries. In January 1962, marking the birth centenary of Swamiji, the ‘Kanyakumari Committee’ was set up by a group of people who aimed at establishing a memorial of Swamiji on the rock as also a bridge for people to visit the rock. The ‘Ramakrishna Mission’ in Madras also conceived of such a memorial during that time. However the concept met with certain hurdles with the local Catholic fishermen displaying aversion and putting up a big Cross on the rock and on the other hand the Hindus were protesting such move of the Catholic populace. As matters became worse, the rock was marked as a prohibited place and armed guards were stationed to patrol it. On January 17, 1963 as permitted by the government, a tablet was put up at the rock that mentioned its association with Swami Vivekananda.

Eknath Ramkrishna Ranade & the Memorial

Eknath Ramkrishna Ranade, an eminent Indian social and spiritual reformer and a senior pracharak of the ‘Rashtriya Swayamsevak Sangh’ (RSS) who was profoundly influenced by the teachings of Swamiji played an instrumental role in setting up the memorial. He set up the ‘Vivekananda Rock Memorial Organising Committee’ that soon opened up several branches in India to garner support and raise funds in pursuit of establishing the memorial. As political hurdles cropped up including rejection of the concept by Humayun Kabir, the then Minister of Education and Culture, as also from Chief Minister of Madras state, Minjur Bhaktavatsalam, Ranade went on to collect signatures of 323 Members of Parliament in support of the memorial following which the then Prime Minister of India, Smt. Indira Gandhi approved the project. The construction of the Vivekananda Rock Memorial was completed in a short span of six years in 1970, which involved around 650 workers. It was inaugurated and dedicated to the nation in that year.

The Memorial at a Glance

A mix of conventional and modern architectural styles of India, particularly a blend of Tamil Nadu and West Bengal style of architecture is palpable from the design of the memorial. While the Memorial Mandapam resembles Sri Ramakrishna Temple at Belur, West Bengal, the design of its entrance features architectural styles of Ajanta and Ellora. It houses a life size bronze statue of Swami Vivekananda standing in his famous ‘Parivarjak’ posture that was made by famed sculptor Sitaram S. Arte. Vivekananda Rock is also called ‘Sripada Parai’ as it is believed that Goddess Devi Kumari blessed the place with the touch of her holy feet. In reality the rock has a projection that is brownish in colour and looks like a human footprint. This projection is considered and referred as Sri Padam and a shrine called ‘Sri Padaparai Mandapam’ was constructed at the spot.

One of the two principal structures of the memorial is the main sanctum sanctorum, the ‘Shripada Mandapam’, which is enclosed within an outer platform. This hall, square in shape also includes a ‘Garbha Graham’, an ‘Inner Prakaram’ and an ‘Outer Prakaram’. The other main structure is the ‘Vivekananda Mandapam’ built in honour of Swamiji. The sections included in this structure are the ‘Dhyana Mandapam’, ‘Mukha Mandapam’, Namashtubhyam to the Son of jagadamba and ‘Sabha Mandapam’. Design of the ‘Dhyana Mandapam’ or meditation hall displays integration of various styles of temple architecture of India. The mandapam that allows visitors to sit, relax and meditate in a calm and peaceful atmosphere has 6 adjacent rooms. The ‘Sabha Mandapam’ is the Assembly Hall that consists of a statue section called ‘Pralima Mandapam’, a corridor and an outer courtyard encompassing the hall. The statue of Swamiji is positioned in such a way that his vision directly falls on the Shripadam.

Establishment of ‘Vivekananda Kendra'

On January 7, 1972, Ranade founded the spiritual organisation called ‘Vivekananda Kendra’ beside the memorial. The organisation based on the principles preached by Swami Vivekananda has spread its wings in more than 18 states of India that include 600 branch centres and more than 200 full-time dedicated workers. Activities of the organisation include conducting rural development activities, Yoga classes and seminars.


Image Credit: Wikipédia

A Visit to the ‘Vivekananda Rock Memorial'

This sacred memorial symbolising purity and unity preached by Swami Vivekananda has over years emerged as one of the most revered memorials of India and one of the must visit destinations of Kanyakumari. The rock also offers a striking view of the confluence of the Indian Ocean, the Bay of Bengal and the Arabian Sea. It can be visited on any day throughout the year from 7.00 am to 5.00 pm. Charges for entry fee is Rs. 10/-, still camera is Rs. 10/- and video camera is Rs. 50/-.


Voir la vidéo: Poovar backwaters Episode 9. Kanyakumari - Southern most tip of India