Didon de Carthage (impression d'artiste)

Didon de Carthage (impression d'artiste)


Didon de Carthage, princesse méditerranéenne devenue reine africaine

Didon, également connue sous le nom d'Elissa dans certaines sources, est une reine légendaire à qui l'on attribue la fondation de Carthage. La légende de la reine Didon se trouve dans les sources grecques et romaines, dont la plus connue est celle de Virgile. Énéide. La légende de ce poème épique prend la forme d'une tragédie, dans laquelle la reine se suicide après le départ de son amant, Enée, pour la péninsule italienne.

On dit que le nom Didon signifie « errant », ce qui est approprié, compte tenu de l'histoire de son arrivée à Carthage. Selon la légende, Didon était une princesse de Tyr, une cité-État phénicienne du Liban actuel. Selon Virgile, le père de Didon était Belus et son frère était Pygmalion. Alors qu'elle vivait encore à Tyr, Dido était mariée à un homme nommé Sychaeus.


Christophe Marlowe

Nouveau - Couverture souple
Condition: Nouveau

Couverture souple. Condition: Nouveau. Édition à couverture souple. Condition: Nouveau. Réimprimé de l'édition de 1826. AUCUNE modification n'a été apportée au texte original. Ce n'est PAS une réimpression retapée ou ocr'd. Les illustrations, l'index, le cas échéant, sont inclus en noir et blanc. Chaque page est vérifiée manuellement avant impression. Comme ce livre imprimé à la demande est réimprimé à partir d'un livre très ancien, il peut y avoir des pages manquantes ou imparfaites, mais nous essayons toujours de rendre le livre aussi complet que possible. Les dépliants, le cas échéant, ne font pas partie du livre. Si le livre original a été publié en plusieurs volumes, cette réimpression ne comprend qu'un seul volume, pas l'ensemble. Reliure à coudre pour une durée de vie plus longue, où le bloc de livre est réellement cousu (smythe cousu/section cousue) avec du fil avant la reliure, ce qui donne un type de reliure plus durable. IL POURRAIT Y AVOIR UN RETARD QUE LA DATE DE LIVRAISON ESTIMÉE EN RAISON DE COVID-19. Pages : 341.


Didon montre à Énée ses plans pour Carthage

Didon montre à Énée un plan pour un temple dans sa nouvelle ville. Romanelli illustre ici le moment où Didon, conscient qu'Énée se tient derrière elle, se met à parler mais s'arrête, pétrifié d'amour, au milieu de sa phrase.

M. Alexander Fordyce, Roehampton, Surrey (Langford, 7 juillet 1774, lot 59).
Rt. Hon. le comte de Poulett, Hinton St. George, Somerset, au moins en 1828, (Londres, Sotheby's, 26 mars 1969, lot 6).
[Thomas Agnew & Sons, Ltd., Londres].
La Fondation Norton Simon.

Une autorisation de reproduction d'images peut être accordée pour un usage commercial scientifique ou artistique. Toutes les demandes d'images, quel que soit leur objectif, doivent être soumises par courrier électronique. Les demandes peuvent également être faites par fax ou par courrier.

Les images peuvent être protégées par le droit d'auteur et d'autres droits de propriété intellectuelle. Une autorisation supplémentaire peut être requise.

Les demandes approuvées pour la reproduction d'une image recevront un contrat détaillant tous les frais et conditions d'utilisation de l'image. Dès réception du contrat signé et du paiement intégral, le Bureau des droits et reproductions fournira l'image. Une copie gratuite du matériel publié doit être fournie au Norton Simon Museum.


Banquet de Didon

Cupidon, à la demande de Vénus, a pris la forme du fils d'Énée, Ascagne, afin d'enflammer Didon d'un amour fou pour Énée. Lors d'un banquet organisé en l'honneur des Troyens, la reine « prend feu en regardant » les cadeaux d'Énée que le dieu déguisé de l'amour lui présente.

M. Alexander Fordyce, Roehampton, Surrey (Langford, 7 juillet 1774, lot 59).
Rt. Hon. le comte de Poulett, Hinton St. George, Somerset, au moins en 1828 (Londres, Sotheby's, 26 mars 1969, lot 6)
[R. M. Light and Co., Boston]
La Fondation Norton Simon Art.

ACTEUR:
Le banquet vient de prendre une tournure fatidique. Didon, reine de Carthage, préside, identifiée par sa couronne. A côté d'elle se trouve le héros troyen Énée, récemment arrivé dans son royaume. Il fait signe à un jeune garçon qui s'agenouille devant la reine avec des cadeaux pour son hôtesse royale. Mais le garçon est vraiment Cupidon déguisé. Le dieu enflammera Didon d'amour pour Énée, mais le héros partira et la poussera au suicide.

NARRATEUR:
L'histoire tragique, tirée de l'Énéide de Virgile, a souvent été reprise dans l'art et l'opéra de l'époque baroque. Conçue comme des motifs à grande échelle pour des tapisseries, connues sous le nom de dessins animés, l'histoire est décrite ici par le peintre italien du XVIIe siècle Giovanni Francesco Romanelli, qui a composé une série de ces scènes sur papier avec un type d'aquarelle opaque appelé gouache. Compte tenu de leur sensibilité à la lumière, ces grands dessins animés remarquablement bien conservés ne sont pas toujours exposés en même temps.

Dans celui-ci, le premier de la série de six, la reine Didon montre à Énée les plans de sa ville. Soudain consciente de sa proximité, elle s'arrête au milieu d'une phrase et le regarde, submergée par la passion.

Dans une scène ultérieure, Romanelli dépeint une violente tempête qui oblige le couple à se réfugier dans une grotte. Là, au milieu du tonnerre et des éclairs, ils consomment leur amour.

Et dans la scène culminante, Enée déserte Didon. Avec son navire naviguant au loin, la reine désemparée, ne laissant que son armure, tombe sur la propre épée d'Énée et se jette sur un bûcher funéraire.

ANNONCEUR (ACTEUR) :
Elle était une reine au cœur d'or… C'était un homme en mission pour fonder l'Empire romain… Ensemble, ils étaient… Didon et Enée : les peintures ! Les illustrations somptueuses de Giovanni Francesco Romanelli racontent l'histoire du fondateur de Rome, Énée. Il est venu à Carthage, a dîné avec la reine Didon et est tombé amoureux, le tout avec un peu d'aide des dieux ! Frissonnez avec la scène du banquet au centre où les amants se rencontrent et Cupidon, déguisé, s'agenouille à leurs pieds et met le feu à leurs cœurs… Dans le tableau juste à gauche, retenez votre souffle pendant que la reine commence à montrer à Énée des plans pour elle ville - et est tellement submergée par l'amour qu'elle ne peut même pas parler !… Puis tournez-vous vers le mur opposé - et sentez votre cœur battre alors qu'ils cherchent un abri contre la tempête - et faites leur propre tonnerre ! Enfin, tournez-vous vers la scène à droite et arrachez-vous les cheveux alors qu'Énée s'éloigne au loin et que Didon se tue avec la propre épée de son être cher. Oui, c'est Didon et Enée, bientôt dans un musée près de chez vous !

NARRATEUR:
D'accord, alors peut-être que ces peintures ne correspondent pas exactement à un film, mais l'histoire qu'elles racontent, tirée du poème grec ancien de Virgile, L'Énéide, aurait pu sortir tout droit d'Hollywood. Avec tout le drame et la romance d'un blockbuster, il a été la base de nombreuses œuvres d'art, même d'un célèbre opéra.

Les peintures que vous voyez ici n'étaient pas le produit fini. C'étaient des dessins pour d'énormes tapisseries tissées, comme un motif que vous feriez pour une robe ou un imprimé bleu pour un bâtiment. Curieusement, des dessins comme ceux-ci sont appelés « dessins animés ». Mais il n'y a rien de "Mickey Mouse" dans l'art !

Une autorisation de reproduction d'images peut être accordée pour un usage commercial scientifique ou artistique. Toutes les demandes d'images, quel que soit leur objectif, doivent être soumises par courrier électronique. Les demandes peuvent également être faites par fax ou par courrier.

Les images peuvent être protégées par le droit d'auteur et d'autres droits de propriété intellectuelle. Une autorisation supplémentaire peut être requise.

Les demandes approuvées pour la reproduction d'une image recevront un contrat détaillant tous les frais et conditions d'utilisation de l'image. Dès réception du contrat signé et du paiement intégral, le Bureau des droits et reproductions fournira l'image. Une copie gratuite du matériel publié doit être fournie au Norton Simon Museum.


Didon building Carthage (l'essor de l'Empire carthaginois), 1815. Artiste : Turner, Joseph Mallord William (1775-1851)

Votre compte Easy-access (EZA) permet aux membres de votre organisation de télécharger du contenu pour les utilisations suivantes :

  • Essais
  • Échantillons
  • Matériaux composites
  • Dispositions
  • Coupes grossières
  • Modifications préliminaires

Il remplace la licence composite en ligne standard pour les images fixes et les vidéos sur le site Web de Getty Images. Le compte EZA n'est pas une licence. Afin de finaliser votre projet avec le matériel que vous avez téléchargé depuis votre compte EZA, vous devez obtenir une licence. Sans licence, aucune autre utilisation ne peut être faite, telle que :

  • présentations de groupes de discussion
  • présentations externes
  • documents finaux distribués au sein de votre organisation
  • tout matériel distribué à l'extérieur de votre organisation
  • tout matériel distribué au public (comme la publicité, le marketing)

Étant donné que les collections sont continuellement mises à jour, Getty Images ne peut garantir qu'un élément particulier sera disponible jusqu'au moment de l'octroi de la licence. Veuillez examiner attentivement toutes les restrictions accompagnant le Contenu sous licence sur le site Web de Getty Images et contacter votre représentant Getty Images si vous avez une question à leur sujet. Votre compte EZA restera en place pendant un an. Votre représentant Getty Images discutera avec vous d'un renouvellement.

En cliquant sur le bouton Télécharger, vous acceptez la responsabilité d'utiliser du contenu non publié (y compris l'obtention des autorisations requises pour votre utilisation) et acceptez de vous conformer à toutes les restrictions.


Les informations sur cet objet, y compris les informations de provenance, sont basées sur des informations historiques et peuvent ne pas être actuellement exactes ou complètes. La recherche sur les objets est un processus continu, mais les informations sur cet objet peuvent ne pas refléter les informations les plus récentes dont dispose l'AMC. Si vous remarquez une erreur ou avez des informations supplémentaires sur cet objet, veuillez envoyer un e-mail à [email protected]

Pour demander plus d'informations sur cet objet, des images d'étude ou une bibliographie, contactez le bureau de référence de la bibliothèque Ingalls.


Contenu

Avant Didon et Enée, Purcell avait composé la musique de plusieurs œuvres scéniques, dont neuf pièces pour Nathaniel Lee Théodose ou la force de l'amour (1680) et huit chansons pour Thomas d'Urfey La préférence d'un fou (1688). Il a également composé des chansons pour deux pièces de Nahum Tate (plus tard le librettiste de Didon et Enée), L'usurpateur sicilien (1680) et Cocu-Haven (1685). Didon et Enée était le premier (et le seul) opéra entièrement chanté de Purcell et s'inspire de la tradition anglaise des masques.

Livret Modifier

Basé à l'origine sur la pièce de Nahum Tate Brutus d'Alba, ou les amants enchantés (1678), l'opéra est probablement, au moins dans une certaine mesure, allégorique. Le prologue fait référence à la joie d'un mariage entre deux monarques, ce qui pourrait faire référence au mariage entre Guillaume et Marie. Dans un poème d'environ 1686, Tate fait allusion à Jacques II en tant qu'Énée, qui est induit en erreur par les machinations diaboliques de la sorcière et de ses sorcières (représentant le catholicisme romain, une métaphore courante à l'époque) en abandonnant Didon, qui symbolise le peuple britannique. Le même symbolisme peut s'appliquer à l'opéra. [6] Ceci explique l'ajout des personnages de la Sorcière et des sorcières, qui n'apparaissent pas dans l'original Énéide. Il serait noble, ou du moins acceptable, qu'Énée suive le décret des dieux, mais pas si acceptable qu'il soit trompé par des esprits malveillants.

Bien que l'opéra soit une tragédie, il y a de nombreuses scènes apparemment plus légères, telles que la chanson du premier marin, "Prenez un court congé de vos nymphes sur le rivage, et faites taire leur deuil avec des vœux de retour, sans jamais avoir l'intention de les visiter plus ." La musicologue Ellen T. Harris considère l'insensibilité et le cynisme de la chanson pour souligner la "morale" de l'histoire, que les jeunes femmes ne devraient pas succomber aux avances et aux promesses de jeunes hommes ardents. [7]

Partition Modifier

Aucune partition de la main de Purcell n'existe et la seule source du XVIIe siècle est un livret, peut-être de la performance originale. La première partition existante, conservée à la Bodleian Library, a été copiée au plus tôt en 1750, bien plus de soixante ans après la composition de l'opéra. [8] Aucune source ultérieure ne suit les divisions d'acte du livret et la musique du prologue est perdue. Le prologue, la fin de la scène « Bosquet » de l'acte 2 et plusieurs danses ont presque certainement été perdus lorsque l'opéra a été divisé en parties destinées à être interprétées comme des intermèdes entre les actes de pièces parlées dans la première décennie du XVIIIe siècle. [9]

Le premier des airs à être publié séparément était "Ah, Belinda" dans Orphée Britannicus. [6] L'air le plus célèbre de l'œuvre est "Quand je suis couché dans la terre", populairement connu sous le nom de "Dido's Lament". Les deux airs sont formés sur une basse lamento moulue. "Dido's Lament" a été interprété ou enregistré par des artistes éloignés de l'école d'opéra typique, tels que Klaus Nomi (comme "Death"), Ane Brun et Jeff Buckley. Il a également été transcrit ou utilisé dans de nombreuses partitions, dont la bande originale de la mini-série HBO Bande de frères (rebaptisé "Nixon's Walk"). Il est joué chaque année par une fanfare militaire lors de la cérémonie commémorative du cénotaphe, qui a lieu le dimanche le plus proche du 11 novembre (jour de l'armistice) dans le Whitehall de Londres. La musique est parfois considérée comme trop simple pour Purcell en 1689, mais cela peut simplement refléter le fait que les interprètes prévus étaient des écoliers. [6] L'œuvre est écrite pour cordes à quatre voix et basse continue. Le fait que le livret de la performance de la Chelsea School indique deux danses pour guitare, la "Dance Gittars Chacony" dans l'acte 1, et la "Gittar Ground a Dance" dans la scène "Grove" de l'acte 2, a conduit un chercheur à suggérer que Purcell envisageait une guitare comme membre principal du groupe de basse continue pour l'opéra. [10] La musique pour aucune de ces danses n'existe et il semble probable que Purcell ne les a pas composées, mais les a plutôt laissées improviser par le guitariste. [11] Plusieurs éditions de l'opéra ont été réalisées et ont été pourvues d'une réalisation continue, une édition notable, quoique plutôt idiosyncratique, étant celle réalisée par Imogen Holst et Benjamin Britten. Il existe un certain nombre d'éditions avec des réalisations, et l'accessibilité de l'opéra aux artistes amateurs est une caractéristique qui a grandement favorisé la croissance de sa popularité dans la seconde moitié du XXe siècle. [12] Alors que la musique du Prologue a été perdue et n'a pas été reconstruite, plusieurs réalisations de l'opéra incluent une solution à l'absence ritournelle à la fin du deuxième acte. Connu pour avoir fait partie de la partition, il est maintenant exécuté comme une danse tirée d'autres œuvres similaires de Purcell, ou inventée purement et simplement dans la même veine, pour garder l'intégrité et la continuité de la performance.

Première et premières reprises Modifier

Une lettre du marchand du Levant Rowland Sherman Associates Didon et Enée avec l'école de filles de Josias Priest à Chelsea, Londres au plus tard à l'été 1688. en 1689. [3] Plusieurs savants ont soutenu que le travail a été composé pour la cour anglaise, soit pour Charles II (et peut-être dès 1684) [4] [5] ou pour James II. [15] Suite aux représentations de Chelsea, l'opéra n'a pas été mis en scène de nouveau du vivant de Purcell. Sa prochaine représentation était en 1700 en tant que mascarade incorporé dans Beauté la meilleure avocate, une version adaptée de Shakespeare Mesurer pour Mesurer au théâtre de Thomas Betterton à Londres.

Après 1705, il a disparu en tant qu'œuvre mise en scène, avec seulement des concerts sporadiques, jusqu'en 1895 lorsque la première version mise en scène des temps modernes a été réalisée par des étudiants du Royal College of Music au Lyceum Theatre de Londres pour marquer le bicentenaire de la mort de Purcell. [16] Didon et Enée a reçu sa première représentation en dehors de l'Angleterre le 14 décembre 1895 dans une version de concert à l'University Society de Dublin.

Spectacles des 20e et 21e siècles Modifier

Didon et Enée créé aux États-Unis à l'hôtel Plaza de New York le 10 février 1923 interprété par les filles de la Rosemary School, bien que Le New York Times a noté que "des libertés considérables" avaient été prises avec la partition. [17] Une version de concert avec des musiciens professionnels organisée par la Société des amis de la musique a eu lieu le 13 janvier 1924 à la mairie de New York, en utilisant une partition éditée par Artur Bodanzky, qui a également dirigé la performance. [18]

Au fur et à mesure que de nouvelles éditions critiques de la partition apparaissent et avec le regain d'intérêt pour la musique baroque, le nombre de productions augmente régulièrement. Après la visite de Jonathan Miller à Bornholm, au Danemark, Didon a été joué en 2007 au Rønne Theatre, qui avait été construit en 1823. Kevin Duggan a dirigé. Parmi les nouvelles productions de l'opéra en 2009, le 350e anniversaire de la naissance de Purcell, figuraient celles mises en scène par le De Nederlandse Opera, le Royal Opera de Londres, la Divertimento Baroque Opera Company et le Glimmerglass Opera à Cooperstown, New York. La production du Royal Opera, qui mettait en vedette la danse contemporaine de Wayne McGregor Random Dance et des effets animés de Mark Hatchard, faisait partie d'un programme double avec Haendel's Acis et Galatée. [19] En 2011, l'opéra a été relancé par City Wall Productions et se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale. [20] Une nouvelle production d'Opera North de l'opéra s'est ouverte au Grand Théâtre de Leeds en février 2013. [21] Opera Up Close a interprété une version tronquée en 2011, la plaçant dans un lycée américain dans les années 1950.

Adaptations Modifier

Une version de l'opéra adaptée à la danse moderne a été chorégraphiée par l'Américain Mark Morris, qui à l'origine dansait à la fois les rôles de Didon et de la sorcière. Il a été créé le 11 mars 1989 au Théâtre Varia à Bruxelles. [22] Depuis, il a été joué plusieurs fois et a été filmé en 1995 par la réalisatrice canadienne Barbara Willis Sweete, avec Morris dans les rôles de Didon et la sorcière. [23] La production a été vue par la suite au Grand Théâtre de Luxembourg, à l'Opéra national de Montpellier et au Sadler's Wells Theatre de Londres. Dans les adaptations de Morris et de Waltz, les personnages sont chacun représentés à la fois par un chanteur et un danseur, les danseurs sur scène et les chanteurs se produisant du côté de la scène ou de la fosse d'orchestre.


L'histoire de Carthage

L'un des plus grands établissements phéniciens s'appelait Carthage, qui se trouvait sur la côte nord de l'Afrique. Il y a une vieille légende sur la fondation de cette ancienne ville qui est très pittoresque.

L'un des rois de Tyr mourut, laissant un fils nommé Pygmalion et une fille Didon, qui était très belle. Bien que Pygmalion n'était qu'un garçon à la mort de son père, les Phéniciens le firent roi. Sa sœur Didon épousa un homme très riche, dont Pygmalion était très jaloux. Après un certain temps, il tua son beau-frère dans l'espoir d'obtenir la richesse qu'il possédait. Mais Didon a caché le trésor. Elle était très triste et troublée, car elle aimait son mari, et elle se décida à s'enfuir de la campagne. Emmenant avec elle de nombreux nobles de la ville, elle mit toutes ses richesses à bord d'un des navires de son frère et fit voile pour Chypre en secret.

Maintenant, quand Pygmalion a découvert que sa sœur s'était enfuie, emmenant certains de ses citoyens avec elle, il était très en colère et l'aurait poursuivie, mais il a été entravé par les prophètes, qui ont dit & #8212

« Il t'ira mal si tu empêches la fondation de celle qui sera la ville la plus heureuse du monde entier.

Puis Didon a navigué de Chypre jusqu'à la côte d'Afrique, débarquant à une quinzaine de milles d'Utique, qui avait longtemps été une colonie phénicienne. Elle trouva les indigènes de la côte amicaux et acheta une parcelle de terre, « autant qu'elle pouvait être recouverte d'une peau de bœuf, afin de rafraîchir ses compagnons, qui étaient maintenant très fatigués de leur voyage ».

Là arrivèrent de nombreux indigènes apportant des marchandises à vendre, et très vite s'éleva une grande ville. Les habitants d'Utique se réclamaient de la parenté des nouveaux venus, car n'étaient-ils pas tous originaires de l'ancienne Phénicie ? Et ils ont construit leur belle ville et l'ont appelée Carthage. Le site a été bien choisi. Le promontoire sur lequel il s'élevait offrait d'excellents ports pour la navigation, et les colons phéniciens, ancrés dans ce havre, ne tardèrent pas à en voir les avantages.

A mi-chemin de la Grande Mer, à proximité de l'Espagne et de la Sicile, cette nouvelle ville africaine devait en effet être « la ville la plus chanceuse du monde entier ».

La Phénicie était au sommet de sa puissance, la Grèce n'était pas encore grande, Rome ne s'était pas levée. Les grands empires d'Orient, l'Égypte et Babylone, mouraient lentement. Carthage devait encore régner sur la Grande Mer et éclipser la mère patrie.

La ville devenait de plus en plus florissante. La beauté et la renommée de Didon ont été retenties à l'étranger jusqu'à ce qu'elles aient atteint les oreilles du roi des Maures. Il fit venir les hommes de Carthage.

« Retournez voir la reine et dites que je demande sa main en mariage », dit le roi « et si elle ne veut pas, alors je ferai la guerre contre elle et sa ville. »

Mais ces hommes, craignant de transmettre le message du roi à Didon, connaissant l'amour qu'elle portait à son mari, inventèrent un artifice astucieux.

« Le roi des Maures, dirent-ils, désire trouver quelqu'un qui enseignera à son peuple un mode de vie plus doux, mais qui quittera sa propre famille et ira vers un peuple barbare qui est comme les bêtes. du champ?"

« Nul ne doit refuser d'endurer la dureté de la vie, ne serait-ce que pour l'amour de sa patrie : non, il doit y donner sa vie même, s'il le faut », répondit-elle avec un patriotisme rare en ces premiers jours.

Alors les hommes de Carthage ont répondu—

"Tu es jugée de ta propre bouche, ô reine. Ce que tu conseilles donc aux autres, fais-le toi-même, si tu veux servir ton pays."

Dido était tombée dans son propre piège. Elle était très malheureuse.

« Donnez-moi l'espace de trois mois, dit-elle, afin que je puisse me lamenter sur mon ancien domaine.

Puis elle se rendit dans la partie la plus éloignée de la ville, la ville de sa propre fondation, destinée à de si grandes choses. Elle avait construit un grand bûcher, et un jour elle l'a monté elle-même au sommet, une épée dégainée à la main.

Regardant de haut les Carthaginois rassemblés autour, elle cria à haute voix avec une résolution née du désespoir.

"Vous m'avez dit d'aller voir mon mari. Voyez, alors, j'y vais."

Là-dessus, elle enfonça l'épée dans son cœur et tomba morte. Telle est la légende de la fondation de Carthage.


Parler : Dido

Je vous demande pardon : je suis nouveau ici et j'essaie de comprendre ce système. D'accord. Peut-on parler de cet article ? Pouvons-nous garder ensemble nos différentes versions ici ? Ensuite, nous pourrons parler davantage de ce sujet, et si vous le souhaitez, je pourrai vous en dire plus sur mes sources et mes études. Et vous aussi bien sûr (à propos des vôtres). Merci beaucoup.

Les débutants sans connexion qui entrent et suppriment des articles entiers et les remplacent par leur propre travail sans commenter pourquoi sont recherchés avec méfiance. Si vous rencontrez des problèmes avec l'article actuel, veuillez nous en informer et modifier l'article comme vous le souhaitez. Mais ne remplacez pas simplement le tout sans aucune explication. RickK 23:02, 15 février 2004 (UTC)

C'est bon! Maintenant j'ai compris la procédure. Je vous demande encore pardon. Je ne suis pas un vandale, bien sûr. Si vous préférez le haut de la page, pour moi ce n'est pas si important. J'aimerais parler de ce sur quoi nous ne sommes pas d'accord. Voici mon e-mail : [email protected] De rien merci.

J'ai corrigé des inexactitudes telles que la déclaration selon laquelle Pygmalion s'était emparé des richesses d'Acherbas[sp] et qu'Elissa s'était jetée dans le feu. Il n'y a vraiment que deux versions de l'histoire qui nous sont parvenues, et en précisant en quoi elles diffèrent, il semblait que discuter de la version précédente avait d'abord mieux fonctionné.

J'ai supprimé les "contours historiographiques". Ce n'était pas historiographie, plutôt une reconstruction historique POV de la vie d'une personne qui n'a peut-être jamais vécu. S'il y a un consensus sur cette question, c'est probablement qu'il n'y a pas assez d'informations survivantes pour permettre une reconstruction historique. J'ai ajouté un peu sur ce débat.

Des détails tels que la date de naissance et de décès, la visite à Malte, qu'Elissa s'est remariée (rien de cela dans aucune source que je connaisse), qu'elle ait personnellement favorisé un gouvernement républicain (preuve ?) ou qu'elle a été identifiée avec Tanit (preuve ?) ne sont ni une historiographie ni une reconstruction historique fondée sur des preuves. La théorie de la « double écriture » de Maleuvre n'est pas non plus généralement acceptée. Le peu de réponse que j'ai vu ne lui a pas été favorable.

J'ai laissé l'anecdote du nom de la rue, mais cela ne me dérangerait pas que quelqu'un à Rome confirme qu'en effet tous nom chez Virgile Énéide est un nom de rue quelque part à Rome sauf Didon (et sinon, quels autres noms sont omis). Dans l'état actuel des choses, l'histoire a un air de légende urbaine.

Le lien vers www.virgilmurder.org a été supprimé car n'ayant pratiquement aucun rapport avec Dido. Il est toujours dans la page d'entrée de Wikipedia Virgil où il est pertinent. jallan 00:56, 21 mai 2004 (UTC)

Cher jallan, es-tu fasciste ? Wikipédia n'est pas à vous, ce n'est pas une jallanpedia. J'habite à Rome, je connais ma ville : ta remarque est stupide : Didon est le DEUXIÈME caractère d'importance dans l'Énéide et ELLE N'A PAS DE RUE À ROME. MÊME ILLIONEUS EN A UN (LE CONNAISSEZ-VOUS ?) : souhaitez-vous consulter la base de données des rues de Rome ? Soyez démocrate et discutez avec moi et d'autres utilisateurs de vos idées. Bien que vous soyez arrogant, je ne supprimerai pas votre partie comme vous l'avez fait avec la mienne et celle des autres utilisateurs. C'est normal qu'avec les sujets de Virgile, comme Didon, il y ait plusieurs points de vue. Vos sources (comme Timeus) sont des potins, des potins classiques. Vous oubliez Ovide, Silius Italicus, Trebellius Pollio, et surtout Virgile (en double écriture). Et s'il vous plaît, apportez votre partie Énéide dans sa page appropriée : Elissa/Dido n'a pas été créée à partir d'Auguste. Elle était à la tête d'un peuple en guerre contre Rome. Avez-vous lu au moins un des livres que j'ai mis en bibliographie ? Savez-vous que Didon est Tanit selon certains érudits importants ? Connaissez-vous le signe de Tanit ? Si vous êtes disponible pour discuter civilement, je peux répondre à toutes vos questions et je me ferai un plaisir de vous montrer des sources que vous ne connaissez pas. Ensuite, si vous détestez ce personnage pour vos raisons politiques ou personnelles, vous pouvez le dire.

Les pages d'utilisateurs de Salvatore Conte semblent avoir disparu. Peut-être a-t-il quitté Wikipédia.

Dans tous les cas, j'ai modifié ce passage de Mussolini Dido à la lumière de la nouvelle affirmation de Savlatore Conte selon laquelle Dido était le seul personnage important omis des noms de rue, et non pas qu'elle était le seul personnage omis comme Salvatore Conte l'a écrit à l'origine.

Pour le reste, j'ai encore supprimé ce qui me semble une reconstruction personnelle idiosyncratique de l'histoire supposée originelle de Didon. Selon http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:What_Wikipedia_is_not et http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:No_original_research Wikipedia n'est pas l'endroit pour de telles choses, surtout lorsqu'il est présenté sans attribution ou aucune indication quant à la raison des conclusions.

Par exemple, une discussion sur qui pense exactement que l'histoire de la peau de taureau est de l'histoire plutôt qu'un motif folklorique et pourquoi ils le font serait raisonnable dans l'article.

Je ne comprends pas l'affirmation selon laquelle Elissa/Dido n'a pas été créée à partir d'Auguste. Qui a dit qu'elle l'était ?

Je ne sais pas si Tanit est vraiment Didon selon certains érudits importants.

On ne peut pas non plus s'attendre à ce que moi-même ou d'autres lecteurs de l'article le sachions si ces savants importants ne sont pas nommés. Leur raisonnement devrait également être donné, ce qui est probablement plus important que les noms. C'est particulièrement le cas pour une théorie qui est pratiquement inconnue.

Je sais que Tanit ou Tennit a été identifié avec `Ashtart par plusieurs savants italiens, dont Garbini et Moscati et on trouve encore cette équation. W. F. Albright et d'autres croyaient que Tanit était la déesse `Anat. Frank Moore Cross a plaidé pour l'identification avec la déesse ougaritique Athirat. Il croyait également que le nom Tanit se trouvait dans le texte proto-sinaïtique 347. Il y a une discussion sur Tanit à http://www.labherm.filol.csic.es/Sapanu1998/Es/Actas/GarcBell/MPazGB.htm qui fait aucune mention de Didon ou Elissa.

Une identification avec Didon est certainement mainstream et même pas discutée dans le mainstream. Il n'y a rien de mal à présenter ici une théorie de la minorité. Mais de telles théories devraient être honnêtement identifiées comme telles et comparées et contrastées avec d'autres théories, dans ce cas probablement dans un article sur Tanit/Tennit avec un lien croisé de Dido.

Je connais le soi-disant "signe de Tanit". Cela n'a peut-être rien à voir avec Tanit. Voir http://www.barca.fsnet.co.uk/Tanit-symbol.htm. Mais cela me semble sans rapport avec le fait que Didon soit Tanit ou ne soit pas Tanit.

Dans tous les cas, l'écriture idiosyncratique non-NPOV n'appartient pas à Wikipedia, sauf comme indiqué sur http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:No_original_research et http://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia : What_Wikipedia_is_not lorsqu'il est présenté dans le cadre d'une discussion sur différentes théories.

Wikipédia n'est pas l'endroit pour propager des théories idiosyncratiques. jallan 01:26, 29 mai 2004 (UTC)

Maintenant je comprends qui tu es. Première chose, vous n'avez pas de nom et de prénom, alors que le Dr Salvatore Conte en a un. Il vous a invité à confronter et à présenter des idées et des auteurs, mais vous - encore une fois - avez fait du vandalisme de son article. Vous ne lui avez pas donné le temps et la chance de répondre et d'expliquer ses raisons, je suppose. Votre humour sur les rues de Mussolini est stupide : bien sûr, le Dr Conte a fait référence à un personnage important comme Didon. Je me souviens que Wikipedia est un nouveau projet innovant, pas un projet de « copier-coller » provenant d'autres sources. Cet espace est ouvert aux nouvelles idées et aux nouveaux chercheurs. Vous détestez Didon parce qu'elle appartient peut-être à une civilisation disparue, et parce que c'était peut-être une femme, elle était sémite, elle était africaine. Je ne peux pas comprendre votre point de vue terne axé sur les potins classiques de Timeus. Vous devez apporter des idées, pas de haine, pas de politique ici, s'il vous plaît. Bien sûr, il existe de nombreux points de vue sur ce sujet. Vous citez des auteurs importants, et c'est juste et intéressant. Mais le Dr Conte est lui-même auteur, et il peut citer un certain nombre d'auteurs qui suivent un point de vue différent du vôtre. Mais je pense qu'il ne doit pas commencer tant que vous ne devenez pas une personne civile. Lorsque vous êtes prêt à discuter civilement (« page de discussion » est le nom de celui-ci, pas « décrets Jallan »), je pense qu'il peut exposer d'autres sources. Jusqu'à ce moment-là, je défendrai la pluralité de Wikipédia qui regarde tous les jours, la restituant à chaque fois de votre vandalisme. As-tu compris?

J'ai lié cela à la page NPOV où d'autres peuvent voir et juger.

Si le Dr Conte peut citer des sources pour sa tentative de reconstruction, alors il devrait le faire dans le nouvel article de perspective. Comme je l'ai mentionné, cela ne me dérangerait pas du tout de voir quelles raisons il pourrait y avoir pour identifier Tanit avec Dido.

Mais à qui est cette nouvelle perspective ?

S'il s'agit d'une perspective partagée d'un groupe, alors l'auteur devrait certainement être nommé et crédité et une indication devrait être fournie quant à la justification de la théorie et si elle est ou non largement acceptée.

Si cette "nouvelle perspective" est uniquement la propre création idiosyncratique et imaginative du Dr Conte, alors Wikipédia n'est pas l'endroit pour cela à moins qu'elle ne devienne largement acceptée.

Une mention de la théorie de la double lecture de Jean-Yves Maleuvre est à peine suffisante pour établir la validité de cette « Nouvelle Perspective », car les affirmations de Meleuvre exprimées sur http://www.virgilmurder.org/ sont généralement considérées comme marginales.

De même, je ne voudrais pas qu'une seule des diverses tentatives récentes de reconstruction du roi Arthur historique apparaisse seule dans un article sur le roi Arthur sans indication des diverses théories concurrentes. jallan 00:07, 30 mai 2004 (UTC)

J'accepte votre défi avec beaucoup de plaisir. Je ne comprends pas votre haine envers un savant sérieux comme le Pr Maleuvre : il est complètement indifférent à la biographie de Didon. Si vous avez des problèmes avec lui, résolvez-les avec lui. Je suis une autre personne. Bien sûr, nous avons besoin de temps : j'ai un travail, j'espère que vous en avez un aussi. Nous pouvons choisir un seul sujet pour commencer. Mais soyez honnête, sinon ce défi n'a aucun sens. Vous ne pouvez pas dire, si vous êtes une personne sérieuse, je suis le seul à croire que Dido est Tanit. Essayez d'être sérieux. La science n'est pas un dogme : personne n'a la vérité ultime. Il existe différentes théories pour chaque problème. Vous seul voulez une théorie unique. Je ne veux pas dire que c'est sûr que Dido était aussi Tanit : c'est l'une des possibilités, comme la vôtre est l'une des possibilités. Mais le point de vue que j'ai rapporté ici a au moins sept savants internationaux qui le soutiennent, et je les ai rapportés dans la bibliographie. Ma propre théorie a été citée par des savants sérieux. J'accepte de parler par mon nom d'origine, tandis que vous êtes masqué par un surnom. Poursuivant, juste pour en dire un très bientôt, l'atterrissage de Didon à Malte a été rapporté par Ovide dans "Fasti". Ovide est un excellent auteur, bien plus fiable que Timeus, qui est la seule source de vous. Timeus détestait la civilisation punique (BEAUCOUP D'HISTORICIENS LE DISENT !). Son histoire sur Didon est stupide, et des érudits importants comme S. Moscati (que vous avez cité) ne la prennent pas trop au sérieux. G. Herm aussi et encore plus. Alors vous oubliez Silius Italicus. Comme vous pouvez le trouver sur mon article (mais votre haine ne vous permet pas de lire), sur Punica 1.71/76, il parle d'un fidèle disciple de Didon qui la sauve et la suit DANS TOUS LES CAS DE LA VIE (donc dans le suicide aussi ? Le "problème" est que cet homme est l'ancien PÈRE d'Hannibal, donc il ne s'est pas suicidé. Cela signifie que Didon ne s'est pas suicidé aussi, car Hannibal dit qu'il descend directement de Didon : un suicide peut être enceinte ? ). DANS TOUS LES CAS DE LA VIE est à l'évidence une formule conjugale. Encore une fois: juste vous dans l'article Zenobia rappelez-vous que la reine Zenobia s'est déclarée descendante directement de Didon (elle voulait ses droits royaux, pas une blague) donc une autre fois, un suicide peut être enceinte? Vous ne réalisez pas que la société grecque et romaine était misogine ? Vous dites par vous-même que nous ne savons pas si Dido a vraiment existé et ensuite vous voulez être sûr qu'elle s'est suicidée ? POURQUOI? Je ne dis pas que je suis sûr qu'elle ne s'est pas suicidée. Je dis qu'il y a de bonnes preuves qui montrent qu'ils ne se sont pas suicidés. Mais je reconnais d'autres théories, et j'ai appelé « nouvelles perspectives » la théorie du « pas de suicide » parce qu'elle est plus récente que les autres, pas parce que c'est mieux ou pire. A propos de Virgile : on n'a pas besoin d'arriver avant l'âge de Maleuvre pour comprendre Virgile. Ovide l'a très bien compris, très vite. A. Barchiesi, un grand érudit en Italie, dit que Didon d'Ovide n'a pas l'intention de se suicider, par exemple. Ce ne sont que de très très petites parties d'arguments que je peux vous montrer. Juste un début. Si vous parlez seul et non pour des raisons politiques cachées, nous pouvons parler plus amicalement. Votre choix.

Vos déclarations sous « Nouvelles perspectives » pour chaque incident de la vie imaginaire d'Elissa ne répertorient qu'une seule possibilité. Il n'est attribué à aucune source. Apparemment, c'est votre théorie idiocratique qui ignore tout savant qui parle différemment.

Mais considérez que si nous assumons chacun la responsabilité de l'article entier lorsque nous appuyons sur "enregistrer", alors lorsque nous apportons un changement qui représente nos propres points de vue mais pas des points de vue contraires, ou représente des points de vue contraires de manière injuste ou incomplète, nous ajoutons sûrement un biais à Wikipedia . Est-il sensé de ne pas assumer la responsabilité de l'intégralité de l'article ? Est-ce que cela a du sens de prendre des phrases et de dire « Ceci sont à moi » ? Peut-être, mais dans un projet si fortement et explicitement engagé dans la neutralité, cette attitude semble déplacée.

L'autre côté pourrait très bien trouver vos tentatives de caractériser leurs points de vue inférieures, mais c'est la pensée qui compte. En résolvant les différends sur les problèmes de neutralité, il est de loin préférable que nous reconnaissions que toutes les parties doivent être présentées de manière équitable et que nous fassions au moins un collège essayer de présenter les autres parties de manière équitable. Ce sera apprécié beaucoup plus que de ne pas essayer du tout.

« Écrire pour l'ennemi » pourrait donner l'impression que nous ajoutions délibérément des arguments erronés à Wikipédia, ce qui serait une chose très étrange à faire. Mais il est préférable de considérer ce comportement (par ailleurs déroutant) comme l'ajout des meilleurs arguments (publiés) de l'opposition, de préférence en citant une personne éminente qui a réellement présenté l'argument sous la forme dans laquelle vous le présentez, en les énonçant avec autant de sympathie que possible. Les universitaires, par exemple les philosophes, le font tout le temps.

Vos "nouvelles perspectives" non attribuées enfreignent ces règles.

Ceci est un article d'encyclopédie et ne doit pas présenter l'opinion d'une personne sur des questions aussi indémontrables que, par exemple, la motivation de Didon pour quitter Tyr ou si l'histoire de la lanière est vraie ou fausse (à moins qu'il n'y ait quelque chose proche de l'unanimité parmi les chercheurs ). De tels articles sur des personnages légendaires devraient contenir tout ou partie de l'identification des sources du personnage, des résumés de l'histoire ou des histoires racontées, des discussions sur les remaniements tardifs des contes et une enquête sur les discussions savantes. Ils ne doivent pas contenir une vision idiosyncratique particulière d'un seul individu.

L'atterrissage de Didon à Malte n'est pas soutenu par le Fasti qui parle d'Anna, pas de Didon, débarquant à Malte et de l'ancienne hospitalité du roi, qui pourrait faire référence au voyage original de Didon depuis Tyr ou pourrait faire référence à une visite ultérieure, si l'on fait confiance à Ovide. Pourquoi devrait-on? Considérez-vous vraiment cette histoire étrange d'Anna chassée de Carthage et finalement arrivée sur Aneas et de devenir la déesse Anna Perenna comme historique ?

Mentionner dans une tentative supposée de reconstituer l'histoire de Didon qu'Elissa s'est arrêtée à Malte suggère qu'il y a une raison pour laquelle un arrêt à Malte a plus de preuves historiques que, disons, l'histoire de Didon ayant les sacs de sable jetés dans la mer. C'est du moins ce qu'un lecteur retiendrait d'un résumé qui inclut l'un et omet l'autre.

De telles décisions arbitraires selon lesquelles quelque chose est historique devraient être justifiées ou ne devraient pas être prises du tout ou devraient être attribuées à une tradition particulière d'érudition, par exemple : « W. F.Albright et d'autres assimilent Tanit à « Anat » ou même simplement « Certains érudits assimilent Tanit à « Anat". Il serait incorrect de dire dans une section particulière : « Tanit est « Anat ». ici "Tanit c'est Didon".

Quant à l'histoire de Timée, nous ne l'avons pas vraiment. Tout ce que nous avons, c'est le compte de Justin. Si vous le niez, la plupart de vos « nouvelles perspectives » disparaîtront également. Vous avez tout à fait raison de dire que la plupart des érudits ne prennent pas cette histoire au sérieux. Mais ils ne prennent aucune de l'histoire d'Elissa très au sérieux. Ils ne prennent certainement pas au sérieux le récit d'Ovide sur Anna. Pourtant votre historicisation prend presque tout au sérieux jusqu'à l'histoire du suicide, même si Ovide aussi, tant dans le Fasti et dans le Métamorphoses, mentionne le suicide de Didon en rapport avec l'histoire d'Énée. Ovide est-il vraiment plus historique que Timeaeus ou Justin ? Considérez-vous vraiment l'histoire d'amour d'Énée comme historique et le fantasme du compte de Justin.

(Je suggérerais qu'ils sont tous les deux susceptibles d'être fantastiques, mais que la connexion d'Énée est la fantaisie la plus récente. comme l'est l'opinion générale. Prenant Ovide comme histoire, en particulier en ce qui concerne le récit dans le Fasti est très inhabituel.)

Quant à Silius Italicus, je le mentionne. Ce que vous laissez de côté dans votre résumé ici, c'est que le jeune homme est coiffé Belides, c'est-à-dire "fils de Belus", et est normalement considéré comme un frère cadet de Dido fils de Belus qui a suivi Didon dans tous les cas de sa vie. Combien ont déjà eu un problème avec ça ? Il existe une chose telle que d'essayer d'extraire des mots bien plus que ce que l'on veut dire. Sur votre théorie, voudriez-vous dire Silius Italicus pour dire que ce jeune homme, dont vous feriez un second mari à Didon plutôt que son frère (fils d'un autre Belus ?), vécut exactement aussi longtemps que Didon vécut et pas un instant de plus ? Sinon, qu'importe comment Didon a rencontré sa mort car Silius Italicus n'avait pas l'intention de comprendre que Belides est mort exactement quand elle l'a fait, seulement qu'il l'a suivie et a généralement partagé sa situation de son vivant.

Pris entièrement au pied de la lettre, le mot d'Italicus signifierait que ce jeune homme était avec Dido dans tout ce qu'elle faisait, se couchait avec elle tous les soirs, se levait avec elle le matin, était avec elle quand elle urinait et déféquait, ne s'était jamais séparé d'elle pendant un instant.

N'y a-t-il pas quelque chose de contraire à appuyer la déclaration de Silius Italicus sur le garçon suivant Dido dans tous les cas de sa vie si absurdement loin et si extrêmement littéralement, puis en supprimant l'utilisation du terme par Italicus Belides?

N'y a-t-il pas quelque chose de contraire à ignorer entièrement que Silius Italicus relate le suicide de Didon sur le bûcher dans le livre 2, 412f ?

Dans le livre 15, on dit qu'Hannibal descend de Belus et est lié à Didon, et non à Didon.

Justin, Virgile, Ovide et Silius Italicus racontent tous le suicide de Dido/Elissa.

Cela ne veut pas dire que c'est arrivé, bien sûr. Mais alors, rien de ce qu'ils disent n'est peut-être arrivé. Didon est peut-être autant une invention que Romulus l'était probablement ou tous les récits de sa vie n'ont peut-être pas plus de rapport avec une vraie Elissa que les récits médiévaux de Dietrich von Berne avec l'historique Théodoric le Goth.

Il y a une discussion sur l'ascendance de Zenobia sur http://www.geocities.com/christopherjbennett/ptolemies/selene_ii.htm . Les auteurs suggèrent une relation avec les Barcides ainsi que la revendication de Silius Italicus pour la descendance des Barcides du frère de Didon, pas directement de Dido. Une confusion entre prétendre être l'héritier de quelqu'un et prétendre être un descendant direct est assez courante dans les sources. (On trouve maintes et maintes fois dans des sources secondaires que les Tudors prétendaient descendre du roi Arthur. Ils ne l'ont pas fait. Ils ne prétendaient que d'une manière vague être les héritiers d'Arthur.) Et la revendication n'apparaît que dans cette dernière histoire d'Auguste, qui n'est pas considéré comme digne de confiance par la plupart et presque certainement pas réellement écrit par Trebellius Pollio.

Bien sûr, si vous inventez un deuxième mari pour Didon, pourquoi ne pas plutôt inventer un fils par son premier mari ? Un tel fils pourrait ont également été trouvés dans une tradition alternative.

Mais le point principal : il est inapproprié selon les standards de Wikipédia qu'une seule théorie soit présentée comme ce Nouveau Point de Vue est présenté, surtout seul, sans attribution à personne et sans justification. Si c'est entièrement votre propre conception, cela enfreint encore plus les règles de Wikipédia, en particulier dans tous les domaines où il s'agit certainement d'une théorie très minoritaire. Y a-t-il un autre érudit qui serait d'accord avec le fait qu'il s'agit d'une histoire probable d'une Elissa historique sur tous point.

Combien d'érudits à part vous rejettent le suicide mais acceptent l'histoire de Byrsa ? Pourquoi votre reconstruction particulière devrait-elle être celle que les lecteurs voient alors qu'elle n'est pas standard ? Pourquoi une reconstruction devrait-elle être incluse alors qu'il n'y en a pas de standard ?

Et selon les règles de Wikipédia, n'importe qui a le droit de modifier ou de changer vos déclarations (ou mes déclarations) à tout moment. C'est une autre raison pour laquelle Wikipédia n'est pas le bon endroit pour une théorie idiosyncratique ainsi présentée. Une fois que vous le placez dans Wikipédia, cet écrit ne vous appartient plus. N'importe qui peut réécrire comme il l'entend sous réserve de commentaires par d'autres et de tout arbitrage final de tout différend par ailleurs inconciliable. Seul un résumé d'une théorie attribuée à un érudit particulier ou à une école particulière pourrait avec une certitude raisonnable être laissé de côté. au moins en ce qui concerne le contenu. Même là, les mots peuvent être changés tant que les résultats représentent honnêtement les idées de ce savant particulier ou de cette école de pensée particulière.

Si une théorie devait avoir un statut spécial dans cet article, ce serait l'opinion la plus courante, à savoir que nous n'avons pas assez d'informations pour écrire sur une Elissa historique et que nous ne devrions pas essayer. jallan 07:54, 30 mai 2004 (UTC)

C'est intéressant et nous ferons un livre à la fin. Maintenant juste un flash : je reviens bientôt. Je pense que c'est difficile de parler avec toi, Jallan. Vous opposez même l'évidence. Vous semblez avoir un but unique : imposer avec violence votre point de vue et montrer que Didon appartenait à la culture grecque ou romaine. Peut-être que vous gagnerez, mais votre victoire sera médiocre. Vous ne vous battez pas pour le progrès et la démocratie. Je ne veux pas vous offenser, mais il est difficile de parler avec vous si vous ne connaissez pas bien la langue latine. Quel frère mineur de Didon ? La première : Silius Italicus suit strictement Virgile (son Maître), et aucune source (certainement pas Virgile) ne parle d'un frère de Didon, au-delà de Pygmalion. Deuxième : « Belides iuvenis » est l'expression originale de Silius Italicus (il écrivait en latin, pas en anglais, pas en italien) NO MINOR BROTHER. A propos de "Belides" tu es en faute : Hannibal se dit "Elisseo" : et alors ? Vous devez lire les mots dans leur passage et leur sens complet. Troisième : à la lumière de tout le passage de Silius, il est absolument clair (vérifiez-le) que cette personne que vous appelez "frère mineur" était glorieuse parce qu'aidait Dido (pour un frère ce serait normal, vous ne pensez pas ?), et que cette personne était de la famille Barca (famille Hannibal): donc - encore une fois - il ne peut pas être de la famille Barca et du père de Dido ensemble !! Mais, comme le dit Silius, les neveux de cette personne (le "frère mineur" ou juste un JEUNE COURTEZAN DE LA MAISON ROYALE), donc Amilcare et hannibal, descendance de Barca et de BELUS Premier, il est donc clair que le "frère mineur" a quelques fils de Didon et ont réuni les deux familles (celles du Barca et des Belus I). Mais Silius en dit plus sur la mort de Didon : c'était dans le Temple de Junon pas dans la Maison Royale c'est une autre preuve de son PAS SUICIDE : il est impossible de construire un pire dans un Temple, et il est clair qu'elle y est allée pour teindre devant sa Déesse . Demain, je donnerai le nom de six savants qui soutiennent que Didon était Tanit. Parler mal d'Ovide est une blague de votre part. C'était un maître, et dans la bibliographie de cet article, vous pouvez trouver des essais sur le lien entre Ovide et Virgile. Je vais vous citer combien d'érudits pensent que Timeus n'a aucune crédibilité. À propos du passage à la République, Virgile dit ceci dans Premier livre d'Énéide : Je suis surpris que vous ne le reconnaissiez pas. Tout le monde sait que Carthage n'avait pas de monarchie. Didon était la reine de Tyrus, en effet. Je ne dis pas que j'ai des preuves ultimes, mais je ne comprends pas parce que vous pensez que vous en avez alors, ou parce que vous pensez que ce ne sont que des idées du Dr Conte : comment pouvez-vous penser cela ? C'est tout simplement incroyable. G. Herm, un érudit prestigieux n'accepte pas la partie de l'histoire de Timeus de Didon dans laquelle elle se suicide. Et le professeur Moscati aussi. L'histoire du suicide de Timeus et Justin est très différente : ils inventaient donc. Vous avez raison de dire que le suicide dans Virgile n'est pas une vérité historique car c'est pour Énée : Virgile dit que le destin de Didon est de vivre longtemps, juste Énée peut le changer. Mais nous savons qu'Énée et Didoe étaient très éloignés dans le temps, donc Virgile pense que "Dido historique" a vécu longtemps. Maintenant je n'ai plus le temps, désolé. On peut discuter point après point ? S'il vous plaît dites le premier. Au revoir.

Je ne pense pas m'opposer à des preuves. Je pense que vous déformez et que vous choisissez des preuves pour qu'elles correspondent à une théorie préétablie.

Je connaissais bien la forme latine Belides iuvenis et je pensais avoir expliqué clairement qu'une interprétation normale de ceci comme «jeune fils de Belus» ferait naturellement référence à un frère cadet de Didon qui est la fille de Belus. Cela n'a-t-il pas été l'interprétation normale ? C'est l'interprétation trouvée sur http://www.geocities.com/christopherjbennett/ptolemies/selene_ii.htm . Recherchez Zénobie.

Qu'aucune autre source ne parle de ce frère est vrai. Il est également vrai qu'aucune autre source ne mentionne un deuxième mari pour Dido non plus. Il y a au moins de la place pour ce frère dans les histoires standards. Il n'y a pas de place pour un deuxième mari.

Silius Italicus est soit en train d'inventer soit de raconter une tradition qu'on ne retrouve pas avant lui dans la littérature survivante. Qu'Italicus désigne ici le roi mythologique nommé Belus I me semble très improbable. Certes, il est raisonnable d'imaginer que la lignée de Didon puisse remonter jusqu'au roi mythique Agénor de Tyr ou de Sidon qui est normalement fils de Poséidon par la Lybie et frère cadet de Belus qui est roi d'Egypte. Mais Belus n'a rien à voir avec la Phénicie. Il est le père d'Egyptus et de Danaus, d'où les Danaans. Seul Nonnus dans son Dionysiaque, pour autant que je sache, fait de Belus le père d'Agénor.

Si Silius Italicus signifiait bien Belus d'Egypte plutôt que Belus père de Didon et faisait bien référence à la généalogie très inhabituelle qui apparaît également dans Nonnus, il est inhabituellement obscur.

Italicus fait dire à Hannibal : mihi Belus auorum principium, mihi cognatum Sidonia Dido nomen. Cela semble assez clair. Belus père de Pygmalion et Dido est le début de sa lignée et Dido est un parent mais pas un ancêtre direct.

Si effectivement, comme vous le prétendez, Silius Italicus suit exactement Virgile, alors pour lui Didon meurt sur le bûcher comme Virgile le fait. Silius Italicus mentionne la mort sur le bûcher au livre 2, 412f et au livre 8.50f. Le texte est assez clair dans les deux cas. Où Silius Italicus placerait-il un deuxième mari dans sa chronologie et son histoire ?

Je n'arrive pas à localiser la référence que vous prétendez situer la mort dans le temple de Junon. Un bûcher dans un temple serait en effet absurde.

Et je trouve l'explication sur http://phronesis.org/article.php3?id_article=20 très peu convaincante. Qui avant le Dr Conte a jamais interprété ce passage comme signifiant qu'Énée et ses partisans imaginaient seulement le suicide ? Combien ont été convaincus par la théorie unique du Dr Conte ? Silius Italicus se réfère directement au bûcher. Silius Italicus voulait-il aussi que ce soit imaginaire ? Pourquoi s'embêter à le raconter alors ?

Quant à Didon étant Tanit, sur http://phoenicia.org/childsacrifice.html, le Dr Conte présente cette idée comme inhabituelle et invente une dévotion à Astarté, qu'on ne retrouve dans aucun texte. Certainement dans les deux Énéide et Silius Italicus, il est entendu que Tanit est Junon.

Il ne sert à rien de citer des érudits qui pensent que le récit de Timée n'est pas crédible. Bien sûr, la plupart pensent que c'est une légende. Ils ont également mis de côté les récits plus complets de Justin, Virgile, Ovide et Silus Italicus. Pour les trois derniers, on pourrait mieux l'appeler invention littéraire, mais bien sûr, l'invention littéraire est parfois ce que les générations suivantes acceptent comme tradition.

La bizarrerie n'est pas dans ce que vous jetez mais ce que vous gardez. J'ai l'impression que pour une raison quelconque vous ne vouloir L'histoire d'Elissa se termine par un suicide, comme un jeune ami à moi qui a récemment exprimé avec envie que l'histoire de Roméo et Juliette aurait été meilleure si elle s'était terminée heureusement. Alors vous essayez désespérément de réécrire la fin. C'est tout à fait légitime en tant qu'art. Il n'y a aucune raison pour qu'il n'y ait pas de liens vers des critiques de la pièce de Savatore Conte. Salvatore Conte a tout autant le droit de changer ses sources que Virgile ou les auteurs antérieurs. Mais il me semble que vous refusez à ces auteurs antérieurs leur propre voix pour raconter une histoire différente de celle que vous préférez.

Virgile a peut-être pensé que l'Elissa historique avait longtemps vécu. Il a peut-être pensé que l'Énée historique, s'il y en avait une, ne s'approchait jamais de l'Italie. Ou il était peut-être tout à fait prêt à croire que Carthage a été fondée bien avant Timée, à la suite d'autres chronologues qui ont daté sa fondation beaucoup plus tôt. Pourquoi ne le pense-t-il pas ? Les chronographes étaient en désaccord les uns avec les autres. Virgile a peut-être aussi sincèrement cru qu'un Énée historique venait d'un Ilion historique et a fondé Lavinium et croyait même une tradition selon laquelle il avait visité Carthage.

Je ne vois pas l'idée que la vie de Didon ait été écourtée indique autre chose que l'histoire bien connue de Meleager et la marque brûlante indique que ceux qui l'ont racontée pensaient qu'il y avait un Meleager historique qui avait une longue vie.

Encore une fois, les articles de Wikipédia, lorsqu'ils traitent de l'érudition dans un domaine où il existe des divergences d'opinions, sont destinés à être des résumés de cette érudition, soulignant les différences d'opinions plutôt que la présentation par une seule personne de ses propres croyances particulières.

L'un des grands principes de Wikipédia est que les articles doivent être NPOV, écrits d'un point de vue neutre. Quelqu'un comme vous devrait enrichir l'article en décrivant diverses théories et leur justification, et non en présentant uniquement votre propre théorie idiosyncratique. jallan 21:45, 30 mai 2004 (UTC) ___

Cher Jallan, maintenant tu parles plus civilement, et nous faisons des progrès. Mais vous aimez encore offenser un érudit sérieux comme le Dr Conte. Il n'est pas seulement écrivain, mais aussi chercheur. A propos de Didon de Virgile, il fait un essai : "Dido sine veste", publié les semaines prochaines. La comparaison avec Roméo et Juliette s'offense. Vous n'êtes pas stupide et vous êtes cultivé : s'il vous plaît, restez sérieux sur le sujet. Et s'il vous plaît, considérez que l'anglais n'est pas ma langue naturelle. Vous dites que vous êtes neutre, Conte non. Essayez d'être objectif, s'il vous plaît. Aucun auteur moderne n'a jamais écrit une biographie complète de Didon. Nous faisons donc quelque chose de nouveau. Et il faut trouver une méthode juste : je suis d'accord ici. Je pense que Conte ne souhaite imposer aucune idée personnelle : "nous sommes une communauté", c'est dit sur Wikipédia tout le monde a le droit/le devoir d'apporter une contribution. On connaît un peu Dido : chaque trace est utile. Je suis désolé que tu sois déterminé comme un robot. Notre effort est de collecter toutes les traces et de créer un profil raisonnable. Je suis content de votre aide : je le répète, vous êtes compétent. Vous seriez mieux si vous n'offensez pas d'autres idées et études. Je pense que le profil proposé par le Dr Conte est scientifiquement fondé, raisonnable, honnête, il coordonne les contributions uniques de chercheurs importants comme G. Herm, S. Moscati, G. De Sanctis et plusieurs autres bien sûr, il est juste et possible de présenter ce profil avec tels que « Il est possible de discuter. », expliquant mieux les raisons de ce profil. C'est juste. De plus, votre partie doit être claire sur les sources. Nous vivons dans un monde démocratique, où (heureusement) il y a plusieurs points de vue, plusieurs écoles scientifiques, des Instituts de recherche publics (Universités), des instituts de recherche privés, des universitaires indépendants venant des deux. Je le répète : proposez une méthode juste. Nous pouvons faire de cette manière : au début de l'article nous pouvons mettre le compte traditionnel par Timeus (comme c'était avant votre entrée). Ensuite, nous pouvons lister des profils expérimentaux qui argumentent des approches alternatives. Demain je reviendrai avec de nouvelles citations, mais en attendant je passe un instant sur "Belides iuvenis" (Punica, 1,75). Comme je l'ai déjà dit, vous n'êtes pas stupide. Vous savez donc ce qu'est une concordance. Le mot "Belides, ae", n'est utilisé par Silius que deux fois seulement la deuxième fois est en 3.650 : "maxime Belide" (Hannibal, donc pas un fils naturel, mais un fils symbolique !). Comme vous le voyez, "Belides, ae" est le même que "Aeneades, ae", cela signifie descendant (symbolique) d'un chef de peuple. D'ailleurs, Belus n'est pas simplement le père de Didon selon Silius : il est le fondateur du peuple phénicien. Le père de Didon est un autre successeur de Belus. Mais si vous n'êtes pas satisfait, Hannibal est dit "Elissaeo" (2.239), au même titre que "Bélides" donc pour vous cela signifie qu'Hannibal était le neveu naturel d'Elissa (pour moi il l'est, mais pas pour ce mot simplement). Plus : Elissa est dite « genetrix » en 1.81, avec une expression sainte claire et (païenne) qui signifie qu'elle était mère, rectius « La Mère ». Plus : Silius dit en 1.75, "s'échapper du méchant frère", il dit "s'échapper du méchant Tyran" !! (donc cet "homme mystérieux" et Pygmalion n'étaient pas frères). Et puis : quelle est la gloire pour un frère de suivre une sœur ? (C'est une bonne réflexion, pas une glorieuse). D'ailleurs ta traduction n'est pas du tout "normale" : en Italie il n'existe pas qu'UNE traduction qui parle d'un frère de Didon. Les principaux auteurs admettent que l'expression de Silius est ambiguë. Et pourquoi Pygmalion ne le tue pas (ce frère) comme il l'a fait pour Sichaeus ? Et pourquoi « mineur » ? Didon est aussi très jeune. Pourquoi doit-il suivre sa sœur dans TOUS les cas de la vie ? Alors s'est-il suicidé lui aussi ? Didon est cité maintes et maintes fois de Silius, alors que ce "frère" est complètement oublié dans tout le reste de l'ouvrage (ni un nom) : comment expliquez-vous cela ? (bien sûr Silius ne peut pas parler ouvertement d'un second mari de Didon parce que la société romaine haïssait Didon exactement comme vous). Vous ne reconnaissez pas à quel point cette idée du frère est absurde ? Certes Zénobie vient de Didon comme tu dis, mais elle descend d'elle directement. Plus : « iuvenis » n'est pas simplement « jeune » : parfois comme ici, cela signifie « noble », « patricien », comme dans Punica 17.631 : Phoenissa iuventus (« nobiltà fenicia » per la più importante edizione italiana)."Belides iuvenis" signifie (à la lumière du travail complet et de son propre passage) "un jeune favori de la cour royale" ou "un noble phénicien/tyrien" exactement le chef de la famille Barca qui A CHOISI (c'est la gloire !) suivre Elissa dans un moment difficile (quitter son ancienne ville) et puis il l'a suivie dans TOUS LES CAS DE LA VIE (SE PARTICIPEM CASUS SOCIARAT IN OMNES), c'est une formule nuptiale poétique claire. Après cela, la famille BARCA et la famille ROYAL se sont unies : C'est le sens du passage. Autre sujet : « Un bûcher dans un temple serait en effet par absurde » (vos propos) : merci de respecter vos propres propos. Car c'est justement ce que dit Silius en 1.85/86 : Didon teint dans le Temple de Junon, pas sur le bûcher. Cela signifie qu'elle était âgée et qu'elle ne s'est pas suicidée : elle était Première Prêtresse de Junon comme vous le savez de Virgile, il est donc normal qu'elle veuille se teindre devant sa Déesse. Dans ce même passage, vous voyez facilement que Didon est la déesse principale de Carthage, assise (même dans ce panthéon punique) sur le trône comme dans la vie, et réunissant des statues de fondateurs et de héros de la Nation. Maintenant, je préviens votre objection : il y a l'épée d'Énée. Et alors? L'épée est "aux pieds de la reine", c'est un trophée de victoire, aucune preuve d'un suicide, mais la preuve d'une victoire. La reine a forcé Enée à s'échapper de Carthage comme un voleur dans la nuit. Souvenez-vous qu'Hannibal jure dans ce Temple. À propos de Dido/Tanit (juste une citation rapide d'un éditeur important): ". in passato era diffusa la convinzione che Elissa o 'Allisàt, la "gioconda", fosse un'ipostasi della dea di Cartagine Tanit e si è creduto anche che Didone "l'errante" fosse un altro nome di Astarte nella sua veste di dea peregrinante. " (segue la citazione di cinque diversi autori). Ancora dallo stesso: "Tanit è una divinità di origine più tarda, venerata in particolare a Cartagine e per questo forse più chiaramente associabile a Didone". J'espère que nous pourrons faire plus de progrès. Salutations, Iopa p.s. : Je serai intéressé de savoir pourquoi vous détestez autant Dido. Vous appréciez chaque mauvais élément que vous pouvez obtenir à son sujet. Êtes-vous un neveu d'Énée, un Énéade ? Vous citez Shakespeare : savez-vous que Shakespeare pensait à Didon ?

Le fait que vous « fassiez quelque chose de nouveau ici » est la raison pour laquelle l'esquisse du Dr Conte de la supposée Didon historique n'a pas sa place dans Wikipédia.

Wikipédia devrait ne pas contenir:

9 Essais personnels qui énoncent vos opinions idiosyncratiques sur un sujet. Wikipédia est censé compiler la connaissance humaine, et non servir de véhicule pour que les opinions personnelles fassent partie de la connaissance humaine. Dans la situation inhabituelle où les opinions d'un seul individu sont suffisamment importantes pour être discutées, il est préférable de laisser d'autres personnes pour qui ces opinions sont importantes écrire à leur sujet. Voir Wikipédia : aucune recherche originale. L'endroit pour la recherche originale est Wikinfo. Bien sûr, les essais sur des sujets liés à Wikipédia sont les bienvenus sur Meta-Wikipedia.

Je ne trouve pas du tout convaincants vos arguments à l'appui de la croyance selon laquelle Virgile et Silius Italicus n'ont pas compris que Didon était mort sur le bûcher. Mais même si je le faisais, ils n'auraient pas leur place ici jusqu'à ce qu'ils soient suffisamment largement acceptés pour être quelque chose que l'on s'attendrait à voir apparaître ici. Ils ne devraient certainement pas être placés ici par le Dr Conte lui-même.

  • Si un point de vue est majoritaire, il devrait être facile à justifier en se référant à des textes de référence communément acceptés.
  • Si un point de vue est partagé par une minorité significative, alors il devrait être facile de nommer "important" adhérents [ed. Un article doit aborder la controverse sans prendre parti].
  • Si un point de vue est soutenu par une minorité extrêmement petite (ou très limitée), il n'appartient pas à Wikipédia (sauf peut-être dans un article annexe), peu importe si c'est vrai ou pas, que tu puisses le prouver ou pas [ed. Une discussion rationnelle polie dans l'espace Talk est probablement le moyen de régler ce problème].

En outre, cela ne rend aucun service à votre point de vue de suggérer que moi-même ou toute autre personne qui n'accepte pas les croyances du Dr Conte doit "haïr Dido".

Sur un autre point, étant donné qu'apparemment Didon n'est pas la seule personne dans l'Énéide qui n'apparaît pas dans un nom de rue à Rome comme le prétendait à l'origine le Dr Conte, je remets toujours en question la validité de cet ancdote. D'autres noms phéniciens/carthaginois apparaissent-ils ? Est-ce que les noms de Grecs du Énéide apparaître? Si tel est le cas, ne s'agit-il que de quelques noms qui pourraient être considérés comme neutres par rapport à Énée, comme Diomède.

Cette dénomination des rues est-elle simplement une politique consistant à ne choisir que des noms de chevaux de Troie et de Latins parmi les Énéide? Si tel est le cas, cette politique n'indiquerait aucune haine particulière envers Didon. S'il y avait une haine si particulière, elle devrait être documentée, peut-être par des citations d'articles ou d'écrits populaires.

Je pense que tu veux plaisanter. Tu parles mais tu n'écoutes pas. De cette façon, il n'est pas utile de continuer. J'ai passé mon temps à vous montrer des preuves, et j'ai répondu aux vôtres, mais vous ne répondez pas aux miennes. Simplement, vous n'avez pas d'arguments. Et vous ne connaissez probablement pas non plus les sources. Même enfant, un petit enfant sait que Didon représentait (aussi symboliquement) le pire ennemi de Rome. Je peux citer, mais pourquoi si vous n'écoutez pas ? Je le répète pour la dixième fois : le Dr Conte rapporte les opinions d'universitaires aussi largement suivis que Gerhard Herm ("DIE PHONIZIER", traduit dans toutes les langues), où il n'y a pas de contaminations grecques/romaines acceptées (y compris le suicide) du mith/historique phénicien original. tradition. Le profil de Conte n'est pas si éloigné du vôtre en effet. Le suicide et le racisme contre les libyens (ils sont liés, car Didon se tue pour échapper à un roi libyen) ne sont pas acceptés par un grand nombre d'érudits, au motif qu'il n'y a pas de rapports indépendants sur l'histoire de Didon, et ces rapports grecs sont pas cohérents, pas raisonnables, et ils viennent d'un ennemi mortel de la civilisation punique. Merci pour l'information Wikimedia : j'informerai Conte pour ses VRAIS nouvelles études, pas pour cette simple entrée de déclarations largement acceptées. Le seul élément nouveau est le deuxième mari. Mais ce n'est pas une idée si révolutionnaire !! Si Dido était une reine puissante, il est évident qu'elle s'est remariée. Silius Italicus définit Hannibal comme « Elissaeo » : un descendant direct. Pas une idée de Conte ici. N'importe qui peut lire le latin, peut l'obtenir. Alors si on est amoureux de l'infélix Didon de Virgile et qu'on a besoin d'affirmer son suicide parce qu'on a écrit trop de blagues quelque part, ce n'est pas mon problème. Iopa

Iopa, c'est excellent que tu apportes des interprétations alternatives de Didon. Cependant, je recommanderais d'intégrer le matériel dans le corps principal du texte, peut-être comme : « Un autre point de vue, basé sur le récit de Pline, [1], est qu'en fait, Didon ne l'était pas. » etc. Il est bon de s'assurer les interprétations douteuses sont contestées (même si elles sont traditionnellement acceptées) et votre matériel profiterait à l'article grâce à une telle intégration. -- EuroTom 11:48, 5 juin 2004 (UTC)

EuroTom, merci pour votre sensibilité démocratique. J'ai intégré "Un point de vue alternatif" (avec de nouvelles références), selon votre suggestion. Nous pouvons discuter plus ici. Je pense que maintenant l'article complet est très bon et équilibré (l'un des meilleurs en ligne et de toutes les encyclopédies). Je respecte la partie Jallan. J'espère qu'il fera de même.

Bon travail! Je vais apporter quelques petits changements à certaines choses. Vérifiez si d'accord - sinon, revenez. -- EuroTom 13:10, 15 juin 2004 (UTC)

Merci, EuroTom. Vos changements sont très bons et cultivés. Et vous êtes anglais je pense (je ne le suis pas ! Désolé pour mes fautes de langue). Je viens de confirmer cette phrase : « de telle manière analogue à chrétienne, selon G. Herm ». Vous l'avez bien confirmé, mais avec ce symbole (!), ce n'était pas visible. Vous préférez le supprimer ? J'ai trouvé cette théorie dans le livre de G. Herm, il fait exactement l'exemple des quakers anglais allant en Amérique, pour fonder une nouvelle civilisation ou une nouvelle version de l'ancienne. Un autre point très important est celui-ci : "Le culte de Tanit a survécu AU-DELÀ (pas avant) de la destruction de Carthage par les Romains". Parce que nous en avons de nombreuses preuves. De nouveaux signes de Tanit ont été trouvés dans les vieilles villes puniques même à l'époque impériale romaine avec Septime Sévère, empereur africain, comme vous le dites si bien, Tanit ne se limite pas seulement aux anciennes terres puniques, mais elle étend son importance à Rome aussi. Exactement son culte était l'un des plus résistants de la culture païenne, car même Saint Augustin (évêque de Carthage) s'en inquiétait. Ce n'est qu'avec la DEUXIÈME destruction de Carthage que le culte de Tanit s'est effondré.

Je n'avais pas l'intention de le supprimer - je ne savais simplement pas comment l'intégrer dans la phrase car c'était en effet informatif, mais j'ai rompu le message clé selon lequel Dido a institué des réformes religieuses et politiques. C'était une modification stylistique, et j'espérais qu'elle pourrait être rajoutée, peut-être dans une phrase ultérieure pour éviter de rompre le flux de la phrase. Comme Septime Sévère était empereur longtemps après la destruction de Carthage, j'étais clair que cela s'était effectivement poursuivi avec succès (s'intégrant dans la culture «romaine», similaire aux influences grecques), mais les corrections apportées à mes éditions le montrent certainement beaucoup plus clairement. L'anglais est en effet ma langue maternelle. Je suis parle un peu de Francais, aussi (très mal). Votre anglais est bon et infiniment meilleur que la plupart des autres langues de mes compatriotes, pour qui être unilingue est de facto et même (de façon inquiétante) un signe de fierté. Je ne suis pas convaincu d'être cultivé, mais je connais un peu la civilisation classique en apprenant le latin de base et un peu de grec, que j'ai presque tout oublié maintenant ! (La période est très intéressante et influente, ce qui rend l'apprentissage plus facile et plus amusant). -- EuroTom 06:40, 16 juin 2004 (UTC)

Ok, merci encore EuroTom. Vous êtes très ouvert d'esprit, vous êtes vraiment un gentleman. Bien sûr, votre peuple n'a pas besoin d'apprendre d'autres langues. Au lieu de cela, nous DEVONS apprendre. Comme les peuples anciens devaient apprendre le latin ! L'anglais est le nouveau latin, la langue universelle. Avez-vous eu un peu de temps pour visiter www.queendido.org ? Puis-je avoir votre e-mail privé, s'il vous plaît ? Au revoir, Iopa.

Eh bien, je pense que l'apprentissage devrait être un processus à double sens - vous apprenez plus que les mots lorsque vous apprenez une langue. Malheureusement, je ne peux pas vous l'envoyer par e-mail, car vous n'avez pas spécifié d'e-mail dans vos préférences. Vous pouvez m'envoyer un e-mail ici. www.queendido.org est un beau site Web - bon travail ! (Cependant, notez que si le travail est original et n'a pas été publié dans une revue académique, il n'est généralement pas encouragé sur Wikipedia) -- EuroTom 00:39, 17 juin 2004 (UTC)

Je suis d'accord sur le "processus bidirectionnel", très bien, pas tellement sur le reste. Le droit européen affirme la pleine dignité et la parité entre les universités publiques et les institutions de recherche privées. C'est une pierre angulaire de la nouvelle Europe et de la science elle-même. Vous savez que le processus démocratique est difficile et pas du tout parfait. Quoi qu'il en soit, comme pour www.queendido.org, son webmaster a trois diplômes universitaires, le site lui-même est "suggéré" par plusieurs sujets (certaines universités, sites culturels et livres de professeurs voient les références directement en ligne s'il vous plaît), et aussi pour les les élèves lisent. Maintenant, j'ai ajouté une adresse e-mail, et je vous ai écrit, merci ! Chaque Wikisurfey est le bienvenu. Iopa.

Est-il suffisamment pertinent d'inclure le fait que Dante a répertorié Didon comme une âme dans son Inferno (condamné pour intempérance plutôt que pour suicide, ce qui est assez intéressant) ?

Cher WikiFriend, bien sûr la voix de Dante est importante. Mais je me souviens de ces paroles de Dante : « O voi ch'avete li 'ntelletti sani, mirate la dottrina che s'asconde sotto 'l velame delli versi strani ». (Inferno IX, 61-63 voir aussi l'Enéide IV de Virgile, 500) J'essaie de traduire (je ne suis pas anglais) : "Vous qui avez l'esprit intelligent et non stupide, comprenons la connaissance secrète qui se cache sous la surface de vers étranges". Nous pouvons donc voir ici que Dante était un confrère du sens classique de la Connaissance. Pour les auteurs classiques (entre autres Virgile), chaque Knowlegde avait TROIS NIVEAUX. La surface du vers est pour les GENS gouvernés par la classe POWER. Dante a respecté cette loi secrète (POWER Class était l'Église à son époque). Mais chaque Auteur veut exprimer sa propre pensée réelle. C'est dans le deuxième et le troisième niveau d'écriture. Le genre d'inclusion de Dido dans Inferno est étrange, n'est-ce pas ? C'est une façon de nous dire : "ne t'arrête pas là, cherche encore, toi qui as l'esprit malin pas stupide : comprenons la connaissance secrète qui se cache sous la surface de vers étranges". Merci pour votre question intéressante.

J'ai mis une brève phrase sur Didon dans l'Enfer sous le tradition continue section. Ellsworth 21:31, 21 mars 2005 (UTC)

quel est exactement l'argument ici? Un autre apologiste gréco-romain pour calomnier l'histoire carthaginoise ? Si c'est le cas, veuillez m'informer autant que je voudrais lire l'ensemble des arguments affichés au-dessus de moi, je n'ai pas ce temps. J'ai le temps mais la fin de cette misérable campighn contre Carthage alors s'il vous plaît dites-moi quel est l'argument ici, je vais continuer à savoir lire la page sur Dido la plus grande femme qui ait existé

Parler de Didon, c'est parler de notre passé et de la façon dont nous sommes arrivés ici aujourd'hui. Un argument universel, en effet. S'il vous plaît, ne polémiquez pas trop vite et donnez-nous votre avis. Merci.

Quelqu'un doit trouver une source pour ce T.S. Commentaire d'Eliot. Si l'on recherche sur Google "le moment le plus civilisé de la littérature occidentale", la seule chose qui revient est cette page wiki.

Le résultat de la proposition a été pas de consensus qu'il s'agit du sujet principal du terme de recherche "Dido", j'ai donc déplacé la page de désambiguïsation vers le titre simple. Dekimasu ! 10h45, 23 février 2008 (UTC)

Dido (Reine de Carthage) → Dido — Créer un espace de discussion —Andrewa (discussion) 18:16, 17 février 2008 (UTC)

C'était comme ça à l'origine, ce qui était correct. Utilisateur : Edgy88 fait la promotion du chanteur Dido (chanteur) et au cours des démarches qu'il a effectuées pour promouvoir le chanteur, la page "Dido (homonymie)" a été perdue. Besoin d'avoir Dido aller à Dido (Reine de Carthage) avec le modèle "otheruses" en haut qui ira correctement ensuite à la page de désambiguïsation. Le plus correct serait si "Dido (Reine de Carthage)" est redevenu juste "Dido" comme c'était à l'origine. -- Doug talk 15:24, 17 février 2008 (UTC)

Sondage Modifier

  • S'opposer. Il n'y a pas de sens primaire clair, alors à la place Didon doit soit indiquer Didon (homonymie), ou Didon (homonymie) devrait être déplacé vers Didon. Andrewa (discussion) 18:25, 17 février 2008 (UTC)
  • Soutien. Car le plus grand nombre d'anglophones reconnaîtrait le plus facilement "Dido" comme étant la reine de Carthage avec un minimum d'ambiguïté raisonnable sans avoir à dire "Reine de Carthage". --Dougtalk 19:30, 17 février 2008 (UTC)
  • Soutien. Jusqu'à la fin des années 1990, la seule signification du mot Didon était la reine de Carthage et les choses qui portent son nom. La chanteuse sera largement oubliée dans quelques décennies, mais la reine sera tout aussi célèbre. Il faut éviter le recentisme. Dsmdgold (discussion) 20:01, 17 février 2008 (UTC)
  • S'opposer la page dab doit se trouver dans l'espace de nom principal. Comme beaucoup, je dirais que Dido était une reine ? Je ne crois pas que vous puissiez plaider ici pour une utilisation principale. Si quoi que ce soit, le chanteur pourrait bien avoir le meilleur coup. Vegaswikian (discussion) 00:37, 18 février 2008 (UTC)
  • Soutien - un autre cas de récentisme. La reine est la signification primaire claire. Dumrovii (conférence) 00:40, 18 février 2008 (UTC)
  • S'opposer par Vegaswikian. Un dabpage est une solution claire au dilemme « quelle est la signification principale ». JPG-GR (discussion) 06:53, 18 février 2008 (UTC)
  • S'opposer. Si quoi que ce soit, je préférerais la chanteuse à la reine, mais le dabpage semble être le meilleur compromis. PC78 (discussion) 16:32, 18 février 2008 (UTC)
  • Soutien Cela me semble un cas assez évident de sujet principal, ou la connaissance de la culture classique a-t-elle vraiment atteint un tel niveau ? Je ne suis même pas un classique du tout, mais je veux dire sérieusement, même moi je connais Dido. plus âgé ≠ plus sage 19:15, 18 février 2008 (UTC)
  • Soutien Signification primaire claire. Si Dido Armstrong devient un autre Louis Armstrong, reviens vers nous. SeptentrionalisPMAnderson 18:24, 19 février 2008 (UTC)
  • Soutien. Didon, reine de Carthage est une pièce de Kit Marlowe. La chanteuse a quelques têtes de liste et quelques récompenses, mais seule une sous-population limitée la connaîtrait ou la rechercherait. - Aîné

Discussion Modifier

  1. La reine elle-même
  2. 2 oeuvres d'art sur la reine
  3. 4 choses explicitement nommées d'après les reines (10 choses si vous comptez chacun des navires séparément)
  4. 2 objets presque certainement nommés d'après la reine (Belle et le papillon)
  5. 1 personne (la chanteuse) qui, selon notre article, est « nommée officieusement » d'après la reine. Cela peut être le cas ou non, mais il est incontestable que la seule raison pour laquelle "Dido" est un nom anglais accepté, bien que rare, est à cause de la reine.
  6. 1 élément (la planète Doctor Who) qui est une référence possible à la reine
  7. 1 élément (le réacteur nucléaire qui) qui a, au mieux, un lien ténu avec la reine.
  8. 3 éléments (le langage de programmation, le personnage Reilley et Fido Dido) qui n'ont aucun lien évident avec la reine, je soupçonne que le nom du langage de programmation est un acronyme et que le nom partagé est accidentel.
  9. 1 élément (le langage humain) dont le nom n'a manifestement aucun lien avec la reine. Je ne voudrais pas que ce soit un nom secondaire.

Il semble y avoir ici deux points de vue opposés : l'un selon lequel la reine de Carthage est l'usage principal du nom, et l'autre qu'il n'y a pas d'usage principal. Un troisième point de vue selon lequel le chanteur moderne est l'usage principal semble avoir peu de soutien, et jusqu'à présent, le soutien pour ces deux points de vue concurrents est à peu près égal.

Mais peut-on vraiment dire que, si seulement la moitié de la population soutient un usage primaire particulier, qu'il y en a un ? Je ne pense pas. Andrewa (discussion) 03:10, 19 février 2008 (UTC)

L'opinion selon laquelle il n'y a pas d'usage principal est essentiellement l'opinion selon laquelle l'usage pour le chanteur est aussi important que l'usage pour la reine. Tous les autres usages sont pour des choses si mineures, dérivées de la reine, ou connues seulement dans des situations extrêmement spécialisées qu'elles sont ignorables. L'idée que la chanteuse représente un usage égal à celui de la reine est le reflet du biais systémique de wikipédia envers les événements récents et la culture pop. La reine a inspiré des œuvres d'art depuis plus de deux mille ans. Nous avons des articles sur la musique, la peinture, la littérature et le cinéma qui font référence à cet usage. La reine a eu des choses aussi diverses que des astroïdes, des locomotives, des navires de guerre et des papillons qui portent son nom. Pendant des siècles, elle a été le principal référent du mot "Dido" dans toute la culture occidentale. La grande majorité des articles qui font référence au chanteur sont des articles sur la musique pop récente : autres chanteurs, studios d'enregistrement, stations de radio, albums, etc. Dans un siècle, presque personne ne pourra identifier une de ses chansons comme lui appartenant. Il y a vingt ans, personne n'avait entendu parler d'elle. Dsmdgold (talk) 05:34, 19 février 2008 (UTC) Ce n'est pas du tout mon point de vue.Si nous devions évaluer les usages sur la façon dont important ils le sont (quoi que cela puisse signifier), alors il est très improbable que deux se disputent la première place, et je doute que cela se soit produit dans ce cas. Je suis tout à fait prêt à admettre que ce Didon est le plus important l'utilisation, mais ce n'est pas le plus important. C'est pourquoi tous les usages doivent être désambiguïsés. Andrewa (discussion) 06:31, 19 février 2008 (UTC) Je suis désolé mais nous ne pouvons pas déterminer l'utilisation principale en fonction de la durée d'utilisation. Je crois fermement que nous ne devrions pas avoir de discussions continues sur la question de l'utilisation primaire. S'il y a une question, utilisez le dab. Cela ne fait de mal à rien dans l'encyclopédie. Décider de rediriger ou de déplacer une page sans preuves à l'appui, et pas seulement un consensus de discussions, pointe vers une page qui n'est pas la bonne cible pour de nombreux lecteurs. C'est pourquoi mon point ci-dessus sur le nombre de liens vers l'article ne sont pas pour la reine. Ceci est un vrai problème. Et ce problème est facilement résolu en plaçant une page tampon dans l'espace principal de l'article. C'est clairement le cas ici. Vegaswikian (conversation) 19:46, 19 février 2008 (UTC) Non, nous déterminons l'utilisation principale en fonction de intensité d'utilisation. Cela inclut les œuvres créées avant la naissance de Dido Armstrong qui sont toujours en cours de lecture. Elle peut devenir aussi connue que son homonyme, car je suppose que Madonna n'a peut-être aucune preuve à cet effet, et je doute qu'elle l'ait fait (j'ai entendu et vu Madonna, j'ai entendu parler de Dido Armstrong sur cette page). Septentrionalis PMAnderson 01:11, 20 février 2008 (UTC) Vegaswikian, je pense que vous avez raté mon propos. Bien que la durée d'utilisation soit importante, l'étendue de l'utilisation l'est davantage. La reine a inspiré des œuvres dans presque tous les médias artistiques et a porté son nom à de nombreuses choses dans une grande variété de domaines. Ce n'est tout simplement pas vrai du chanteur. Dans le "monde réel", la reine est le sens premier clair, sauf pour certains qui suivent la musique pop occidentale actuelle, qui bien qu'elle soit une minorité dans le monde, est surreprésentée ici. Dsmdgold (talk) 02:05, 20 février 2008 (UTC) Ce n'est pas seulement Queen contre chanteur. En ce qui me concerne, Dido est une classe de réacteurs. Le fait qu'il y ait eu autrefois une reine de ce nom était probablement indirectement un facteur dans le choix du nom, mais c'était vraiment un acronyme prononçable, ils l'étaient tous à l'époque, à Lucas Heights par exemple, il y avait un projet de plate-forme modérée à l'oxyde de béryllium appelée primus aborigène et tout cela représentait quelque chose. on ne m'a jamais dit quoi fait représentait et certains étaient semi-secrets, le plein officiel la formulation était une information précieuse conservée pour les initiés et les bavardages du parti. Mais il est facile de deviner que Oxyde de deutérium auraient été les deux derniers mots. Quand je dis indirectement un facteur, les personnes impliquées - dont j'ai rencontré beaucoup dans mon enfance - connaissaient probablement beaucoup plus Henry Purcell que Carthage ou l'Énéide. Andrewa (discussion) 15:44, 21 février 2008 (UTC)

Quelque chose à peser lors de la décision de cette affaire sur la base de WP:RECENTISM. Bien que cela semble être un cas où une reine mythique connue depuis des millénaires est clairement plus importante qu'une chanteuse populaire depuis moins d'une décennie, il y a des problèmes de population impliqués. Cependant, parce qu'il y a tant de gens vivants aujourd'hui (plus qu'ils n'ont jamais vécu et sont morts dans l'histoire de l'humanité), une plus grande importance devrait être accordée à la familiarité actuelle qu'à la familiarité passée. En supposant que l'importance d'un sujet puisse être pondérée par une relative familiarité (par exemple simplement "Je connais Didon, reine de Carthage" ou "Je connais Dido, chanteuse populaire" dans ce cas), une large familiarité populaire contemporaine peut égaler ou l'emporter sur une familiarité durable qui est plus restreint dans l'espace. Dans ce cas, la connaissance de la reine Didon est de longue durée (des millénaires) mais est étroite dans l'espace pendant la majeure partie de ce temps en raison du manque d'alphabétisation, du manque de conscience culturelle (c'est-à-dire, étant situé en dehors de la sphère culturelle gréco-romaine). La connaissance de Dido le chanteur est confinée à une seule décennie mais, sur la base du record de ventes d'albums et d'apparitions en concert, elle semble être assez large géographiquement (albums n ° 1 en Europe et en Asie, apparitions Live Aid, &c.) L'image ci-dessous tente de montrer graphiquement ce que je dis avec les chiffres pour les deux exagérés pour plus de clarté.

Je ne prends aucun parti ici et je ne prétends pas que la simple connaissance d'un sujet par un certain nombre de personnes est en soi équivalent à une signification encyclopédique. Je voulais juste soulever ça. - AjaxSmack 00:43, 21 février 2008 (UTC)

Un contre-exemple est le terme Styx. L'article principal est la rivière mythologique. Le groupe extrêmement populaire des années 1970 est sans ambiguïté. Je ne pense pas que quiconque va prétendre que ce n'est pas ainsi que cela devrait être. Il existe une page d'homonymie pour d'autres termes, tels que les rivières du monde réel nommées d'après le mythe. Les mêmes données démographiques s'appliquent, nous n'avons que vingt-cinq ans lorsque le groupe était très populaire. La même chose arrivera à Dido Armstrong. Dsmdgold (discussion) 03:25, 22 février 2008 (UTC)

La discussion ci-dessus est conservée en tant qu'archive de la proposition. Merci de ne pas le modifier. Les commentaires ultérieurs devraient être faits dans une nouvelle section de cette page de discussion. Aucune autre modification ne doit être apportée à cette section.

Dido (Reine de Carthage) → Dido — Proposé par un autre comme « non controversé », mais clairement contesté. Je le mets ici parce que le fait que "Dido" redirige ici rend la conclusion de la demande de mouvement précédente une blague, à mon avis. Si la reine n'est pas l'utilisation principale, alors pourquoi « Dido » redirige-t-il ici ? Tant qu'il le sera, et qu'il ne devrait pas être modifié unilatéralement et arbitrairement, cet article devrait en fait se trouver à cet endroit. Tout cela n'ajoute pas plus de difficulté au lecteur à la recherche du chanteur qu'il n'en existe déjà. —Srnec (discussion) 04:09, 17 juin 2008 (UTC)

Sondage Modifier

Discussion Modifier

Selon l'historique des modifications de Dido (homonymie), l'article Dido a été déplacé vers Dido (homonymie) le 26 mai 2008 par User:Dbachmann. Ce mouvement n'aurait probablement pas dû être fait sans discussion. Sam (discussion) 19:04, 17 juin 2008 (UTC)

La discussion ci-dessus est close. Merci de ne pas le modifier. Les commentaires suivants devront être faits dans une nouvelle section.

Quelqu'un pourrait-il écrire une prononciation de « Dido » ? Merci. —Commentaire précédent non signé ajouté par 83.240.110.23 (discussion) 01:24, 2 novembre 2009 (UTC)

J'ai entendu à la fois DIE-doe et DEE-doe. DEE-doe est la prononciation correcte en latin, mais je me demande si DIE-doe est préféré en anglais. Est-ce que quelqu'un sait? —Commentaire précédent non signé ajouté par 66.212.78.220 (talk) 23:50, 9 octobre 2010 (UTC)

En anglais, le nom se prononce DIE-doe (I long). Et celui qui a écrit la majeure partie de cet article semble avoir eu une étrange allergie aux virgules.--72.94.172.49 (discussion) 03:06, 20 août 2014 (UTC)

Les références arrière de Virgile dans son Énéide sont généralement d'accord avec ce que l'incarnation de Trogus de Justin a enregistré.

Que signifie « références » ici ? Et quelque chose à propos de la séquence de temps implique que l'incarnation de Justin est antérieure à la Énéide. Maintenant, l'histoire de Trogus peut avoir été légèrement plus tôt que la Énéide (lui et Vergil étaient vivants en même temps), mais je ne sais pas ce que cette phrase essaie de dire. Cynwolfe (discussion) 12:49, 14 octobre 2011 (UTC)

Cette page de discussion semble inutilement controversée et/ou défensive. Ayons un peu de clarté les gars. Saisie Elishat dans la recherche obtient une redirection vers la page de Carthage (elle devrait sûrement venir ici?) Alors comment se fait-il qu'il n'y ait aucune mention de la variante du nom Elishat sur cette page ou cette page ? Le Petit Merlin (discussion) 19:15, 22 avril 2012 (UTC)

Au cours des dernières semaines, quelqu'un a changé tous les "Elissa" de cet article en "Alyssa". Je ne connais pas la raison de ce changement mais Elissa est le nom d'origine (Eh bien Elishat est le mot phénicien original tandis qu'Elissa est une évolution plus «moderne» du nom utilisé par les érudits grecs) et Alyssa est l'orthographe moderne actuelle. Je voulais juste savoir s'il y avait une sorte de consensus sur le choix de cet utilisateur de changer 'Elissa' en 'Alyssa' dans l'article. À mon avis, « Elissa », « Elishat », « Alissar » ou « Alissa » sont plus précis, mais je voulais obtenir un consensus de la communauté avant de revenir sur les modifications apportées à l’article.

« Elissa » est utilisé dans le Énéide, Ovide et plus, c'est donc un "aussi connu sous le nom" effectivement attesté. David .: 21:33, 1er août 2012 (UTC) 'Alyssa' avec un -y- n'a rien à voir avec Dido. C'est de la plante alyssum (un mot grec). C'est juste une coïncidence si cela ressemble au nom sémitique 'Elissa'/'Alissa'. Énéide, j'ai l'impression que Virgile traite virtuellement les deux noms comme s'il ne s'agissait que d'un seul nom, qui se décline Dido, Elissae, Elissae, Elissam, Dido, Elissâ. C'est-à-dire qu'il ne semble jamais utiliser Didon sauf dans le cas nominatif et peut-être vocatif (il n'y a pas de Didonis, etc.), et il n'utilise jamais de formes dérivées de Elissa pour ces deux cas.--2001:A61:260D:6E01:8480:AEE8:28A4:FF51 (conversation) 20:47, 22 janvier 2018 (UTC)

Je ne sais pas où mentionner cela, mais ici semble être l'endroit le plus approprié. Il y a un ancien mot hébreu/phénicien inséré dans la discussion sur le sens original d'Elishat. On dit qu'il signifie "Feu", Esh (ou Ish dans la forme la plus ancienne, maintenant conservée dans les inflexions), mais il est écrit Es/Is avec la lettre Samekh (ce poteau télégraphique), au lieu de Esh/Ish avec un Shin (qui ressemble à un W). Je ne sais pas comment éditer ça. 2601:647:5801:9B30:1FF:90F3:4FB4:6984 (discussion) 03:34, 20 juin 2020 (UTC) Tohar Yarden

Je pense qu'au cours des dix dernières années, cet article a été ajouté et ajouté et est maintenant assez gonflé. Il y a tellement de contenu simplement ajouté que cet article justifie une réorganisation/une hiérarchisation afin que les parties les plus importantes soient mises en évidence et que le contenu moindre puisse être modifié ou supprimé.

Dans l'état actuel des choses, je pense que la plupart des lecteurs liront 3 ou 4 paragraphes, feront défiler et verront à quel point l'article est excessivement long et arrêteront de lire. N'oubliez pas que les entrées de Wikipédia n'ont pas besoin d'être exhaustives et d'inclure tous les détails ou points de vue sur un sujet. ils devraient simplement inclure des informations essentielles pour une connaissance de base sur un sujet. Des liens et des références peuvent être fournis pour les passionnés qui souhaitent approfondir leurs connaissances.

Encore une fois, le lecteur attendu est quelqu'un qui n'est pas familier avec le Didon et qui veut une base de base sur la figure, pas un érudit des classiques. C'est formidable que tant d'éditeurs se sentent passionnément à l'idée de contribuer à des pages dans ce domaine, mais dans ce cas, c'est tout simplement beaucoup trop long et trop de contenu pour le lecteur moyen et intéressé à parcourir. 69.125.134.86 (discussion) 14:37, 23 juillet 2013 (UTC)

Nous avons déjà des "Ledes" ainsi que des "infoboxes" pour accueillir les lecteurs qui veulent juste des informations de base. Nous avons également "Simple English Wikipedia" pour accueillir ceux qui ont du mal à comprendre. Mais si jamais nous devions adopter l'idée que nous n'avons pas assez de place pour des informations détaillées et qu'elles devraient donc être supprimées, nous serions obligés de supprimer la majeure partie de Wikipédia. Til Eulenspiegel /talk/ 14:51, 23 juillet 2013 (UTC) Je suis plutôt d'accord avec les deux commentaires. En fait, je pense que l'article omet beaucoup de choses que les lecteurs pourraient rechercher (les éléments de tradition classique en bas sont principalement une liste et ne donnent pas vraiment une idée complète de ce que la figure de Dido signifiait dans sa réception par diverses esthétiques périodes ou genres), alors qu'en même temps l'article parvient à être verbeux et répétitif, ce qui signifie qu'il pourrait y avoir une certaine réorganisation et des sections plus courtes à l'intérieur. L'intro, cependant, est assez insuffisante pour ceux qui ne veulent qu'un résumé "à lecture rapide". Ne mentionne pas l'histoire d'amour avec Énée et le suicide, qui est probablement l'information nécessaire si un lecteur vient ici d'une brève allusion dans une œuvre littéraire ou une bourse. Cynwolfe (discussion) 16:19, 23 juillet 2013 (UTC)

Le résultat de la demande de déplacement était : Déplacé. La page WP:PRIMARYTOPIC mentionne à la fois usage et importance à long terme. Il permet au consensus des éditeurs de déterminer lequel suivre. Dans ce cas, le consensus est en faveur de faire de l'ancienne Didon le sujet principal, basé sur une signification à long terme. EdJohnston (discussion) 18:46, 20 mars 2015 (UTC)

– L'un des moyens de déterminer un WP:PRIMARYTOPIC est lorsqu'un sujet a « une notoriété et une valeur éducative durables et substantiellement plus importantes » que les autres sujets associés au nom. Je dirais certainement qu'être le fondateur crédité d'une grande ville du monde antique, une ville qui deviendrait la capitale de l'une des principales civilisations du monde antique, offre une notoriété et une valeur éducative beaucoup plus durables sur des sujets tels qu'un chanteur à succès, un footballeur dont la carrière de 12 ans a impliqué 24 apparitions au total et zéro but, et un astéroïde sur lequel il n'y a apparemment pas grand-chose à dire. Elle a également eu un rôle important dans Virgile Énéide, l'une des œuvres littéraires les plus importantes et les plus influentes du monde antique, et a fait l'objet d'une pièce de théâtre de Christopher Marlowe et d'un opéra d'Henry Purcell qui est encore joué aujourd'hui [1] [2] [3] [4] [ 5] [6] [7] (et apparemment assez souvent aussi). À titre de comparaison avec une autre figure ancienne créditée de la fondation d'une grande ville, Romulus est déjà le sujet principal de Romulus, malgré les autres entrées de Romulus (homonymie). Egsan Bacon (conférence) 18:34, 12 mars 2015 (UTC)

  • S'opposer en raison de la notoriété de Dido (chanteur). La notoriété n'est pas temporaire. Acier1943 (discussion) 21:46, 12 mars 2015 (UTC)
  • Un appui solide - Cette dame est clairement le sujet principal, et les comparaisons avec une chanteuse peu connue née en 1971 sont au mieux fallacieuses. Didon est une figure historique importante, représentée dans l'une des œuvres les plus importantes de la littérature classique. Je crois que ses quelque deux mille ans lui confèrent le statut d'origine, sans parler des nombreuses œuvres postérieures basées sur la figure elle-même. Ne pas permettre à la Didon appropriée d'atteindre le statut de sujet principal est à la fois absurde d'un point de vue historique, mesquin et la preuve d'un récentisme dégoûtant. Je pense que l'éditeur adverse ci-dessus doit définir ses priorités. RGloucester — ☎ 22:02, 12 mars 2015 (UTC)
  • S'opposer par #Déplacement demandé (février 2008) ce n'est pas le sujet principal, il n'y a pas de sujet principal. Selon Google [8], aucun sujet principal n'existe. -- 65.94.43.89 (discussion) 04:53, 13 mars 2015 (UTC)
  • Soutien. La chanteuse obtient 34 000 vues par mois tandis que la reine en obtient 14 000. Cela ne fait aucune différence pour moi quel sujet est désigné primaire. Mais étant donné qu'il n'y a que deux sujets plausibles, ce devrait être l'un ou l'autre. Voir WP:TWODABS. Le vecteur propre (discussion) 10:41, 13 mars 2015 (UTC)
  • Soutien En tant que personne qui croit que nous écrivons cette encyclopédie pour vivre au-delà de notre génération, je pense que le notabilité et valeur éducative durables clause doit être invoquée ici. Cependant, j'encouragerais les participants à ce débat à permettre aux autres d'exprimer leurs opinions sans de telles objections véhémentes. 1scie à ruban (discussion) 16:03, 13 mars 2015 (UTC)
  • S'opposer - Cette personne est soit un personnage mythique, soit un personnage réel. En lisant cet article, l'histoire de cette personne était presque perdue. Elle a été importante, mais elle ne surpasse pas la chanteuse, que j'ai connue mais que je n'ai jamais rencontrée. De plus, les statistiques nous disent d'attendre encore dix ans, même lorsque le chanteur a fait ses débuts il y a quinze ou seize ans. --George Ho (discussion) 19:51, 14 mars 2015 (UTC)
  • Soutien Dido (Queen) a sans aucun doute été d'une importance culturelle énorme pour la civilisation occidentale, et évidemment bien plus que le chanteur (jusqu'à présent au moins -). Quant à la notoriété actuelle du chanteur voir WP:RECENTISM. Paul August☎ 17:11, 15 mars 2015 (UTC)
  • Soutien - un personnage historique vraiment important. Gardez à l'esprit qu'il s'agit d'une encyclopédie. rougeSabrer 17h30, 15 mars 2015 (UTC)
  • Soutien par l'importance culturelle durable de la vieille dame. Même si j'appartiens à l'une des catégories ciblées par George Ho ci-dessus en tant que lectorat stratégiquement important de Wikipédia, je suis considérablement plus intéressé à en savoir plus sur la reine que sur la chanteuse. Favonian (discussion) 17:39, 15 mars 2015 (UTC)
  • Soutien Figure légendaire importante, jamais entendu parler des autres. PatGallacher (discussion) 00:19, 16 mars 2015 (UTC)
  • Soutien. Sujet principal défini avec beaucoup plus de longévité que tous les autres. -- Necrothesp (discussion) 15:25, 18 mars 2015 (UTC)

Je viens de modifier 2 liens externes sur Dido. Veuillez prendre un moment pour revoir ma modification. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin que le bot ignore les liens ou la page complètement, veuillez visiter cette simple FAQ pour plus d'informations. J'ai fait les modifications suivantes :

Une fois que vous avez terminé d'examiner mes modifications, vous pouvez suivre les instructions du modèle ci-dessous pour résoudre tout problème lié aux URL.

Depuis février 2018, les sections de page de discussion « Liens externes modifiés » ne sont plus générées ou surveillées par InternetArchiveBot . Aucune action spéciale n'est requise concernant ces avis de page de discussion, autre qu'une vérification régulière à l'aide des instructions de l'outil d'archivage ci-dessous. Les éditeurs sont autorisés à supprimer ces sections de page de discussion « Liens externes modifiés » s'ils souhaitent désencombrer les pages de discussion, mais consultez la RfC avant de procéder à des suppressions systématiques en masse. Ce message est mis à jour dynamiquement via le modèle <> (dernière mise à jour : 15 juillet 2018).

  • Si vous avez découvert des URL qui ont été considérées à tort comme mortes par le bot, vous pouvez les signaler avec cet outil.
  • Si vous avez trouvé une erreur avec des archives ou les URL elles-mêmes, vous pouvez les corriger avec cet outil.

Je viens de modifier un lien externe sur Dido. Veuillez prendre un moment pour revoir ma modification. Si vous avez des questions ou si vous avez besoin que le bot ignore les liens ou la page complètement, veuillez visiter cette simple FAQ pour plus d'informations. J'ai fait les modifications suivantes :

Une fois que vous avez terminé d'examiner mes modifications, vous pouvez suivre les instructions du modèle ci-dessous pour résoudre tout problème lié aux URL.

Depuis février 2018, les sections de page de discussion « Liens externes modifiés » ne sont plus générées ou surveillées par InternetArchiveBot . Aucune action spéciale n'est requise concernant ces avis de page de discussion, autre qu'une vérification régulière à l'aide des instructions de l'outil d'archivage ci-dessous. Les éditeurs sont autorisés à supprimer ces sections de page de discussion « Liens externes modifiés » s'ils souhaitent désencombrer les pages de discussion, mais consultez la RfC avant de procéder à des suppressions systématiques en masse. Ce message est mis à jour dynamiquement via le modèle <> (dernière mise à jour : 15 juillet 2018).

  • Si vous avez découvert des URL qui ont été considérées à tort comme mortes par le bot, vous pouvez les signaler avec cet outil.
  • Si vous avez trouvé une erreur avec des archives ou les URL elles-mêmes, vous pouvez les corriger avec cet outil.

Cet article a désespérément besoin d'une réorganisation, il est très difficile à lire et à comprendre en l'état. Le lede ne donne presque aucune information, puis vous êtes claqué avec un mur de texte géant qui semble manquer de structure. Je vais essayer de travailler dessus comme je peux, mais cela me semble être un assez gros projet.

Le lede devrait vous donner une idée de ce à quoi vous devez vous attendre ci-dessous, c'est-à-dire ajouter un résumé de son historicité douteuse et des différentes sources dans lesquelles nous la trouvons.

Les sections qui ont vraiment besoin d'être réorganisées sont "Questions d'historicité et de datation", "Early Accounts" et "Vergil's Aeneid". Envisagez de combiner/réorganiser les en-têtes de section.

Envisagez de créer une chronologie/un tableau des événements afin de pouvoir comparer quelles informations proviennent de quelles sources.


Voir la vidéo: Ardenay sur Merize Exposition Bouquet dArtistes